Modérateurs: Staff Oeuvres, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Tout ce qui concerne les oeuvres ne rentrant pas dans les catégories d'oeuvres audiovisuelles, y compris les échanges sur vos créations personnelles.

Vos derniers livres lus

Message » 02 Déc 2017 11:37

Keron a écrit:Papi, pour Philippe Kerr, commence par la Trilogie Berlinoise que tu peux acheter en un seul volume.
Tu vas aimer.

Image

Publiés pour la première fois entre 1989 et 1991, L'Eté de cristal, La Pâle Figure et Un requiem allemand ont pour toile de fond le IIIe Reich à son apogée et, après la défaite, l'Allemagne en ruine de 1947. Bernie Gunther, ex-commissaire de la police berlinoise, est devenu détective privé. Désabusé et courageux, perspicace et insolent, Bernie est à l'Allemagne nazie ce que Philip Marlowe est à la Californie de la fin des années 1930 : un homme solitaire, témoin de son époque.
Des rues de Berlin "nettoyées" pour offrir une image idyllique aux visiteurs des Jeux olympiques à celles de Vienne la corrompue, Bernie enquête au milieu d'actrices et de prostituées, de psychiatres et de banquiers, de producteurs de cinéma et de publicitaires. La différence avec un film noir d'Hollywood, c'est que les principaux protagonistes s'appellent Heydrich, Himmler et Goering....


Et quelques extraits qui montrent la belle plume de l'auteur trempée dans l'eau lourde :

Fin 1947, Berlin ressemblait encore à une acropole en ruine, ou à quelque énorme mégalithe témoignant des ravages de la guerre et des dégâts causés par 75000 tonnes d'explosifs de forte puissance. Les destructions infligés à la capitale de Hitler étaient sans précédent : une dévastation à l'échelle wagnérienne, le Ring réduit en poussière - les derniers feux du crépuscule des dieux.


Lorsqu'une femme ne vient voir qu'une seule fois son mari au cours de ses deux années de détention, il est peu probable qu'elle lui prépare un gâteau le jour de sa libération.


Je préfère les tomates quand elles sont encore un peu vertes. Elles sont alors douces et fermes, avec une peau lisse et fraîche, parfaites pour la salade. Si on les laisse vieillir, elles se rident, deviennent trop molles pour être manipulées et prennent un goût amer.

C'est la même chose avec les femmes.


Je ne peux qu’acquiescer : tre s bon bouquin.
Phil
adpcol
Staff Bla bla
Staff Bla bla
 
Messages: 15158
Inscription: 18 Mai 2004 7:58
Localisation: 78
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Déc 2017 11:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Déc 2017 12:34

Bonjour,
la Bible, tout simplement, et comme je ne veux pas faire de prosélytisme, . . ., si intéressé, il reste le MP.
Bon week end à tous :wink:
Clad 7
 
Messages: 1381
Inscription: 05 Aoû 2008 13:07
Localisation: 73
  • offline

Message » 07 Déc 2017 18:53

@ Kéké et Phil,

C'est parti pour la Trilogie berlinoise de Philip Keer... Reçu aujourd'hui et commencé en faisant mes dix bornes quotidiennes de vélo... d'appartement... Avec un vélo normal, j'aurai risqué de me vautrer... :hehe: :thks:

Merci à vous deux... et... bonne soirée !
papinova
 
Messages: 1247
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 16 Déc 2017 23:01

"Nobliaux et sorcières" de Terry Pratchett...à crever de rire :lol:
Hélàs, il vaut mieux avoir lu les précédents avant d'aborder ce sommet de la littérature humoristique :-?
Et pas seulement humoristique.
Boc21
 
Messages: 1415
Inscription: 08 Avr 2010 22:14
  • online

Message » 18 Déc 2017 11:16

Boc21 a écrit:"Nobliaux et sorcières" de Terry Pratchett...à crever de rire :lol:
Hélàs, il vaut mieux avoir lu les précédents avant d'aborder ce sommet de la littérature humoristique :-?
Et pas seulement humoristique.


Toute la serie des sorciéres du discworld est exceptionnelle.

meme la serie avec tiffanny aching (la petite sorciere) qui est plutôt de la literature pour enfant vaut le coup (a lire dans l'ordre aussi)
jujulolo
 
Messages: 21657
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 18 Déc 2017 11:46

papinova a écrit:@ Kéké et Phil,

C'est parti pour la Trilogie berlinoise de Philip Keer... Reçu aujourd'hui et commencé en faisant mes dix bornes quotidiennes de vélo... d'appartement... Avec un vélo normal, j'aurai risqué de me vautrer... :hehe: :thks:

Merci à vous deux... et... bonne soirée !


Si tu aimes, tu aimeras tous ses autres livres. Certains sont encore plus noirs avec son personnage principal qui prend de l'âge et devient de plus en plus associable et peine de plus en plus à assumer d'où il vient.
Keron
 
Messages: 18548
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 18 Déc 2017 12:41

Oui, j'aime, encore que l'abus d'humour et de métaphores deviennent parfois un peu redondants...
En plus il faut un peu avoir potassé l'histoire de cette période pour pouvoir tout comprendre, ce qui est mon cas mais je ne suis pas sûr que ma femme soit aussi intéressée que moi par cette dite période... il faut en saisir tous les méandres et l'écheveau de la montée du nazisme qui mènera finalement à la guerre...
En lisant, tu peux aussi deviner les ingrédients qui mènent au fascisme et d'autant mieux faire la comparaison avec notre actualité actuelle concernant Daech qui n'a rien inventé et qui ne fait que copier ce qu'Hitler avait mis en place avant eux... la même idéologie, les mêmes interdictions, les mêmes destructions culturelles, le même rôle imposé à la femme comme bête de somme destinée uniquement à la reproduction, les mêmes pratiques pour asservir les peuples... les détruire si besoin et sans états d'âme... :-? :wink:
papinova
 
Messages: 1247
Inscription: 08 Aoû 2006 17:46
Localisation: toulouse
  • offline

Message » 18 Déc 2017 13:10

Ces livres sont en effet bien documentés même si l'auteur s'autorise parfois quelques digressions romanesques. Son oeuvre couvre l'avant et l'après guerre sans oublier le conflit. Et tu réalises bien que tout n'était pas noir ou blanc dans chaque camp. Tout le monde était un peu gris. Et derrière l'idéologie nazi, la grande hypocrisie. On chassait les gens différents mais des cadres du régime avaient du sang juif qu'ils tentaient de cacher ou avaient des penchants homos pourtant interdit ou très mal vu. Et c'est bien ce côté historique qui m'intéresse car j'ai beaucoup appris sur l'histoire de ces années là. Les pages sur les nazis en amérique du sud avec les camps qu'ils y avaient introduit sont aussi instructives.
Keron
 
Messages: 18548
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 18 Déc 2017 17:23

C'est marrant la pub.
a 8h00 matin sur france inter De Morand a fait la pub de "La saga des Coughlin" de Lehane (le gars qui a ecrit shutter island).
ma femme est fan de polar, a 8h15 je le trouve le bouquin sur amazon mais je preferre appeler madame pour etre sur qu'elle ne l'a pas lu.
je passe la commande a 8h30 et le bouquin etait en rupture de stock....
jujulolo
 
Messages: 21657
Inscription: 22 Juil 2002 12:06
Localisation: Nice
  • offline

Message » 03 Mar 2018 17:33

Image
L'Innocence des bourreaux
Barbara ABEL
Date de parution : 13/10/2016

Dans une supérette de quartier, quelques clients font leurs courses, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune mère qui a laissé son fils de 3 ans seul à la maison devant un dessin animé, un couple adultère, une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent... Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, en manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour voler quelques dizaines d’euros. Mais quand le braquage tourne mal, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l’horreur.
Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière devient mince. Si mince…


je ne connaissais pas Barbara Abel et j'ai pris ce bouquin par hasard à la bibliothèque section thriller et bien m'en a pris.
malgré quelques invraisemblances (avis perso) une belle découverte.

nous ne sommes pas si gentils qu'on le pense quand les circonstances nous poussent à sauver notre peau...
lovely Gotlib
Avatar de l’utilisateur
brugam
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2036
Inscription: 27 Fév 2011 13:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 03 Mar 2018 17:52

En effet. Et surtout si cela peut toucher la vie de nos proches. Je pense que nous serions tous surpris de ce dont nous sommes capables :(

Merci pour le livre sans doute à découvrir.

J'en suis à tenter d'aimer la Griffe du Chien conseillé par Papi. C'est lourd et compliqué au départ car il y a trop de personnages. Et le style est un peu fait pour tout mélanger et faire comme si le lecteur savait forcément de qui nous parlons en donnant l'un de ces noms. Cela commence un peu à prendre forme avec les premières scènes passées. Je vais m'accrocher.
Keron
 
Messages: 18548
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 22 Mar 2018 7:38

Accroche toi pour la griffe du chien... et tu ne manqueras pas de te précipiter sur la suite: cartel, tout aussi foisonnant !
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6410
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 25 Mar 2018 7:33

Bonjour,
Philip Kerr est décédé .... nous perdons un excellent écrivain.
lolo05
 
Messages: 116
Inscription: 01 Avr 2017 9:41
Localisation: Dijon
  • offline

Message » 25 Mar 2018 8:03

lolo05 a écrit:Bonjour,
Philip Kerr est décédé .... nous perdons un excellent écrivain.


Je viens de lire ça...Oui grand écrivain qui aimait creuser dans les cendres de la 2e guerre mondiale.
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6410
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline


Retourner vers Art, Littérature & Créations