Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 28 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Atténuation volume

Message » 03 Nov 2012 0:45

Bonjour à tous,

J'ai pu lire ci et là différentes opinions, m en trouve un peu désemparé. Je cherche actuellement une solution pour gérer le volume de mon système TAD qui est maintenant en filtrage actif.
Apparemment 2 écoles :
Atténuation numérique en amont du filtre actif avec des produits comme le minidsp.
Atténuation en analogique en aval du filtre avec des produits comme le SPl volume 8 ou encore le MSB.
Quelle est selon vous la solution avec le moins de compromis, le moins de dégradations.
Merci de vos éclairages.
BA
 
Messages: 4437
Inscription: 10 Mar 2000 2:00
Localisation: Mulhouse
  • offline

Annonce

Message par Google » 03 Nov 2012 0:45

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 03 Nov 2012 8:33

pour moi ça tombe sous le sens et bien sûr la meilleure solution est clairement numérique.
mais comme c'est un présupposé et que en fait je n'en sais rien, je retire ce que je viens d'écrire. :oops:
on va attendre prudemment des avis plus éclairés ! :grad:
baldabiou
 
Messages: 1755
Inscription: 15 Mai 2011 4:38
Localisation: choucroute / noix / cassoulet / pin o bè
  • offline

Message » 03 Nov 2012 10:24

Avec un atténuateur numérique il y a une perte puisque en amont des convertisseurs, je ne connais que le MSB MVC-1 et il marche d'enfer. Par contre bonne chance pour en trouver un en France...
crime
 
Messages: 39
Inscription: 02 Nov 2012 15:20
  • offline

Message » 03 Nov 2012 10:36

Passe par un player d'ordinateur (tu as le choix entre foobar, JRiver, Itunes), et tu pourras gérer le volume général de ton installation sans pertes audibles : en tout cas sans pertes qui soient plus destructrices que ce que peut produire un bon vieux potentiomètre des familles agissant dans le domaine analogique...
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Nov 2012 10:39

crime a écrit:Avec un atténuateur numérique il y a une perte puisque en amont des convertisseurs, je ne connais que le MSB MVC-1 et il marche d'enfer. Par contre bonne chance pour en trouver un en France...


J'avais lu ça.. mais en pratique ? j'utilise le curseur de niveau d'Itunes parfois car c'est pratique :) et j'avoue avoir des difficultés à trouver un changement par rapport au correcteur de volume d'un ampli.
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 03 Nov 2012 10:39

Une commande de volume "transparente" mais légèrement contraignante à placer entre le filtre actif et les amplis est celle de SELECTRONIC. L'inconvénient majeur est la tolérance de 20% entre pistes sur les 6 potentiomètres lequel est motorisé. Néanmoins, il suffit de repérer la position procurant un niveau d'écoute normal et d'ajuster les trimmers internes avec un géné BF+oscillo afin d'obtenir un niveau de sortie strictement égal sur les sorties.
Ce n'est pas parfait sur toute la course du potentiomètre mais suffisant en usage normal. Le centre est tip top.
Cet appareil relié au secteur sert non seulement de buffer, mais supprime les boucles de masse, sa conception et construction l'isole de la terre.

Une fois bien mis en place il se fait oublier et il permet d'attaquer le filtre actif "plein pot".

GG
GG14
 
Messages: 709
Inscription: 21 Nov 2011 14:45
  • offline

Message » 03 Nov 2012 10:51

wuwei a écrit:
crime a écrit:Avec un atténuateur numérique il y a une perte puisque en amont des convertisseurs, je ne connais que le MSB MVC-1 et il marche d'enfer. Par contre bonne chance pour en trouver un en France...


J'avais lu ça.. mais en pratique ? j'utilise le curseur de niveau d'Itunes parfois car c'est pratique :) et j'avoue avoir des difficultés à trouver un changement par rapport au correcteur de volume d'un ampli.


Il ne faut pas oublier qu'un filtre actif fonctionne au mieux si le niveau d'entrée et celui des sorties se situe entre certaines valeurs (ça doit être indiqué dans la notice).
D'où l'intérêt d'un préampli multicanal analogique; Le MSB est parfaitement neutre aux mesures, un ami l'avait comparé au selectronic qui coûte le même prix, moins neutre et c'est visible aux mesures (oscillations). Le réglage de volume se fait électroniquement (télécommande), par crans de 1dB.
crime
 
Messages: 39
Inscription: 02 Nov 2012 15:20
  • offline

Message » 03 Nov 2012 10:58

Si l'on est en AES/EBU (sur prises XLR, donc), le niveau numérique optimum pour faire fonctionner les circuits numériques de façon correcte est très large (dès 0,5 volts dans la pratique et jusqu'à 10 volts) : beaucoup plus qu'en SPDIF (coaxial) qui est limité entre 0,5 et 1 volt et qui en raison d'implémentations fantaisistes en hifi peut varier et déboucher sur des fonctionnements problématiques), raison pour laquelle on peut toujours connecter avec une source numérique en SPDIF sur une entrée AES/EBU mais pas l'inverse.

Franchement, je passerais par un player informatique pour lire ma musique et régler le niveau général de ma chaine hifi depuis le player... Foobar, Jriver et Itunes ont des moteurs sur 32 bits (voire 64) ce qui préserve la qualité sonore... bien mieux qu'un potentiomètre ALPS.

Autre avantage de la lecture informatique : un appareil et des câbles en moins.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Nov 2012 11:07

Il n'y a pas de précautions à prendre à ce sujet ?

J'avais vu le point chez un forumeur qui avait une telle configuration : player --> DAC --> enceintes actives. Il réglait donc le volume via le player mais je sentais bien qu'il était stressé lors de la démo, craignant en permanence la fausse manip, le geste maladroit, le clic de souris malheureux qui lui ferait mettre involontairement le volume à fond sur le player et ses enceintes ne lui diraient pas merci ...
syber
 
Messages: 10328
Inscription: 30 Juil 2005 15:07
  • offline

Message » 03 Nov 2012 11:17

syber a écrit:Il n'y a pas de précautions à prendre à ce sujet ?

J'avais vu le point chez un forumeur qui avait une telle configuration : player --> DAC --> enceintes actives. Il réglait donc le volume via le player mais je sentais bien qu'il était stressé lors de la démo, craignant en permanence la fausse manip, le geste maladroit, le clic de souris malheureux qui lui ferait mettre involontairement le volume à fond sur le player et ses enceintes ne lui diraient pas merci ...


Objection recevable : le réglage de niveau dans le player doit être facilement manipulable : d'expérience, je n'ai jamais eu de problème, mais cela peut bien sur se produire... Le même problème existe/existait avec certaines platines CD à niveau réglable... dont le niveau se remettait plein pot chaque fois qu'on l'éteignait... ce qui provoquait quelques surprise à l'allumage...

La solution serait alors de passer par un préamplificateur numérique disposant d'une sortie numérique variable et d'un classique bouton rotatif : ce que j'ai sur mon TACT 2.2. Mais cela existe sur bien d'autres appareils numériques disposant d'un réglage et fonctionnant eux aussi avec un DSP interne permettant de régler le niveau numériquement sans "pertes".
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Nov 2012 11:40

haskil a écrit:Si l'on est en AES/EBU (sur prises XLR, donc), le niveau numérique optimum pour faire fonctionner les circuits numériques de façon correcte est très large (dès 0,5 volts dans la pratique et jusqu'à 10 volts) : beaucoup plus qu'en SPDIF (coaxial) qui est limité entre 0,5 et 1 volt et qui en raison d'implémentations fantaisistes en hifi peut varier et déboucher sur des fonctionnements problématiques), raison pour laquelle on peut toujours connecter avec une source numérique en SPDIF sur une entrée AES/EBU mais pas l'inverse.

Franchement, je passerais par un player informatique pour lire ma musique et régler le niveau général de ma chaine hifi depuis le player... Foobar, Jriver et Itunes ont des moteurs sur 32 bits (voire 64) ce qui préserve la qualité sonore... bien mieux qu'un potentiomètre ALPS.

Autre avantage de la lecture informatique : un appareil et des câbles en moins.


Il n'y a aucun potars ALPS dans le MSB... Peut être que ta solution fonctionne sans perte, mais vu que ça ne coûte rien d'essayer, je me demande quand même pourquoi je ne connais personne qui règle le volume avec un player...
crime
 
Messages: 39
Inscription: 02 Nov 2012 15:20
  • offline

Message » 03 Nov 2012 11:43

crime a écrit:
haskil a écrit:Si l'on est en AES/EBU (sur prises XLR, donc), le niveau numérique optimum pour faire fonctionner les circuits numériques de façon correcte est très large (dès 0,5 volts dans la pratique et jusqu'à 10 volts) : beaucoup plus qu'en SPDIF (coaxial) qui est limité entre 0,5 et 1 volt et qui en raison d'implémentations fantaisistes en hifi peut varier et déboucher sur des fonctionnements problématiques), raison pour laquelle on peut toujours connecter avec une source numérique en SPDIF sur une entrée AES/EBU mais pas l'inverse.

Franchement, je passerais par un player informatique pour lire ma musique et régler le niveau général de ma chaine hifi depuis le player... Foobar, Jriver et Itunes ont des moteurs sur 32 bits (voire 64) ce qui préserve la qualité sonore... bien mieux qu'un potentiomètre ALPS.

Autre avantage de la lecture informatique : un appareil et des câbles en moins.


Il n'y a aucun potars ALPS dans le MSB... Peut être que ta solution fonctionne sans perte, mais vu que ça ne coûte rien d'essayer, je me demande quand même pourquoi je ne connais personne qui règle le volume avec un player...


Dans le MSB, oui, mais dans le Selectronic dont il est aussi question dans cette discussion : si. Et j'ai cité ALPS comme ça, car ils sont répandus dans les appareils hifi... et qu'ils équipent le Sélectronic... Mais je pourrais citer Noble et d'autres marques de potards... dont les excellents Panasonic à piste plastique. Et bien sûr ceux à résistances calibrées...

Tu ne connais pas beaucoup de monde, dis donc ! :wink:

PS. Fais attention si tu es le forumeur auquel je pense. :hehe:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Nov 2012 11:47

Personne n'a écrit qu'il y avait un potar ALPS dans un MSB, mais qu'un player informatique permettait de régler le volume mieux que ne le ferait un potentiomètre ALPS (ou autre, d'ailleurs).

Ce qui me fait dire que la solution 2 présentée dans le post d'introduction n'est pas la meilleure, car il faut régler le volume en analogique sur plusieurs canaux. Trouver des potentiomètres multivoies dont la course de réglage est parfaitement appairée pour que l'atténuation soit rigoureusement identique non seulement entre les voies de droite et de gauche de la chaîne mais aussi sur les différentes voies du filtre actif sur chacun des deux canaux relèvent de l'exploit, sauf à mettre en œuvre des solutions beaucoup plus couteuses ou plus élaborées comme : commutateurs de résistances à plots, réglage par circuit intégré...

Edit : grillé par haskil !
Ce n'est pas se donner que de donner ce qu'on voudrait être (Patrick Drevet).
Sage nicht immer, was du weisst, aber wisse immer was du sagst (Matthias Claudius).
Avatar de l’utilisateur
Scytales
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 10079
Inscription: 31 Mar 2002 2:00

Message » 03 Nov 2012 11:50

Mais comme on dit la même chose :lol:
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49568
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 03 Nov 2012 12:05

Sur le MSB il s'agit justement de commuteurs de résistance à plot il me semble.
crime
 
Messages: 39
Inscription: 02 Nov 2012 15:20
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC