Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Discussions sur le matériel Haute-Fidélité

Audibilité des défauts des appareils hifi

Message » 13 Sep 2017 18:22

padcost a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:
Un ABX même s'il n'est pas certifié 3 ☆☆☆, :charte: est toutefois plus probant que l'impression ou l'humeur de l'audiophile .
Non.


Oui :grr:
carlos67
 
Messages: 139
Inscription: 04 Avr 2011 23:27
  • online

Annonce

Message par Google » 13 Sep 2017 18:22

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Sep 2017 18:25

ça dépend de la dose de pinard absorbée par celui qui teste :siffle:
Parce que les ABX avec calva, saucisson et vin blanc, je sais si c'est plus fiable :mdr:
Sergioredshoes
 
Messages: 5355
Inscription: 21 Nov 2008 9:47
Localisation: Océan Atlantique Sud-ouest
  • offline

Message » 13 Sep 2017 18:26

Image
Sent from my PC
Rif hi-fi
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5334
Inscription: 25 Jan 2008 0:39
  • offline

Message » 13 Sep 2017 18:27

padcost a écrit:
LiveSound a écrit:Non mais en ABX vous utilisez justement la mémoire auditive, c'est pas sérieux !

Un test est plus probant lorsqu'il est répété à domicile sur de longue période ! Et même dire ça c'est faire une énorme concession qui n'est pas du tout le reflet de la réalité, puisqu'il y a certains écarts assez conséquents et détectables sans place aux doutes en quelques instant.
Et, cela tombe bien, la méthode de l'écoute répétée est celle qui est la plus utilisée sur toute la planète. Et pourquoi donc ?...


Par fainéantise comme dirai notre president. :ko:
carlos67
 
Messages: 139
Inscription: 04 Avr 2011 23:27
  • online

Message » 13 Sep 2017 18:36

padcost a écrit:
wakup2 a écrit:Ba non justement ! tu diminue l'effet de la mémoire auditive en switchant d'un appareil a l'autre, en direct live ! la mémoire auditive deviens justement critique quand tu met du temps a faire une comparaison a l'écoute.... c'est cela qui est moins sérieux :ane:
Pourquoi tant de précipitation ?
En toute logique ne devrais-tu pas alors effectuer qu'une seule écoute, la plus courte possible, pour être certain de diminuer l' "effet mémoire" à son minimum. Et surtout ne pas répéter... 8)
Switcher le plus rapidement possible, c'est vraiment aimer se compliquer l'existence. Plus on prend le temps de mémoriser et plus on est apte à comparer, et pas l'inverse me semble-t-il.
Quand je compare deux produits hifi, j'écoute longuement le premier, puis longuement le second, même en travaillant — cela peut aller jusqu'à plusieurs jours. Puis je répète les écoutes méthodiquement sur des points particuliers à partir d'enregistrements que je connais par cœur ou presque. Très efficace...


Tout d'abord je ne suis pas contre une écoute sur la durée :wink: quand je test un produit je le test aussi sur la durée, j'ai d'ailleurs un exemple assez récent sur un type de filtre que j'ai testé, un filtre FIR Brickwall (très forte pente) fait par un logiciel.
J'ai fait pas mal d'écoutes différentes, au début rien a signalé, aucun morceaux ou extrait n'a posé problème, jusqu’à ce que je tombe sur un extrait qui fait ressortir un défaut très audible et a peine croyable tellement c'a l'est ! Si je n'avais pas réalisé un test d'écoute de ce filtre sur la longueur je serait certainement passé a côté..... cela m'a permis de mesurer et constater le problème par la suite :wink:

Image
Image

C'est lié a une mauvaise sommation d'un filtre FIR, l'effet de Gibbs et la fameuse pré-ondulation pour ceux qui connaissent :wink:

Seulement dans ce cas la, s'était audible seulement sur des extrait ayant une bonne dynamique, une batterie seule ou autre percussions :wink:

Donc, non je ne suis pas contre le fait d’écouter sur le long terme et de prendre un peu de recul, quand j'effectue une calibration, par exemple, dernièrement, une EQ assez pointue dans le grave pour trouver un compromis avec ma salle non traité, j'ai mis plusieurs jours a regler écouter et affiner le résultat, parfois, il y'a parfois du "pour" et du "contre", ce n'est pas toujours blanc ou noir :mdr: et c'est la ou il faut un peu de recul :wink:

Mais malgré tout, la comparaison en instantané, je le fait aussi avec des morceaux choisi et que je connait bien :wink: des extraits différents les uns des autres, et bien cela apporte en général très rapidement des réponses claires, je ne ferais plus jamais sans :wink: et je ne voie pas en quoi c'est se compliquer l’existence, les résultats sont la et objectifs :wink:
Mais dans tout les cas, on peu très bien faire les 2 et c'est ce que je fait :wink:
Dernière édition par wakup2 le 13 Sep 2017 18:53, édité 1 fois.
wakup2
 
Messages: 2438
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Tours
  • offline

Message » 13 Sep 2017 18:43

tant que tu n'as pas de bypass, ça fonctionne 8)
Sergioredshoes
 
Messages: 5355
Inscription: 21 Nov 2008 9:47
Localisation: Océan Atlantique Sud-ouest
  • offline

Message » 13 Sep 2017 18:50

KTM29 a écrit:Juste pour comprendre, quand tu parles de "switcher", c'est pour tester deux (ou plus) paires d'enceintes uniquement (avec la même configuration source/ampli évidemment) ou aussi pour tester deux sources ou deux amplis ? De quelle base pars-tu alors ?

Et, question subsidiaire, dans le cas des électroniques, puisqu'il ne peut y avoir de différences (sic) que si l'une est bien fichue et l'autre non, comment fais-tu pour savoir absolument que telle électronique est justement mal fichue ou bien fichue ? Concrètement, te le détermines comment ?


On peu le faire pour tester n'importe quel appareil, pour les enceintes il faut se méfier, l'emplacement de ses dernières, même placés l'une a côté de l'autre dans une pièce, n’exigera pas tout a fait de la même façon la pièce, les réflexions renvoyées par la salle ne seront plus exactement les mêmes, ect... le résultat ne sera donc pas tout a fait équivalent.

Quand je le fait en salle, j'éloigne les enceintes des parois, ou sinon je met les enceinte dehors :mdr:
Après quand je veux comparer 2 appareils il y'a tout intérêt a ce que tout le reste de la chaîne soit identique sinon cela n'as plus aucun sens, il faut veiller également a ce que le niveau SPL soit parfaitement calibré ! Sinon ça fausse toute la comparaison.... le nombre de mag hifi qui jouent la dessus :ko:

Pour ce qui est de savoir si un ampli est neutre ou pas, ba j'utilise des ampli que je connait et dont la puissance est surdimensionné (entre 3 et 6dB de Headroom c'est parfait et c'est ce que l'on fait depuis des lustres en Sono), des amplis ayant un slew rate élevé et capable de driver les impédances les plus basses des enceinte, un ampli ayant un bon rapport S/N, ect.... j'utilise perso des ampli pro dont je suis sur de la qualité, et si on compare avec de bon ampli ayant une vrai puissance suffisante et du même ordre il n'y a pas de différences a constater....
L'ampli n'ajoute et ne modifie rien, il amplifie juste le signal qu'on lui donne :mdr:
wakup2
 
Messages: 2438
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Tours
  • offline

Message » 14 Sep 2017 6:44

wakup2 a écrit:
padcost a écrit:Pourquoi tant de précipitation ?
En toute logique ne devrais-tu pas alors effectuer qu'une seule écoute, la plus courte possible, pour être certain de diminuer l' "effet mémoire" à son minimum. Et surtout ne pas répéter... 8)
Switcher le plus rapidement possible, c'est vraiment aimer se compliquer l'existence. Plus on prend le temps de mémoriser et plus on est apte à comparer, et pas l'inverse me semble-t-il.
Quand je compare deux produits hifi, j'écoute longuement le premier, puis longuement le second, même en travaillant — cela peut aller jusqu'à plusieurs jours. Puis je répète les écoutes méthodiquement sur des points particuliers à partir d'enregistrements que je connais par cœur ou presque. Très efficace...


Tout d'abord je ne suis pas contre une écoute sur la durée :wink: quand je test un produit je le test aussi sur la durée, j'ai d'ailleurs un exemple assez récent sur un type de filtre que j'ai testé, un filtre FIR Brickwall (très forte pente) fait par un logiciel.
J'ai fait pas mal d'écoutes différentes, au début rien a signalé, aucun morceaux ou extrait n'a posé problème, jusqu’à ce que je tombe sur un extrait qui fait ressortir un défaut très audible et a peine croyable tellement c'a l'est ! Si je n'avais pas réalisé un test d'écoute de ce filtre sur la longueur je serait certainement passé a côté..... cela m'a permis de mesurer et constater le problème par la suite :wink:

Image
Image

C'est lié a une mauvaise sommation d'un filtre FIR, l'effet de Gibbs et la fameuse pré-ondulation pour ceux qui connaissent :wink:

Seulement dans ce cas la, s'était audible seulement sur des extrait ayant une bonne dynamique, une batterie seule ou autre percussions :wink:

Donc, non je ne suis pas contre le fait d’écouter sur le long terme et de prendre un peu de recul, quand j'effectue une calibration, par exemple, dernièrement, une EQ assez pointue dans le grave pour trouver un compromis avec ma salle non traité, j'ai mis plusieurs jours a regler écouter et affiner le résultat, parfois, il y'a parfois du "pour" et du "contre", ce n'est pas toujours blanc ou noir :mdr: et c'est la ou il faut un peu de recul :wink:

Mais malgré tout, la comparaison en instantané, je le fait aussi avec des morceaux choisi et que je connait bien :wink: des extraits différents les uns des autres, et bien cela apporte en général très rapidement des réponses claires, je ne ferais plus jamais sans :wink: et je ne voie pas en quoi c'est se compliquer l’existence, les résultats sont la et objectifs :wink:
Mais dans tout les cas, on peu très bien faire les 2 et c'est ce que je fait :wink:
L'effet mémoire est un phénomène physico-chimique affectant les performances des accumulateurs électriques s'ils ne sont pas complètement déchargés avant d’être rechargés. (Wikipedia).
Mais qu'est-ce que cela veut dire exactement dans un processus cognitif ? :o
padcost
 
Messages: 914
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 14 Sep 2017 6:48

syber a écrit:Ces écoutes comparatives sur le long terme ne sont malheureusement pas d'une grande utilité si on ne maîtrise pas le bon protocole d'écoute.

Il y a quelques temps, j'étais chez un forumeur qui me montre son dernier ampli qu'il possède depuis quelques mois. Les yeux empli de la fierté de l'audiophile qui possède un matériel aux caractéristiques rares et utiles, il m'explique que celui-ci possède une entrée qui by-passe les réglages de tonalité. Il m'explique que le son de cette entrée est plus défini, plus dynamique, en un mot meilleur.

Je répond à son regard enflammé par celui de John Wayne lorsqu'il s'agit de maîtriser un bandit ivre dans un saloon : J'ai appris deux ou trois truc en parcourant la prairie, vieux et y faut pas me la faire. Ouaip !

On peut écouter ? Bien sûr. Bingo, l'entrée qui by-passe est un poil plus forte. Je lui fait remarquer. Je lui explique Fletcher et Munson. Il aligne les niveaux et de lui-même il constate et reconnait qu'il n'y alors pas de différences entres les deux types d'entrée sur son ampli.

C'est la triste morale de cette anecdote. On peut se tromper de bonne fois pendant toute une vie en faisant des comparaisons hors protocole parce qu'on ne connait pas son existence et son importance.
Ton dernier paragraphe est un cas typique de généralisation abusive... :roll:
padcost
 
Messages: 914
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 14 Sep 2017 8:16

Non
-si
-non
-si
-non
-si
-non
-si
-non
-si
...
Pio2001
 
Messages: 5733
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 14 Sep 2017 8:55

Oui, oui, c'est très intéressant Padcost ! Merci pour ton commentaire :wink:


...


Une écoute comparative doit se faire, par ordre de priorité et le premier étant obligatoire :

1 - en alignant les niveaux de sortie des appareils écoutés.
2 - en basculant rapidement d'un appareil à l'autre.
3 - en écoutant en aveugle.
4 - l'idéal étant de procéder en double aveugle.
syber
 
Messages: 10197
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 14 Sep 2017 9:04

padcost a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:
Un ABX même s'il n'est pas certifié 3 ☆☆☆, :charte: est toutefois plus probant que l'impression ou l'humeur de l'audiophile .
Non.


Cette dénégation du réel, n'engage que toi padcost .
Ingénieur du Son
Yamaha NS-1000x actives FIR powered by Ohl....
general-haute-fidelite/le-systeme-d-igor-kirkwood-ep-i-ep-viii-episode-ii-t30037828.html
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6458
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 14 Sep 2017 9:46

Igor Kirkwood a écrit:
padcost a écrit:Non.


Cette dénégation du réel, n'engage que toi padcost .
Tu peux (toi, Igor et d'autres personnes) considérer ta méthode ABX comme probante, mais tu ne peux pas prétendre qu'elle est LA plus probante. Car c'est faux !
Répétons qu'un ABX probant serait un ABX établi dans un laboratoire officiel à partir d'un protocole mis au point par des scientifiques, — réfutable au sens de Popper — faisant l'objet d'un procès-verbal en bonne et due forme. Ce n'est absolument pas le cas de l'ABX dont tu parles, qui relève seulement de l'expérimentation empirique, comme tout autre façon hors champ scientifique d'aborder la question de l'écoute comparative. Par exemple, l'écoute comparative méthodique répétée utilisée partout, non réfutable au sens de Popper, mais rationnelle dans sa pratique comme cela ressort entre autres choses dans cette étude, réellement scientifique, elle :
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1895.htm
Ce qui n'empêche nullement quiconque de préférer la technique et de mesurer tout ce qui peut l'être...
padcost
 
Messages: 914
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 14 Sep 2017 9:47

syber a écrit:Oui, oui, c'est très intéressant Padcost ! Merci pour ton commentaire :wink:


...


Une écoute comparative doit se faire, par ordre de priorité et le premier étant obligatoire :

1 - en alignant les niveaux de sortie des appareils écoutés.
2 - en basculant rapidement d'un appareil à l'autre.
3 - en écoutant en aveugle.
4 - l'idéal étant de procéder en double aveugle.
Méthode empirique intéressante comme une autre...
padcost
 
Messages: 914
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline

Message » 14 Sep 2017 10:17

padcost a écrit:
Igor Kirkwood a écrit:
Cette dénégation du réel, n'engage que toi padcost .
Tu peux (toi, Igor et d'autres personnes) considérer ta méthode ABX comme probante, mais tu ne peux pas prétendre qu'elle est LA plus probante. Car c'est faux !
Répétons qu'un ABX probant serait un ABX établi dans un laboratoire officiel à partir d'un protocole mis au point par des scientifiques, — réfutable au sens de Popper — faisant l'objet d'un procès-verbal en bonne et due forme. Ce n'est absolument pas le cas de l'ABX dont tu parles, qui relève seulement de l'expérimentation empirique, comme tout autre façon hors champ scientifique d'aborder la question de l'écoute comparative. Par exemple, l'écoute comparative méthodique répétée utilisée partout, non réfutable au sens de Popper, mais rationnelle dans sa pratique comme cela ressort entre autres choses dans cette étude, réellement scientifique, elle :
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1895.htm
Ce qui n'empêche nullement quiconque de préférer la technique et de mesurer tout ce qui peut l'être...



Faut pas pousser mémé dans les orties !
pm57
 
Messages: 1479
Inscription: 02 Aoû 2004 16:16
Localisation: Genève
  • offline


Retourner vers Discussions Générales

 
  • Articles en relation
    Dernier message