Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

SAM Devialet et Microméga

Message » 23 Avr 2017 10:56

Bonjour,

Il me semble que ces deux fabricants français utilisent cette technologie...

Quelqu'un pourrait il nous la vulgariser en indiquant notamment ses points forts et ses limites ?
- technologiques
- de mise en oeuvre
- de résultats audiophoniques


En quoi est elle mieux ou moins bien que Dirac Live ??

SAM
https://fr.devialet.com/expert-pro/#tec ... lusif/sam/

https://micromega.com/fr/
Dernière édition par yijing le 24 Avr 2017 20:32, édité 1 fois.
Je ne suis toujours pas parvenu à comprendre tous ces amateurs de hifi qui croient qu'il faut faire simple alors qu'il est plus facile de faire compliqué ! Dub 2010 Bien sûr que ça n'est pas raisonnable ! Mais en HI-FI est-ce le but ? Mario RICCI.
yijing
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 12496
Inscription: 08 Mai 2005 23:56
Localisation: Paris 15
  • offline

Annonce

Message par Google » 23 Avr 2017 10:56

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Avr 2017 13:45

A priori les deux systèmes ne sont pas du tout pareil :

- celui de Devialet (SAM) correspond à une mesure des enceintes et à la correction de celle-ci, indépendamment de la pièce.
Les enceintes fonctionnent théoriquement au mieux de ce qu'elles peuvent sortir, mais si la pièce crée des défauts, ils seront toujours là

- pour Micromega (MARS), il y a deux niveaux : un en fréquence (égaliseur simple) et l'autre qui rajoute l'impulsionnel : le second niveau correspond à ce que fait Dirac

A noter que Devialet fait fréquence et impulsionnel aussi, mais uniquement pour la correction de l'enceinte.
Membre de l'association pour l'hégémonie du Sacd multicanal

Au moins 6 mois que je ne regarde plus les PA : aurai je enfin trouvé un système qui me satisfait?
Avatar de l’utilisateur
domin
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3140
Inscription: 11 Oct 2002 10:20
Localisation: Alsace
  • offline

Message » 24 Avr 2017 15:26

Les deux dispositifs n'ont absolument rien de comparable, ni dans leurs philosophies, ni dans leurs objectifs.

Le SAM de DEVIALET est un dispositif d'optimisation du comportement des enceintes, sans être pour autant un système d'asservissement classique du HP. Son effet est surtout sensible dans le grave, avec des effets variables d'un modèle à l'autre, ce n'est pas toujours très probant, mais les HPS sont protégés contre les effets de débattements trop importants et mal maîtrisés.

Le dispositif de Micromega est une sorte de Dirac ou de Trinnov simplifié, il vise à corriger l'acoustique, pas l'enceinte en tant que telle. C'est louable et bien pensé, mais il faut voir ce que ça donne à l'usage, ça peut être très utile mais ce n'est sûrement pas la panacée universelle non plus. Comme le dit Jean-Claude Reynaud, les systèmes de correction électronique, en jouant entre autres sur les bosses et creux de la courbe de réponse mesurée dans la pièce, modifient en conséquence la courbe de réponse des enceintes et donc ont un effet sur le comportement des HPs, qui peut dans certains cas provoquer des effets de stress mécanique. La correction électronique de l'acoustique est à mon avis surtout efficace quand elle très finement mesurée et dosée, au moyen d'un système professionnel genre DIRAC ou TRINNOV, et avec des enceintes pro ou hifi de haut de gamme dont les HPS sont suffisamment solides et performants pour supporter ces effets de stress dus à la correction en fréquence, notamment. Je ne sais pas si le dispositif embarqué dans le M1 de Micromega a un degré de sophistication suffisant pour être vraiment performant, c'est à vérifier.

Ceci-dit, j'aimerais bien pouvoir comparer le MI 150 de Micromega qui vient de sortir et le Devialet 220 Pro (déjà écouté, et bien apprécié par moi, même si ce n'est pas le meilleur ampli du monde, n'en déplaise à la pub)
tovarich007
 
Messages: 257
Inscription: 05 Jan 2010 21:51
  • offline

Message » 24 Avr 2017 19:13

tovarich007 a écrit:Comme le dit Jean-Claude Reynaud, les systèmes de correction électronique, en jouant entre autres sur les bosses et creux de la courbe de réponse mesurée dans la pièce, modifient en conséquence la courbe de réponse des enceintes et donc ont un effet sur le comportement des HPs, qui peut dans certains cas provoquer des effets de stress mécanique. La correction électronique de l'acoustique est à mon avis surtout efficace quand elle très finement mesurée et dosée, au moyen d'un système professionnel genre DIRAC ou TRINNOV, et avec des enceintes pro ou hifi de haut de gamme dont les HPS sont suffisamment solides et performants pour supporter ces effets de stress dus à la correction en fréquence, notamment.


Bonjour,
La correction électronique ne peut pas transformer une mauvaise enceinte en bonne enceinte, c'est clair.

Mais la notion de "stress mécanique" ne peut signifier qu'une chose : on amplifie démesurément une fréquence (+20 db, par exemple), en baissant en parallèle le gain de l'égaliseur de 20 dB. On se retrouve avec l'ampli qui a le volume réglé beaucoup plus haut que la normale pour un niveau d'écoute habituel.
Par exemple, si on veut qu'une petite enceinte de bibliothèque descende très bas dans le grave, il faut monter le volume du grave, et on atteint très vite le niveau maximum admissible par l'enceinte, alors que le niveau d'écoute dans la pièce reste faible.

L'égalisation électronique a d'autres limites : on ne peut pas égaliser séparément les sons émis vers l'avant de l'enceinte et les sons émis vers les côtés alors que beaucoup d'enceintes ont des défauts localisés dans certaines directions d'émission seulement. On ne peut pas annuler la réverbération de la pièce. Et il est très difficile de savoir quelle est la bonne courbe cible à viser, car elle dépend non seulement de la pièce, et de la distance auditeur-enceintes, mais aussi de la directivité des enceintes.
Pio2001
 
Messages: 5783
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure