Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: drabobe, frayer, frg, Guile76, larbredor, MenZo_06 et 36 invités

Pour toute demande d info sur un ampli integré ( Préampli + Ampli en 1 seul appareil ) HomeCinéma ( pour ce qui concerne l'audio )

avis sur le fait de "brider" l'ampli

Message » 05 Jan 2005 23:32

carapichetouille a écrit:LoL ne soyez pas choqués....

110 dB SPL ca ne risque rien du tout!! Quand vous allez en boite où en concert vous etes exposé à bien plus que ça....


Là c'est moi qui fait LOL.
C'est vrai, on risque rien à 110db, d'ailleurs l'ouvrier bosniaque qui utilise son marteau piqueur en face de chez moi me le répêtait hier, plus besoin de casque depuis qu'il va en boite. :-?



Retentissement médical de l'exposition à un bruit important

Les effets du bruit sur l'audition vont de la simple fatigue auditive à la surdité totale. Si le seuil de douleur se situe à partir de 120 dB, le danger existe bien avant.

Mais nous ne sommes pas alarmés par le bruit et nous le subissons de manière irréversible sans nous en rendre compte.

Ainsi quelques minutes d'exposition à un bruit de 115 dB causent un dommage irrémédiable sans signe avant coureur.

Diminution de l'acuité auditive :

La diminution de l'acuité auditive, appelée hypoacousie, peut être provoquée par un traumatisme aigu ou non.

Le traumatisme prolongé provoque une détérioration progressive de l'audition, suite à l'exposition à un bruit ou à un son d'une intensité comprise entre 85 et 130 décibels.

Le danger apparaît à partir de 85db et varie selon la durée et l'intensité de l'exposition : plus l'intensité est forte, plus le danger survient après courte durée d'exposition.

Une intensité faible est dangereuse, si l'écoute est longue et répétée. Les bruits impulsifs sont dangereux à des seuils d'intensité plus bas que les sons continus.

La perte d'acuité est le plus souvent graduelle et la prise de conscience intervient bien après l'apparition du phénomène lorsque la surdité devient une gêne pour le malade.


Austin
 
Messages: 9440
Inscription: 08 Oct 2000 2:00
Localisation: 92, France
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Jan 2005 23:32

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 06 Jan 2005 0:43

Austin,

Ne comparons pas ce qui n'est pas comparable!

Un marteau piqueur: 115dB PONDéRé A! J'insiste sur cette notion de pondération qui apparemment n'est pas connue de tous, ou pas très clair; je vais donc l'expliquer!

Mais d'abord, revenons sur notre marteau piqueur: il s'agit de 115dB à une fréquence de l'ordre de 1000-3000Hz, là où ton oreille est la plus sensible! (D'ailleurs, dans ce cas, la pondération A est quasiment égale à la pondération C, je vais expliquer ça juste en dessous).

Evidemment que y'a de quoi devenir sourd! Mon materiel, même complètement à fond et même à 50cm des enceintes est absolument incapable de reproduire 115dB pondérés A!


Alors, ne mélangeons pas tout: ton article parle en DB pondéré A, car c'est ce que l'on utilise lorsqu'on se place dans le cas de l'oreille humaine. Cette pondération est somme toute différente des DB pondéré C, qui est utilisée lors de la mesure d'une bande passante d'une enceinte par exemple.

En DBA, tous les sons extremes (extremes grave et extreme aigus) ,c'est a dire, tous les sons où l'oreille est la moins sensible (l'oreille atteind un pic de sensibilité à 3000Hz), sont recalibrés.

Ainsi, un 50Hz emis à 120 dBC ne vaudra que 100DBA (quelque chose dans le genre, je n'ai plus les echelles de calibration exactes en tete, mais cela se trouve sur le net), car l'oreille est beaucoup moins sensible au 50Hz qu'au 3000Hz.
En revanche, un 3000Hz qui vaut 140dBC vaudra aussi 140DBA.

Je pense que pour réagir comme celà face à ma remarque, vous n'avez surement jamais du brancher un sonometre...vous seriez surpris de vous apercevoir qu'en écoute normale, avec un caisson bien réglé, vous atteindriez facilement les 100-110dBC lors des percussions ou des lignes de basses. Il en faut vraiment peu pour atteindre 100dBC.

Pour atteindre les 110, suffit de pas grand chose en plus...parfois juste de se déplacer un peu dans la salle et selon les resonnances de la pieces, on y arrive!

Je me repete encore une fois mais celà n'a pas forcément l'air clair: je parlais de 110dBC sur des sons graves, sur des percussions, c'est à dire des sons entre 40 et 150Hz. Ces gammes de fréquences sont largement diminuées en pondération A! Et une fois mes 110dBC de basses passés en dBA, on retombe largement sous les 100dB... :)

Suffira de 10W avec mon caisson DIY bientot fini pour les atteindre, les 110dBC... :wink:

Pour ceux qui ont un sonometre, faites cette experience:

-Branchez votre caisson de basses, calibrez votre sonometre en pondération C, puis ecoutez de la musique avec percussions et beaucoup de basses. Augmentez le volume jusqu'à atteindre 100dB (donc 100dBC). Vous verrez, celà viendra vite (qques watts suffisent avec des enceintes et caisson traditionnels). Basculez le sonometre en pondération A. Je vous laisse constater la diminution des dB...

-Recommencez la meme experience (pondération C) en coupant le caisson, baissant à fond le niveau des basses sur l'ampli. Mieux encore, si vous avez un egaliseur, poussez la bande de sons médiums. Augmentez le volume de l'ampli jusqu'à obtenir 100dB (donc 100dBC). Vous verrez qu'il faudra pousser l'ampli beaucoup plus, et que celà va etre tres, tres désagréable pour vos oreilles! Maintenant basculez en pondération A: vous observerez que les dB ne diminuent pas. Pourquoi? Tout simplement parce que dans cette configuration, vous avez poussé les médium et diminué les basses, et que 100dB de medium ne sont pas du tout perçus par notre oreille de la même maniere que 100dB de basse....et dans cete configuation tres axées sur les médium, c'est votre oreille qui trinque car 100dBC = environ 100dBA, et là c'est dangereux! D'où l'interet des pondérations...;)


J'espere que tout ceci vous aura éclairci un peu...mais c'est vrai que rien ne remplace l'expérience, et il faut avoir tenu un sonomètre une fois dans sa main pour se rendre compte réellement :)

Gilles
Dernière édition par carapichetouille le 06 Jan 2005 13:18, édité 1 fois.
carapichetouille
 
Messages: 2984
Inscription: 28 Nov 2002 21:25
Localisation: Versailles
  • offline

Message » 06 Jan 2005 12:12

Merci Gilles pour toutes ces précisions.
Donc plus de peur que de mal (pour toi en tout cas) :wink:
Salvor Hardin
 
Messages: 23719
Inscription: 27 Oct 2004 11:21
Localisation: A droite en sortant du frigo...
  • offline

Message » 06 Jan 2005 13:16

frederic78 a écrit:Merci Gilles pour toutes ces précisions.
Donc plus de peur que de mal (pour toi en tout cas) :wink:


Hihi non moi je n'avais pas eu peur ;)

Pour ceux que ça interesse j'ai fait qques tests ce matin avec mon sonometre, et vous allez voir c'est surprenant:

j'ai balancé successivement des sons purs à 100, 50 et 30 Hz sur mon caisson.
A chaque fois, je reglais mon sonometre en pondération C (celle utilisée pour la mesure de bande passante d'une enceinte par exemple), et j'augmentais le caisson jusqu'à obtenir 110dBC (pas besoin de mettre fort, il suffit de placer le sonometre à 10cm du HP du caisson ;))
Puis, une fois les 110dBC atteinds, je passais en pondération A. Celà permet donc de voir l'équivalence dBC <=> dBA dans les basses fréquences. Voici les résultats obtenus:

100Hz : 110dBC <=> 91dBA
50Hz: 110dBC <=> 84dBA
30Hz: 110dBC <=> 81dBA

Donc vous voyez, pas de quoi s'affoler ;) : mes ecoutes à 110dBC pendant 1/2h tout au plus, ne correspondaient qu'à environ 85/90dBA...

Par curiosité, j'ai balancé un son à 3000Hz, mais seulement à 60dBC cette fois ci (oui oui, je tiens vraiment à mes oreilles...), et j'ai obtenu l'equivalence suivante:

60dBC <=> 60dBA comme je l'avais prévu...;)

Le problème des concerts et des boites de nuit, c'est que la majeure partie de l'énergie est située dans les mediums, là où l'oreille est la plus sensible, et là où les dBC sont équivalents à des dBA. Alors, quand on sait qu'on avoisine les 120dB....je vous laisse imaginez la violence!

Le pire de tout: un concert de métal. De plus, voir tous ces jeunes se mettre le plus près des enceintes, avec des sons de guitares electriques bien comme il faut dans les médiums, complètement saturées, avec un niveau acoustique démesuré...là oui il y a un réel danger!!

Gilles
carapichetouille
 
Messages: 2984
Inscription: 28 Nov 2002 21:25
Localisation: Versailles
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message