Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 16 invités

Pour toute demande d info sur un ampli integré ( Préampli + Ampli en 1 seul appareil ) HomeCinéma ( pour ce qui concerne l'audio )

recherche definition de coefficient d 'amortissement

Message » 05 Aoû 2004 11:40

je voudrais savoir a quoi sa correspond sur un ampli

merci d 'avance
loopingx10
 
Messages: 106
Inscription: 01 Juil 2004 17:53
  • offline

Annonce

Message par Google » 05 Aoû 2004 11:40

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 05 Aoû 2004 17:00

acmalko
 
Messages: 2247
Inscription: 20 Nov 2002 19:47

Message » 05 Aoû 2004 17:10

C'est le rapport de l'impédance spécifiée du HP divisé par l'impédance de sortie de l'ampli (on néglige les câbles dans le calculs :o )

Ex : Un ampli avec 0,08 Ohm d'impédance de sortie sur un HP de 8 Ohm donne un facteur d'amortissement de 8 / 0,08 = 100

voilà 8)

Jacques
TMS
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 4726
Inscription: 31 Mar 2004 2:22
Localisation: Ile de France / 77

Message » 05 Aoû 2004 17:16

http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... t=29746204

ajds a écrit:Pour complèter, la définition du facteur d'amortissement est :

(Impédance de la charge)/(Impédance de la source de courant)

Quand un constructeur d'ampli donne un facteur d'amortissement, c'est calculé sur la base d'une charge de 8 ohms. Un facteur d'amortissement de 1000 donné pour le Rotel signifie donc que l'impédance de sortie de l'ampli est de 8/1000 ohms.

Maintenant pour savoir ce que ca implique, il faut revenir au principe de fonctionnement du HP. C'est comme l'indique cduchoss, une histoire de renvoi de la bobine vers l'ampli, j'avais écrit la petite explication suivante sur un autre topic :


Un HP est un dispositif electro-magnétique qui permets de déplacer une bobine dite mobile dans un champ magnétique très puissant en fonction du signal entrant (ie fourni par l'ampli). La bobine va se déplacer en avant ou en arrière selon le signal. Le cone du HP est attaché à la bobine (solidement !) et c'est lui qui déplace l'air et cré le son.

La bobine est un simple bobinage de cuivre, d'aluminium ou tout autre aliage au gré des constructeurs.
Le champ magnétique est concentré dans un cylindre vide dans lequel se déplace la bobine. Ce cylindre vide est appelé entrefer. Il est très étroit et est crée par un aimant en général circulaire.

De la même manière que la tension fournie par l'ampli déplace le HP, le HP qui se déplace génère une tension, c'est un principe fondammental de l'electro-magnétisme.

Hors, un HP (surtout le grave) a une certaine inertie mécanique, plus il est gros plus elle est importante. Lorqu'on l'ampli envoie une tension qui fait que le HP se déplace vers l'avant (ou l'arrière comme vous voulez), le HP va avoir tendance à continuer sa course vers l'avant (ou l'arrière) à cause de l'inertie. Ce faisant, il va donc provoquer une tension par lui-même et se comporter comme un générateur vis à vis de l'ampli. Un ampli parfait (générateur parfait d'impédance de sortie nulle) va empècher ce mouvement car le HP est alors court-circuité : l'impédance vue par le HP étant nulle, la tension générée par le HP deviens nulle aussi (U=ZI) et donc la bobine est freinée instantanément.

Les amplis du monde réel sont loin d'être parfaits et ont une impédance de sortie non-nulle. Le ratio entre l'impédance de la charge (le HP) et l'impédance de sortie de l'ampli s'appelle le facteur d'amortissement. Le terme parle de lui-même : plus l'impédance de sortie de l'ampl est faible et plus le facteur d'amortissement va être important et plus le HP va être freiné dans ses ardeurs inertielle. Ceci explique pourquoi ce "facteur d'amortissement", paramètre souvent incompris, exprime le degré de contrôle de l'ampli sur les HP.

ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 17:18

sur mon ampli il est marquer(notice) :

coefficient d 'amortissement: 60 à 8 Ohm

est ce bon

il y a t i'il un moyen de le savoir

est ce quantifier sur un tableau par exemple ?
loopingx10
 
Messages: 106
Inscription: 01 Juil 2004 17:53
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 17:30

60 c'est plutot faible.

Cela dit, il faut être extrèmement prudent sur les répercussions acoustiques de ce paramètre.

Un HP de grave qui traine, ca n'est pas forcément désagréable et ca dépends beaucoup du type d'enceintes, de sa position dans le local et de la pièce d'écoute elle même.

Un grave trainant, même si on s'éloigne de la notion de "pure fidélité" peut être très positif dans certains cas.

Le facteur d'amortissement est un des paramètres qui influence le plus le rendu subjectif du grave dans un ampli.

Par exemple, il est courant de lire que les amplis de puissance Rotel n'ont pas de grave, ce qui est logique vu qu'ils affichent un facteur d'amortissement de 1000 pour la plupart.
Les NAD sont souvent associés a "un grave bien présent et bien ample", normal, le facteur d'amortissement typique de ces amplis tourne autour de 100.

D'un point de vue puriste, le Rotel est plus fidèle, d'un point de vue pratique, le NAD s'associera mieux avec un système qui manque de graves ...
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 17:45

facteur d 'amortissement

et coefficient d ' amortisement

c 'est la meme chose ?
loopingx10
 
Messages: 106
Inscription: 01 Juil 2004 17:53
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 17:45

Oui :wink:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 17:55

ok, merci a tous, en fait j 'ai un onkyo tx sr 600 e

et je trouve pour ma part qu il a de tres bonne grave qui n 'agresse pas et pourtant quand je monte le son je peut vous dire que les grave sa donne vraiment

j écoute beaucoup de musique techno


Par exemple, il est courant de lire que les amplis de puissance Rotel n'ont pas de grave, ce qui est logique vu qu'ils affichent un facteur d'amortissement de 1000 pour la plupart.
Les NAD sont souvent associés a "un grave bien présent et bien ample", normal, le facteur d'amortissement typique de ces amplis tourne autour de 100.


la par contre je pige pas, le rotel a 1000 pas bon en grave(plus fidele), le nad 100 bon en grave et le onkyo 60 et il serait moin bon que le nad bizzare non ?
loopingx10
 
Messages: 106
Inscription: 01 Juil 2004 17:53
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 18:10

loopingx10 a écrit:la par contre je pige pas, le rotel a 1000 pas bon en grave(plus fidele), le nad 100 bon en grave et le onkyo 60 et il serait moin bon que le nad bizzare non ?


Je vais essayer d'être plus clair ;)

Théoriquement, plus le facteur d'amortissement est elevé, mieux c'est.

Entre un Rotel à 1000, un NAD à 100 et un Onkyo à 60, le Rotel est donc vainqueur incontestable sur la tenue du grave, sa précision, l'absence de trainage, la dynamique et l'inpact instantané.

Théoriquement et dans un monde idéal, la vraie hi-fi c'est un facteur d'amortissement de 100000000000000, une enceinte capable de descendre à 10 Hz à -3db, une pièce d'écoute traitée acoustiquement pour être neutre, un audideur parfaitement positionné, ect,ect

Subjectivement et en pratique, cela dépends des gout et des associations.
Chez toi, avec tes enceintes, ta pièce d'écoute, ta position d'écoute, tes gouts en la matière, le type de musique que tu écoutes ect ect, un ampli avec un facteur d'amortissement de 60 pourra te plaire plus que le bel ampli théorique parfait avec un facteur d'amortissement infini.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 18:18

C'est tout de même plus complexe que ça. Il y a une valeur de facteur d'amortissement qui est considérée comme suffisante (je ne me souviens plus de la valeur), mais bien inférieur au 60 de l'Onkyo. On peut penser effectivement qu'un fort facteur d'amortissement peut provoquer des basses très seches comme chez Rotel, mais ce n'est pas général, écoutez les Parasound qui ont des facteurs d'amortissement de 800 à 1200 en fonction du modèle, et qui reproduisent des basses bien présentes, par contre tout en gardant un très bon contrôle (pour certains, sensation de trainage, pour d'autres comme moi, une prolongation des notes dans le temps, ou une redécouverte d'un grave qui n'était pas reproduit sur d'autres modèles). Pour ma part, je possède aussi un bon vieux onkyo 939 (facteur d'amortissement 60) qui reproduit des graves sans trainage, et au contraire rapides et spontanés, dus certainement à l'absence de contre-réaction globale.
Pardon, je brouille les pistes, mais on peut penser qu'un fort facteur d'amortissement permet un meilleur contrôle du haut-parleur. Ceci est un avis d'un consommateur, non électronicien.
PMIX (Panasonic 50G20+Panasonic DMP-BD45+Pioneer DV-600+Jriver 19+Marantz AV8801+RME ADI 8 DS+TRINNOV Optimizer+Krell Showcase+2 Ohm Walsh 1000 Tall+Ohm MicroWalsh CC+2 Ohm MicroWalsh Short+Mirage OMD5+BK Monolith+Nordost QB8
PMIX
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 955
Inscription: 25 Mar 2002 2:00
Localisation: 44
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 18:21

Le facteur d amortissement mesure et affiche est generalement un indicateur pervers. Dans les faits il est mesure sur une charge resistive sur un signal sinusoidal.
Un fort Facteur d amortissement est generalement obtenu grace à une contre reaction élevée.
Un HP n est malheureusement pas une charge resistive et la musique est constituée de transitoire. Et dans ce cadre, la contre reaction fonctionne (beaucoup) moins bien.
Ce qui fait que en pratique le facteur 'effectif' est bcp plus faible.
antonyantony
 
Messages: 4022
Inscription: 06 Juin 2003 15:16
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 18:24

PMIX a écrit:C'est tout de même plus complexe que ça.


Bien sur, dans la reproduction des graves il y a d'autres facteurs comme :
- la capacité en courant de l'alim
- le comportement sur charge complexe
- le type de découplage CC
- la rotation de phase associée
- ....

Notre ami posait la question sur le facteur d'amortissement et son incidence. J'y ais répondu en faisons abstraction du reste, pour se concentrer sur la question et eviter effectivement de brouiller les pistes.

Il s'agit donc bien ici, d'une explication de comportement du facteur d'amortissement seul toutes choses étant égales par ailleurs ;)
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 18:31

antonyantony a écrit:Le facteur d amortissement mesure et affiche est generalement un indicateur pervers. Dans les faits il est mesure sur une charge resistive sur un signal sinusoidal.
Un fort Facteur d amortissement est generalement obtenu grace à une contre reaction élevée.
Un HP n est malheureusement pas une charge resistive et la musique est constituée de transitoire. Et dans ce cadre, la contre reaction fonctionne (beaucoup) moins bien.
Ce qui fait que en pratique le facteur 'effectif' est bcp plus faible.


tout à fait antonnyantonny, mais je crains que loopingx10 finisse par être complètement noyé devant des explications trop techniques.

Le plus dur est d'expliquer tout ca de manière simple ;)
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 05 Aoû 2004 19:42

si j'ai bien compris le facteur d'amortissement est la capacité d'un ampli à encaisser la contre force électro motrice du haut parleur ?
chicken run
 
Messages: 2722
Inscription: 18 Aoû 2002 10:29
Localisation: The not too distant future...
  • offline


Retourner vers Amplificateurs Intégrés HomeCinéma