Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Tout ce qui concerne les oeuvres ne rentrant pas dans les catégories d'oeuvres audiovisuelles, y compris les échanges sur vos créations personnelles.

Vos derniers livres lus

Message » 02 Déc 2017 11:37

Keron a écrit:Papi, pour Philippe Kerr, commence par la Trilogie Berlinoise que tu peux acheter en un seul volume.
Tu vas aimer.

Image

Publiés pour la première fois entre 1989 et 1991, L'Eté de cristal, La Pâle Figure et Un requiem allemand ont pour toile de fond le IIIe Reich à son apogée et, après la défaite, l'Allemagne en ruine de 1947. Bernie Gunther, ex-commissaire de la police berlinoise, est devenu détective privé. Désabusé et courageux, perspicace et insolent, Bernie est à l'Allemagne nazie ce que Philip Marlowe est à la Californie de la fin des années 1930 : un homme solitaire, témoin de son époque.
Des rues de Berlin "nettoyées" pour offrir une image idyllique aux visiteurs des Jeux olympiques à celles de Vienne la corrompue, Bernie enquête au milieu d'actrices et de prostituées, de psychiatres et de banquiers, de producteurs de cinéma et de publicitaires. La différence avec un film noir d'Hollywood, c'est que les principaux protagonistes s'appellent Heydrich, Himmler et Goering....


Et quelques extraits qui montrent la belle plume de l'auteur trempée dans l'eau lourde :

Fin 1947, Berlin ressemblait encore à une acropole en ruine, ou à quelque énorme mégalithe témoignant des ravages de la guerre et des dégâts causés par 75000 tonnes d'explosifs de forte puissance. Les destructions infligés à la capitale de Hitler étaient sans précédent : une dévastation à l'échelle wagnérienne, le Ring réduit en poussière - les derniers feux du crépuscule des dieux.


Lorsqu'une femme ne vient voir qu'une seule fois son mari au cours de ses deux années de détention, il est peu probable qu'elle lui prépare un gâteau le jour de sa libération.


Je préfère les tomates quand elles sont encore un peu vertes. Elles sont alors douces et fermes, avec une peau lisse et fraîche, parfaites pour la salade. Si on les laisse vieillir, elles se rident, deviennent trop molles pour être manipulées et prennent un goût amer.

C'est la même chose avec les femmes.


Je ne peux qu’acquiescer : tre s bon bouquin.
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 14606
Inscription: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Message » 02 Déc 2017 12:34

Bonjour,
la Bible, tout simplement, et comme je ne veux pas faire de prosélytisme, . . ., si intéressé, il reste le MP.
Bon week end à tous :wink:
Clad 7
 
Messages: 1341
Inscription: 05 Aoû 2008 13:07
Localisation: 73
  • offline

Message » 07 Déc 2017 18:53

@ Kéké et Phil,

C'est parti pour la Trilogie berlinoise de Philip Keer... Reçu aujourd'hui et commencé en faisant mes dix bornes quotidiennes de vélo... d'appartement... Avec un vélo normal, j'aurai risqué de me vautrer... :hehe: :thks:

Merci à vous deux... et... bonne soirée !
papinova
 
Messages: 1243
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline


Retourner vers Art, Littérature & Créations