Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Pour toute demande d info sur un ampli integré ( Préampli + Ampli en 1 seul appareil ) HomeCinéma ( pour ce qui concerne l'audio )

Journée de comparatifes préampli hc

Message » 24 Aoû 2003 16:02

[Modéré - contacter l'asso SVP] alias [Modéré - contacter l'asso SVP] étant en exil pour quelques jours, il m'a prié de vous faire passer ce cr d'une journée de comparatifs préampli : krell hts, onkyo rdc7 et thule je sais plus qui (leur préampli hc à 20Kf).

le mien suivra d'ici peu

Nous avons commencé notre comparaison avec le rdc-7. celui-ci était relié à
deux bw 802 matrix serie 3 bi-amplifiées, deux blocs myryad MA 360 (six
voies en tout) deux divatech MC26 ainsi qu'un lps2 numérique, idéal pour
remuer le caisson passif divatech SW113. notre source : un lecteur de dvd
connecté directement en numérique.
Notre écoute a commencé en stéréo avec des percussions japonaises. Tout le
monde a été très impressionné par la tenue du grave : tendu, très propre,
très dynamique. Les enceintes ne bronchent pas et encaissent
impertubablement, mais tout le salon tremble ! Examen passé avec succès, et
le soupçon qu'il y aurait davantage de changement cosmétiques que
technologiques entre les matrix et les nautilus...
Sur un morceau pop japonais, la musicalité est également au rendez-vous, le
grave toujours aussi impressionnant, mais un médium-aigu fouilli, pas
suffisamment analytique. Les personnes présentes ont jugé par ailleurs que
le système manquait d'aigu, mais je l'avais calibré ainsi. Avec d'autres
cables, j'avais certes plus d'aigu, mais trop nasal. Le médium-aigu est un
problème que l'on retrouve de la même manière sur les Nautilus. Pour s'en
convaincre, il suffit d'une comparaison avec les MC26, ce que nous ferons
plus tard.
Nous sommes alors passés en home-cinéma : d'abord la fameuse course de pods
dans sw1. En surround, pas de remarques particulières sur les MC26. quant à
caisson, j'ai été un peu trop généreux sur le niveau de grave. A l'avant, le
résultat est tout autre. Pas vraiment mauvais, mais insuffisant. Pour trois
raisons : toujours le problème du médium-aigu, qui fait que nombre de
micro-informations passent à la trappe. L'absence de centrale empire les
choses. Enfin, le rétro-projecteur étant nettement plus haut que les bw, il
bouche les frontales. J'attends les 210T pour optimiser l'acoustique. En
revanche sur la chanson introduisant le Tarzan de Disney, la musicalité est
au rendez-vous.
Nous avons ensuite installé le Krell : la configuration équivalente au rdc
(dpl2, 7.1.), rappelons-le, coute environ 80.000 F de plus. Contrairement au
rdc, le krell n'a pas de sorties frontales dédoublées et je n'avais pas de
"T". Plutot que de strapper les bw, nous avons donc utilisé en stéréo les
MC26 et renoncé à une comparaison home-cinema : de toute manière nous
utilisions les décodeurs numériques pour l'écoute des cd. J'avais déjà eu
l'occasion de dire que le Krell était le seul préamp qui m'avait réellement
paru supérieur au rdc. Nous en avons la confirmation éclatante : Le HTS
transcende les MC26. simplement en changeant le préampli, on croirait que
ces enceintes coutent une fortune ! Le résultat est en effet absolument
hallucinant avec les percussion japonaises : encore plus de dynamique,
montée du niveau sonore beaucoup plus haut sans distorsion, plus grande
scène sonore. on croirait que c'est toute l'électronique qui a changé.
Nous comparons alors de nouveau avec le rdc en stéréo sur les MC26 : La
dynamique est au rendez-vous, mais la différence est réellement sensible. et
les distorsions se font sentir dès lors que l'on monte trop haut le niveau
sonore (vraiment haut tout de même.) et le RDC est K.O. Sur une chanson un
peu jazzy, là encore le Krell fait merveille, meilleur que le RDC, il fait
encore une fois l'unanimité. Mais avec un bémol de ma part : le Krell est
juste meilleur : pas écrasant. Qu'on en juge : meilleure superposition des
plans, tel est le commentaire des auditeurs. De sorte que si l'on n'est pas
dans ce contexte bien particulier qui consiste à switcher très vite les
préamp pour les comparer, compte tenu de notre faible mémoire auditive, au
bout d'une petite demi-heure pour la grande majorité des oreilles, de mon
point de vue, l'agrément d'écoute serait à peu près le même entre le rdc et
le Krell. Adol ne sera bien entendu pas d'accord. Mais pour 80.000 F de
plus, le différentiel n'est pas au rendez-vous si le budget entre en ligne
de compte dans l'acte d'achat. Pour la différence de prix, on a quasiment
les 210T.
Nous avons ensuite écouté le Thule. Moins cher que le rdc. Bon rapport
qualité-prix. Je suis tout de même déçu par mon écoute : il manque du grave
dans le bas du spectre, et le grave que l'on entend bave un peu. Il est
moins analytique et moins dynamique que le RDC. Le son est très rond, Il
colore beaucoup le son : la voix de la chanteuse est jugée plus sensuelle,
plus agréable qu'avec le rdc. Nous aurions du essayer avec gainsbourg -). Le
thule est un bon appareil, mais de par son manque de neutralité il convient
de le marier avec précaution.
Le rdc confirme ce que j'avais déjà indiqué : une écoute plutot froide, très
analytique. Agréable à l'unanimité sur les 802, mais jugée trop froide par
les autres auditeurs avec les MC26 qui sont elles-même très neutres : écoute
de monitoring oblige. La vraie révélation de ce comparatif, qui finalement
respecte la hiérarchie, ce sont bien les MC26 : avec une belle électronique,
elles sont extraordinaires, sans même leur associer leur caisson de grave.
Le rdc, qui peut se négocier neuf à moins de 5.000 euros, est bardé
d'entrées-sorties, de paramètres à n'en plus finir, et évolutif pour un
tarif raisonnable. (dpl2 gratuit, passage à l'ultra 2 pour moins de 5.000
F). Bonne note également pour les blocs myryad, dont le potentiel est
redoutable.
Rendez-vous est déjà pris pour l'écoute des 210T, cette fois-ci avec une
chaine optimisée. Quant aux bw, après écoute, pour 2500 euros elles
devraient facilement trouver preneur.. Mais je crains hélas de devoir monter
très haut pour trouver vraiment mieux : J'attendrai la concrétisation du
projet Agora.
Nos remerciements au passage à Jean-Pierre de Divatech, qui est passé nous
installer le caisson vendredi soir, juste avant l'écoute de samedi. Ils font
des enceintes sublimes en conservant l'esprit des artisans passionnés qu'ils
sont. Voilà qui n'est guère fréquent de nos jours.
adol
 
Messages: 2446
Inscription: 18 Jan 2002 2:00
Localisation: paris
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 Aoû 2003 16:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 Aoû 2003 16:10

Pour la différence de prix, on a quasiment
les 210T.


Heu, excuse moi de réagir à coté du sujet,mais elle vont couter plus de 80Kf les 210T? :o ?
pedro
 
Messages: 6134
Inscription: 08 Déc 1999 2:00
Localisation: Lyon
  • offline

Message » 24 Aoû 2003 16:57

je crois bien qu'elle sont prévues autour de 15k€ oui
adol
 
Messages: 2446
Inscription: 18 Jan 2002 2:00
Localisation: paris
  • offline

Message » 15 Sep 2003 10:06

Au fait, maintenant que t'es + en greve (:)), tu nous fais TON Cr de l'ecoute des preamp???
C'etait qui le 3eme larron d'ailleurs??
Henri ....La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres....
Et au fait, t'as pensé a utiliser la fonction Rechercher ??? ;-)
Avatar de l’utilisateur
henri66
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 36293
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Toulouse (mais catalan d'origine...)

Message » 21 Nov 2003 18:37

Celui la restera dans archives.

Apres tout, pas de raison de le laisser dire ce qu'il pense de l'ONKYO
Henri ....La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres....
Et au fait, t'as pensé a utiliser la fonction Rechercher ??? ;-)
Avatar de l’utilisateur
henri66
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 36293
Inscription: 07 Déc 2001 2:00
Localisation: Toulouse (mais catalan d'origine...)



Retourner vers Amplificateurs Intégrés HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message