Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Films (débats, critiques), personnalités (acteurs, réalisateurs), prochaines sorties, les salles, la presse spécialisée...

Django, c'est :

5/5 une bombe hallucinante. ©
41
44%
4/5 (sur Allociné, ou 8/10 sur IMDB).
31
33%
3/5 pas de quoi tuer Bill, mais ça a du chien en réserve.
14
15%
2/5 c'est pas très glorieux, bâtard.
7
7%
1/5 pis d'abord j'aime pas Tarantino.
1
1%
 
Nombre total de votes : 94

[FILM] Django Unchained (Tarantino)

Message » 02 Fév 2013 21:28

Vu en VO au Pathé Besançon, grande salle.

Par charité chrétienne, je ne dirais rien sur l'image ultra floue ...

Pour le film, mon sentiment c'est bof, moyen.

1er tiers, QT cabotine. On apprécie les effets de surprises mais le fond n'est guère intéressant.
2e (gros) tiers, j'ai trouvé la partie chez candy land vraiment extra. C'est tendu comme un string, un vrai régal. Les acteurs sont à fonds. Très belle écriture.
3e (petit) tiers, on attend sagement le twist qui est forcé d'arriver puis la fin est pré-écrite ds la tête du spectateur, donc c'est téléphoné, décevant et très série B, ce qui tranche avec l'élévation du 2e tiers.

Et le tout est trop long. Et comme je m'y attendais l'écriture à rallonge des scènes et les effets de surprise ne me donnent pas envie de les revoir une fois connus.
Qd à QT en acteur,il aurait dû passer qq heures au soleil avant de jouer. Sa peau de bébé joufflu ne correspond pas vraiment à celle d'un cow-boy qui crapahute depuis son enfance ds les plaines... En plus il joue mal.

2.5 / 5 (donc je ne vote pas ds le sondage car je suis entre deux)
Dernière édition par Emmanuel Piat le 03 Fév 2013 12:13, édité 3 fois.
Emmanuel Piat
 
Messages: 9325
Inscription: 10 Oct 2000 1:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Fév 2013 21:28

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Fév 2013 0:22

pour moi c'est justement l'écriture du personnage de waltz qui fait default dans le film et qui m'a laisser un peu froid (en plus de la vf)

je pense que son personnage n'est pas assez complexe ou complet, ce qui fait que je l'ai senti le cul entre 2 chaises même au niveau de son interprétation.

la ou le colonnel Hans Landa y allait à fond les ballons dans le cynique, la fourberie, la déstabilisation, son côté lunatique et joueur et extrêmement pervers.
là pour le coup il se passe nettement moins de choses et on ne sait jamais ou il veut en venir, ni "gentil", ni "méchant" il reste trop banalement neutre et le parti pris n'est passez souligné par le jeu d'acteur.
(tout le contraire de dicaprio dont le rôle est aussi complet que celui de hans landa)

waltz, on le sait légèrement manipulateur, fourbe et intelligent comme un van cleef dans quelques dollars de plus, mais il manque un quelque chose pour que la mayonnaise prenne.

+1 pour le recul et la puissance émotionnelle de certaines scènes un peu trop justes.

de plus, la narration manque de fluidité et on devine un peu trop le découpage du film en 3 parties.
la première partie est un peu trop longue est les enjeux ne prennent pas aux tripes , c'est quand même un peu bizarre comme sentiment car presque toutes les scènes sont quand même valables et valides.
(je ne vois pas ce qu'on pourrait retirer pour palier à ça et pourtant il y a un petit grain de sable qui fait que...) :wtf:
TV : Sony 40EX500 / HC : PCHC - oppo 95eu - marantz sr7000 - creek evo 2
Enceintes : Cabasse farella 400 - Cabasse ambrose 500 - Cabasse corvette 302 - Caisson Yamaha YST320
dperez
 
Messages: 820
Inscription: 11 Jan 2011 18:02
  • offline

Message » 03 Fév 2013 10:41

là pour le coup il se passe nettement moins de choses et on ne sait jamais ou il veut en venir, ni "gentil", ni "méchant" il reste trop banalement neutre et le parti pris n'est passez souligné par le jeu d'acteur.


Si on prend l'analogie du téléphérique, Waltz est le cable qui permet à la Django de faire son cheminement entre l'état d'esclave à celui d'homme libre maître de son destin.

Donc Waltz n'est qu'un support nécessaire pour permettre le cheminement de Django et pas une figure d'avant plan. Et ça se ressent.
Emmanuel Piat
 
Messages: 9325
Inscription: 10 Oct 2000 1:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 03 Fév 2013 10:46

dperez a écrit:pour moi c'est justement l'écriture du personnage de waltz qui fait default dans le film et qui m'a laisser un peu froid (en plus de la vf)



En même temps quelle idée d'y aller en VF... :wtf:
http://cinepassion.tumblr.com/
Anthem MRX 700 / Klipsch RF63 - RC64 mkII - RS62 mkII / Sunfire HRS-12 / Oppo BDP-93EU / PS4 / Sony 55HX920
Arsenic
 
Messages: 4413
Inscription: 12 Aoû 2006 19:44
  • offline

Message » 03 Fév 2013 10:51

En province on n'a généralement pas le choix : c'est VF ou rien.

A Besançon, ce n'est que depuis qq mois que Pathé projette les grosses prod US en VO et VF. L'autre complexe (Megarama) ne projette qu'en VF. Merci Pathé pour ce revirement intelligent. En plus, la grande salle du Pathé était largement pleine au tiers, ce qui est pas mal pour une séance en VO un samedi à 17h... Espérons que Pathé continuera sur cette lancée.
Emmanuel Piat
 
Messages: 9325
Inscription: 10 Oct 2000 1:00
Localisation: Besançon, FRANCE
  • offline

Message » 04 Fév 2013 10:13

dperez a écrit:pour moi c'est justement l'écriture du personnage de waltz qui fait default dans le film et qui m'a laisser un peu froid (en plus de la vf)

je pense que son personnage n'est pas assez complexe ou complet, ce qui fait que je l'ai senti le cul entre 2 chaises même au niveau de son interprétation.

la ou le colonnel Hans Landa y allait à fond les ballons dans le cynique, la fourberie, la déstabilisation, son côté lunatique et joueur et extrêmement pervers.
là pour le coup il se passe nettement moins de choses et on ne sait jamais ou il veut en venir, ni "gentil", ni "méchant" il reste trop banalement neutre et le parti pris n'est passez souligné par le jeu d'acteur.
(tout le contraire de dicaprio dont le rôle est aussi complet que celui de hans landa)

waltz, on le sait légèrement manipulateur, fourbe et intelligent comme un van cleef dans quelques dollars de plus, mais il manque un quelque chose pour que la mayonnaise prenne.


Juger l’interprétation d’un acteur alors qu’on a vu le film en VF, en voilà une idée saugrenue :wtf: Un peu comme de critiquer Bob Dylan en écoutant les reprises d’Hugues Aufray ou Francis Cabrel.
Pourquoi un personnage devrait-il être gentil ou méchant ? King est un personnage complexe, qui condamne le système et en profite pleinement. Son affection pour Django et l’aide qu’il lui apporte se comprennent tout à fait : il est européen et ne partage pas l’idée américaine sur l’esclavage, et surtout il a besoin de lui. Il s’instaure même un rapport père / fils entre les deux. Et jusqu’au bout, King reste un personnage et un caractère mystérieux.
UpCast n°2 est dispo : Netflix, Star Wars, Jurassic World, Playstation Experience, Game Awards, Leftovers, Love...on parle de tout ça et plus encore sur http://upcast.fr/
sopor
 
Messages: 12198
Inscription: 25 Déc 2002 20:38
Localisation: Paris

Message » 04 Fév 2013 13:09

sopor a écrit:
Juger l’interprétation d’un acteur alors qu’on a vu le film en VF, en voilà une idée saugrenue :wtf:


Même si je respecte les goûts de chacun au niveau VF/VO, je ne comprends pas comment on peut juger un acteur alors qu'on voit l'oeuvre doublée dans une autre langue.
HD-DVD ou Blu-Ray, qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait la HD! :D

Warner, si tu reviens, j'annule tout!
basic
 
Messages: 3797
Inscription: 18 Mai 2003 21:14
  • offline

Message » 04 Fév 2013 14:15

Je dirai juste, qu'un sourd peut juger les performances d'un acteur car le son n'est qu'un élément et pas le primordial.
TELLOUCK
 
Messages: 5004
Inscription: 05 Nov 2005 14:00
  • offline

Message » 04 Fév 2013 14:31

TELLOUCK a écrit:Je dirai juste, qu'un sourd peut juger les performances d'un acteur car le son n'est qu'un élément et pas le primordial.

Oui, c'est vrai.
Il parait que les malentendants ont beaucoup apprécié The artiste! :grin:
HD-DVD ou Blu-Ray, qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait la HD! :D

Warner, si tu reviens, j'annule tout!
basic
 
Messages: 3797
Inscription: 18 Mai 2003 21:14
  • offline

Message » 04 Fév 2013 15:31

Exact je ne vous raconte pas le bruit qu'a fait ce film chez les sourds.
TELLOUCK
 
Messages: 5004
Inscription: 05 Nov 2005 14:00
  • offline

Message » 04 Fév 2013 15:39

J'ai "entendu" ça! Lol
HD-DVD ou Blu-Ray, qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait la HD! :D

Warner, si tu reviens, j'annule tout!
basic
 
Messages: 3797
Inscription: 18 Mai 2003 21:14
  • offline

Message » 04 Fév 2013 17:40

ah là là , vive la pensée unique.... y a pas de django en VO par chez moi OK ? faut que je vous fasse un dessin avant de pouvoir, si vous me le permettez poster un avis?

ca commence à devenir très, mais alors très très agaçant ce genre de personnes avec LEUR GRANDE GUEULES (du moin sur la toile... :hehe: ) qui se permettent de critiquer tout et rien.

Moi le perso de waltz ne m'a pas convaincu jusqu'au bout à cause de son rôle et de cette vf vraiment insupportable, si vous, vous avez eu la chance de pouvoir vous pignoler devant la BO et que vous avez pu profiter de son formidable jeu d'acteur, suis très content pour vous mais à l'avenir essayez de prendre un peu de recul sur vous petites critiques faciles qui tendent toujours à rabaisser les autres (et en aucun cas construire un débat ou confronter des idées)

pour se moquer des autres il y a toujours quelqu'un pour faire le tapin, mais pour construire un dialogue sain sur un film, il ne reste plus grand monde.
Moi, ca me viendrais même pas à l'idée d'aller emmerder mr piat parce qu'il aurait dis qu'il n'était pas convaincu de l’interprétation de certains acteurs, même en l'ayant vu en vf.
TV : Sony 40EX500 / HC : PCHC - oppo 95eu - marantz sr7000 - creek evo 2
Enceintes : Cabasse farella 400 - Cabasse ambrose 500 - Cabasse corvette 302 - Caisson Yamaha YST320
dperez
 
Messages: 820
Inscription: 11 Jan 2011 18:02
  • offline

Message » 04 Fév 2013 17:48

On peut dire ce qu'on veut, entre une VO et une VF, on a parfois le grand écart au niveau de la crédibilité d'un personnage. Je l'ai noté par exemple sur Harry Potter. On a Harry et Hagrid qui sont quasi ridicules en VF. Alors qu'en VO, c'est plus crédible surtout pour Hagrid. Les GI aussi dans Alien II. Ils font limite colonie de vacance en VF.

Après, est-ce que cela peut lisser à ce point le jeu de Waltz. Je sais pas; Il m'avait semblé voir IB en VF à l'époque puis plus tard en VO. J'ai pas été choqué en VF.
oo
Keron
 
Messages: 15338
Inscription: 26 Mar 2002 1:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 04 Fév 2013 17:54

Keron a écrit:On peut dire ce qu'on veut, entre une VO et une VF, on a parfois le grand écart au niveau de la crédibilité d'un personnage. Je l'ai noté par exemple sur Harry Potter. On a Harry et Hagrid qui sont quasi ridicules en VF. Alors qu'en VO, c'est plus crédible surtout pour Hagrid. Les GI aussi dans Alien II. Ils font limite colonie de vacance en VF.

Après, est-ce que cela peut lisser à ce point le jeu de Waltz. Je sais pas; Il m'avait semblé voir IB en VF à l'époque puis plus tard en VO. J'ai pas été choqué en VF.


oui, exactement sur ib c'est assez différent, (du coup j'ai revu ib pour voir ce qui n'allait pas dans la vf de django) et en fait c'est tout simplement parceque dans ib waltz parle de sa propre voi en français( dans le film il parle français , anglais et allemand) du coup le naturel saute aux oreilles :love:
TV : Sony 40EX500 / HC : PCHC - oppo 95eu - marantz sr7000 - creek evo 2
Enceintes : Cabasse farella 400 - Cabasse ambrose 500 - Cabasse corvette 302 - Caisson Yamaha YST320
dperez
 
Messages: 820
Inscription: 11 Jan 2011 18:02
  • offline

Message » 04 Fév 2013 17:55

Et ils pouvaient pas se le payer en Français pour Django ?
oo
Keron
 
Messages: 15338
Inscription: 26 Mar 2002 1:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline


Retourner vers 7ème Art

 
  • Articles en relation
    Dernier message