Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Conseils, Guides et Tutos pour la correction acoustique passive

L'acoustique du home-cinéma pour les néophytes

Message » 06 Sep 2017 8:10

Oh là... quel tollé!
STRA:
Le modèle illustré est un exemple pédagogique. J'aurai pu donner les dimensions de cet exemple, mais ce n'érant pas une consultation, c'est sans objet.

Si vous parliez des modes axiaux uniquement, vous partiellement raison. Mais il fallait le préciser.
Je dis partiellement car sous un plafond même incliné dont la hauteur ne dépasse pas 3 ou 4m, une longueur d'onde de 17m (20Hz) ne distingue pas la pente. Le mode axial sera perturbé avec une ligne de front en courbe mais il ne disparaitra pas.
D'autre part, les modes tangentiels et obliques sont plus nombreux et leur densité sur une bande étroite équivaut bien souvent à celle d'un mode axial.

Il est important de noter qu'à moins d'habiter les caves d'un château-fort, les dimensions acoustiques d'une pièce ne sont pas ses dimensions physiques. De plus, ces dimensions changent avec la fréquence, ce qui rend la modélisation ardue et quelques déconvenues quand à l'efficacité d'une correction ciblée.

Le but n'est pas de supprimer les modes. Vous ne pourrez y parvenir que dans un espace anéchoïque (reverb nulle) ou totalement réfléchissant et diffus (reverb infinie).
Le but est de répartir les modes de manière homogène.

Mes interventions sur les forums n'ont pas pour objet de se substituer aux services d'un acousticien. Quand je vois qu'un internaute se trompe, je corrige le tir pour l'aider à ne pas commettre une erreur toujours préjudiciable pour lui et pour ceux qui voudraient l'imiter. D'où le côté critique de mes posts.
Par contre, je veux être clair: les formations que je dispense et les consultations ou expertises sont mon gagne pain et ne peuvent être gratuits.

Allez, je vais être généreux, voici la recette pour obtenir une réponse modale correcte:
Calculez les fréquences modales axiales, tangentielles et obliques en tenant compte de l'impédance des surfaces.
En choisissant les bonnes proportions et les bonnes impédances, éliminez les fréquences coïncidentes ou rapprochées.
Dans la bande de spectre contrôlée, jusqu'à la fréquence de Schroeder, veillez à ce que chaque tiers d'octave contienne au moins vingt modes dont au moins 1 axial dans chacun des 3 axes.
Ensuite pour pourrez lisser la courbe modale résultante avec des basstraps appropriés.
Dernière édition par Jean-Pierre Lafont le 06 Sep 2017 9:03, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2193
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Sep 2017 8:10

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Sep 2017 8:44

MDR, je suis complètement largué... chacun son job [emoji6]
huvince
 
Messages: 7
Inscription: 23 Mai 2017 19:36
Localisation: Mons, Hainaut, Belgique
  • offline

Message » 06 Sep 2017 9:39

Autre exemple, l'étude des modes de 21 à 64Hz de la salle Arane, dont la construction est décrite dans un autre topic HCFR.
A part le couple façade/arrière, il n'y a pas de surfaces parallèles dans cette salle.
Et pourtant, les résonances stationnaires sont nombreuses.

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2193
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 06 Sep 2017 11:54

Jean-Pierre Lafont a écrit:Dans la bande de spectre contrôlée, jusqu'à la fréquence de Schroeder, veillez à ce que chaque tiers d'octave contienne au moins vingt modes dont au moins 1 axial dans chacun des 3 axes

Ca c'est une donnée interessante JP. C'est possible de caser 20 modes dans un tier d'octave en bas du spectre??? Un tier d'octave, cela fait un rapport de 1.26. Donc entre 30 et 37Hz (exemple...), je devrais avoir 20 modes???

Cela devient vrai quand on monte en fréquence. En bas, c'est dur de ne pas avoir de modes isolés.

Donc chez moi, ca commence à etre bon au dessus de 120Hz..!

Image
Avatar de l’utilisateur
Nexus.6
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 3249
Inscription: 09 Oct 2006 19:45
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 06 Sep 2017 12:21

Bachibousouk a écrit:
Personnellement, je me refuse à répondre dans le détail à chaque question de néophyte. Il n’empêche que d’autres intervenants peuvent également fournir des éléments avec le risque de prendre la mouche si JPL passe par là :wink: .


Bachi



Jean-Pierre Lafont a écrit:
Mes interventions sur les forums n'ont pas pour objet de se substituer aux services d'un acousticien. Quand je vois qu'un internaute se trompe, je corrige le tir pour l'aider à ne pas commettre une erreur toujours préjudiciable pour lui et pour ceux qui voudraient l'imiter. D'où le côté critique de mes posts.
Par contre, je veux être clair: les formations que je dispense et les consultations ou expertises sont mon gagne pain et ne peuvent être gratuits.


Bien évidemment, c'est légitime !

Jean-Pierre Lafont a écrit:Allez, je vais être généreux, voici la recette pour obtenir une réponse modale correcte:
Calculez les fréquences modales axiales, tangentielles et obliques en tenant compte de l'impédance des surfaces.
En choisissant les bonnes proportions et les bonnes impédances, éliminez les fréquences coïncidentes ou rapprochées.
Dans la bande de spectre contrôlée, jusqu'à la fréquence de Schroeder, veillez à ce que chaque tiers d'octave contienne au moins vingt modes dont au moins 1 axial dans chacun des 3 axes.
Ensuite pour pourrez lisser la courbe modale résultante avec des basstraps appropriés.


Merci Jean Pierre
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 6780
Inscription: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 06 Sep 2017 14:21

Tout d’abord merci à ceux qui tentent de m’apporter des réponses, c’est appréciable.

JPL, j’ai bien compris que tes consultations sont ton gagne-pain et je me doute bien que ce post ne les remplace pas. Je vous remercie tout d'abord pour le temps que vous nous consacrez et les conseils que vous dispensez ! Je fais malheureusement partie de ces personnes qui n’ont, en tous cas actuellement et pour bien des années encore, pas les moyens de s’offrir les services d’un acousticien. J’ai pris la bonne résolution de lire ce post en entier et en détails pour tenter d’y apprendre des choses, et tenter de parvenir à un résultat satisfaisant pour la salle dédiée que j’envisage. J’aimerais « mieux que regarder la télé », tout en sachant que je n’arriverai probablement jamais au « vrai home cinéma ».

J’ai probablement posé une question de néophyte à laquelle il a été répondu de nombreuses fois dans le post, et je comprends tout à fait qu’il devienne lassant d’y répondre pour la 200ème fois, mais c’est bien le problème lorsqu’un post fait pratiquement 200 pages, comment s’y retrouver si personne (et je ne dis pas que c’est à JPL de le faire, un autre forumeur passionné pourrait s’atteler à cette tâche, comme il m’arrive de le faire sur d’autres forums hors HC sur lesquels je suis plus actif) ne prend le temps de compulser un sommaire avec liens vers les pages.

J’ai entrepris la lecture du post, j’en suis au quart, et n’ai encore pratiquement rien appris tellement les interventions éducatives de JPL sont entrecoupées de pages et de pages de discussions qui, certes, apportent des pistes de réflexion, mais rendent surtout la lecture longue et fastidieuse. Alors peut-être faudrait-il recenser les FAQ en première page, pour éviter qu’un néophyte comme moi ne pose une question à la page 189, qui a déjà été répondue à la page 58, à la page 73, à la page 87, à la page 104 et à la page 136 ? (vous voyez ce que je veux dire …)

Tout ceci n’est en rien une critique mais se veut une remarque totalement constructive de quelqu’un qui fréquente assidûment un certain nombre de forums où d’autres néophytes arrivent avec le même soucis que moi : poser une n-ième fois la même question car il n’a tout simplement pas pu trouver l’endroit où elle a déjà été posée …

Bref, j’ai donc repris ce calcul de la célérité du son divisée par le double de la dimension (j’ai pris 344m/s comme dans la formule citée, bien que je pensais que c’était 330 … parfois on lit 340, bref, même cette valeur semble difficile à être définie précisément), et il semble qu’avec 4m x 4.90m x 2m10, très peu de modes se superposent (je vois à première vue 1720Hz qui se superpose entre la hauteur et la largeur), pas facile de définir facilement les dimensions. Je vais reprendre la définition des tiers d’octave et tenter de pondre un petit algorithme qui calcule les modes et les répartitions par tiers d’octaves et alerte des superpositions, ça sera peut-être plus facile de jouer avec les dimensions … En revanche, quand on parle des autres modes tangentiels et obliques je ne sais plus comment calculer …
Projet de salle dédiée : Yamaha RX-A2060 - Klipsch - HTPC W7 KAZv6 - SqueezeBox - FBv7 - Wii - Nexus 7 + iRule HD - Sony KDL65HX920 - JVC X5500 + SUB DIY
Avatar de l’utilisateur
sierramike
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2012
Inscription: 01 Aoû 2006 12:05
Localisation: Bas-Rhin

Message » 06 Sep 2017 15:37

Nexus.6 a écrit:Ca c'est une donnée interessante JP. C'est possible de caser 20 modes dans un tier d'octave en bas du spectre??? Un tier d'octave, cela fait un rapport de 1.26. Donc entre 30 et 37Hz (exemple...), je devrais avoir 20 modes???
Cela devient vrai quand on monte en fréquence. En bas, c'est dur de ne pas avoir de modes isolés.

Je pourrai retourner la question en demandant: "C'est possible de loger une longueur d'onde de 17 mètres dans une pièce de 5 mètres ?"
Prévoyant votre question j'ai pris soin d'écrire "Dans la bande de spectre contrôlée" (sous-entendu par les proportions de la pièce. Celle-ci commence au premier tiers d'octave contenant une vingtaine de modes et se termine à la fréquence de Schroeder. Dans votre cas, la bande contrôlée s'étend de 120Hz ? à peut-être 300Hz.
En dessous, vous pouvez absorber les fréquences gênantes avec des résonateurs accordés mais vous ne pourrez pas éviter le repliement et la collision des ondes avec les les interférences associées. (Difficile de faire entrer 2 litres dans une bouteille d'un litre).
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2193
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 06 Sep 2017 17:06

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Nexus.6 a écrit:Ca c'est une donnée interessante JP. C'est possible de caser 20 modes dans un tier d'octave en bas du spectre??? Un tier d'octave, cela fait un rapport de 1.26. Donc entre 30 et 37Hz (exemple...), je devrais avoir 20 modes???
Cela devient vrai quand on monte en fréquence. En bas, c'est dur de ne pas avoir de modes isolés.

Je pourrai retourner la question en demandant: "C'est possible de loger une longueur d'onde de 17 mètres dans une pièce de 5 mètres ?"
Prévoyant votre question j'ai pris soin d'écrire "Dans la bande de spectre contrôlée" (sous-entendu par les proportions de la pièce. Celle-ci commence au premier tiers d'octave contenant une vingtaine de modes et se termine à la fréquence de Schroeder. Dans votre cas, la bande contrôlée s'étend de 120Hz ? à peut-être 300Hz.
En dessous, vous pouvez absorber les fréquences gênantes avec des résonateurs accordés mais vous ne pourrez pas éviter le repliement et la collision des ondes avec les les interférences associées. (Difficile de faire entrer 2 litres dans une bouteille d'un litre).


Chuck Norris y arrive, en tassant bien :lol:

Désolé, je ne pouvais pas m'en empêcher :ane:

Est-ce que je dois comprendre que dans une pièce de 5m, on ne pourra jamais entendre que les fréquences dont la longueur d'ondes est inférieure à 5m ? Autrement dit que les infra graves ne seront pas audibles ?
Projet de salle dédiée : Yamaha RX-A2060 - Klipsch - HTPC W7 KAZv6 - SqueezeBox - FBv7 - Wii - Nexus 7 + iRule HD - Sony KDL65HX920 - JVC X5500 + SUB DIY
Avatar de l’utilisateur
sierramike
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2012
Inscription: 01 Aoû 2006 12:05
Localisation: Bas-Rhin

Message » 06 Sep 2017 17:19

sierramike a écrit:J’ai entrepris la lecture du post, j’en suis au quart, et n’ai encore pratiquement rien appris tellement les interventions éducatives de JPL sont entrecoupées de pages et de pages de discussions qui, certes, apportent des pistes de réflexion, mais rendent surtout la lecture longue et fastidieuse. Alors peut-être faudrait-il recenser les FAQ en première page, pour éviter qu’un néophyte comme moi ne pose une question à la page 189, qui a déjà été répondue à la page 58, à la page 73, à la page 87, à la page 104 et à la page 136 ? (vous voyez ce que je veux dire …)

C'est un travail auquel je me suis attelé il y a déjà pas mal de temps, mais c'est colossal.

Bref, j’ai donc repris ce calcul de la célérité du son divisée par le double de la dimension (j’ai pris 344m/s comme dans la formule citée, bien que je pensais que c’était 330 … parfois on lit 340, bref, même cette valeur semble difficile à être définie précisément), et il semble qu’avec 4m x 4.90m x 2m10, très peu de modes se superposent (je vois à première vue 1720Hz qui se superpose entre la hauteur et la largeur), pas facile de définir facilement les dimensions. Je vais reprendre la définition des tiers d’octave et tenter de pondre un petit algorithme qui calcule les modes et les répartitions par tiers d’octaves et alerte des superpositions, ça sera peut-être plus facile de jouer avec les dimensions … En revanche, quand on parle des autres modes tangentiels et obliques je ne sais plus comment calculer …

En supposant que les surfaces de votre pièce aient une impédance infinie (coeff moyen 0,1 à toutes les fréquences), vous avez 195 modes entre le premier à 35Hz et la fréquence de coupure à 380Hz.
La résonance modale à 35Hz dure 1,86 seconde.
La densité devient acceptable à partir du tiers d'octave centré à 200Hz (17 modes).

Voici la courbe de réponse modale jusqu'à 250Hz (couleur Cyan)
En violet, la courbe modale dans une pièce de dimensions optimales, la plus proche (tolérance 1m): 5,59 x 4,7 x 2,95m.
Ces courbes appartiennent à la pièce (pas au système d'écoute). Elles peuvent être améliorées par l'étude du placement de l'enceinte et du point d'écoute.

Image

sierramike a écrit: Est-ce que je dois comprendre que dans une pièce de 5m, on ne pourra jamais entendre que les fréquences dont la longueur d'ondes est inférieure à 5m ? Autrement dit que les infra graves ne seront pas audibles ?

Ne déformez pas ce que j'écris. (après on répète de travers).
Bien sûr que vous entendrez les fréquences jusqu'à 20Hz. Mais la réponse sera chaotique avec un premier pic à 35Hz. (0,5x344/4.9)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2193
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 18 Sep 2017 18:19

bonsoir JPl
seriez vous dispo pour quelque info en mp j’ai essayée deux fois mais sans réponse peut être son t’il passée a la trappe :-?
hermanos
 
Messages: 3
Inscription: 20 Juin 2009 23:11
  • offline

Message » 25 Oct 2017 13:44

Brüel & Kjaer communique désormait à travers le home cinéma :-?

article

:) :-? 8)
Bachi
Bachibousouk
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1327
Inscription: 06 Juin 2009 13:25
Localisation: Besançon


Retourner vers Correction Acoustique Passive

 
  • Articles en relation
    Dernier message