Modérateur: Staff Home-Cinéma • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

[Vidéoprojecteur] Sony VPL-VW500ES

Message » 14 Avr 2014 15:38

Image

SONY VPL-VW500ES

Image


Image

Image

Image



Matériel testé: Sony VPL-VW500ES
Type: Vidéo projecteur 4K 4096x2160
Tags: Projecteur, SXRD, 4K, 3D

Test réalisé par: 1000K, David555
Publié le: 14/04/2014

!!! Pensez à cliquer sur les photos pour les afficher en taille réelle !!!


-------------------- Index --------------------
1> Introduction
2> Matériel de Test
3> Présentation du VPL-VW500ES
4> Calibrage Vidéo
5> Tests sur vidéo 1080p
6> Tests sur vidéo 4K
7> Sony vw500: projecteur 4K ?
8> Test sur Bluray 3D
8> Conclusion
9> Remerciements
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Annonce

Message par Google » 14 Avr 2014 15:38

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 14 Avr 2014 16:01

Introduction

C’est avec un peu de retard que nous vous présentons le test HCFR du Sony VW500. En effet, le premier exemplaire reçu courant février n’a pas été jugé acceptable qualitativement pour un produit de ce tarif.
Nous avons donc fait part des différents problèmes rencontrés à Sony qui a très professionnellement répondu que l’exemplaire de test n’était pas conforme et qu’il acceptait de nous renvoyer un autre modèle plus abouti.
Nous étions réellement impatient à l'idée de découvrir un vidéoprojecteur 4K "in situ"!

Les tests se sont donc déroulés sur plusieurs semaines puisque nous avons eu la chance d'avoir deux exemplaires.
De plus, Sony France a eu la gentillesse de nous faire parvenir le serveur UHD maison.
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 14 Avr 2014 16:07

Matériel de Test

Salon non dédié traité contre les réflexions lumineuses
Ecran Kimex base 2.2m gain 1.1
Spectroradiomètre: PHOTO RESEARCH PR 670
Image
Sonde: i1D3,
Luxmètre: Vellman DVM1300, PCE-L 100
Image
Logiciel de calibrage: Calman / ColorHCFR
Lecteur Bluray: OPPO 103EU, PCHC i7 3770K, Radeon 7870 et R9 290
Serveur 4k Sony
Image

Image
Appareil photo Panasonic TZ10 ; Canon D90
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 14 Avr 2014 16:09

Présentation du VPL-VW500ES

Image


Le Sony est imposant! Nous sommes au dessus des standards habituels en matière de vidéoprojecteur grand public.

Disons le tout de suite, la finition sur un appareil de cette gamme est franchement décevante. Les plastiques sont passables sans avoir le touché haut de gamme et ne sont pas très bien ajustés. Ce qui est tolérable sur un produit à 3000€ ne l'est pas sur un autre à 9990€.

Par ailleurs, nous regrettons que le cache objectif ne soit pas motorisé. De plus, ce dernier est pour le moins "brut". Aucune mousse ne vient adoucir sont positionnement sur l'optique.

Aussi, le contour de l'objectif est ouvert, nous voyons donc l'intérieur du projecteur et un doigt passe sans problème à l'intérieur...


Caractéristiques Techniques et Techonlogies :

Informations issues du site Sony France : http://www.sony.fr/electronics/projecte ... ifications


Résolution 4K en qualité cinéma-Les mêmes caractéristiques qu'un cinéma numérique professionnel : plongez dans une résolution 4096 x 2160, 4 fois meilleure que la Full HD, pour qu'aucun détail ne vous échappe

Images plus nettes et plus lumineuses-Un taux de contraste dynamique de 200000:1 et une luminosité de 1 700 lumens ANSI pour une image claire et vive, même dans les pièces bien éclairées

Technologie inspirée du grand écran-Les panneaux SXRD™ avancés réduisent l'espace entre les pixels en quelques millisecondes pour des images ultra-fluides et sans point

Une vaste palette de couleurs-La technologie d'affichage Triluminos permet une palette de couleurs bien plus large et reproduit davantage de tons et de textures pour plus de pureté, de profondeur et de réalisme

Résolution Full HD convertie en 4K-Comme pour les contenus 4K natifs, vous pouvez profiter d'une expérience 4K optimisée sur vos Blu-ray Disc™ et vos DVD 2D et 3D grâce à la technologie Reality Creation

Nouveaux modes Motionflow pour une action rapide et naturelle-Le mode Combiné utilise les technologies de projection de film et d'amélioration des mouvements pour réduire l'effet de flou et maintenir la luminosité

Qualité d'image naturelle-Le format True Cinema conserve les 24 images par seconde d'origine, en ajustant les réglages de l'image pour donner aux films un rendu le plus proche possible de l'original

Compatible 3D RF-Un émetteur RF intégré se synchronise avec les lunettes Full HD 3D pour une plus large couverture et une meilleure stabilité, le tout sans câble

Visionnez jusqu'à 60 images par seconde-Pour une image plus lisse avec davantage de couleurs et de réalisme (avec un signal de couleur YUV 4:2:0)

Compact, avec ventilateur en façade- L'installation est simple et flexible, avec un design compact et un ventilateur ultra-silencieux positionné à l'avant

Zoom plus étendu et lentille de décalage-Zoom motorisé 2,06 et large lentille de décalage (jusqu'à 85 % en position verticale et 31 % en position horizontale) pour une installation facile, même avec une grande hauteur sous plafond

Intégration facile aux équipements automatisés de la maison-Compatible avec de nombreux systèmes domotiques : interface RS232, commande RJ45 et entrée IR-IN

Etalonnage soigné-Pas besoin d'équipements supplémentaires : après une longue période de fonctionnement, le réglage de la couleur peut être étalonné selon les paramètres d'usine d'origine

Obtenez l'image que vous souhaitez-La correction des couleurs HSV vous permet d'ajuster manuellement la teinte, la saturation et la luminosité de chaque couleur jusqu'à ce que vous soyez entièrement satisfait

Sauvegardez vos paramètres de film-Réglez le zoom en fonction du format d'image de votre film et utilisez la fonction Picture Position Memory pour mémoriser les réglages pour vos prochains visionnages

Libérez-vous des câbles-Dégagez l'espace grâce à un kit émetteur/récepteur sans fil HDMI® (accessoire en option) ; connectez-vous à votre lecteur Blu-ray Disc™ et bien plus encore

Bénéficiez d'images cristallines-L'alignement électronique des panneaux place les éléments rouges et bleus de chaque pixel de façon très précise par rapport au vert ; la précision des réglages est de 0,1 pixels

Mises à jour faciles-Afin de tirer le meilleur parti de votre projecteur, vous disposez d'un port USB pratique pour installer les dernières mises à jour du micrologiciel

Le premier exemplaire du Sony vw500 (firmware 1.003) présentait beaucoup de défauts dont certains inacceptables vis-à-vis du prix demandé :

Image

Image

Image

- Focus non uniforme (une mise au point faite sur la gauche de l’écran rend la partie droite floue et inversement).
- 3D avec du ghosting et manquant de netteté.
- Luminosité réduite lorsque la source est paramétrée en Ycbcr (800 lumens lampe haute iris ouvert au maximum).
- Très grosse difficulté pour attaquer le projecteur avec une source 4K (PC et OPPO) comme si le projecteur n’était pas reconnu comme étant 4K.
- Des blocages constatés sur le Lens shift.
- Impossibilité d’afficher des mires 4K de 1, 2 et même 3 pixels (sur OPPO et sur PC même constat) nous avons constaté que les problèmes de tâches de couleur sur les mires 1 pixel se déplaçaient lorsque l'on changeait les caractéristiques de l'espace couleur du HDMI de l'OPPO et du PC (YUV 444,422, RGB PC, RGB vidéo...)
Le problème semble être lié au contrôleur Hdmi (hardware ou software, difficile de se prononcer).
- Image peu contrastée à l’œil et confirmée par le contraste mesuré très précisément par « Contemplationaveugle », que nous remercions chaleureusement pour toute l’aide apporté.

Ces raisons nous ont poussés a demander à Sony des précisions sur les défauts constatés. Sony nous a fait parvenir un second exemplaire expliquant que ce modèle n'aurait jamais du être envoyé.
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 14 Avr 2014 17:57

Mesure

Luminance et uniformité :

Voici le tableau du document SMPTE 431-3, portant sur la procédure de mesure de la luminance et sur les valeurs cibles à l’écran.
Le premier exemplaire du Sony vw500 (firmware 1.003) présentait beaucoup de défauts dont certains inacceptables vis-à-vis du prix demandé :

Image

L’écran mesure 2.2m de base et la distance projecteur toile est de 3.5m. L’iris est réglé sur 8/100 pour viser 16FL au centre de l’écran
Afin d’affiner la démarche, il est important de supprimer les influences extérieures modifiant les mesures. C’est la raison pour laquelle un luxmètre classe A fut utilisé (précision 0.001 lux). Le protocole de mesure consiste à orienter le capteur dos à l’écran et face à l’optique du vidéoprojecteur. Ensuite, on utilisera le trépied d’un appareil photo placé à environ 1 mètre du vidéoprojecteur dans son axe de projection afin d’appliquer une ombre projetée sur l’écran juste à côté d’une zone de mesure. On place ensuite le capteur dans la zone d’ombre projetée afin de mesurer les réflexions lumineuses de la pièce. Il suffit de soustraire la mesure du vidéoprojecteur avec celle de l’ombre pour obtenir la valeur réelle issue du vidéoprojecteur. Le Spectroradiomètre PHOTO RESEARCH PR 670 a été utilisé pour mesurer la température couleur.

Image

Voici les 9 mesures de la luminance réalisées à partir d’une mire 100% blanc projetée par le Sony vw500 calibré. Tableau représentant l’écran 16/9 avec mesure effectuée au centre de chaque case.
Image

*Valeurs mesurées des réflexions lumineuses
° Températures couleurs
Pour obtenir la valeur réelle de l’éclairement, nous devons soustraire la valeur mesurée face au vidéoprojecteur à la valeur mesurée de la réflexion lumineuse.
Pour le centre, nous mesurons 56.9 cd/m2 ce qui correspond au + ou – 10.2 cd/m2 de la référence des 48 cd/m2
La valeur la plus faible mesurée est dans le coin en bas à gauche : (47/56.9) x 100= 82.6% ce qui correspond à la norme des studios.
La valeur la plus faible mesurée sur les cotés est à droite : (51.7/56.9) x 100=90.8% ce qui correspond également à la norme des studios.
Le Sony vw500 a donc une très bonne uniformité.

Contraste séquentiel :

Table basée sur la procédure SMPTE 431-2 de mesure du contraste séquentiel, la référence et les tolérances.

Image

La mesure du contraste séquentiel doit s’effectuer avec le vidéoprojecteur calibré. Pour ce test, le Sony est placé à 350 cm de l’écran et projette une image de 220 cm de base en 16/9 sur un écran PVC. Pour obtenir une valeur proche de 58cd/m2 l’iris a été fortement fermé (position 8/100)
En mesurant sur les 9 zones d’une mire 100 IRE, nous avons obtenu une moyenne de 162.9 lux (en soustrayant les réflexions lumineuses) et une moyenne de 0.044 lx pour la mire 0 IRE.
Le Sony vw500 calibré en mode bas possède un contraste séquentiel de : 162.9/0.044 = 3702 :1

En comparaison avec nos outils de mesure sur HCFR et sonde i1D3 (4085 :1)

Image

Contraste INTRA-IMAGE :

Table basée sur la procédure SMPTE 431-2 de mesure du contraste intra-image, la référence et les tolérances.

Image

Le contraste intra-image est sans doute plus important que le contraste séquentiel car il détermine la dynamique d’une image. Pour le Home Cinéma, il est même admis un contraste intra image de 80 :1 (selon le document INFOCOMM 3M-2011 DS1)
Deux mires à damiers ont été utilisées pour effectuer les mesures. La procédure de mesure est identique à celle utilisée pour la mesure de l’éclairement.
Première mire à damier :

Image

*Valeurs mesurées des réflexions lumineuses

Deuxième mire à damier :

Image

*Valeurs mesurées des réflexions lumineuses
Avec ces deux mires à damier, nous obtenons une valeur moyenne de 167,4 lux pour les cases blanches et une valeur moyenne de 1,33 lux pour les cases noires.
Dans notre salle de projection, nous obtenons à l’écran un contraste intra-image de : 167.4/1.33= 126 :1
Afin de connaître le contraste intra-image réel du Sony vw500, nous devons soustraire ces valeurs aux valeurs des réflexions lumineuses de la pièce mesurées.
Nous obtenons donc avec ces deux mires à damier une valeur moyenne de 166,7 lux pour les cases blanches et une valeur moyenne de 0,57 lux.

Le Sony vw500 possède un contraste intra-image de : 166.7/0.57 = 292 :1
Malgré tout cela, on sent bien que le vw500 a un fort potentiel d’autant que sur les sources en 4K (photos, vidéos et jeux vidéo) le rendu est vraiment pas mal malgré les défauts cités.
- Sur le nouveau modèle envoyé par Sony (firmware 1.006) les convergences sont bien meilleures mais pas encore parfaites:

Image

- Le focus est également bien plus uniforme.

- Les problèmes sur les mires 4K 1, 2 et 3 pixels sont toujours présent :

Image

Réponse de Sony vérifié par Richard Moudugnou: "En vue d’améliorer le rendu visuel sur du contenu vidéo, nos ingénieurs ont développé un traitement de pré-calibrage des convergences en usine qui a pour conséquence des aberrations chromatiques sur des mires. Ces réglages s’annulent dans le mode usine et les mires 4K d’1 pixel s’affichent alors très bien, sans aberration de couleur, ce qui permet, pour ceux qui veulent avoir une qualité parfaite pour leur mire, d’y avoir droit. Il a toutefois été jugé qu’il valait mieux un meilleur rendu vidéo qu’un meilleur rendu de mires. Ce réglage sera plus accessible dans le futur."
Image

- D’autres mires 4K qui s’affichent correctement:
Image

Image

- Sur ce modèle : aucun soucis pour lui faire entrer du 4K aussi bien sur PC que sur l’OPPO 103.
- Aucun blocage sur le Lens shift.
- Ce nouveau modèle semble un peu moins lumineux que le premier (1300 lumens) par contre il est plus contrasté.
- Par contre de nouveaux soucis liés au contrôleur Hdmi sont apparus :
Performances différentes entre les entrées Hdmi 1 et Hdmi 2
Image

Tous les tests seront donc effectués sur l’entrée Hdmi 2.

Quelques remarques :
- Le contraste ANSI a certainement progressé également mais n’ayant pas l’équipement permettant de faire la mesure, il n’est pas possible de le vérifier.
- Etrangement, avec ce nouveau modèle il n’est plus possible d’attaquer le projecteur en Ycbcr avec le PC.
- L’iris n’est pas paramétrable comme sur le HW55 mais contrairement à ce dernier est très visible sur les changements de scènes sombres à claires et également sur les sous titres (effet de pompage). De toute façon le projecteur est suffisamment contrasté pour s’en passer.
- En ce qui concerne le bruit du projecteur, il est plus bruyant que son petit frère HW55 mais moins bruyant que mon JVC X35. Globalement c’est un bon élève.
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 14 Avr 2014 18:07

Calibrage

Encore un grand merci pour la participation de Contemplationaveugle qui s’est chargé de calibrer le projecteur.
En sortie de carton, sur le mode référence, le projecteur est très proche des normes.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Les outils de calibration disponibles permettent d’atteindre les cibles très facilement, le RCP est parfaitement fonctionnel, l’iris sur 100 paliers permet d’ajuster la luminosité avec précision, seule ombre au tableau : l’éditeur de gamma n’est pas inclus dans le projecteur mais en externe (mais les gammas usine sont plutôt bons).
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 14 Avr 2014 18:28

Tests sur vidéo 1080p

Sur contenu Bluray, l’image est sublimée grâce notamment au RC qui réagit très bien et au compensateur de mouvement en position combinaison. Le découpage des plans est excellent, la grille est imperceptible même en se rapprochant de l’écran. Le fort contraste natif (9000 :1) permet de se passer de l’iris auto, de plus, la grosse luminosité du projecteur permettra d’alimenter de très grandes bases d’écran jusqu’à 3,5m.

Motion Flow (compensateur de mouvement):
Un des gros atouts du Sony vw500 est son compensateur de mouvement. Bien que très fluide en natif, le vw500 peut l’être d’avantage grâce à son motion flow. Parmi les différents modes proposés (haut, bas, impulsion, True cinema, combinaison…) celui qur nous avons retenus est le mode combinaison qui est tout simplement exceptionnel. Dans ce mode, le compensateur de mouvement est indétectable et vraiment très efficace. Gros bémol cependant, il est inactif en 4K/UHD.

Mise à l’échelle (upscaling):
Le projecteur étant un modèle 4K, tous les supports actuels (bluray, DVD….) doivent être mis à l’échelle. Le processeur interne du Sony peut s’en charger mais il est également possible d’effectuer ce travail par la source.
L’upscale interne du Sony génère des défauts d'aliasing. Cela se voit très bien sur les lignes noires obliques à droite de l'écriture "Imatest". C’est moins visible sur l’OPPO et presque parfait avec le PC. Par contre les mires de 1 pixel en haut à droite et en bas à gauche sont plus nettes avec l’upscale du processeur interne).
Il faut noter également que si l’upscale n’est pas effectué par le Sony il faudra faire l’impasse sur les modes les plus efficaces du compensateur de mouvement.
Sony:
Image
PC:
Image
OPPO:
Image

RC (algorithme d’amélioration d’image):
Bien plus progressif que son petit frère HW55, le RC effectue un travail remarquable. On peut pousser le réglage de netteté jusqu’à 30 (en fonction du master) sans voir le bruit vidéo remonter.

Image

Image

Image

Image
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 14 Avr 2014 19:09

Tests sur vidéo 4K

4K vs UHD :
La résolution de la matrice 4K est de 4096 x 2160 ce qui correspond à un ratio d’environ 17/9
En UHD la résolution est de 3860 x 2160 ce qui correspond à un ratio de 16/9.
90% des vidéos disponibles sur internet et 100% des vidéos disponibles sur le serveur Sony livré avec le projecteur sont encodées en UHD
Sur l’OPPO l’upscaling s’arrête à l’UHD
Le scaler interne du projecteur s’arrête également à l’UHD
Il n’y a que sur PC que la résolution 4K peut être affichée
Je ne pense pas qu’il existe dans le commerce d’écran 17/9.
Pour pouvoir afficher en UHD sur un écran classique, il faut sortir légèrement la matrice 4K en dehors de l’écran ce qui peut gêner un petit peu pendant un visionnage dans le noir du fait des projections de lumière à gauche et à droite de l’écran.

Image

Pour le coup, nous doutons que la norme 4K s’impose dans l’avenir chez les particuliers.

Evidemment le gain en 4K / UHD est important (aidé certainement par des vidéos de démo très bien encodées). Le problème aujourd’hui est que le contenu est plutôt réduit. Le successeur du Bluray n’ayant pas encore vu le jour, seul des extraits téléchargés sur internet et les vidéos présentes sur le serveur Sony permettent d’alimenter le projecteur dans ces résolutions.
Par contre, ce qui est prometteur, c’est que toutes ces vidéos sont encodé en H264, un codec pas vraiment optimisé pour les vidéos UHD. Le futur H265 va certainement permettre d’aller encore plus loin.


Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Jeux vidéo :
Si vous avez un PC très puissant et que vous jouez aux jeux vidéo, alors le Sony vw500 prend tout son sens. Tout simplement parce que c’est dans ce domaine que l’on trouve le plus de contenu 4K, la plupart des jeux récents prennent en charge cette résolution.
Par contre en 4K la fréquence sera limitée en 24p contre 30p pour l’UHD. En effet, les derniers GPU sont toujours en hdmi 1.4. Nous regrettons d’ailleurs l’absence de displayport sur le sony. Du coup pour jouer de façon plus fluide et pour remplir tout l’écran 16/9, je conseille de jouer en UHD.

Image

Quelques exemples de jeu vidéo :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
Inutile d'en rajouter, en 4k, les jeux vidéos prennent tout leur sens.
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 14 Avr 2014 20:41

Sony vw500 vrai projecteur 4K ? :

Dans cette partie du test nous allons essayer de déterminer si le vw500 à la capacité à reproduire tous les détails d’une image 4K.
Tous les traitements interne du projecteur sont sur off ou 0.

Toute cette partie du test a été réalisé avec l’aide de Mr Emmanuel Piat (merci pour son aide toujours très précieuse).

Le premier protocole de test est le suivant :

Afin de ne pas être influencé par l’upscale du Sony, les clichés UHD sélectionnés ont été downsamplée en 2K, puis avec le logiciel Irfanview la photo est resizé 2 fois pour la repasser en UHD en dupliquant chaque pixel en un bloc de 2x2 pixels. Pour finir, nous agrandissons la photo de 200% pour créer une image 3840x2160 avec des blocs 2x2 pixels.


Exemple en image :
Photo en UHD:
Image

Photo Full HD resizé UHD:
Image

Image

Image

En utilisant le PC en UHD comme source, il ne reste plus qu’à comparer les images UHD et UHD « resizées » sur le 500ES. Cela va simuler une matrice 2K avec la matrice 4K du Sony.
Avec ce protocole on peut faire une comparaison des rendus 2K et 4K avec le même projecteur, donc la même MTF, la même colorimétrie et la même luminosité. Cela permet d’éliminer tous les biais.

Résultats (image UHD puis resizée):

Image

Image

Image

Image

Image

Image

La qualité de l'appareil intervient forcément mais la différence en réelle est aussi infime que sur les shoots.
Si on regarde les fichiers originaux :
Image

Et que l’on zoom dessus :
Photo originale UHD :
Image

Photo originale resizé UHD :
Image

La différence est assez marquée.

Une fois passé dans le projecteur :
Shoot UHD:
Image

Shoot resize UHD :
Image

Shoot UHD:
Image

Shoot resize UHD:
Image

Cliché original:
http://imageshack.com/a/img545/3605/xw5m.png


La différence est infime.

Même en prenant en compte l’appareil photo, la qualité des photos UHD est très médiocre en termes de résolution. Il semble que la qualité du rendu optique et des traitements interne du projo sont très loin d'un vrai rendu 4K.
Dans de telles conditions, les différences entre le 2K resizé et le 4K sont forcément minimes. Le Sony semble péniblement monter à 2.5K à la louche... Et un mono DLP avec une bonne optique donnera l'illusion d'avoir un piqué supérieur du fait de son acutance plus élevée...
Le fait qu'on ne puisse pas shooter des mires 1, 2 et 3 pixels (horizontales, verticales et damiers) est très embêtant car on ne peut absolument pas se rendre compte qualitativement de la dégradation de la MTF au fur et à mesure que la fréquence augmente.
Il est fort probable que ce projecteur ne dispose pas d’une résolution optique suffisante pour passer les plus hautes fréquences de la 4K et qu'il a à peine celles du 2K (MTF probablement déjà dégradée sur une mire 2 pixels contrairement au Sony vw1000ES qui arrive presque au niveau d'un DLP sur ces mires).
La MTF est quand même une notion très importante en vidéo-projection et d'autant plus en 4K si on veut significativement creuser l'écart avec du 2K. C'est comme en photographie sur les appareils premier prix où l’on met des capteurs qui cumulent les méga pixels avec une résolution de l'optique à la ramasse : c'est totalement inutile.


Test sur des mires FullHD :

Upscale Sony :

Image

Upscale OPPO :

Image

Upscale PC:

Image

Si l’on regarde bien en haut à droite et en bas à gauche, les zones grisées sont des mires 1 pixel.

Image

On arrive à discerner les pixels sur l'upscale Sony (même si le contraste inter-pixel est à la ramasse, preuve d'une MTF en chute libre).
Ils ne sont pas du tout visibles sur l'upscale PC et OPPO (gris uniforme), ce qui signifie que les fréquences maxi du 2K présentes dans l'image 4K sont totalement détruites.
Pour l'upscale PC il y a 2 hypothèses envisageables:
- soit la mise en œuvre n’était pas bonne et les fréquences maxi 2K ont été détruites au niveau du PC
- soit la mise en œuvre était bonne et dans ce cas, le Sony ne laisse pas intact l'information 4K transmise par le PC (alors qu'il ne le fait pas lorsque son scaler interne est enclenché sur une source 2K)
La deuxième hypothèse étant la plus probable, ça voudrait dire que le traitement interne du signal HDMI 4K a vraiment de gros soucis...

Puisque l'on ne peut pas évaluer correctement l'optique, essayons d'analyser le scaler interne:
Toujours avec le PC mais réglé en résolution Full-HD, shoot des photos en UHD:
Image

Ensuite avec le PC réglé en UHD shoot de la même image :
Image

UHD:
Image

Shoot:
Image
En comparant les deux fichiers shootés la différence est importante.
Le traitement du Sony sur le full-HD dégrade celui-ci par rapport à un simple resize à 200% ce qui n’est pas rassurant.

Ces conclusions ne sont valables que pour cet exemplaire et n’est peut-être pas représentatifs de la moyenne des 500ES. Ce qui est embêtant c’est que l'électronique interne du projo castre sa qualité optique lorsqu'il est attaqué en 4K via un PC. Ce qui empêche notamment de pouvoir évaluer correctement son optique. Il est peu probable que cet exemplaire soit capable de restituer l’intégralité d’un signal 4K.
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 14 Avr 2014 20:52

Test sur Bluray 3D:

C’est clairement la meilleure 3D que j’ai pu voir (X35, HW50, HW55), très fluide, très lumineuse, très démonstrative et sans aucun ghosting avec le dernier firmware (version 1.006). La paire de lunettes fournie pour le test (TDG-BT500A) est excellente et RF (normalement le projecteur est fourni sans lunette……) D’autres marques de lunettes fonctionnent également sans difficulté (JVC PKAG3G , Samsung SSG-5100GB)

Conclusion:
L’avis de 1000K :
A 9990€, je trouve la note un peu salée. Si vous tombez par chance sur un modèle bien convergé avec un focus bien uniforme l’image délivrée est vraiment superbe, sans doute une des plus belles images dans cette fourchette de prix (grâce notamment à son couple luminosité / contraste). Mais même dans ces conditions, il faut accepter la finition de la machine clairement en dessous du niveau de prestation attendu (plastique bas de gamme, pas de cache objectif motorisé, cache objectif manuel mal étudié, intérieur du projecteur très visible par la face avant). Le traitement interne n’est pas très performant et bugée. Les différents problèmes rencontrés sur les entrées Hdmi laisse à penser que le connecteur 2.0 ne l’est pas vraiment ou bien qu’il n’est pas encore totalement finalisé. Il faut noter également qu’il faut bien 30 minutes de chauffe pour que l’appareil soit stable et performant.
Je pense également que Sony va progresser sur l'assemblage de ses machines et va faire évoluer le firmware, ce qui va très probablement améliorer les performances et régler certains problèmes pas acceptable aujourd'hui.
Parmi les points positifs il y a le compensateur de mouvement que j’ai vraiment apprécié, malheureusement il est dommageable que ce compensateur ne puisse pas être utilisé en source 4K. J’ai apprécié également le RC qui est cette fois ci, actif en source 4K. La colorimétrie en sortie de carton est juste et si l’on veut aller plus loin le vw500 dispose des outils nécessaires.
Autre problème qui n’est pas lié au projecteur, le contenu vidéo 4k est aujourd’hui presque inexistant, seul les jeux vidéo sur PC permettront d’alimenter le projecteur dans sa pleine résolution.
Donc pour ceux qui ont les moyens, si vous aimez la 3D et les jeux vidéo, que vous avez un gros PC et une grande base d’écran foncer ce projecteur est fait pour vous, pour les autres comme moi passer votre chemin et attendait que le 4K se démocratise un peu et que les normes soient figées.

L’avis de David555 :
Deux modèles reçus par Sony, deux modèles différents aussi bien dans le rendu de l’image que dans les bogues rencontrés.
C’est là où le bât blesse sur un projecteur de ce prix.
Au niveau des bogues et problèmes diverses, focus défaillant, l’un accepte le Ycbcr et le RVB, l’autre accepte uniquement le RVB avec 5000 :1 sur l’hdmi1 et 9000 :1 sur la seconde entrée HDMI !!! Cela fait beaucoup. Rajoutons les convergences mouvantes du premier exemplaire.
Lors de la réception du premier 500es, j’avais un JVC X35. Lors du second exemplaire, un DLP Samsung a800.
Mon avis a résolument changé. Autant j’étais subjugué par le premier (contrairement à 1000k) autant le second m’a laissé de marbre ! La raison ? Certainement le passage sur un DLP. J’ai passé un temps fou pour tenter de régler le…focus ! En fait, au plus net, il est à des années lumières d’un DLP 0.95 pouces. Cela saute aux yeux sur le bureau Windows. Le souci, c’est qu’un projecteur à 10000€ se doit de proposer une optique digne de ce nom.

D’autre part, je m’interroge à ce jour sur le réel intérêt de ce projecteur. En effet, pas de motion flow en UHD/4K, fréquence bloqué sur 24Hz en 4k (il n’accepte pas le 23.976 ! en 4096x2160 !), contenu UHD/4K famélique.

Par contre, en 4k/UHD, le 500es s’envole vers les sommets. Les chevaux sont lâchés, c’est un spectacle grandiose. Un match de football est une hallucination totale. Pour preuve, je vais d’ici peu commande un LCD 65p UHD pour suivre la coupe du monde tellement j’en ai pris plein les yeux !

Reste tout de même que Sony propose à ce jour le seul projecteur 4k du marché grand public. En cela, je ne peux que saluer l’initiative a l’heure où nombre de constructeurs quittent ce marché.
Ne reste plus qu’à espérer un futur projecteur Sony 4k avec du contenu 4k et un prix moins élitiste.
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 15 Avr 2014 14:35

Remerciements:
Nous tenons à remercier vivement :
Sony et Mr Issa pour le prêt des appareils, le suivi des tests et l'écoute sans faille dont ils font preuve vis a vis du consommateur afin de s'améliorer sans cesse.
Comtemplationaveugle qui nous a appris à mesurer les différents contraste dans les règles de l'art, sa calibration parfaite et qui s'est spontanément proposé de venir nous aider alors qu'il était de passage en région
Fastfreddy pour le prêt de sa salle et l'accueil. Nous avons passés un excellent moment en sa compagnie.
Kazuya pour son aide et ses compétences, jusqu'à confectionner un pilote maison pour faire accepter le 4K au Sony :o ,
Emmanuel Piat pour ses analyses toujours très pertinentes.
Richard Moudugnou pour sa participation au forum depuis tant d'années et toujours dans l'aide des forumeurs.

Et bien sur, je tiens a remercier 1000k pour le boulot de titan qu'il a accompli ! ! ! Ce test, c'est le sien :ohmg:

Dj Dactylo bien entendu, il pilote tout d'une main de maitre!
JVC X35 - Cine-Screen Acoustique 4K Reference 240cm - Pioneer KRP-500A - Pioneer SC-LX85 - Enceintes avant Klipsch R-5800-W II - Enceintes arrière Klipsch RP-250S- VELODYNE DD15 - Zappiti 4K HDR - Synology DS2413+
Avatar de l’utilisateur
1000K
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Home-Cinema
Administrateur Suppléant de l'Association & Admin Forum Home-Cinema
 
Messages: 1952
Inscription: 25 Oct 2008 14:46
Localisation: Région parisienne
  • offline

Message » 17 Avr 2014 15:14

Le Sony VPL-500es est capable d'afficher correctement des mires 4k de 1 pixel, Sony nous a expliqué pourquoi suite à la parution du test. L'explication est en rouge aux niveaux des mires.

D'autre part, Richard Moudugnou a vérifié l'affichage de celle ci. Nous les publierons des réception.

Merci à Richard pour son intervention et à Sony qui est l'un des seuls constructeurs a suivre les tests en nous épaulant pour les effectuer. Leur but est de s'améliorer tout le temps et sont toujours à l'écoute des consommateurs: bravo et chapeau.
david555
 
Messages: 10364
Inscription: 02 Oct 2005 18:13
Localisation: Nogent sur marne
  • offline

Message » 04 Mai 2014 14:02

Excellent compte-rendus, un grand bravo à tout ceux qui ont participé à cet événement, pourvus que Sony continue dans cette voie :bravo:
wool
 
Messages: 8163
Inscription: 13 Oct 2006 21:15
Localisation: la Drôme



Retourner vers Vidéoprojection

 
  • Articles en relation
    Dernier message