Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Discussion sur les préamplis décodeurs HomeCinéma

Un preamp HC ET HI-FI : Le Rotel RSP-1066 ;)

Message » 21 Juin 2002 21:55

Laurent Balloy a écrit:Salut ajds,

Est-ce que tu pourrais expliquer plus précisément pourquoi tu dis ça (cela semble être une certitude pour toi).

Merci d'avance,

Laurent


oui bien sur, je peut l'expliquer.

Dans un système audio contemporain, il y a 2 parties principales dans le traitement du signal entre la source et les enceintes.

La première partie, appelée preamplification a deux rôles principaux outre la commutation de source :
- assurer la mise à niveau du signal d'entrée à une valeur de tension compatible avec les étages d'amplification de puissance (entre 1V et 2V)
- assurer un réglage de volume de sortie avec une impédance de sortie très faible et ne variant pas avec la position du bouton de volume

La partie preamp travaille avec des tensions faibles (<2V) et des courants faibles (de l'ordre du milli-Ampère).

La seconde partie, appelée amplification de puissance, comme son nom l'indique, a pour objet d'amener le signal à une tension nominale très élevée (entre 20V et 60V) tout en maintenant une impédance de sortie très faible et en étant capable d'être chargé sur des impédances aussi faibles que 2 ohms. Cette section manipule donc des tensions élevées et des courrants forts (dizaines d'ampères)

Ces 2 sections ont des cahier des charges radicalement différents et les contraintes electriques sont opposées. La partie preamp a besoin d'une alimentation de faible puissance mais parfaitement régulée. La partie puissance a besoin d'une alimentation de très forte puissance mais qui peut ne pas être parfaitement régulée.

Dans le cas d'un appareil qui rassemble preamp et puissance dans une même boite, c'est essentiellement la section de puissance qui va perturber la section préamp. L'inverse étant quasiment sans effet.

On va donc essayer de lister quelques effets nuisibles d'une section de puissance sur une section préamp :

1 - Champs electromagnétiques
Le très gros transformateur nécéssaire pour l'ampli de puissance va générer un champ magnétique puissant qui va pertuber fortement tout les composants de la section préamp. Ce champ magnétique peut certe être réduit par un blindage autour du transfo mais il n'est jammais totalement éliminé.

2- Les alimentations
En cas d'alimentations communes (transfo essentiellement) et ce même en cas d'enroulements multiples et de circuits de régulation distincts sur la partie puissance et preamp, le fait de soliciter fortement la section puissance en courant va faire baisser la tension disponible au niveau de la section préamp. Ce phénomène ne se remarque pas en mesure de signal linéaire (mesure classique du niveau du signal à différentes fréquences) car la partie régulation de la section preamp a le temps de bien remettre le signal à sa valeur normale. Par contre, en impulsionnel (phénomènes dynamiques), le régulateur n'as pas le temps de corriger le signal et donc une perturbation sensible va exister.

3- Les courants de masse
La plupart des appareils intégrés ont des masses communes entre la section ampli et preampli. Les sollicitations de la section de puissance vont induire des forts courrant dans le circuit de masse qui va immanquablement pertuber les courrants faibles manipulés dans la section préamp. Toujours lié à la masse mais de façon beaucoup moins évidente, une forte tension en sortie de puissance va déplacer légèrement le potentiel de référence (0V) ce qui est aussi très nuisible pour la partie preamp

4- La chaleur
Les étages de puissance vont dégager une chaleur non-négligeable, qui au sein d'un même boitier, va réchauffer les circuits de préamplification au gré du signal et du temps qui passe. Ca n'est pas très recommandé lorsqu'on manipule des milli-Ampères.

Voila donc pour s'affranchir totalement de ces phénomènes, il faut des appareils avec :
- un transfo et alimentation distinctes
- une masse distincte
- un transfo de puissance à l'extérieur du boitier de section preamp
- des dissipateurs à l'extérieur du boitier de section preamp

Il faut des preamp et des amplis séparés quoi :D
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Annonce

Message par Google » 21 Juin 2002 21:55

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 22 Juin 2002 0:43

Nouvelle confrontation rsp-1066 versus Outlaw 950.

http://www.htguide.com/CFBoards/index.c ... imeout=500

Le résultat pour les anglophobes :

HiFi : Rotel meilleur
HC : ex-aequo
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 22 Juin 2002 8:34

ajds a écrit:oui bien sur, je peut l'expliquer.

Ok, merci beaucoup pour ces explications claires est instructives ;)
C’est donc vraiment la partie amplification qui semble être nuisible à la partie pré-amplification :(

Laurent
Laurent B.
 
Messages: 6224
Inscription: 13 Mai 2001 2:00
Localisation: ° Mars °

Message » 22 Juin 2002 16:57

salut adjs

merci pour ta reponse
effectivement le RSX 1065 n'est pas evolutif!

une autre question

je possede un AVR3200 de chez DENON si je branche le RSP 1066 sur l'entrée 5.1 et que je raccorde tous mes appareils sur le RSP 1066
si je fais cette manipalution j'utilise alors que la partie amplification du DENON

est ce une bonne idée?

a+
dvdlionel
 
Messages: 31
Inscription: 02 Nov 2001 2:00
Localisation: vaison la romaine
  • offline

Message » 22 Juin 2002 17:28

tu vas aussi utiliser la partie preamplification du denon, du moins en ce qui concerne la commutation de source et le contrôle de volume.

Je ne pense pas que ca soit une bonne idée du tout. La plupart des amplis de puissance présent dans les intégrés HC sont plutot faiblars la ou il existe une pléthore d'offre en amplis de puissance séparés et de qualité.
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Decodage Denon

Message » 22 Juin 2002 17:57

ajds for dvdlionel a écrit:Je ne pense pas que ca soit une bonne idée du tout.

Je ne pense pas que ce soit une bonne idée non plus var je ne suis pas persuadé que la partie décodage du Rotel t’apporte quelque chose par rapport à celle du Denon :(

Laurent
Laurent B.
 
Messages: 6224
Inscription: 13 Mai 2001 2:00
Localisation: ° Mars °

Message » 22 Juin 2002 21:14

Des comptes-rendus des écoutes d'aujourd'hui peut être ?

:wink:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 22 Juin 2002 22:51

Je n'ai pas pu me rendre à l'écoute chez Illel cet a-m.


Qu'en pensent les heureux élus de ce samedi ?
Alpes94
 
Messages: 3784
Inscription: 16 Avr 2002 1:08
Localisation: Val de Marne (94)
  • offline

Message » 22 Juin 2002 23:00

Salut à tous

Tout d'abord un grand merci à Laurent pour sa patience et pour avoir tenu 3h de suite sans fumer :lol: .
L'écoute de cet après-midi était fort intéressante. Elle nous a permis, à nous les 8 forumeurs présents, tous bien sympas d'ailleurs, de pouvoir analyser divers amplis, préampli, lecteur CD, enceintes, et tout ceci dans une bonne ambiance, mais un minimum studieuse tout de même :roll: .

Voici donc le matos :
- Ampli intégré Denon AVC A11SR.
- Préampli HC Rotel RSP 1066.
- Préampli HiFi Atoll PR 200.
- Ampli HC AMC 5x100 W.
- Ampli HiFi Rotel 1080.
- Lecteur DVD Rotel 995 (avec télé Panasonic 82 cm, mais bon on s'en fout).
- Lecteur CD Atoll ché pas combien.
- Enceintes Triangle Lyrr 222.
- Enceintes B&W DM 604 S2.
- Rapidement : JM Lab Electra, Cabasse ché pas quoi (mais pas retenu car c'était pas génial).
- Enceinte centrale B&W LCR06 S2.
- Enceintes arrières dipolaires Jamo 400 je crois.

Les écoutes ont été effectuées sans caisson, même en HC, cela nous a paru plus pur 8) .

Ecoute DVD : Gladiator en DTS, La Menace Fantôme en DD.
Ecoute CD : Georges Brassens (vraiment excellent :P , merci à celui qui l'a amené, je sais plus son nom), Diana Krall.

1) Ecoutes HC :

1-a) DVD Rotel, Denon en préamp, AMC en amp, Triangle en principales + B&W pour le reste :
Vachement agressif sur Gladiator, sur la première scène lorsque les flèches fusent, on n'a pas trop aimé. En fait Denon + Triangle -> trop agressif dans l'aigu. Bons effets cependant.

(Les écoutes étant agressives avec les Triangle, on n'utilisera que les B&W pour Star Wars).

1-b) DVD Rotel, Denon en préamp, AMC en amp, tout B&W :
Bien mieux sur Gladiator, moins agressif, les B&W sont vraiment excellentes, mais le Denon bof-bof, pas emballés, écoute saoulante à la longue car un peu floue et encore un peu agressive.
Mieux sur Star Wars, bonne spatialisation du son, beaucoup de présence sur les arrières, pas mal et assez agréable.

1-c) DVD Rotel, Rotel en préamp, AMC en amp, Triangle en principales + B&W pour le reste :
Beaucoup mieux que Denon sur Gladiator. Toujours autant d'effets mais bien moins agressif. Le son des instruments sur les musiques d'ambiance (beaucoup de cordes et de vents) est mieux rendu.

1-d) DVD Rotel, Rotel en préamp, AMC en amp, tout B&W :
Bien sur Gladiator, l'agressivité a complètement disparue, l'écoute est bien mieux à la longue.
Sur Star Wars, vraiment bien. C'est là qu'on sent des différences avec le Denon : les voix sont beaucoup plus belles, la centrale paraît moins bouchée ou moins fouillie, elle se révèle plus, les musiques sont belles et les effets sont bien présents mais plus calmes qu'avec le Denon, moins de présence des arrières.


Conclusions pour le HC :
En fait, on peut très bien aimer le Denon, moi je l'ai préféré par exemple sur Star Wars, car malgré un manque de définition par rapport au Rotel, j'ai trouvé la spatialisation bien meilleure et je me demande même si la séparation des canaux n'est pas plus importante sur le Denon. Les 2 préamp sont différents mais chacun est agréale à sa façon en HC.



2) Ecoutes HiFi :

On passe sur le 1080, toujours avec le DVD Rotel comme lecteur CD. On ne branche qu'en analogique, donc convertisseurs du DVD Rotel. D'ailleurs, Laurent branche le Denon sur l'entrée CD en bypass, mais après quelques écoutes je lui ai demandé si on ne pouvait pas brancher sur les entrées 5.1 car je crois que sur l'entrée CD le Denon renumérise le signal, même en bypass : il me dit OK, puis après je sais pas comment on s'est démerdé mais à force d'écouter et de discuter, on a oublié :oops: . Je lance donc un appel au prochain qui va tester ça chez Illel, SVP essayez l'entrée 5.1 en comparaison HiFi.

2-a) DVD Rotel, Denon en préamp, Rotel en amp, B&W en principales :
Brassens pas mal, voix et guitare sympa, là je découvre la chanson que je ne connaissais pas.
Diana Krall, c'est mon CD et je le connais par coeur : ben bof-bof les attaques de piano et de guitare dans les solos, c'est mou et pas défini.

2-b) DVD Rotel, Rotel en préamp, Rotel en amp, B&W en principales :
Ben là, je redécouvre le CD de Brassens que je venais juste de découvrir :P , c'est 20 fois mieux sur tout. Plus précis, plus propre, plus chaleureux, le Denon prend une grosse claque.
Sur Diana Krall, ben pareil, mieux sur tout, et vraiment rien à voir avec le Denon.

2-c) DVD Rotel, Rotel en préamp, Rotel en amp, Triangle en principales :
Comme j'avais déjà pu le constater dans différentes écoutes, les instruments sont fabuleux de précision et de présence, mais les voix sont bien moins bonnes qu'avec les B&W : à réserver, et d'urgence, à tous les fans de concerto.
Juste pour rigoler, Laurent switche rapidement sur les grosses Cabasse et les Electra : ben effectivement, on a bien rigolé, pas de grave sur les Electra et des timbres bien trop aigus et sifflants sur les Cabasse, beuark :x .

2-d) DVD Rotel, Atoll en préamp, Rotel en amp, B&W en principales :
Un peu moins bien qu'avec le 1066, plus d'aigus, quelques sifflantes.

2-e) CD Atoll, Atoll en préamp, Rotel en amp, B&W en principales :
Encore plus de dureté, de sifflantes sorties de nulle part.

2-f) Convertisseurs du Rotel :
On switche sur le 1066 l'entrée CD numérique et analogique par rapport au DVD Rotel en lecture : les convertisseurs du préamp sont quasiment aussi bon que ceux du DVD, mais légèrement plus métalliques dans la restitution.


Conclusion pour la HiFi :
Première conclusion, le lecteur DVD Rotel est fabuleux en HiFi. A tous ceux qui cherchent un lecteur DVD audiophile (et je sais qu'il y en a), je l'ai trouvé, c'est celui-là :D . Mais bon, il vaut quand même 10.000 balles :( .
Ensuite, ben le préamp Rotel est vraiment excellent en HiFi, même mieux que l'Atoll qui est déjà considéré comme bon. Ses convertisseurs sont également bons.
Triangle, bien associé en ampli, c'est génial. Mais sans se prendre la tête, B&W c'est super, c'est vraiment bien équilibré.
Le Rotel 1080 est une bombe, il est super.
Ben pour le Denon, je peux pas trop dire dans l'hypothèse où il renumérise, il faudrait tester les entrées 5.1. Sinon c'est mauvais.


Bon, ben je crois que j'ai fais le tour. Encore merci à Laurent. Je conseille donc vivement à tous d'aller écouter ce 1066 qui vaut vraiment le coup aussi bien en HiFi qu'en HC. Dommage, moi j'ai pas assez d'argent pour l'instant, snif.
Doudou
 
Messages: 227
Inscription: 25 Juil 2001 2:00
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 23 Juin 2002 0:51

superbe, merci Doudou pour ce super compte-rendu.

Le 1066 tiens donc toutes ses promesses, il ne nous manque plus qu'une seule chose : quelqu'un qui n'aime pas du tout le 1066, ca serait l'exception qui confirme la règle :lol:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 23 Juin 2002 1:25

Salut Ajds

J'ai été déçu que tu sois absent, j'aurais bien aimé te rencontrer.
C'était quand même une après-midi de tests super bien, et Laurent est vraiment sympa, j'avais pu le rencontrer avant chez Ronan Elecson jeudi soir.

Bonne nuit
Doudou
 
Messages: 227
Inscription: 25 Juil 2001 2:00
Localisation: Montpellier
  • offline

Message » 23 Juin 2002 23:52

Tout d'abord merci à Doudou pour son compte-rendu détaillé qui va me permettre de m'éviter la description du matos. :wink: Je dois dire qu'on était globalement d'accord.

Gladiator : bataille du début (j'ai vu le film mais je ne connais pas le DVD)

Denon+Triangle : sans avoir besoin de comparer je suis extrêmement déçu. Tellement déçu que je reste interloqué... n'y a-t-il pas un problème quelque part ? C'est à la fois mou et très très agressif, peu de basse, aucune spatialisation, pratiquement pas d'effet... stop ! D'après Laurent il faut enlever les Triangle, il les remplace alors par les B&W

Denon+B&W : c'est meilleur, en fait je dirai moins mauvais, car malheureusement c'est toujours aussi mou, un peu moins d'agressivité. Les voix n'ont aucune présence, on a envie de baisser la musique qui joue pendant la bataille... L'expression "saoulant" employée par Doudou dans son CR n'est pas exagérée.

Rotel+B&W : c'est une autre écoute, l'agressivité a disparu, on retrouve le grave et surtout plus de pêche ! Ceci dit, je dois avouer que je reste un peu sur ma faim...


La Menace Fantôme : la course de modules (j'ai le DVD)

Rotel+B&W : cette fois je mesure le plus par rapport à chez moi. Les effets sont bien marqués, les basses très présentes, même sans caisson. Quand les pilotes sont sur la grille de départ, il y a des bruits de moteur qui sont criants de vérité... heu.. au fait... j'ai jamais entendu de module en vrai :lol:. Beaucoup de dynamique, et les voix sont naturelles et bien présentes.

Denon+B&W : au vu de Gladiator, c'est vraiment pour la forme. Et là grosse surprise ! Aucune agressivité, dynamique correcte, toujours un peu moins de basse, par contre des effets plus marqués. Et globalement on obtient une écoute presque plus agréable qu'avec le Rotel.

En conclusion : évidemment cette écoute amène beaucoup d'interrogations, notamment comment le Denon peut-il être mauvais sur Gladiator, puis bon sur StarWar ? Y a-t-il une question de décodage DTS versus DD ? Si j'étais un accro du HC, je chercherais à en savoir plus, en particulier à écouter d'autres disques, dans un autre local. (je plains Laurent de devoir faire des démos dans une pièce aussi réduite)
Il y a effectivement peut-être aussi une question de réglage.. je suis persuadé que le Denon n'était pas exploité au mieux. Mais le doute demeure, car j'ai un Denon chez moi, tout petit : avr-1400, et je n'ai jamais fait aucun réglage...


Ecoute hi-fi : Brassens "Tempête dans un bénitier" + Diana Krall

Lecteur DVD Rotel + Denon + amp Rotel 1080+ B&W :
Brassens est le cd que j'ai apporté, et dès les premières secondes je peux déjà dire que c'est pas bon. La voix est déformée comme si le système saturait ou comme s'il s'agissait d'une mauvaise prise de son. Les deux guitares sont sans vie, pas de grave, aucune dynamique. A la fin de la chanson il y a une chorale, en fait consituée de copains de Brassens. L'intérêt c'est que, n'étant pas des chanteurs pros il y a beaucoup de voix très différentes. Sur ce passage, les bons systèmes rendent bien la scène sonore et la séparation des voix... et là, grosse claque pour le Denon !
Je ne connaissais pas le D.Krall, mais il y a la même sensation de saturation.

Lecteur DVD Rotel + Rotel 1066 + amp Rotel 1080+ B&W :
Je retrouve mon disque, la voix est naturelle, la guitare rythmique est enjouée et profonde par contre il manque toujours la 2ème guitare. La chorale est correctement rendue. Globalement je trouve ce Rotel transparent, exploitant bien la basse passante, mais pour le reste j'ai un peu de mal à faire l'inventaire de ses caractéristiques.

CD Atoll, Atoll en préamp, Rotel en amp, B&W en principales :
Moins détaillé, écoute plus froide, (j'ai pas entendu les sifflantes)

DVD Rotell, Atoll en préamp, Rotel en amp, B&W en principales :
Etonnant ! C'est bien meilleur qu'avec le lecteur Atoll, en fait par rapport au préamp Rotel, il manque surtout les basses. On suppose que soit le lecteur Atoll n'est pas terrible, soit le lecteur de DVD Rotel est excelllent (ou un peu les deux).

La dernière écoute comparant les convertisseurs des Rotel (lecteur et pré) démontre que ceux du pré sont d'un excellent niveau.

Conclusion : personnellement je suis un peu atypique car 70% hi-fi et 30% h-c. Ce préamp Rotel en étant aussi bon en hi-fi, avec sa fiche technique, et compte tenu qu'il ne coûte pas 3000 euros, est diablement tentant.
La comparaison avec le préamp Atoll était très intéressante même si je ne connaissais pas. Pour revenir au h-c je crois que plutôt que le comparer à un intégré il faudrait faire le match avec un préamp beaucoup plus cher, je crois ce serait intéressant.

... et comme j'aime bien être sûr de mon coup, je suis passé chez Elecson.

alain
al78
 
Messages: 349
Inscription: 17 Mai 2002 23:52
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 24 Juin 2002 0:17

J'ai donc parlé à Ronan de mon dilemne, faut-il investir presque 10000 balles dans un préamp h-c pour faire surtout de la hi-fi ?
Il est vraiment sympa ce Ronan, écouter les états d'âme d'un hurluberlu le samedi à 18h30...

On a comparé le Proton et le Rotel 1066, avec un amp 1075, sur les monitors Divatech qui présentent l'intérêt d'être équipées de hp très proches des miens (polykevlar Focal).
On a mis le Brassens passé chez Illel, et là, plus que la comparaison qui était évidemment en faveur du plus cher, (plus de naturel essentiellement), c'est ce que donne ce 1066 dans l'absolu qui m'a intéressé. Surtout quand Ronan m'a passé un cd d'opéra en SACD multi-canal. là c'était excellent ! Je crois qu'on a vraiment affaire à un préamp de haut niveau hi-fi, transparent, dynamique, large bande passante, équilibré. Finalement ce sont bien toutes les qualités propres à Rotel qu'on retouve là.

Merci Ronan, et à bientôt.

alain
al78
 
Messages: 349
Inscription: 17 Mai 2002 23:52
Localisation: Yvelines
  • offline

Message » 24 Juin 2002 11:23

Triangle : BOF
Jmlab : GROS BOF
Cabasse : TRES GROS BOF

Si je comprends bien ce pré-ampli RSP-1066 nécessite des B&W !!! Et bien le choix est plutôt limité ! NON ? :o
Michel1664
 
Messages: 522
Inscription: 21 Oct 2001 2:00
Localisation: Seebach (67)
  • offline

Message » 24 Juin 2002 11:52

Michel1664 a écrit:Triangle : BOF
Jmlab : GROS BOF
Cabasse : TRES GROS BOF

Si je comprends bien ce pré-ampli RSP-1066 nécessite des B&W !!! Et bien le choix est plutôt limité ! NON ? :o


non, rien à voir.

C'est pas parce ce que les auditeurs n'ont pas aimé ces enceintes que le problème viens de l'association avec le 1066. La plupart n'ont pas aimé non plus en combinaison avec le Denon.

De plus, une enceinte se marie et se combine plutôt avec un amplificateur de puissance. Vouloir choisir des enceintes en fonction de leur association avec un préampli, c'est un peu bizarre comme démarche :lol:
ajds
 
Messages: 10779
Inscription: 02 Fév 2000 2:00
Localisation: Région Parisienne
  • offline


Retourner vers Préamplis Décodeurs HomeCinéma

 
  • Articles en relation
    Dernier message