Modérateurs: Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

BMC-2 : un petit joyau accessible à tous !

Message » 25 Aoû 2009 12:13

ptiJean a écrit:Merci Gilles pour cette trouvaille qui semble très prometteuse.
Ce dac est probablement excellent, mais qu'est-ce qu'il est moche (pour un salon) :mdr:
A+ :lol:


Tu n'es pas obligé de l'exposer, il est tellement petit. Moi je trouve si performant et si utile à l'usage que j'ai fini par le trouver mignon.
Amusicalement,
TuanJ13
 
Messages: 1813
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Annonce

Message par Google » 25 Aoû 2009 12:13

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 25 Aoû 2009 12:16

il a quand même un look ludique. C'est pas plus mal.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 12:23

expertdoc a écrit:
TuanJ13 a écrit:
expertdoc a écrit:Si j'ai bien suivi et lu les specs, un cht'i PC ou Mac avec sortie optique sur minijack + ta dernière découverte + un casque et voila un système autonome de qualité (et potentiellement évolutif et adaptable) :idee: :wink:


Oui tout à fait sauf que je n'ai pas testé la sortie casque pour l'instant pour la simple raison que je ne retrouve pas mon casque. :oops:

Il tient dans la main, occupe une place très limité et consomme peu.

En outre, les leds te permettent de voir si le convertisseur se synchronise bien sur le taux d'échantillonage sélectionné sur ton PC.

Le baregraphe te permet de visualiser la dynamique du morceau (on se fait peur en regardant le dynamique de certains morceau de rock qui tient dans 3 dB :lol: ).


Gilles, pourras tu nous faire un petit CR de tes impressions d'écoute en sortie casque? Et merci :wink:


Je vais me mettre en quête d'un casque digne de ce nom.

Mais je n'ai guère de point de comparaison et d'expérience dans ce domaine. :-?
Amusicalement,
TuanJ13
 
Messages: 1813
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 12:57

TuanJ13 a écrit:
J'écoute le DAC en Dim (niveau diminué de 18dB) à 0dB (volume : position bit transparent).

Voilà :)



avec la touche dim, c'est - 18dB ? ne faut il pas alors trop monter le volume sur le préamp ? ne risque t on pas de malmener l'amplmi de puissance ? merci ! (ps : ou alors c'est 13 - 18, ce qui ne fait que -5db)
RIP ABBADO 1933/2014
Mahler
 
Messages: 12949
Inscription: 19 Mar 2006 18:27

Message » 25 Aoû 2009 13:57

Mahler a écrit:
TuanJ13 a écrit:
J'écoute le DAC en Dim (niveau diminué de 18dB) à 0dB (volume : position bit transparent).

Voilà :)



avec la touche dim, c'est - 18dB ? ne faut il pas alors trop monter le volume sur le préamp ? ne risque t on pas de malmener l'amplmi de puissance ? merci ! (ps : ou alors c'est 13 - 18, ce qui ne fait que -5db)


La doc n'est pas toujours très complète.

Le niveau de sortie est exprimé en dbU. Je pense d'après les spec. de la doc qu'en DIM actif c'est effectivement +13 dBu -18 dBu = -5 dBu en niveau de sortie max et +13dBu sans DIM.

Est-ce que cette touche permet de renormaliser le signal afin d'accroître le headroom et d'écouter un signal modulé plus fort ? :-?

J'ai tendance à préférer pousser mon amplificateur (ampli intégré à préampli quasi passif) plutôt qu'à relever le niveau d'entrée. Mais je n'ai pas fait de comparaison approfondie sur le sujet.

De toute façon l'usage de l'atténuation DIM n'est pas une nécessité et la gamme d'atténuation ou gain numérique garantie une gamme de niveau de sortie dBu suffisante pour affronter toutes les configurations possibles.
Amusicalement,
TuanJ13
 
Messages: 1813
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 15:25

Salut Gilles

comment evaluerais tu les differences avec le DP67 d'Accuphase ? L'apport est il flagrand ? sur quelle domaine ?

Merci
Lucus
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1123
Inscription: 14 Jan 2006 19:58
Localisation: Entre la Seine et l'Isere
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 17:34

Appareil interessant :idee: , étonnant que pour du "pro" il n'y ai pas d'entrée AES en XLR ?
Je regrette aussi qu'il n'y ai pas d'interface USB ou Firewire :(

J'ai leur controle purement passif mais pas eu le temps de tester :oops:
http://www.tcelectronic.com/levelpilot.asp
Adhérez à l'assoc pour que le site soit indépendant : http://www.homecinema-fr.com/l-association-hcfr/
(Ce compte ne répondra pas à vos messages privés)
ogobert
Fondateur et Membre d'honneur
Fondateur et Membre d'honneur
 
Messages: 48682
Inscription: 04 Juil 2000 2:00
Localisation: France (78)
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 17:50

Lucus a écrit:Salut Gilles

comment evaluerais tu les differences avec le DP67 d'Accuphase ? L'apport est il flagrand ? sur quelle domaine ?

Merci


En préambule, je ne souhaite pas offenser les possesseurs d'Accuphase par mes écrits car je sais qu'on peut l'être.

Mes propos sont partiaux et je ne prétends pas détenir le bon goût ou les bonnes exigences.

Je réponds en toute honnêteté à la question qui m'est posée mais je l'argumente.

Le dp 67 est un lecteur qui a des qualités certaines.

Je me rappelle de belles cantates de Bach, de l'album live en solitaire de William Sheller ou d'un récital de Brel qui m'avaient réellement séduit (et plus enocre) en première écoute de part le sentiment de présence, de palpabilité, de détail avec un bon S/N.

Le dp 67 dispensait des qualités de présence et d'incarnation patentes (en particulier du médium/bas médium au grave) qui s'accordaient bien avec une écoute à volume faible à modéré.

Puis en prolongeant les écoutes, j'ai trouvé que l'écoute était assez constante, insuffisamment différenciée sur la manière de reproduire mes différents enregistrements, la richesse et la variété des timbres. J'ai vite ressenti que le lecteur imprimait sa marque et sa sonorité au point de rendre l'écoute dérangeante.

Ensuite j'ai trouvé qu'il y avait comme une sorte d'atténuation dans le haut du spectre (parfois arrangeantes) qui provoquait une insuffisance à rendre bien compte de la richesse, de la diversité et de la couleur des instruments tels que les charlestons, cymbales, guitares (notamment sur le toucher et les harmoniques), vents, cuivres... Les chuintantes et sifflantes, qui pour le coup n'étaient pas accentuées particulièrement, présentaient elles-aussi des constantes d'écoute.

Puis enfin j'ai trouvé que le lecteur peinait à retranscrire le rythme, la dynamique fine, la vie, les inflexions et même la macro dynamique (en relatif par rapport à d'autres appareils).

Deux écoutes m'ont fait remettre le lecteur dans son carton :

Take five de Brubeck à volume réaliste : j'ai trouvé l'écoute pauvre en timbre, pesante, manquant de raffinement et de diversité sur les timbres et le saxophone de Desmond bref une écoute peu réaliste même sil est clair que cette prise de son et la version que j'en ai possède ses propres limites.

Un morceau du pianiste Serge Forté Mambo blues écouté à volume réaliste a fini par me convaincre que ce lecteur ne me convenait pas. C'est un prise de son très analytique avec un prise de son de la batterie plutôt rapprochée et fouillée. Je n'ai pas retrouvé la variété de timbres escomptée dans le haut du spectre, l'écoute était un brin pataude et pesante à volume élevé, le trait était épais, les sons transitoires et les attaques étaient insuffisamment marqués.

Selon moi, le bmc-2 dispense une écoute qui est bien plus transparente (au sens ou le convertisseur minimise son emprunte sur la restitution), neutre et informative.

Il est plus respectueux sur les timbres (richesse, diversité), la retranscription de la dynamique et est apte à rendre un réalisme bien plus poussé.

Je n'ai pas détecté de constantes d'écoute à ce jour ou de défaut d'écoute évident.

Il se complait dans l'écoute à niveau élevé là où beaucoup d'appareil font apparaître de manière plus évidente leurs limitations (dureté, tenue des registres, projections, spatialisation, colorations).

Et sur des questions de goûts personnels : il m'implique, il m'accapare, il m'éveille sur ce qu'il reproduit. Un proche qui le détient me disait à son sujet : <<il a vraiment quelque chose que ne faisait pas les autres et que je n'arrive pas bien à cerner, et qui rend la musique plus captivante.>>

Il ne faut pas idéaliser le produit. Il est moins bon que la musique qu'il est censé reproduire et il n'aura peut être pas la personnalité que vous en attendez, mais je lui reconnais un grande honnêteté.

Je peux comprendre qu'on puisse aimer une écoute où l'on aime retrouver ses marques ou une certaine esthétique sonore où bien une écoute gouvernée prioritairement par la recherche du plaisir d'écoute. Chez moi, le plaisir d'écoute est une conséquence et jamais un objectif premier ou une finalité. Cela ne m'empêche pas d'apprécier échanger avec ceux qui ont une approche plus épicurienne de l'écoute !
Dernière édition par TuanJ13 le 25 Aoû 2009 18:17, édité 3 fois.
Amusicalement,
TuanJ13
 
Messages: 1813
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 18:01

ogobert a écrit:Appareil interessant :idee: , étonnant que pour du "pro" il n'y ai pas d'entrée AES en XLR ?
Je regrette aussi qu'il n'y ai pas d'interface USB ou Firewire :(

J'ai leur controle purement passif mais pas eu le temps de tester :oops:
http://www.tcelectronic.com/levelpilot.asp


Je pense qu'il est destiné à faire du monitoring en sortie de console par le biais d'une communication optique ADAT qui permet de multipléxer jusqu'à 8 canaux (vs AES/EBU). :)

Il semble que leur contrôle passif a une presse moyenne surtout vis à vis du de la Central Station de Presonus.
Amusicalement,
TuanJ13
 
Messages: 1813
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 18:04

C'est bien beau, mais tu l'utilises sur quelle configuration avec quel matériel? Quelles enceintes?
Merci
Brazil
 
Messages: 429
Inscription: 29 Juin 2003 12:32
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 18:12

Brazil a écrit:C'est bien beau, mais tu l'utilises sur quelle configuration avec quel matériel? Quelles enceintes?
Merci


Dans mon profil.
Amusicalement,
TuanJ13
 
Messages: 1813
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 18:18

Ok.
Et avant donc, t'avais un autre DAC ou ton ICOS Fado était branché en analogique directement sur le Lavardin?
Brazil
 
Messages: 429
Inscription: 29 Juin 2003 12:32
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 18:26

Brazil a écrit:Ok.
Et avant donc, t'avais un autre DAC ou ton ICOS Fado était branché en analogique directement sur le Lavardin?


J'en ai eu trois autres et ai testé 2 autres encore.

Et ton système quel est-il ?
Amusicalement,
TuanJ13
 
Messages: 1813
Inscription: 05 Nov 2002 16:43
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 18:28

TuanJ13 a écrit:
Lucus a écrit:Salut Gilles

comment evaluerais tu les differences avec le DP67 d'Accuphase ? L'apport est il flagrand ? sur quelle domaine ?

Merci


Ensuite j'ai trouvé qu'il y avait comme une sorte d'atténuation dans le haut du spectre (parfois arrangeantes) qui provoquait une insuffisance à rendre bien compte de la richesse, de la diversité et de la couleur des instruments tels que les charlestons, cymbales, guitares (notamment sur le toucher et les harmoniques), vents, cuivres... Les chuintantes et sifflantes, qui pour le coup n'étaient pas accentuées particulièrement, présentaient elles-aussi des constantes d'écoute.

!


Bon, ben si tu trouve que le DP67 attenue le haut du spectre par rapport au BMC-2, alors ce DAC n'est pas pour moi, car je trouve justement que le seul défaut du DP67 et d'avoir des aigües un peu "sales" et un peu trop présents (chuintement, applaudissements,etc...) avec un connotation trop numérique (j'exagère, mais bon, c'est pour faire comprendre). Je recherche un coté plus vrai, plus humain, moins mécanique dans les aigües
Lucus
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1123
Inscription: 14 Jan 2006 19:58
Localisation: Entre la Seine et l'Isere
  • offline

Message » 25 Aoû 2009 18:39

TuanJ13 a écrit:
Brazil a écrit:Ok.
Et avant donc, t'avais un autre DAC ou ton ICOS Fado était branché en analogique directement sur le Lavardin?


J'en ai eu trois autres et ai testé 2 autres encore.

Et ton système quel est-il ?


Donc t'as vraiment senti la différence avec ce DAC?

PETITE PARENTHESE-------Pour ma part, je n'appelerais pas ça du matériel "PRO" mais plutôt du matériel pour "MUSICIENS". J'ai toujours été étonné d'ailleurs de la dichotomie assez marquée qui a toujours existée entre le matériel pour Audiophile et le matériel pour Musiciens (j'en suis, en amateur mais bon). Les deux mondes se rencontrent assez rarement, et ils ne parlent pas des mêmes choses (d'ailleurs l'audiophile est rarement musicien). Il n'est pas rare de voir des musiciens avec une oreille extraordinaire écouter de la musique sur des appareils qui ferait tomber dans les vapes nombres d'audiophiles tellement c'est pourri. D'ailleurs je connais un excellent luthier qui écoute de la musique de chambre sur un vieux combiné Cd-radio sans âge. Allez savoir.

Sinon mon système: Full T+A avec platine TD Sansui. Je suis en train d'intégré un Airport Express.
Brazil
 
Messages: 429
Inscription: 29 Juin 2003 12:32
  • offline



Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message