Modérateurs: Staff Image, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tout sur le futur !

A quand le cinema fluide?

Message » 18 Déc 2012 16:26

WhyHey a écrit:sans compter que je ne suis pas du tout convaincu que certains cinéastes recherchent vraiment la fidélité et le réalisme.
David Lynch par exemple, mais il y en a à la pelle.

Mais on peut également se demander s'ils recherchent à rendre les mouvements plus saccadés ou plus flou que la réalité systématiquement.

Au contraire des fois il y a des mises au point sur un plan puis "floutage" quand la mise au point est faite sur un autre plan, là c'est fait exprès.

Mais imaginons que suite à une contrainte technique, dans un univers parallèle, une image nette soit impossible à obtenir, tous les films sont flous... et un jour, un inventeur permet de prendre des photos et des films nets ! Je suis sûr qu'il y aura des personnes pour dire que ce n'est pas "naturel", que ça dénature le 7ème art etc...

Comme l'a dit Fafa maintes et maintes fois, le flou et les saccades sont une contraintes techniques historique, pas un désir artistique.
LCD Philips 42PFL9632D | Lecteur PS3 40->320Go |Ampli Yamaha RXV-457 Enceintes NSP116 |Consoles Wii PSTwo | Source TV NeufTVHD | 158 Blu-ray dont 118 vus
misterdo.
 
Messages: 1726
Inscription: 13 Sep 2007 10:32
Localisation: Metz (57)
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Déc 2012 16:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Déc 2012 16:33

Si je reprends David Lynch, je pense qu'il voit encore plus flou que ses films ... ;)
U-Macs-Unique Member of Alpha Centuri Star
WhyHey.
 
Messages: 11351
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 18 Déc 2012 16:47

WhyHey a écrit:Si je reprends David Lynch, je pense qu'il voit encore plus flou que ses films ... ;)

Et il voit des couleurs qu'on ne connait même pas :o
LCD Philips 42PFL9632D | Lecteur PS3 40->320Go |Ampli Yamaha RXV-457 Enceintes NSP116 |Consoles Wii PSTwo | Source TV NeufTVHD | 158 Blu-ray dont 118 vus
misterdo.
 
Messages: 1726
Inscription: 13 Sep 2007 10:32
Localisation: Metz (57)
  • offline

Message » 18 Déc 2012 17:11

aucun doute la dessus : il a une vision des couleurs qui n'a rien à voir avec ce que notre VP peut projeter.
le réalisateur de "enter the void" aussi d'ailleurs ...
z'avez vu ce film ??
c'est plus du flou, ni même des couleurs : c'est du sensible.
L'impression d'un film comme "enter the void" ce n'est pas qu'on est dans une réalité (je dis "une" réalité) mais plutot qu'on est une plaque photographique qui s'imprègne de la réalité de l'héroïne (enfin héroïne ou héroïne ... les deux sans doute !! ).
U-Macs-Unique Member of Alpha Centuri Star
WhyHey.
 
Messages: 11351
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 18 Déc 2012 23:22

frg a écrit:Et quelles que soient les améliorations techniques que l'on apportera, on sera toujours limité par cette vérité profonde :
"Ceci n'est pas une pipe." (René Magritte)


La limitation n'est peut être pas aussi franche qu'il y parait.

Considère le cas de l'observateur en vue directe de l'objet. Sa rétine reçoit des photons réfléchis par la pipe. Et ceci va aboutir à un ensemble d'états et d'impulsions électrochimiques dans son cerveau qui encodent et représentent l'image de l'objet. Est-ce que la pipe est dans l'esprit de l'observateur pour autant ? Non, son esprit n'en contient que cette représentation, et n'obtiendra une vision de l'objet que par cet intermédiaire.

De ce fait, le spectateur qui regarde une prise de vue de l'objet n'est pas vraiment logé à plus mauvaise enseigne, à partir du moment où le cinéma converge vers une reproduction aussi exacte que possible du flux de photons émanant de la pipe.

Par ailleurs l'oeuvre de Magritte est un tableau, donc une création à partir de rien. Son exemple pourrait s'appliquer à l'image de synthèse, mais pour les prises de vues classiques, on pourrait dire que l'image est une signature de l'objet réel, qui a interagit avec des photons, qui sont venus frapper un capteur qui a convertit tout cela en charges électriques, stockées ensuite dans des mémoires à semi-conducteurs...
On a ainsi toujours un lien même ténu avec l'objet réél car à travers toutes ces transformations, on conserve une certaine information en provenance de lui.
Ce n'est pas la pipe, mais au moins son empreinte.

Il peut sembler reducteur de n'accéder à la connaissance d'un objet que par les photons qu'il émet, sans pouvoir le toucher. Mais finalement le toucher repose sur la répulsion électromagnétique entre les nuages électroniques des atomes des doigts et de ceux de l'objet. On n'atteint jamais une distance nulle, donc un vrai contact, car la répulsion deviendrait infinie.La force électromagnétique est transmise par des photons, dit "virtuels" car on ne peut les détecter directement. De sorte que, comme le faisait remarquer l'auteur de SF James P. Hogan, on s'aperçoit finalement que l'homme n'a accès à la réalité qui l'entoure que par l'intermédiaire de flux de photons, la plupart d'entre eux virtuels. On n'atteint donc jamais vraiment les objets eux-mêmes (pour peu que le concept ait un sens), mais seulement l'empreinte qu'ils laissent sur ces flux de photons.

Enfin, si limitation il y a, elle n'est guère gênante tant que le consensus entre l'industrie du cinéma est le spectateur est que :
- on ne cherche à reproduire que les aspects visuels et auditifs de la réalité
- le spectateur reçoit passivement une histoire. Son contenu et le point de vue d'où elle est observée sont entièrement sous le contrôle du réalisateur.
- le spectateur reste confortablement assis dans son siège durant toute la séance et ne cherchera à venir pas à l'écran pour y tripoter et déplacer des objets
gammaburst.
 
Messages: 548
Inscription: 08 Avr 2003 13:20
  • offline

Message » 19 Déc 2012 11:14

cela dit on est loin du sujet initial : la fluidité. Sujet très limité, il est vrai ...
U-Macs-Unique Member of Alpha Centuri Star
WhyHey.
 
Messages: 11351
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 20 Déc 2012 0:36

Possible que je me sois un peu laissé dériver...
Pour en revenir à nos moutons, en ce cas, je suppose que d'autres ont eu le temps de voir le film en HFR, depuis que l'on cause ?
Des impressions? Ygg?
gammaburst.
 
Messages: 548
Inscription: 08 Avr 2003 13:20
  • offline

Message » 20 Déc 2012 21:35

nope, dispo uniquement en HFR seulement en VF 3D ici :( donc j'irai le voir en version "normale" ..
Ygg.
 
Messages: 1399
Inscription: 28 Mar 2006 21:47
  • offline

Message » 21 Déc 2012 22:51

D'après une information de troisième main dont la source initiale est dite experte:

Le 48 i/s seconde est projeté à 96 i/s par oeil, donc avec un double flash
Le 24 i/s est projeté à 72 i/s par oeil , triple flash
Le 60 i/s à 60 i/s par oeil : simple flash
Ces chiffres concernent bien entendu les projections en 3D sur un seul projecteur.

Cela impliquerait donc que les projecteurs peuvent monter à 192 i/s, mais pas à 240 (qui aurait été necessaire pour montrer le 60 i/s en double flash).

Cette répétition d'images identiques est une cause connue d'aberrations dans la restitution du mouvement, puisqu'on ne voit pas l'objet progresser normalement d'une image à l'autre.

Il semble donc que le 60 i/s soit plus favorable à ce niveau, on le vérifiera si le prochain Avatar est tourné à cette cadence, par contre la fréquence de clignotement plus basse pourrait donner lieu à du papillotement.

Une autre cause de défaut est que les images stéréoscopiques sont capturées simultanément, mais elles ont projetées l'une après l'autre; En combinaison avec le mouvement, ceci peut amener une dégradation supplémentaire.

La conclusion est qu'il y a encore du chemin à faire avant d'avoir du HFR 3D vraiment optimal.

Par contre en 2D, il semble qu'on pourrait dores et déjà faire du 192 i/s...Apres tout la RED Epic peut capturer du 300 i/s à 2K. Bon il y aura peut être des limites au niveau du disque dur, et peut être du lien entre serveur et projecteur, car j'imagine que les duplications d'image se font à l'intérieur de ce dernier, et qu'on ne transmet pas un flux vidéo à 144 ou 192 i/s. Enfin, il faut aussi songer que plus il y a d'images par secondes, moins il y a de lumière disponible pour chacune d'entre elle, il faudra donc des capteurs non seulement rapides, mais sensibles et peu bruités.
gammaburst.
 
Messages: 548
Inscription: 08 Avr 2003 13:20
  • offline

Message » 24 Déc 2012 16:20

gammaburst a écrit:Une autre cause de défaut est que les images stéréoscopiques sont capturées simultanément, mais elles ont projetées l'une après l'autre; En combinaison avec le mouvement, ceci peut amener une dégradation supplémentaire.


une raison fondamentale pour préférer les 3D qui n'ont pas ce défaut.
Donc une 3D où les 2 images arrivent en meme temps et pour une meme durée aux 2 yeux.Pour peu qu'il n'y ait pas d'autres défauts, plus vilains encore ...
U-Macs-Unique Member of Alpha Centuri Star
WhyHey.
 
Messages: 11351
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 30 Déc 2012 17:06

gammaburst a écrit:Possible que je me sois un peu laissé dériver...
Pour en revenir à nos moutons, en ce cas, je suppose que d'autres ont eu le temps de voir le film en HFR, depuis que l'on cause ?
Des impressions? Ygg?


bon alors vu en 2D et 24fps, je ne vois pas quelle(s) scène(s) auraient pu profiter d'une dimension supplémentaire ou d'une cadence supérieure.
voilà, c'est dit .. :oldy:
Ygg.
 
Messages: 1399
Inscription: 28 Mar 2006 21:47
  • offline

Message » 06 Jan 2013 1:39

Ygg a écrit:bon alors vu en 2D et 24fps, je ne vois pas quelle(s) scène(s) auraient pu profiter d'une dimension supplémentaire ou d'une cadence supérieure.
voilà, c'est dit .. :oldy:

Le cycle est accompli, je l'ai finalement vu en 2D 24fps également.

Pour moi, toutes les scenes de survol ou la caméra plane au dessus de la scene et fait defiler le panorama, ou les scenes de vol proprement dit bénéficient du HFR sans que cela puisse vraiment prêter à controverse, le gain en fluidité apporte vraiment un plaisir supplémentaire et met en valeur la vision du réalisateur. Pour les autres scenes, le HFR apporte constament une modification de la texture de la réalité perçue, on aime ou pas.

Pour la 3D, clairement ça ne m'a pas beaucoup manqué.

Les couleurs des scenes de la comté ou de Fondcombe m'ont paru melleures, plus proches de la bande annonce, plus chaleureuses et saturées. D'autres scenes restent assez froides, mais je pense que c'est un choix artistique. Je ne sais pas si la différence est due au HFR ou simplement à la 3D. La salle où je l'ai vu utilisait apparement une toile métalisée, car il n'y a qu'un ecran et il y passent aussi de la 3D. La différence ne peut donc provenir que de la luminosité supérieure, ou de la plus grande disponibilité des ressources du projecteurs (à moins que les studios aient équilibré les couleurs d'une façon différentes entre la 2D et la 3D).

J'ai remarqué à plusieurs reprise les saccades et de la confusion sur les scenes d'action en 24 fps, mais sans que ça soit redhibitoire, après tout on y est habitué. Je guettais une scene où la caméra tournoie en plongeant ai début mais je ne l'ai pas vue. Supprimée de la version 24 p car trop exigente, ou inattention de ma part ? Je ne saurais dire.

Je compte voir les deux films suivant en HFR aussi, en espérant que WB n'y mettra pas son veto. Mais les versions non HFR sont tres correctes aussi.

Je pense qu'il est encore trop tôt pour vraiment juger cette technologie, il faudra voir ce que ça donne en 60 fps, sans repetition d'image et avec des projecteurs plus performants (profondeur de couleur, luminosité).

Pour ce qui concerne le contenu du film, à la troisiéme séance je ne suis pas lassé, je l'apprécie peut être même d'avantage. C'est toujours un petit choc quand je me rends compte qu'on arrive aux scenes finales, alors que j'aurais bien continué encore un peu...
gammaburst.
 
Messages: 548
Inscription: 08 Avr 2003 13:20
  • offline

Message » 18 Jan 2013 16:05

J'ai entendu dire, que contrairement à ce que j'avais lu ici que les Kinepolis ne proposaient pas que du 48 ips.

A Metz, seule la salle 5 en 3D est équipée pour diffuser en 48 i/s, dixit un collègue de collègue.

Pas de 2D 48 i/s pour moi :cry:
LCD Philips 42PFL9632D | Lecteur PS3 40->320Go |Ampli Yamaha RXV-457 Enceintes NSP116 |Consoles Wii PSTwo | Source TV NeufTVHD | 158 Blu-ray dont 118 vus
misterdo.
 
Messages: 1726
Inscription: 13 Sep 2007 10:32
Localisation: Metz (57)
  • offline

Message » 26 Nov 2013 13:43

On approche de la sortie du deuxième volet (11 decembre en France, 13 aux US).

J'ai lu que certaines salles de l'année dernière n'auraient pas fait tout ce qu'il fallait pour passer le HFR dans les conditions requises et que du coup la liste des salles disponibles pour ce format cette année pourrait en être affectée (rumeur/ pas rumeur ?)
gammaburst.
 
Messages: 548
Inscription: 08 Avr 2003 13:20
  • offline

Message » 28 Nov 2013 2:55

Gaumont Rennes m'a repondu qu'ils sont bien en HFR cette année, du moins dans la salle 2.
Pour l'avant-première du mardi 10, c'est la version VO qui est en HFR.

En ce qui me concerne, je pense que j'attendrai la fin de la semaine.
gammaburst.
 
Messages: 548
Inscription: 08 Avr 2003 13:20
  • offline


Retourner vers News technologiques & évolution

 
  • Articles en relation
    Dernier message