Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 30 invités

Pour toute demande d info sur un ampli integré ( Préampli + Ampli en 1 seul appareil ) HomeCinéma ( pour ce qui concerne l'audio )

amplis numeriques, en savoir plus...

Message » 06 Jan 2005 13:20

Ce que je reproche à l'article, c'est justement cette idée de la boite d'alumette....
Pour l'étage de sortie, il faut cracher de l'ampérage, qui sort d'une alim.... en dehors de cette boite d'alumette. On ne peut sortir de la puissance que l'on n'a pas, il faut donc l'alim qui suit...
Et il dit que le filtre de sortie est "simple", ce qui pour moi est plus que douteux, vu ce qu'il doit réaliser

Pour la taille, un zappulse ou un UCD sont déjà plus que raisonnables en taille (une carte à puce en gros) et ne chauffent pas non plus...

AMHA, le seul truc qui pourra faire la différence c'est la qualité du son. Parce que l'aspect pratique on l'a déjà...
Notez qu'on parle de plus en plus en DIY de multicanaux à base d'UCD plutôt que à transistors, parce que le coté pratique et en particulier rendement/chaleur générée est d'une importance cruciale.

Un ampli test est d'ailleurs prévu...
beb
 
Messages: 9085
Inscription: 02 Mar 2002 2:00
Localisation: Pas loin de chez les grues
  • offline

Annonce

Message par Google » 06 Jan 2005 13:20

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 08 Jan 2005 15:54

Bonjour,

Les amplificateurs numériques ne sont pas nouveaux et donc ne manque pas de maturité. 2002 me parait d'ailleurs un peu... trop récent.
Tout comme ils ne manquent pas de musicalité. Tout dépend comment ils sont exploités.

Avec un même chip, l'on peut faire un ampli de sono ou un ampli musical hifi. De plus, il existe différents types d'amplification numérique : full numérique, hybrid etc....

Pour m'être interessé à la question, j'ai un lien que je mettrai ce soir, qui explique tout.

Les avantages : Les disto sont ultra limitées, parfois à la limite du mesurable, les rendements sont bien supérieurs aux amplifications classiques (ça chauffe moins), les temps de réaction (monté...) sont instannés, bien exploités, ils permettent une débauche de puissance instantanée incroyable.
J'ai essayé le DPR 2005 d'harman et c'est une petite merveille.

Je viens d'en recevoir un autre (j'ai vendu mon modèle d'expo après l'avoir fait réparer car souffle sur une voie mais rien à voir avec la technologie en question et en plus changement effectué en 4 jours bravo !! ainsi, le client, il en a eu un neuf pour le prix de l'expo...) Et il me tarde de le brancher sur des Triangle Stratos et des JBL Northbridge (si j'en commande...) .

En DIY, Tripath proposait des kit complets pour se mettre à l'amplification numérique. Mais je ne les trouve plus. Bon en attendant :
http://www.tripath.com/audio.htm
http://www.tripath.com/data.htm

Bel Canto a été, il me semble, un précurceur en la matière (ampli HC (et hifi)) avec les Evo ( à base de Tripath) et ils ont sorti, il me semble, un petit correctif hard mais là je ne suis pas sur.




Pour ma part, je serais très curieux d'entendre ce que cela peut donner.

Passe alors, on rebranchera un 2005.



Pour ceux qui veulent se cultiver :
http://www.puredigitalaudio.org/digitalamplifiers/index.shtml#Info avec une liste des différents ampli dits numériques (auto, hifi, HC, amplide plasma et de pc) avec des des petites remarques instructives du genre "not recommended...".
mais aussi
http://www.tommytube.com/Teac-tripath/a_tour_inside_the_teac_a.htm

Mais que les aficionados du transistor et du tube ne tournent pas le dos aux ampli numériques !

Voilà voilà

Julien
Julien Homecineson
 
Messages: 6157
Inscription: 09 Nov 2003 16:43
Localisation: Gironde-Bordeaux

Message » 08 Jan 2005 16:27

J'ai souvenir d'un ampli HIFI en classe D (numérique donc) japonais il y a déjà 20 ans...

jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 09 Jan 2005 22:08

L'un des premiers amplis pwm / class d à ma connaissance date de 1974...Infinity avec son systéme electrostatique.......Le systéme a été déposé en 1967 par le créateur du processeur du zx 80 sinclair...Toute une époque....Le pwm a servi dans le grand public massivement dans nos super calculatrices de lycée fx82 d'un certain Casio et dans les alimentations de machines industriels à trés fortes puissances pour économie d'énergie......

Il faut bien séparer trois types d'amplis class D /pwm....

Les amplis utilisant un type d'amplification commun ( a, b, a+b) avec alim à découpage utilisant le pwm (les autoradios, les amplis sono qualitatif ou non, Linn ? )

les amplis utilisant un circuit pwm pour l'amplification ( D, T et dérivé...) travaillant en analogique à base de tripath ( 3d LAb, Evo bel canto, fliyng mole) par exemple ou de ice power (bang olufsen, Jeff Rowland, Spectron.....)

les amplis Pwm beaucoup moins analogique presque numérique comme les Tact Audio
( technologie equibit) s2150 et millenium ou encore Kenwood vs 8100 et 7100 (technologie toccatta audio texas instruments trés proche tact audio) envoyant le signal numerique via coaxial attaquant pratiquement les modules pwm en numériques....en théorie le must des trois...

Qui peut me dire par quel bidouille ou quel miracle les 3d lab acceptent du numérique puisque les modules tripath n'acceptent pas en théorie de signaux numérique? ca me travaille fortment cette histoire puisque Panasonic apperement le fait aussi..........
richardpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1422
Inscription: 05 Aoû 2003 0:10
Localisation: PACA

Message » 10 Jan 2005 10:15

C'est pas parcequ'une technologie est ancienne qu'elle ne peut pas manquer de maturité.

Par exemple, IBM a concut le permier ordinateur en 1937 (MARK1) est pourtant la firme américaine parle d'informatique uniquement à partir de 1964 date à laquelle elle a créée le 360.

Pour l'amplification classe D c'est un peu identique. J'ai travaillé chez B&O et je vous assure qu'on est loin des performances théoriques anoncées. Et si on voulait réellement obtenir des performances dignent d'ampli HIFI haut de gamme, il faut utiliser des composants hors de prix.
phi00611
 
Messages: 27
Inscription: 30 Déc 2004 15:23
Localisation: Grasse(06)
  • offline

Message » 10 Jan 2005 11:49

Personellement tout ce que j'ai pu écouté à base de module ice power /Bo c'est révelé étre profondément mauvais....... Les jeff rowland étaient d'une molesse et d'une inconsistance indigne de la marque. Quand au enceinte Bo a 15000 euros ils peuvent se les garder. Hormis une belle image sonore, le médium aigu ainsi que les détails et la musique sont passer à la trappe...LEs seuls amplis numériques m'ayant vraiment convaincu jusqu'a présent sont les Flying mole ( bas médium exceptionnel), les Tact Audio impressionnant pour leur fidélité à tout retranscrire de bas en haut... Il faut que je ré écoute dans de bonnes conditions le Kenwood intégré vs8100. Ce petit machin mass market m'a impressioné pendant une pseudo écoute dans un Darty sur des enceintes inomables..A garder un oeil dessus donc....
richardpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1422
Inscription: 05 Aoû 2003 0:10
Localisation: PACA

Amplification numérique

Message » 10 Jan 2005 19:28

Bonsoir à tous,

A aucun moment vous ne citez l'amplification numérique de Sony: S-Master + la version HDG S-Master Pro.

Il me semble que cette techno existe depuis un moment. Elle a en tout cas été primée en 2003 par l'EISA.

Quid?

Amicalement
Funky Bearcat
 
Messages: 163
Inscription: 28 Mai 2003 15:44
Localisation: Paname, Paname
  • offline

Message » 10 Jan 2005 21:57

Le probléme de la techno s master de Sony c'est que tous le monde en parle mais personne n'a pu faire de test réels... LEs appareils sont super dur à trouver en écoute! surtout pour le pauvre provincial que je suis......Je réve d'écouter un ta da 9000 es....
richardpe
Pro-Commercant
Pro-Commercant
 
Messages: 1422
Inscription: 05 Aoû 2003 0:10
Localisation: PACA


Retourner vers Amplificateurs Intégrés HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message