Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

► CRITIQUES des derniers films vus

Message » 26 Déc 2012 22:47

Image
De Rouille et d’Os

A la vérité, je suis assez embêté avec ce film.

Embêté parce qu’il y a dedans de vrais morceaux de cinéma, une réelle émotion qui se dégage et des situations fortes.
Cotillard trouve l’un de ses meilleurs rôles (ce qui n’est pas trop difficile vu sa filmographie très moyenne), même si, et ce n’est guère surprenant, elle est toujours plus à l’aise pour jouer son propre rôle, empreint d’une certaine vulgarité, que de jouer les dames du monde à Hollywood (où elle n’est pas crédible pour un sou), c’est remarquablement filmé, Audiard sait tenir une caméra, rien à dire là dessus.

Et pourtant, il y a tout au long de cette oeuvre ambitieuse pas mal de choses qui me gènent. Comme ce manque de courage du réalisateur: on aura beau dire, mais Cotillard, même amputée, reste une jolie femme. J’aurais bien voulu voir Yolande Moreau dans le rôle, juste comme ça, pour voir comment se tient l’édifice.

De Rouille et d’Os, loin de son message universel sur le droit à la reconstruction après un traumatisme, reste avant tout (est ce assumé ?) une histoire de réhabilitation de soi par le sexe. Car c’est bien l’image de soi qui est en jeu ici, et cette dernière, symbolisée dès le départ par les apparences (Ali comme Stéphanie ne pensent qu’à leur image, boite de nuit en minijupe pour l’une, qui avoue “aimer qu’on la désire”, musculation à outrance et combats virils pour l’autre), qui se transforme en un gimmick très cinématographique mais plutôt bien trouvé, le “t’es opé ?” envoyé par texto qui signifie en d’autres termes, “viens j’ai envie de baiser”.
Alors oui, comme le fait remarquer le personnage de Stéphanie, de la délicatesse il y en a dans ce film et dans le personnage masculin. Mais Ali reste un grand abruti au final, incapable de s’occuper de son enfant (faudra d’ailleurs lui signaler que casser la glace en sautant à pieds joint marche mieux que de balancer son poing nu dessus, même si ça fait moins viril, ceux qui ont vu le film me comprendront), et au QI d’une moule resté trop longtemps dans un cageot au soleil.

Et quand à la fin du film, les mots qu’Audiard veut nous faire espérer depuis le début, sont prononcés, curieusement, on n’y croit pas trop. Parce que pas à un seul instant les sentiments altruistes tels qu’il aurait aimé les faire naitre ne sont apparus. On reste dans le besoin l’un de l’autre, et pas le sentiment l’un pour l’autre, juste une valorisation en miroir, ce narcissime pregnant de deux être incapables de regarder autre chose qu’eux même.

De Rouille et d’Os vaut la peine d’être vu. Car c’est du cinéma, du vrai, qui parfois prend des risques et colle à la peau de ses personnages. Libre à chacun ensuite de lire ou non les messages qui sont placés ça et là. Et d’approuver, ou non.
http://cinepassion.tumblr.com/
Anthem MRX 700 / Klipsch RF63 - RC64 mkII - RS62 mkII / Sunfire HRS-12 / Oppo BDP-93EU / PS4 / Sony 55HX920
Arsenic
 
Messages: 4413
Inscription: 12 Aoû 2006 19:44
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Déc 2012 22:47

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 27 Déc 2012 17:33

Time out : canal+ cinéma hd

Ou les Bonnie & Clyde du temps ! :D

16/20
la violence est le dernier refuge de l'incompétence
Si ce message contient ne serait ce qu'un embryon de discussion possible ou un argument susceptible d’être débattu, et qui pourrait être à l'origine d'un échange cordial, merci de le signaler
Salvor Hardin
 
Messages: 23666
Inscription: 27 Oct 2004 10:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 27 Déc 2012 19:29

Image

Ernest et Célestine - vu au ciné art et essai de Besançon, grande salle, projo numérique.

La salle était remplie de bambins de tous âges et d'adultes ... de tous âges aussi. Comment on dit déjà ? de 7 à 77 ans :wink: .

J'ai beaucoup aimé la fraîcheur de ce DA. J'ai eu l'impression de retourner en enfance. Dès les premiers plans, j'ai été happé et en général c'est bon signe. J'ai été très impressionné par la technique d'animation utilisée car les traits sont tellement simples qu'on se dit que les marges de manœuvre des animateurs vont être ultra réduites... Mais non, c'est presque un miracle : avec quelques nuances dans le trait ont voit toute une palette de sentiments défiler sur les visages et c'est tout simplement merveilleux. Du coup, Célestine en devient vraiment craquante. Derrière un contenu qui sait rester simple pour les enfants, il y a une réelle profondeur du récit avec une critique de la société. C'est fait sans lourdeur, la durée est bien dosée, le rythme est bon et laisse aux enfants le temps de comprendre, les effets comiques alternent correctement avec les thèmes de réflexion (même si l'aspect comique est parfois un peu téléphoné) et qq touches d'humour sont franchement excellentes et distillées avec retenue et intelligence. Les plus petits par contre ne comprendront pas tout. La salle a applaudi à la fin. Personnellement, ça m'a vraiment fait plaisir de voir un DA non formaté et à mille lieux de la prod US.
Emmanuel Piat
 
Messages: 9317
Inscription: 10 Oct 2000 1:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 27 Déc 2012 20:31

Image

The Murderer.

Après The Chaser, excellent, Hong-jin Na prouve une fois de plus que le cinéma Coréen n’a rien à envier à son homologue américain en terme de rythme, d’action, de péripéties.

Un homme qui pour rembourser ses dettes de jeu accepte un contrat, un meurtre autrement dit, se retrouve piégé de toutes parts entre patrons véreux, mafia locale et forces de police.

Un peu de Jason Bourne par ici, un peu du Fugitif par là, des séquences d’action ébouriffantes, une ultra-violence consommée (ici, on se bat à la hachette et au couteau de boucher, ames sensibles s’abstenir) et une course poursuite totalement haletante avec des morceaux de bravoures plus sidérants les uns que les autres.

Seul contre tous, c’est un peu l’histoire, et franchement, on ne sent jamais passer le temps de ce baton de dynamite de plus de deux heure
http://cinepassion.tumblr.com/
Anthem MRX 700 / Klipsch RF63 - RC64 mkII - RS62 mkII / Sunfire HRS-12 / Oppo BDP-93EU / PS4 / Sony 55HX920
Arsenic
 
Messages: 4413
Inscription: 12 Aoû 2006 19:44
  • offline

Message » 28 Déc 2012 1:22

Salvor Hardin a écrit:Harry Potter #I : Canal+ Family Hd

Très bien ! :grad:

17/20


C'est seulement maintenant que tu regardes les Harry Potter :o
en ce qui me concerne :
1 : 15
2 : 14
3 : 17
4 : 12
5 : 13
6 : 12
7 ière partie : 7
7 2ième partie : 17

Une série sympa mais très très inégale donc à mes yeux...
Vidéoprojecteur Epson emp-s1 (un 800X600 vieux de 8 ans), projection sur un écran Screen up de 3 mètres de base, ampli denon avr-1705 et enceintes Monitor audio gamme bronze ( 2 colonnes avant, une centrale et 2 bibliothèques à l'arrière).
Boc21
 
Messages: 587
Inscription: 08 Avr 2010 21:14
  • offline

Message » 28 Déc 2012 10:04

ben non. :lol:
Je profite de la diffusion des 6 premiers volets sur canal+ family pour les enregistrer et pour les voir avec ma fille. :wink:
la violence est le dernier refuge de l'incompétence
Si ce message contient ne serait ce qu'un embryon de discussion possible ou un argument susceptible d’être débattu, et qui pourrait être à l'origine d'un échange cordial, merci de le signaler
Salvor Hardin
 
Messages: 23666
Inscription: 27 Oct 2004 10:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 28 Déc 2012 13:21

Image
Du Shakespeare qu'il n'a pas écrit; A partie d'une pièce de Jean Anouilh.

Il faut le voir pour Richard Burton et Peter O'Toole, d'autres diront qu'ils cabotinent, je les ai trouvé sublimes et divertissants
certainement pour la course aux oscars
j'ai pas vu le temps passer
et
aussi à voir pour un rappel à l'Histoire des Anglo-normand poitevin

Image

j'ai trouvé amusant la vision d'Aliènor d'Aquitaine comme mégère... quand on sait sa beauté et son érudition
Et je regardai, et je vis apparaitre un cheval couleur pale, et son cavalier se nommait la Mort, et l'enfer le suivait...
rann
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4442
Inscription: 10 Juil 2009 15:58
  • offline

Message » 28 Déc 2012 13:29

Image
A revoir
Chef d'oeuvre
A pleurer, il y a Widmark, Quinn et les lèvres légèrement entre ouvertes de Dorothy Malone qui me font fondre
Vite un ceinturon et mes colts :wink:


A envoyer d'urgence à Monsieur Barack Obama
Et je regardai, et je vis apparaitre un cheval couleur pale, et son cavalier se nommait la Mort, et l'enfer le suivait...
rann
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4442
Inscription: 10 Juil 2009 15:58
  • offline

Le Hobbit, un Voyage inattendu

Message » 28 Déc 2012 15:47

Image



Bon ça reste un film largement regardable, mais rien à voir avec LOTR que je me suis fait en VL la semaine avant d'aller voir le Hobbit.


Vu en HFR (48i/s) / 3D.

Déjà le HFR comme je m'y attendais me fait la même impression que le 100Hz (et plus) sur les TVs, à savoir un effet "caméscope/documentaire" mais pas "film".

Alors certes les scènes d'actions sont plus nettes, mais les plans larges rapides saccadent toujours.

En plus ça fait ressortir les effets spéciaux/maquillages que j'ai trouvé grossiers (les prothèses des nains sauf "le chef"), l'aigle qui a des pattes qui font plus peluche qu'autre chose et les "montures" des orcs.

Pour finir sur les aspects techniques : la 3D : je l'ai trouvée assez mauvaise avec peu de débordements/jaillissements et un effet de profondeur justement assez plat.
Pour couronner le tout, j'ai vu beaucoup de problèmes de Ghosting/Crosstalk (dédoublement de l'image) et même des seconds ou troisièmes plans qui passaient au premier plan (3D) donnant un bon mal de crâne.

Au final côté technique, je m'attendais à une claque, j'ai été servi, mais pas dans le bon sens !

Ensuite, ça suit un rythme : combat/récit/combat/récit etc. trop cousu de fil blanc et les scènes de récit font grandement remplissage.

En même temps quand on veut faire une trilogie à partir d'un bouquin pour enfants/ados de 350p alors que la précédente tirée de bouquins pour adulte est tirée de trois bouquins totalisant 1500p, ça sonne forcément beaucoup plus creux.

Autre mauvais point pour moi : c'est donc un bouquin fait pour enfants/ados, et ça se ressent grandement, avec des scènes, notamment au début du film où l'on apprend à connaître les nains, qui font limite parodie.


Après restes deux scènes impressionnantes : les geants de roc et dans les mines.

Et dans la totalité du film, seules deux très bons éléments : la musique de Howard Shore et Martin Freeman très bon en Bilbon le Hobbit.


Au final, un petit 12/20
LG 55LM760S, Panasonic DMP-BD60 Zone A, Sony BDP-S790 Zone B, Toshiba EP-35
Denon AVR-X3000, Focal 716V + CC700V + Sib XXL + Eltax Impact 8.2 // Ultimate Ears UE 900
Collection BR/3D : http://is.gd/bxXNNI
sokh1985
 
Messages: 3349
Inscription: 30 Sep 2004 16:38
Localisation: Nice, France

Message » 28 Déc 2012 20:30

j'irais sans doute le voir mais je m'attendais aux longueurs : 1 petit livre en trilogie forfément ca le fait moins:-/
TV Sony 37EX500 + Ampli Yamaha rxv565 + zotac id18/xbmc + Pionner BDP140
4 Eltax M3 en front + centrale + 2 M1 en surround
damrod
 
Messages: 833
Inscription: 21 Sep 2007 13:27
  • offline

Message » 28 Déc 2012 20:31

rann a écrit:Image
A revoir
Chef d'oeuvre
A pleurer, il y a Widmark, Quinn et les lèvres légèrement entre ouvertes de Dorothy Malone qui me font fondre
Vite un ceinturon et mes colts :wink:


A envoyer d'urgence à Monsieur Barack Obama

+10000000 pour le film
apres de la a justifier les colts a tout va ;-)
TV Sony 37EX500 + Ampli Yamaha rxv565 + zotac id18/xbmc + Pionner BDP140
4 Eltax M3 en front + centrale + 2 M1 en surround
damrod
 
Messages: 833
Inscription: 21 Sep 2007 13:27
  • offline

Message » 28 Déc 2012 20:46

rann a écrit:Image
A revoir
Chef d'oeuvre
A pleurer, il y a Widmark, Quinn et les lèvres légèrement entre ouvertes de Dorothy Malone qui me font fondre
Vite un ceinturon et mes colts :wink:


A envoyer d'urgence à Monsieur Barack Obama


J'espère que tu l'as vu en VO stéréophonic sound au moins...
Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu'on peut faire avec une seule main.
tupeutla
 
Messages: 5280
Inscription: 02 Oct 2000 1:00
Localisation: Meudon
  • offline

Message » 29 Déc 2012 11:30

damrod a écrit:
rann a écrit:A revoir
Chef d'oeuvre
A pleurer, il y a Widmark, Quinn et les lèvres légèrement entre ouvertes de Dorothy Malone qui me font fondre
Vite un ceinturon et mes colts :wink:


A envoyer d'urgence à Monsieur Barack Obama

+10000000 pour le film
apres de la a justifier les colts a tout va ;-)

Le message du film étant tout le contraire, tout va bien :wink:


tupeutla a écrit:J'espère que tu l'as vu en VO stéréophonic sound au moins...

Oui en VO , projection sur grand écran
pour le reste j'ai laissé faire la machine :mdr: il me semble que les balles sifflées de droite à gauche :ane: :ane:
Et je regardai, et je vis apparaitre un cheval couleur pale, et son cavalier se nommait la Mort, et l'enfer le suivait...
rann
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4442
Inscription: 10 Juil 2009 15:58
  • offline

Message » 29 Déc 2012 12:11

Un gros plus à Arsenic pour son commentaire sur le film De rouille et d'os que je n'ai pas vu mais qui me donne envie de vérifier ses impressions. L'allusion à Yolande Moreau dans le rôle me plaît bien :wink:

J'ai vu hier soir Hugo Cabret un très joli conte qui m'a bien plus et que dire des décors de la gare... somptueux !
J'ai établi une entente de co-existence pacifique avec le temps : il ne me poursuit pas, je ne le fuis pas. Un jour nous nous rencontrerons. (Mario Lago)
papinova
 
Messages: 1186
Inscription: 08 Aoû 2006 16:46
Localisation: toulouse
  • online

Message » 29 Déc 2012 12:35

T'as connu Méliès c'est pour çà

Pardon :oops: :mdr:
Et je regardai, et je vis apparaitre un cheval couleur pale, et son cavalier se nommait la Mort, et l'enfer le suivait...
rann
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 4442
Inscription: 10 Juil 2009 15:58
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message