Modérateurs: Staff Bla Bla, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Espace de discussion général et aussi sur le home-cinéma (avec respect de la netiquette, de la politesse et hors sujets sensibles). Les threads uniquement destiner à "faire du post" de type "Fil rouge" ne sont plus autorisés.

Attentat le 03/06/17

Message » 09 Mar 2018 3:48

Robert64 a écrit:Mais non, si ton regard de braise appuyé atteint son but et plaît, tu ne crains rien. Enfin, c'est d'autres risques...
A+


Une prof de science nat hystérique adepte de la théorie du genre ?
Je préfère encore aller en prison :lol:
Boc21
 
Messages: 1433
Inscription: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Mar 2018 3:48

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Mar 2018 4:09

Boc21 a écrit:
Robert64 a écrit:Mais non, si ton regard de braise appuyé atteint son but et plaît, tu ne crains rien. Enfin, c'est d'autres risques...
A+


Une prof de science nat hystérique adepte de la théorie du genre ?
Je préfère encore aller en prison :lol:

Pourquoi serait-elle hystérique? C'est justement une référence à un genre.
Ce pourrait être une prof de science nat calme, intelligente et convaincante dont tu bois les paroles avec ravissement sur la théorie des genres. :siffle:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4408
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 09 Mar 2018 7:07

Keron a écrit:C'est une honte que cette peine de prison. Cet homme n'a rien demandé. Il a même prévenu la police qui n'a pas daignée protéger le bien de cette personne.

J'ai lu ce matin un article (que je ne retrouve plus) sur des citoyens qui ont appelés la police pour protéger la maison de leurs voisins. Personne n'a bougé et c'est limite s'ils n'étaient pas considérés comme des voleurs.

Les voleurs savent qu'ils prennent un risque. Celui de tuer ou d'être tué. Ce n'est pas un jeu de commettre un vol avec préméditation comme cela a été fait. On ne me fera pas pleurer sur le sort de ceux qui ruinent des vies en volant ce qui est un bien privé, avec tous les dommages liés au traumatisme (j'ai déjà été victime de vols et je connais ces sentiments qui ne partent plus... on sort de l'enfance et du monde des bisounours) ou des violeurs et des violents. Un jour ils tomberont sur plus fort qu'eux et ils termineront le nez dans le caniveau. De leur propre faute et fait.


C'est arrivé àune copine, elle a appelé la gendarmerie (située à quelques pâtés de maisons) alors qu'elle était témoin depuis sa fenêtre d'un vol de voiture, ils ont bien pris soin de rappliquer une fois que c'était tdrminé, et en prime si limite s'ils l'ont pas engueulée parce qu'elle ne pouvait pas se libérer en semaine pour la déposition :o .

On reste bien dans un pays socialiste et 68ard, bien plus passionné par les voyous que par le sort de leurs victimes :-? .
poilau
 
Messages: 3890
Inscription: 06 Avr 2003 22:20
Localisation: 92200
  • offline

Message » 09 Mar 2018 10:41

poilau a écrit:....
On reste bien dans un pays socialiste et 68ard, bien plus passionné par les voyous que par le sort de leurs victimes :-? .

"C'est la lutteu finââââleu....."
Poileau, c'est pour ça qu'on t'aime. :friend:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4408
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 09 Mar 2018 10:53

Helas quelque part poilau a raison le système actuel avoue ses limites
Je ne te souhaite pas d'avoir a faire a des ados violents tu n'auras aucun recours possible il faudra attendre qu'il aiilent trop loin et soient en plus pris en flagrant délits.
Cela même si les agressions et plaintes s'accumulent sur le bureau du commissariat (1 a deux par semaine en moyenne)
Plus d'an pour ques les trois gus connus de tous, y compris des services de police, soient arrétés ...
FGO
 
Messages: 29208
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 09 Mar 2018 11:02

Boc21 a écrit:Plusieurs remarques.
La première, la plus importante, concerne la distinction fondamentale à mes yeux entre la protection des biens et la protection des personnes.


Ce qui dans les faits n'est plus assuré. Je le constate chaque année en appelant la police alors que des coups de feu (ou pétards) sont tirés sur la place de la mairie non loin de chez moi. Alors même que la semaine d'avant, un tir de mortier a mis le feu à une barre d'immeuble ... personne ne se déplace et on te prend de haut car tu serais le seul du quartier à être dérangé, que personne ne se plaint et que l'on ne peut empêcher des jeunes de parler dans la rue. Curieusement la presse locale et l'opposition font état de nombreuses plaintes et violences. Il n'y a qu'un équipage pour deux grosses communes la nuit. Donc forcément, le tri est fait. Appelle pour un vol, personne ne viendra non plus. Et c'est ce qu'à vécu ce buraliste déjà victimes de vol par le passé.

Car quatre jours avant la nuit du drame, le 14 décembre 2009, Luc Fournié avait remarqué que les barreaux d’une des fenêtres de son bar-tabac avaient été sciés. Il avait signalé aux gendarmes sa découverte. Et, alors qu’il habitait au-dessus de son commerce avec sa famille, il avait du coup décidé de s’installer au rez-de-chaussée sur un lit de camp, son arme à portée de main.


Pas exactement. Contrairement à ce que déclare l'avocat des voleurs la fenêtre n'était pas ouverte. Elle a bien été brisée et malgré le bruit, les deux gamins qui sont là pour faire un coup, restent 10 min planqués dans la rue et se croient en totale sécurité car personne ne bouge. Ils prennent donc l'initiative de prendre un risque après avoir cassé une vitre, de pénétrer un local privé. Il s'agit de la maison de la vraie victime. Celui ci vit à l'étage où sa famille dormait. Que des bareaux soient réparés ou non ne change rien. Il y a bien eu effraction.

La police a t'elle conseillé au buraliste de réparer les barreaux ? En avait-il l'obligation ? Non. Une vitre a été cassée pour commettre un vol par effraction avec détermination et sans doute violence car les voleurs savent que la famille vit à l'intérieur.

Lors du premier procès en mars 2015 à Albi, l’avocat général avait requis l’acquittement pour Luc Fournié. Mais les jurés, jugeant sa riposte « disproportionnée » l’avaient condamné à 7 ans de prison. L’homme qui revient ce mercredi dans le box a 58 ans. « Un gamin est mort et il vit mal les choses, assure Georges Catala, son avocat toulousain. Il regrette le fait qu’il ait été obligé de se défendre mais l’intrus aurait pu être un dangereux gangster. »
« La légitime défense, ce n’est pas un permis de tuer »


Je présume que la plupart des gens ignorent ce qu'est la violence aujourd'hui. Même dans la métro des gars de l'est n'hésitent pas à défoncer la tête d'une victime pour lui dérober des clopes. Donc face à un homme qui défend son commerce, ils n'hésiteront certainement pas. C'est devenu commun la violence. Frapper fort et vite.

Dans la nuit du dimanche au lundi, il est réveillé par le bruit d’une vitre que l’on brise, monte à l’étage chercher son fusil chargé, prévient sa sœur qui redescend avec lui, attend plusieurs minutes dans l’obscurité. En entrant, les deux jeunes cambrioleurs butent sur le fil tendu, Luc Fournié tire sa première balle quasi à bout portant contre Jonathan Lavignasse qui s’effondre, enjambe son corps et tire une seconde balle qui échoue dans le mur pendant que le complice, Ugo Bernardon, s’enfuit par la fenêtre.


A noter qu'il ne dort pas avec son fusil. Les voleurs sont bien déterminés. Après avoir cassé une vitre et ne pouvant ignorer que du monde a entendu, ils décident d'agir et de prendre un risque. La victime se défend.

Le défenseur garde donc sa ligne : « J’ai le sentiment de défendre un homme honnête, un homme qui n’est pas violent », dit-il, en insistant sur le contexte : « Il est chez lui à 2h30 du matin, sa mère octogénaire et sa famille sont au-dessus, et il est réveillé en sursaut, dans l’anxiété et la peur, il prend une arme et il se défend. La légitime défense est faite pour ça/»


Comme je l'ai déjà écrit, un voleur qui se balade chez moi sans arme pour chercher ce qu'il va embarquer n'a rien à craindre. Un voleur, armé ou non, qui s'approche d'un des membres de ma famille, je lui tombe dessus avec tout ce que j'ai sous la main.


Le buraliste est avec sa soeur. Sa maman est au dessus. Personne ne sait pourquoi des individus déterminés pénètrent chez lui. La police est prévenue et refuse d'intervenir.

Ayant noté qu'une voie d'accès avait été délibérément préparée pour un vol, non seulement il ne s'est pas mis à l'abri loin des lieux mais il a délibérément décidé de se placer en embuscade pour protéger...son stock.


C'est sa maison. Son commerce. La règle c'est désormais le règne des voleurs ? Ils ont tous les droits ? Et si on peut les aider et leur faciliter la tâche, faisons le ?

Perso je pense que le harcèlement et les vols dont a été victime ce buraliste, ainsi que l'abandon des policiers l'ont simplement poussé à bout et lui ont fait littéralement péter les plombs.
Ce type a été exaspéré et désespéré jusqu'à tuer.
Mais on ne tue pas, même par exaspération ou désespoir...on tue pour défendre sa vie ou celle des autres.


Il n'avait pas l'intention de tuer mais de protéger sa vie, la vie de ses proches et ses biens. On le voit dans l'histoire du GIGN relayé plus haut, les voleurs n'hésitent pas à tenter de tuer. Personne ne sait si l'autre voleur n'était pas armé. Il a pris la fuite et a eu le temps de cacher une arme.

Cela dit, tu me diras...c'est vite dit...dans la même situation...ben perso dans la même situation je ferme le commerce et je vais ailleurs, où les forces de l'ordre sont plus réactives et la jeunesse moins irresponsable et tarée.
Mais me mettre en planque, une arme chargée en main, délibérément défendre des bouteilles de rouge et des cloppes au point de prévoir de tuer un voleur ça non jamais..jamais.


Dans ce procès tout se joue car nous avons nombre de citoyens bisounours qui vont toujours défendre l'indéfendable. Voire ont des tolérances si ce n'est des liens avec la délinquance à plus ou moins grand niveau. Ils font la morale et n'ont sans doute jamais été victime du moindre vol.

Quand je lis ce genre d'interrogatoire comme si on parlait aux voleurs, j'ai envie de hurler contre ces citoyens qui se trompent de cible.
« Vous vivez depuis quatre jours dans la peur. Vous dites que vous ne faites pas confiance aux gendarmes. Pourquoi ne pas avoir simplement fait resceller les barreaux ? » demande une femme à l’accusé.


Il y avait une vitre qui protégeait le bien. Et faire sceller des barreaux ne se fait pas comme cela. Il y a dépôt de plainte à la police. On espère un constat qui ne viendra jamais. Les barreaux n'étaient pas desceller mais couper. Il faut une soudure qui ne se fait pas à la petite semaine. Sans doute une mère de famille qui parle. On tue un gamin. Cela aurait pu être le sien. Elle est dans l'émotion. Pas dans la justice.

Une autre jurée intervient :

« Quand un enfant a peur dans le noir, que fait-on ? »

Luc Fournié ne semble pas comprendre la question.

Elle répond à sa place :

– Eh bien, on allume la lumière. »


Là encore c'est une moralisatrice qui tente de passionner le débat.
Quand on est un gamin de 17 ans, que fait on à 2h du matin dans le noir ? Si on est là c'est que l'on a pas peur et que l'on joue à prendre des risques. Parfois le risque se transforme en mise en danger volontaire.

Nous ne sommes pas dans une chambre d'enfant où un bébé pleure. Nous sommes dans la réalité. Avec des gamins non surveillés par leurs parents, qui ont passé l'âge de pleurer s'ils ont peur du noir. Ils savent pourquoi ils sont là. Et face à une menace qui pèse sur mes biens ou ma famille, je peut-être paniqué et même pas penser à allumer la lumière ? Pour faire quoi ? Chasser le loup dont j'ai peur ? Vous avez déjà été victime d'un vol madame ? Face à un inconnu dans le noir et qui pénètre chez vous ? La seule chose qui compte dans ce cas, c'est de se protéger. Les voleurs sont là, ils sont déterminés, peut-être armés, ils sont plusieurs. Je suis seul.

Désolé de le dire, mais ce genre de personne n'a pas sa place dans un jury. Ils se pensent sans doute au dessus des autres. Capables de savoir comment ils réagiraient face à une menace réelle. Si le gamin s'était ouvert une artère en cassant la vitre ou enjambant la fenêtre brisée, je suis certain que ces personnes auraient aussi mis toute la faute sur le pauvre buraliste.

Nous marchons vraiment sur la tête.

Que l'on commence déjà par faire le procès des voleurs et des parents. Si ces gamins étaient chez eux ce soir là. Rien de tout cela ne serait arrivé. Point.
Keron
 
Messages: 19003
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 09 Mar 2018 11:03

Et un ami de la bac m'a conseillé si jamais je suis aux prises avec un gars qui cherche la bagarre. Je ne réponds surtout pas. A la moindre claque je tombe à terre et un ami doit appeler la police. Je ne bouge plus. Si je réponds, je risque un procès.

Désolé, mais je n'aime pas ce monde là. La justice semble plus chercher à protéger la racaille et les voleurs que les citoyens victimes.
Keron
 
Messages: 19003
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 09 Mar 2018 11:25

FGO a écrit:Helas quelque part poilau a raison le système actuel avoue ses limites
Je ne te souhaite pas d'avoir a faire a des ados violents tu n'auras aucun recours possible il faudra attendre qu'il aiilent trop loin et soient en plus pris en flagrant délits.
...

Parce que tu crois qu'à 70 ans, je n'ai jamais rien vu ?
ça m'est arrivé l'année dernière, deux fois, à un mois d'intervalle. Je te raconte, c'est rigolo:

C'est dans mon petit village de campagne. (200 ha)
Un soir d'été, un groupe de djeunes avec une voiture équipée sono qui fait boum-boum ont mis leur zinzin à fond sur la petite place.
Bon, je me dis "faut bien que les jeunes s'amusent". Et ça continue...
Vers 1 heure du mat', je trouve qu'ils se sont assez amusés et je vais le leur dire. Je me rhabille et me dirige vers la place. En passant mon portail, je vois que j'avais oublié de ranger ma grosse barre à mine. Je la prend, histoire de la promener un peu...
En passant devant la ferme du voisin, c'était allumé, il était réveillé et en me voyant passer me dit "attend moi, je viens avec toi"
Et lui aussi, il emmenait promener un superbe manche de pioche en vrai châtaigner.
Et quand on arrive sur la place, on tombe sur le gars de la ferme d'en face qui lui aussi allait réclamer le silence. Lui, il n'avait rien pris, mais il est plus large que haut.
Bref, des trois, avec mon mètre 87 et 103 kg, j'étais le fluet de 'équipe.
On arrive sur la place, on trouve 7 ou 8 merdailleux qui écoutaient leur boum boum.
"Bon les gars la fête finie, c'est l'heure du dodo.
-M'sieur, on fait rien mal
- Si! m'empêcher de dormir c'est mal. Vous dégagez! "
Nous ont regardé d'un air inquiet, puis "bon, on s'en va"
Au moment de partir, mon voisin: "mais dis, toi, je te connais, tu est le fils de ..... J'irai dire deux mots à ton père" :lol:
On a pu retourner se coucher

Un mois plus tard, situation pire: une bande avait squatté la salle des fêtes désaffectée et aussi boum boum à 2h du matin.
J'appelle la gendarmerie et "on s'en occupe"
20 mn plus tard, une voiture de patrouille était là (la gendarmerie est à 15 km), et on pu dormir.
:zzzz: :zzzz: :zzzz:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4408
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 09 Mar 2018 11:30

C'est la situation qui existait il y a des années partout. Désormais plus personne n'ose bouger quand des jeunes sont dehors. Ce ne sont pas des jeunes du quartier ou dont tu connais les parents. Mais des jeunes des cités ou des bandes de l'est. Et ils n'en ont rien à faire si tu demandes gentiment de partir car tes enfants ont un examen le lendemain. C'est de suite les insultes : Nique ta m... suce ma... on est chez nous... Et la police ne se dérange pas car pour certains ils ont des consignes de ne pas faire de vague.

Et un jour un vieux va sortir avec un fusil et faire un carton. Ce sera un fait divers et une vie brisée.
Keron
 
Messages: 19003
Inscription: 26 Mar 2002 2:00
Localisation: PANDA LAND
  • offline

Message » 09 Mar 2018 12:21

Le fait est que, dans les grandes villes particulièrement, ce pourissement complet semble avoir atteint un stade critique...Lille pour des amis, Lyon en ce qui vous concerne toi et analo...à chaque fois j'entends les mêmes témoignages de bandes de jeunes trous du culs vendant de la drogue ou commettant des délis avec une police qui ne se déplace même pas :cry:
Encore une raison supplémentaire d'aller s'exfilter à la campagne :siffle:

Pour reprendre le cas de ce buraliste, il est évident qu'il a pris en pleine tronche la démission la plus complète de la gendarmerie, la police de sa ville, les juges et les politiques :(
Il s'est retrouvé dans une situation de parano complète en se représentant des menaces disproportionnées pour sa vie et malheureusement assumé la mentalité Fort alamo.
Il faut quand-même se faire un film totalement délirant pour aller coucher dans son commerce, piéger la zone chaque nuit...
Non le problème c'est que ce commerçant a encore une fois défendu son commerce, pas sa vie ni celle de ses proches qu'il a au contraire exposés délibérément au danger.
Tu as des voleurs qui débarquent au rès de chaussé pour voler ton commerce, mais ce cas là tu ne descend pas voir ce qui se passe et tu emmènes encore moins ton épouse avec toi : tu te retranches dans une chambre, arme dans une main, de l'autre tu appelles la police en gueulant aussi fort que possible afin qu'en bas les voleurs entendent bien ce que tu dis.
Si les mecs entendent que tu es armé, que la police est prévenue et que malgrès tout ils ne se contentent pas de dévaliser pas ton commerce mais montent à l'étage...effectivement là c'est que tu as un problème...un vrai...et là la première tête qui passe la porte de ta chambre doit malheureusement sauter d'un coup de 12 parce que là effectivement les types qui sont entrés chez toi sont de vrais tarés et il y a un danger immédiat pour ta sécurité et celle de tes proches.
Bon tu me diras... là c'est le scénario idéal, tu ne sais pas comment tu réagirais dans cette situation...le coup de l'émotion....
C'est vrai...
Mais ce qui est sur, mais alors absoluement certain, c'est que je n'irais pas au devant du danger et j'y exposerais encore moins femme et enfant parce que des intrus cambriolent mon commerce.
Que le buraliste ait défendu son gagne pain, son commerce, qu'il se représente comme son seul moyen de subsistance et ai prévu de se mettre en danger lui ou les siens tout en acceptant de tuer les intrus c'est indiscutable.
à voir ce qu'en tant que société, nous en pensons.
Si nous voulons qu'effectivement nous ayons le droit de défendre nos propriétés et les atteintes à nos biens par les armes en constatant l'incurie des forces de l'ordre et en ne leur déléguant plus cette tache c'est une chose qui se discute.
Dans l'état actuel des choses et du droit, cet homme n'a encore une fois pas défendu sa vie et celle des siens mais celle de ses biens.
Dernière édition par Boc21 le 09 Mar 2018 12:46, édité 1 fois.
Boc21
 
Messages: 1433
Inscription: 08 Avr 2010 22:14
  • offline

Message » 09 Mar 2018 12:33

Robert64 a écrit:
FGO a écrit:Helas quelque part poilau a raison le système actuel avoue ses limites
Je ne te souhaite pas d'avoir a faire a des ados violents tu n'auras aucun recours possible il faudra attendre qu'il aiilent trop loin et soient en plus pris en flagrant délits.
...

Parce que tu crois qu'à 70 ans, je n'ai jamais rien vu ?
ça m'est arrivé l'année dernière, deux fois, à un mois d'intervalle. Je te raconte, c'est rigolo:

C'est dans mon petit village de campagne. (200 ha)
Un soir d'été, un groupe de djeunes avec une voiture équipée sono qui fait boum-boum ont mis leur zinzin à fond sur la petite place.
Bon, je me dis "faut bien que les jeunes s'amusent". Et ça continue...
Vers 1 heure du mat', je trouve qu'ils se sont assez amusés et je vais le leur dire. Je me rhabille et me dirige vers la place. En passant mon portail, je vois que j'avais oublié de ranger ma grosse barre à mine. Je la prend, histoire de la promener un peu...
En passant devant la ferme du voisin, c'était allumé, il était réveillé et en me voyant passer me dit "attend moi, je viens avec toi"
Et lui aussi, il emmenait promener un superbe manche de pioche en vrai châtaigner.
Et quand on arrive sur la place, on tombe sur le gars de la ferme d'en face qui lui aussi allait réclamer le silence. Lui, il n'avait rien pris, mais il est plus large que haut.
Bref, des trois, avec mon mètre 87 et 103 kg, j'étais le fluet de 'équipe.
On arrive sur la place, on trouve 7 ou 8 merdailleux qui écoutaient leur boum boum.
"Bon les gars la fête finie, c'est l'heure du dodo.
-M'sieur, on fait rien mal
- Si! m'empêcher de dormir c'est mal. Vous dégagez! "
Nous ont regardé d'un air inquiet, puis "bon, on s'en va"
Au moment de partir, mon voisin: "mais dis, toi, je te connais, tu est le fils de ..... J'irai dire deux mots à ton père" :lol:
On a pu retourner se coucher

Un mois plus tard, situation pire: une bande avait squatté la salle des fêtes désaffectée et aussi boum boum à 2h du matin.
J'appelle la gendarmerie et "on s'en occupe"
20 mn plus tard, une voiture de patrouille était là (la gendarmerie est à 15 km), et on pu dormir.
:zzzz: :zzzz: :zzzz:
A+


tu supprimes le passage qui fait la différence car tu compares tapage nocture (déjà chiant de faire intervenir la poilice en ville la dessus) avec des agressions en bande organisée, la franchement je crois que tu n'as pas bien saisi le problème :-?
FGO
 
Messages: 29208
Inscription: 29 Nov 2001 2:00
  • offline

Message » 09 Mar 2018 12:45

Aujourd'hui l'honnête citoyen a intérêt à mettre un silencieux à son flingue ... à dézinguer le pendard qui s'introduit dans sa chaumière ... et ensuite enterrer le corps ou le jeter lesté dans le canal :grad: :ko: :ane: pas vu pas pris n'ai rien entendu m'sieu l'agent.
Dernière édition par griosu le 09 Mar 2018 12:47, édité 1 fois.
griosu
 
Messages: 810
Inscription: 17 Oct 2007 1:04
Localisation: Belgikistan du centre
  • offline

Message » 09 Mar 2018 12:46

FGO a écrit:
tu supprimes le passage qui fait la différence car tu compares tapage nocture (déjà chiant de faire intervenir la poilice en ville la dessus) avec des agressions en bande organisée, la franchement je crois que tu n'as pas bien saisi le problème :-?

Mais bien sûr!
Tu me prends pour qui, et toi, tu te prends pour quoi ?
J'ai juste cité du vécu et pas du "un ami de la femme de la concierge m'a raconté que..."
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4408
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 09 Mar 2018 12:47

griosu a écrit:Aujourd'hui l'honnête citoyen a intérêt à mettre un silencieux à son flingue ... à dézinguer le pendard qui s'introduit dans sa chaumière ... et ensuite enterrer le corps ou le jeter lesté dans le canal :grad: :ko: :ane:

C'est une option, mais par chez nous, il y a de gros élevages de porcs: reste rien ! :siffle:
A+

La configuration dans mon profil


Robert
...la raison est une frêle chandelle... pour nous éclairer dans le monde actuel où les charlatans sont légion qui nous susurrent sans cesse à l'oreille: "Souffle cette chandelle, tu y verras bien mieux"
(H. Broch)
Avatar de l’utilisateur
Robert64
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 4408
Inscription: 12 Sep 2006 15:40
Localisation: Sud Ouest
  • offline

Message » 09 Mar 2018 12:52

Le fait est que dans ton exemple, Robert, la bande organisée équipée d'armes blanches impressionantes c'était toi et tes deux potes :lol:
Boc21
 
Messages: 1433
Inscription: 08 Avr 2010 22:14
  • offline



Retourner vers Bla bla et Home-Cinema

 
  • Articles en relation
    Dernier message