Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités

Pour toute demande d info sur un ampli integré ( Préampli + Ampli en 1 seul appareil ) HomeCinéma ( pour ce qui concerne l'audio )

facteur d'amortissement

Message » 09 Déc 2003 0:43

oufman a écrit:
buss a écrit:A quelle fréquence les constructeurs font-ils cette mesure ?

Pour mon ampli, la mesure est prise à 1kHz, ça doit être standard.
Parasound fait la mesure à 20Hz, alors question: quelle est la fréquence la plus favorable à cette mesure pour obtenir un résultat crédible ?

:wink:

buss
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Déc 2003 0:43

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Déc 2003 2:17

Comme pour quasiment toutes les autres mesures en audio (Puissance, Distorsion, Diaphonie, ect ...) il y a des normes (DIN, IEC, ...) mais elles ne sont suivies par quasiment personne et donc chaque constructeur y va de sa sauce en annonçant un facteur d'amortissement mesuré à la fréquence qui lui plait le plus.

A mon avis, le facteur d'amortissement devrais être mesuré autour de 80Hz, fréquence ou l'inertie de l'équipage mobile a du sens, 20Hz me parait un peut lent.

Ensuite, il n'est pas évident que le facteur change énormément selon la fréquence, tout dépends ensuite de la conception de l'ampli.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Déc 2003 2:39

Velvet a écrit:Sur le site de Rotel, le RA02 (intégré) annonce un facteur de 150 :( et le RB03 (souvent cité comme égale au RA02) annonce un facteur de 500 :D ... qu'en est il vraiment ?


Si le facteur d'amortissement est différent c'est que les amplis sont différents, CQFD.

Et là je rejoint un autre poste ... à savoir serait il bénéfique d'installer un RB03 derrière un Marantz SR4300 afin de réveiller des DM603, plutôt qu'un RA02 ???


S'agissant de "reveiller" des enceintes, le facteur d'amortissement (FA) n'est pas le premier critère à prendre en compte, je dirais plutot que c'est la capacité en courant qui l'est.

Le FA n'est qu'un paramètre parmi tant d'autres, il donne quelques indications mais il ne fait pas tout, loin de la. Avant de vouloir "freiner" un HP, il faut d'abord commencer par le remuer ( :lol: ) et ca c'est le rôle d'une forte capacité en courant.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Déc 2003 9:07

Je ne comprends pas ce que vient faire la capacite en courant ici.
Elle est simplement là, du moins le croyais je, pour faire face aux contraintes imposées par l impedance des enceintes à l ampli .
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 09 Déc 2003 9:52

buss a écrit:
oufman a écrit:
buss a écrit:A quelle fréquence les constructeurs font-ils cette mesure ?

Pour mon ampli, la mesure est prise à 1kHz, ça doit être standard.
Parasound fait la mesure à 20Hz, alors question: quelle est la fréquence la plus favorable à cette mesure pour obtenir un résultat crédible ?

Effectivement, la différence est de taille, je serais curieux de connaître la courbe du facteur d'amortissement en fonction de la fréquence...
oufman
 
Messages: 359
Inscription: 20 Jan 2003 22:44
Localisation: 43.17°N 6.03°E

Message » 09 Déc 2003 11:28

antonyantony a écrit:Je ne comprends pas ce que vient faire la capacite en courant ici.


Dans le fait de "reveiller" une enceinte ?


Elle est simplement là, du moins le croyais je, pour faire face aux contraintes imposées par l impedance des enceintes à l ampli .


C'est tout à fait ca.
Quand l'ampli amplifie une tension provenant de la source, il faut que cette tension reste stable et ne s'écroule pas quelle que soit la charge (impédance de l'enceinte), c'est bien ici le rôle de la capacité en courrant de l'ampli.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Déc 2003 11:40

oufman a écrit:Effectivement, la différence est de taille, je serais curieux de connaître la courbe du facteur d'amortissement en fonction de la fréquence...


Comme je le disais plus haut, à mon avis ca dépends beaucoup de la conception de l'ampli, mais à toutes fins utiles voici la courbe du FA en fonction de la fréquence pour quelques amplis pro, mesurés par Soundstage magazine :

Coda 12.0 :
Image

Monarchy Audio 160 (bloc mono) :
Image

Blue Circle BC28 :
Image

Anthem PVA2 :
Image

Lamm ml11 (Ampli à tubes) :
Image
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Déc 2003 11:46

ajds a écrit:
antonyantony a écrit:Je ne comprends pas ce que vient faire la capacite en courant ici.


Dans le fait de "reveiller" une enceinte ?


Elle est simplement là, du moins le croyais je, pour faire face aux contraintes imposées par l impedance des enceintes à l ampli .


C'est tout à fait ca.
Quand l'ampli amplifie une tension provenant de la source, il faut que cette tension reste stable et ne s'écroule pas quelle que soit la charge (impédance de l'enceinte), c'est bien ici le rôle de la capacité en courrant de l'ampli.


Pour que la tension d'alimentation reste stable, autant la stabiliser et la reguler. Peu de fabricants le font parce que c'est cher. On 'detruit' de la puissance. Je crois que NAD le fait.
Ensuite, pour un ampli utiliser à volume 'moyen', la tension ne fluctue pas meme si la capacite en courant est faible. Elle devient importante avec une charge complexe ( dephasage courant / tension) à régime soutenu.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 09 Déc 2003 11:53

antonyantony a écrit:Pour que la tension d'alimentation reste stable, autant la stabiliser et la reguler. Peu de fabricants le font parce que c'est cher. On 'detruit' de la puissance. Je crois que NAD le fait.


Je ne parlais pas de la tension d'alimentation ...

Je cites : "Quand l'ampli amplifie une tension provenant de la source, il faut que cette tension reste stable"

Il s'agit ici de la tension du signal lui-même.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Déc 2003 13:24

La tension du signal en entrée est instable par nature non?
En qui est elle affectée par la capacité en courant de l ampli?
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 09 Déc 2003 13:52

antonyantony a écrit:La tension du signal en entrée est instable par nature non?


oui, et encore une fois je parles de la tension en sortie, c'est à dire ce signal d'entrée amplifié par le gain de l'ampli.

En qui est elle affectée par la capacité en courant de l ampli?


U=ZI

Si pas de courant, pas de tension.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 09 Déc 2003 17:13

ajds a écrit:
antonyantony a écrit:La tension du signal en entrée est instable par nature non?


oui, et encore une fois je parles de la tension en sortie, c'est à dire ce signal d'entrée amplifié par le gain de l'ampli.

En qui est elle affectée par la capacité en courant de l ampli?


U=ZI

Si pas de courant, pas de tension.


Cela est toujours vrai à l'ecretage........; Sois la tension sois l intensité cede... suivant la conception de l alimentation

Je ne vois toujours pas le rapport avec le fait de réveiller des enceintes à niveau normal ( avant ecretage) avec un ampli à forte capacite en courant

Par ailleurs, une enceinte c'est un peu plus qu'une impedance, même complexe Z. ( Malheureusement)
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 09 Déc 2003 17:41

antonyantony a écrit:Je ne vois toujours pas le rapport avec le fait de réveiller des enceintes à niveau normal ( avant ecretage) avec un ampli à forte capacite en courant


Tout dépends ce qu'on appelle "niveau normal". De plus, rien n'a été précisé sur le niveau d'écoute.

Et toi, quelle est ta solution pour "réveiller" une enceinte ?

Par ailleurs, une enceinte c'est un peu plus qu'une impedance, même complexe Z. ( Malheureusement)


OK, donc avec quelle équation, autre que U=ZI, modélises tu le comportement electrique d'une enceinte ?
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 10 Déc 2003 0:02

Ok! merci ajds pour tous ces renseignements très techniques!

:wink:

buss
Avatar de l’utilisateur
buss
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7486
Inscription: 31 Aoû 2002 23:12
Localisation: France
  • offline

Message » 10 Déc 2003 0:52

salut

il y a aussi la vitesse de balayage (slew rate ) exprimée en volt/µs
On peut supposer que , combinée avec une forte capacité en courant immédiatement disponible ( = capas de filtrage à faible résistance série ) ,
cela donne un ampli énergique

rha61
rha61
 
Messages: 967
Inscription: 11 Mar 2003 0:34
Localisation: Paris
  • offline



Retourner vers Amplificateurs Intégrés HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message