Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: ektor et 7 invités

Optoma UHZ65 Ultra HD / DLP 4K simulé - Laser - HDR

Message » 21 Nov 2017 18:58

Attention il y a une différence majeur entre les DLP UHD et l'eshift de JVC / Epson.

La techno des DLP permet d'avoir des pixels indépendant, alors que pour les autres c'est un dédoublement de pixels.
Thaal
 
Messages: 420
Inscription: 12 Sep 2014 12:24
Localisation: Irlande
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Nov 2017 18:58

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Nov 2017 19:49

Comment ca marche pour afficher 2 pixels avec 1 seul micro miroir?
Fre.Mo
 
Messages: 3608
Inscription: 19 Déc 2002 10:42
Localisation: Corse
  • offline

Message » 21 Nov 2017 20:09

Fre.Mo a écrit:Comment ca marche pour afficher 2 pixels avec 1 seul micro miroir?


Les micro mirroir pivotent rapidement. Du coup ils alternent très rapidement entre 2 pixels pour faire 1 image... un peu comme en TV avec diffusion entrlacé, mais en mieux foutu (beaucoup plus rapide).
C'est aussi surement en parti a cause de ca que tout les DLP 4k ont un input lag qui est mauvais, genre le double de latence des DLP 1080p.

Image

http://www.ti.com/lit/wp/dlpa059b/dlpa059b.pdf
Thaal
 
Messages: 420
Inscription: 12 Sep 2014 12:24
Localisation: Irlande
  • offline

Message » 21 Nov 2017 21:45

Fre.Mo a écrit:Comment ca marche pour afficher 2 pixels avec 1 seul micro miroir?


En espérant que ca réponde à ta question :

safe a écrit:Voici quelques précisions sur le nouveau panneau mono DMD "faux" 4K de texas instrument , ainsi que sur la technologie associée : le XPR

Image

On voit sur ce schéma de fonctionnement ( whitepaper de BARCO ) que le panneau mono DMD 4K procède au découpage du signal vidéo d'entrée ( UHD@60hz par exemple ) en deux demi trames qui sont réfléchies chacune durant 8 millisecondes ( 120 Hz ). Le système XPR est composé d'un élément optique dans le chemin de lumière qui décale ( dans notre exemple 120 fois / seconde ) l'image projeté d'un demi pixel dans le sens de la diagonale afin d'afficher au final de l'UHD@60Hz.

Les plus par rapport au système e-shift étant :

- la réactivité des micro miroirs du panneau mono DMD 4K ( 5 micro secondes pour basculer de l'état réfléchissant à l'état neutre ) permet de conserver le maximum de temps à reproduire le pixel ( et donc son intensité lumineuse ). Texas Instrument affirme que le maximum de lumens pour son nouveau panneau mono DMD 4K est de 5000 lumens. C'est pour cette raison que, combiné à une source de lumière de type laser, on peut désormais profiter de puissance lumineuses bien plus importantes qu'avec les lampes.

- la définition du panneau mono DMD 4K est bien de 2517x1528 ( soit 4 millions de pixels ), en conséquence de quoi, nativement, la définition est déjà meilleure qu'un panneau Lcos Full HD ( 2 millions de pixels ). Pour reproduire l'UHD ( 8 millions de pixels au total ), chaque pixel du panneau Lcos ( e-shift de JVC ) doit afficher 3 pixels de plus alors que chaque micro miroir du panneau mono DMD 4K doit afficher 1 pixel de plus uniquement ( grâce a des algorithme adaptatifs qui forment la deuxième partie de la technologie XPR ). La technologie s-shift implique un chevauchement des pixels alors que le XPR l'évite.

Image

- Le panneau mono DMD 4K est "autoporteur", l'alignement des pixels est parfait contrairement aux vidéoprojecteurs utilisant trois chipset LCD ou Lcos. Comprendre que l'image est plus précise, à n'importe quel endroit de l'image.

- La valeur de contraste ANSI est préservée à 500:1. En comparaison, le LCD et le Lcos sont généralement entre 250:1 et 350:1. Pour info, les meilleures panneau mono DMD Full HD ( domaine professionnel ) peuvent atteindre les 1 000:1 de contraste ANSI.

- Le contraste natif ( on/off ) a toujours été le point faible du DLP. Un DLP 1080p pouvant espérer au mieux 1 000:1 en contraste natif et jusqu'à 2 000:1 avec un iris dynamique ( associé à une lampe ). Texas Instrument affirme qu'en augmentant le degré d'inclinaison des micros miroirs de 12° ( panneau mono DMD Full HD ) à 17° ( nouveau panneau mono DMD 4K ), le contraste natif passe à 2000:1 et, qu'associé à un laser dont la puissance est modulable ( équivalent à un iris dynamique ), cette valeur peut monter bien au delà.

@+
Adhérez à l'association HCFR, puis visitez ma nouvelle galerie de photos!
Avatar de l’utilisateur
safe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9697
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: longjumeau, france

Message » 21 Nov 2017 21:54

Thaal a écrit:
Fre.Mo a écrit:Comment ca marche pour afficher 2 pixels avec 1 seul micro miroir?


Les micro mirroir pivotent rapidement. Du coup ils alternent très rapidement entre 2 pixels pour faire 1 image... un peu comme en TV avec diffusion entrlacé, mais en mieux foutu (beaucoup plus rapide).
C'est aussi surement en parti a cause de ca que tout les DLP 4k ont un input lag qui est mauvais, genre le double de latence des DLP 1080p.

Image

http://www.ti.com/lit/wp/dlpa059b/dlpa059b.pdf


A mon avis, l'input lag des DLP n'est pas lié aux micros miroirs qui mettent un temps infiniment petit pour réagir mais plutôt aux chip électronique de traitement d'image peu puissant ou efficace qui permet de conserver un prix de fabrication bas ... :idee:
Adhérez à l'association HCFR, puis visitez ma nouvelle galerie de photos!
Avatar de l’utilisateur
safe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9697
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: longjumeau, france

Message » 21 Nov 2017 22:20

Il y a surement ca, mais c'est un fait, on doit permuter rapidement entre 2 images a la suite pour avoir l'illusion d'en voir une seul, donc le temps d'affichage est a multiplier par 2 quoi qu'il arrive par image, donc forcément on peut pas etre aussi reactif, enfin je pense...
Thaal
 
Messages: 420
Inscription: 12 Sep 2014 12:24
Localisation: Irlande
  • offline

Message » 21 Nov 2017 23:09

Thaal a écrit:Il y a surement ca, mais c'est un fait, on doit permuter rapidement entre 2 images a la suite pour avoir l'illusion d'en voir une seul, donc le temps d'affichage est a multiplier par 2 quoi qu'il arrive par image, donc forcément on peut pas etre aussi reactif, enfin je pense...


- Jusqu'à preuve du contraire un film enregistré ( capté ) en 24 image secondes, doit être reproduit ( affiché ) à 24 images secondes quel que soit la technologie du diffuseur. La vitesse d'affichage est donc la même.
- La durée d'affichage d'une image est donc dans le meilleur des cas de 1/24 = 41ms par image.
- Le système e-shift ( JVC ) ainsi que XPR ( DLP ) procède par multiplication de leur fréquence d'affichage par deux pour avoir le temps d'afficher une image en 2 fois : la durée d'affichage d'une image est donc toujours de 41ms mais réalisé en deux temps de 20,5ms chacun.
- Le temps de réaction d'un micro miroir DLP est de 5 micro secondes soit 0,005/20,5 = 0,0243% de la durée d'affichage d'une "demi" image. je doute que le système e-shift soit aussi rapide !

Ce qui génère du temps à l'affichage ( ce fameux input lag ) ce sont les algorithmes utilisés pour :
- sélectionner les pixels à afficher lors de la premier demi image et ceux à afficher à la deuxième demi image.
- Calculer les couleurs de chaque pixel de chaque demi image afin de ne pas dénaturer l'image finale ( ca du recouvrement de pixels avec le e-shift JVC ).
- Appliquer les calculs intermédiaires de colorimétrie ( Rec.2020, HDR, ... )

Mettez un cpu qui fait le travail juste à temps ( suffisamment puissant pour garantir les fréquences d'images annoncées comme compatibles ) et on peu comprendre pourquoi il y'a de l'input lag.

@+
Adhérez à l'association HCFR, puis visitez ma nouvelle galerie de photos!
Avatar de l’utilisateur
safe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9697
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: longjumeau, france

Message » 22 Nov 2017 9:10

Merci pour les explications :bravo:
Fre.Mo
 
Messages: 3608
Inscription: 19 Déc 2002 10:42
Localisation: Corse
  • offline

Message » 22 Nov 2017 10:44

Effectivement tu as surement raison sur le facteur principal, ce dont à quoi je pensai dans mon raisonnement :

Les projo réflectif (LCD dila sxrd) ont 3 chemins de lumières simultanés et ne sont pas impacté par le timing d'une roue colorée, il y a moins d'étapes mais toujours soumis à la latence du LCD (qui doit tourner sur quelques ms).
Les DLP classiques ont un seul chemin de lumière et doivent composer une image décomposé au moins par 3 couleurs (RGB) via la roue chromatique et ceux UHD doivent en afficher 6 (pour la puce 0,66) du coup j'ignore le temps que doit tenir chaque pixel pour avoir une luminosité suffisante pour marquer notre rétine. Ca se trouve c'est beaucoup plus courts que ce que j'imagine, n'étant pas expert dans le domaine XD

J'ai cru comprendre que pour les DLP laser, il n'y a pas de roue chromatique (le laser est décomposé en primaires avant) du coup c'est surement plus flexible pour ajuster le timing sans ce soucier de la couleur de la roue.

A 24 HZ je pense que la question d'input lag (on s'en fiche un peu en regardant un film) n'est de toute façon pas pertinente, faut donc au moins tabler sur de 60Hz soit 16,67 ms par images,
16.67 / 3 = 5.56 ms par couleurs (R/G/B)
5.56 / 2^8 = 0.02 ms (20 micro sec) pour 8bit par pixel de couleur ou 24 bit en tout par pixels.
0.02 / 2 = 0.01 ms (10 us) parceque le double de taff par mirroir vu qu'ils doivent afficher 2 pixel pour les DLP UHD

On est surement dans les clou si les miroirs piezoelectric peuvent bouger en 5 micro seconde j'imagine (j'ignore le temps d'exposition à avoir et le temps de repositionnement) et je pense que ça doit varier en fonction des performance du DMD mais j'ai pas eu le temps de regarder les specs exacts
Thaal
 
Messages: 420
Inscription: 12 Sep 2014 12:24
Localisation: Irlande
  • offline

Message » 22 Nov 2017 21:30

Bonjour Thaal,

Thaal a écrit:A 24 HZ je pense que la question d'input lag (on s'en fiche un peu en regardant un film) n'est de toute façon pas pertinente, faut donc au moins tabler sur de 60Hz soit 16,67 ms par images,
16.67 / 3 = 5.56 ms par couleurs (R/G/B)
Je ne comprends pas pourquoi tu divise par trois ? Si c'est parce qu'il y a trois segments sur la roue, alors ce n'est pas comme cela que ça marche !
5.56 / 2^8 = 0.02 ms (20 micro sec) pour 8bit par pixel de couleur ou 24 bit en tout par pixels.
Je ne comprends pas a quoi correspond les 2 puissance 8 ? Si ca correspond au 8 bit d'encodage d'un bit, ca ne marche pas non plus en train de bits comme on dit !
0.02 / 2 = 0.01 ms (10 us) parceque le double de taff par mirroir vu qu'ils doivent afficher 2 pixel pour les DLP UHD

La lumière transite de la source ( laser ou lampe ) à notre écran à la vitesse de la lumière > ca implique que tous les systèmes de "colorisation" fonctionnent en continue ( aucun système ne peut être à l'arrêt même un court instant ) et que chaque image [> comprendre : tous les pixels de l'image > comprendre : tous les bits de chaque pixel de l'image ] soient affichées au même moment ( ils sont donc forcément traités en même temps ).


On est surement dans les clou si les miroirs piezoelectric peuvent bouger en 5 micro seconde j'imagine (j'ignore le temps d'exposition à avoir et le temps de repositionnement) et je pense que ça doit varier en fonction des performance du DMD mais j'ai pas eu le temps de regarder les specs exacts
Adhérez à l'association HCFR, puis visitez ma nouvelle galerie de photos!
Avatar de l’utilisateur
safe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9697
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: longjumeau, france

Message » 22 Nov 2017 21:46

Je me suis juste contenter de reprendre la doc de Ti pour les calculs. http://www.ti.com/lit/ug/dlpu006e/dlpu006e.pdf voire chapitre 4. C'est juste le principe de base pour faire une image sur un DMD, après les perfs de chaque DMD peuvent varier.
Thaal
 
Messages: 420
Inscription: 12 Sep 2014 12:24
Localisation: Irlande
  • offline

Message » 22 Nov 2017 21:55

- On divise par 3 car on assemble les primaires pour constituer une image. La roue chroma ne fait passer qu'une couleurs a la fois.

- Les bit plan sont documentés comme ça, après j'ai peut être rater qqchose.

- tout les pixels d'une seul composante sont afficher a un instant t sur un DLP. Sur un réflectif OK les composantes sont assemblées a la sortie. le "off" du DLP correspond au miroir redirigeant la lumière dans un trou noir. (pas vers la lentille) Un laser par contre on peut le couper ultra rapidement ça se fait... mais je sais pas si c'est le cas ici.
Thaal
 
Messages: 420
Inscription: 12 Sep 2014 12:24
Localisation: Irlande
  • offline

Message » 22 Nov 2017 22:13

Thaal a écrit:- On divise par 3 car on assemble les primaires pour constituer une image. La roue chroma ne fait passer qu'une couleurs a la fois.

Pardonne moi, tu as raison! en DLP on découpe en 3 faisceau et c'est la roue chromatique ( la roue tourne, tournera Image ) qui permet d'afficher chaque couleur primaire pour tous les pixels d'une même image.

Adhérez à l'association HCFR, puis visitez ma nouvelle galerie de photos!
Avatar de l’utilisateur
safe
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9697
Inscription: 25 Sep 2000 2:00
Localisation: longjumeau, france

Message » 22 Nov 2017 23:47

Pas de soucis, cette techno m'intéresse bien que je ne sois pas expert en la matière, j'aime essayer de comprendre comment tout cela fonctionne. C'est toujours intéressant d'échanger nos points de vu :bravo:
Thaal
 
Messages: 420
Inscription: 12 Sep 2014 12:24
Localisation: Irlande
  • offline

Message » 23 Nov 2017 18:45

UHD65 vs UHZ65
Ouch la résiduelle sur les fondus au noir, flagrant sur Elysium en fin de vidéo...

https://www.youtube.com/watch?v=q4GG9RdxYrA
Thaal
 
Messages: 420
Inscription: 12 Sep 2014 12:24
Localisation: Irlande
  • offline


Retourner vers Projecteurs UHD 4K

 
  • Articles en relation
    Dernier message