Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: salma et 13 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

CR d'écoute des ROSITA et Zardoz de DB systems

Message » 20 Mar 2012 15:26

frgirard a écrit:les audiophiles se pameraient-il devant une bidouille changeant la courbe d'égalisation du morceau ? un peu de sel par là , un peu de poivre ici, de la framboise là et ici une liché de calva.

Où est la haute-fidélité la dedans ?

Francois :wink:


L'important pour un audiophile, c'est d'ignorer qu'il y a bidouille et de la nier jusqu'au bout. Dès qu'il sera convaincu, il s'acharnera à brûler ce qu'il a encensé.

Dans cet esprit, un jour quelqu'un comprendra, peut-être, qu'une compression fonctionne suivant le principe de la pompe à vélo*.

*ou l'art de remettre de l'huile sur le feu :oops:
Dernière édition par Philippe Muller le 20 Mar 2012 15:28, édité 1 fois.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Annonce

Message par Google » 20 Mar 2012 15:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 20 Mar 2012 15:28

Entre un CD "boite" (je précise maintenant, puisque mes propos ont volontairement été mal compris à l'origine) dont la plage dynamique a été rabotée à 6dB (au hasard, mais ça arrive souvent hélas) et un fichier AAC tiré de la même bande master qui aurait tout à fait hypothétiquement, disons, une dynamique de 20dB (au hasard aussi)...

Lequel est le plus proche de la réalité ? (sur ce critère de la dynamique au moins, mais on peut en trouver d'autres)
jeffas66
 
Messages: 913
Inscription: 21 Juin 2003 20:13
  • offline

Message » 20 Mar 2012 15:30

jeffas66 a écrit:Entre un CD "boite" (je précise maintenant, puisque mes propos ont volontairement été mal compris à l'origine) dont la plage dynamique a été rabotée à 6dB (au hasard, mais ça arrive souvent hélas) et un fichier AAC tiré de la même bande master qui aurait tout à fait hypothétiquement, disons, une dynamique de 20dB (au hasard aussi)...

Lequel est le plus proche de la réalité ? (sur ce critère de la dynamique au moins, mais on peut en trouver d'autres)


Vu sous cet angle... mais vous n'auriez pas du comparer CD et AAC qui n'y sont pour rien mais dynamique écrasée contre dynamique plus naturelle.
Car quel que soit le support, la dynamique plus naturelle est plus fidèle.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 20 Mar 2012 15:36

jeffas66 a écrit:Entre un CD "boite" (je précise maintenant, puisque mes propos ont volontairement été mal compris à l'origine) dont la plage dynamique a été rabotée à 6dB (au hasard, mais ça arrive souvent hélas) et un fichier AAC tiré de la même bande master qui aurait tout à fait hypothétiquement, disons, une dynamique de 20dB (au hasard aussi)...

Lequel est le plus proche de la réalité ? (sur ce critère de la dynamique au moins, mais on peut en trouver d'autres)


Encore faudrait savoir soù se fait la compression ? mais utiliser un expandeur ne signifie par créer de la réalité mais juste bidoullé un peu plus.

J'emploie bidouille dans le sens où c'est dissimulé.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 20 Mar 2012 16:54

frgirard a écrit:les audiophiles se pameraient-il devant une bidouille changeant la courbe d'égalisation du morceau ? un peu de sel par là , un peu de poivre ici, de la framboise là et ici une liché de calva.

Où est la haute-fidélité la dedans ?

Francois :wink:


Philippe a eu raison de faire référence au pape du mastering, Bob Katz. Il n'est pas rare que les ingé-son compensent directement à la prise de son une tonique nasale ou autre par une correction très "chirurgicale" ils utilisent entre autres un type de filtre appelés Notch.
tiens regardehttp://www.youtube.com/watch?v=evJo5_qt6mY

encore une plus colorée?http://www.youtube.com/watch?v=d_vDm6qq-Us&feature=related

tu peux en faire autant les outils ne manquent pas même si certains coutent cher...:
http://musikality.net/tutorials/types-eq/

Les filtres Notch étaient surtout utilisé pour augmenter la sélectivité des récepteurs radio analogique.

Dan
Dernière édition par Dan Bellity le 20 Mar 2012 17:18, édité 1 fois.
Dan Bellity
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 331
Inscription: 26 Juin 2006 11:06
Localisation: Grasse

Message » 20 Mar 2012 17:15

Dan Bellity a écrit:
frgirard a écrit:les audiophiles se pameraient-il devant une bidouille changeant la courbe d'égalisation du morceau ? un peu de sel par là , un peu de poivre ici, de la framboise là et ici une liché de calva.

Où est la haute-fidélité la dedans ?

Francois :wink:


Philippe a eu raison de faire référence au pape du mastering, Bob Katz. Il n'est pas rare que les ingé-son compensent directement à la prise de son une tonique nasale ou autre par une correction très "chirurgicale" ils utilisent entre autres un type de filtre appelés Notch.
tiens regardehttp://www.youtube.com/watch?v=evJo5_qt6mY

tu peux en faire autant les outils ne manquent pas même si certains coutent cher...:
http://musikality.net/tutorials/types-eq/

c'est une technique assez ancienne pour augmenter la sélectivité des recepteurs radio.

Dan


Vous avez l'art de faire dire aux gens ce qu'ils ne disent pas. Il y a certains "producteurs de disques" qui font des disques sans mixage et sans ajout de saveur.

Si un artiste, un producteur décide de mettre de l'ail sur la tomate à la 4 éme minute, c'est leur droit. Toute chaine fidèle devra restituer la saveur de l'ail avec exactitude.

Au passage, je notes que vous abandonnez le concept d'amélioraton qualitative pour passer à l'étape maquillage de la bande son.

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 20 Mar 2012 17:20

frgirard a écrit:
Dan Bellity a écrit:
frgirard a écrit:les audiophiles se pameraient-il devant une bidouille changeant la courbe d'égalisation du morceau ? un peu de sel par là , un peu de poivre ici, de la framboise là et ici une liché de calva.

Où est la haute-fidélité la dedans ?

Francois :wink:


Philippe a eu raison de faire référence au pape du mastering, Bob Katz. Il n'est pas rare que les ingé-son compensent directement à la prise de son une tonique nasale ou autre par une correction très "chirurgicale" ils utilisent entre autres un type de filtre appelés Notch.
tiens regardehttp://www.youtube.com/watch?v=evJo5_qt6mY

tu peux en faire autant les outils ne manquent pas même si certains coutent cher...:
http://musikality.net/tutorials/types-eq/

c'est une technique assez ancienne pour augmenter la sélectivité des recepteurs radio.

Dan


Vous avez l'art de faire dire aux gens ce qu'ils ne disent pas. Il y a certains "producteurs de disques" qui font des disques sans mixage et sans ajout de saveur.

Si un artiste, un producteur décide de mettre de l'ail sur la tomate à la 4 éme minute, c'est leur droit. Toute chaine fidèle devra restituer la saveur de l'ail avec exactitude.

Au passage, je notes que vous abandonnez le concept d'amélioraton qualitative pour passer à l'étape maquillage de la bande son.

Francois :wink:



Rien n'est parfait au premier jet, ce genre de travail est assez courant:
http://www.youtube.com/watch?v=d_vDm6qq-Us&feature=related
Dan Bellity
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 331
Inscription: 26 Juin 2006 11:06
Localisation: Grasse

Message » 20 Mar 2012 18:04

frgirard a écrit:Encore faudrait savoir soù se fait la compression ? mais utiliser un expandeur ne signifie par créer de la réalité mais juste bidoullé un peu plus.

J'emploie bidouille dans le sens où c'est dissimulé.

Francois :wink:


Cela s'applique aux remasters en générale: comment sont-ils (re)faits, sont-ils une amélioration (plus fidèles) ou une une simple (ré)interprétation ? Si on considère le mastering comme un travail créatif qui fait partie intégrante de l'oeuvre, quelle est la légitimité d'un remaster ? Est-ce alors une réinterprétation ? Une reprise ?
Dans le cas d'Apple, on ne peut pas vraiment parler de remaster mais plutôt de "retravail" à partir du master mais les mêmes questions se posent aussi.
Dans tous les cas on peut préférer ce qu'on préfère mais on ne peut affirmer qu'un est meilleur, juste constater la différence.

Après, sur les formats, tout a été dit et répété depuis longtemps, et s'il y a à nouveau confusion, c'est qu'elle profite à Apple.
Fyper
 
Messages: 3217
Inscription: 13 Juil 2005 18:05
  • offline

Message » 20 Mar 2012 18:18

D'autant que parfois le remastering s'accompagne d'une compression dynamique du plus mauvais aloi.
Gort'h
 
Messages: 10401
Inscription: 25 Juin 2004 14:36
Localisation: 33670
  • offline

Message » 20 Mar 2012 18:19

La séance prise en référence n'a pas grand chose à voir avec un enregistrement haute-fidélité. Il s'agit d'un enregistrement de variété avec tout ce que cela comporte, notamment aucune référence à un quelconque son existant ou ayant existé. Il s'agit de création sonore ou musicale et en aucun cas d'imitation.

Je ne porte pas de jugement de valeur sur la musique mais sur la façon de la fabriquer. Comme on le voit, c'est l'ingé son qui dirige un peu une séance où le musicien ne comprend pas grand chose à ce qui arrive. Il est content et c'est tout. C'est déjà pas mal direz-vous.

Je constate assez souvent que la technique gonfle les musiciens au plus haut point, sauf en rock et pop et en jazz contemporain, question de génération et de technophilie. Les anciens ou plus généralement les musiciens ne dépendant pas d'une sono sur scène sont peu sensibles à tout ça; ce sont des artistes et c'est tout. Et c'est déjà pas mal direz-vous.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 20 Mar 2012 19:02

Fyper a écrit:
frgirard a écrit:Encore faudrait savoir soù se fait la compression ? mais utiliser un expandeur ne signifie par créer de la réalité mais juste bidoullé un peu plus.

J'emploie bidouille dans le sens où c'est dissimulé.

Francois :wink:


Cela s'applique aux remasters en générale: comment sont-ils (re)faits, sont-ils une amélioration (plus fidèles) ou une une simple (ré)interprétation ? Si on considère le mastering comme un travail créatif qui fait partie intégrante de l'oeuvre, quelle est la légitimité d'un remaster ? Est-ce alors une réinterprétation ? Une reprise ?
Dans le cas d'Apple, on ne peut pas vraiment parler de remaster mais plutôt de "retravail" à partir du master mais les mêmes questions se posent aussi.
Dans tous les cas on peut préférer ce qu'on préfère mais on ne peut affirmer qu'un est meilleur, juste constater la différence.

Après, sur les formats, tout a été dit et répété depuis longtemps, et s'il y a à nouveau confusion, c'est qu'elle profite à Apple.



C'est exact, l'ingé-son a une part active dans la création ne serait-ce que lorsqu'il tente de reproduire au plus juste l'évènement musical original. Il y a de bons ingé-son et de moins bons, c'est indéniable. La question était de savoir si "la moulinette" Apple respectait ce protocole. Sans connaitre les masters d'origine je ne peux me prononcer par contre je peux constater que ces "remaster iTunes" sont plutôt surprenants de fidélité ressentie.


Dan
Dan Bellity
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 331
Inscription: 26 Juin 2006 11:06
Localisation: Grasse

Message » 20 Mar 2012 19:35

Dan Bellity a écrit: La question était de savoir si "la moulinette" Apple respectait ce protocole. Sans connaitre les masters d'origine je ne peux me prononcer par contre je peux constater que ces "remaster iTunes" sont plutôt surprenants de fidélité ressentie.
Dan


La réponse est simple:

- Soit Apple prétend partir du même master que le CD et le son doit être strictement identique au CD puisque ce dernier contient le signal 44/16 non modifié ou bien la différence est si faible, qu'il faut y prêter grande attention et encore, on n'est pas sûr de ne pas rêver.

- Soit le fichier Apple sonne différemment et il s'agit d'autre chose, d'un Master plus agréable ou moins bon car cela pourra arriver également s'il touchent à tout.

Reste l'hypothèse d'une lecture CD navrante qui massacre ce support, lequel n'y est évidemment pour rien. C'est malheureusement assez courant en audiophilie et dans ce cas, une lecture de MP3 128k normalement diffusée par un système sain paraîtra salutaire, voire miraculeuse.
Philippe Muller
Professionnel
Professionnel
 
Messages: 4404
Inscription: 14 Déc 2003 22:20

Message » 20 Mar 2012 20:53

J'ai dématérialisé notre "cd-thèque" par soucis de sauvegarde.
Le support disque en polycarbonate, une fine pellicule métallique,laque acrylique.... Tout ceci est très fragile, à protéger de la lumière et de l'humidité.
Ceux qui habite en bord de mer n'ont pas de chance de ce coté.. :mdr: Le climat continental montagneux est par contre une bénédiction ! 8) mais bon avec le réchauffement climatique la mer gagne.. :( prenons donc nos précautions !! :idee:
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 22 Mar 2012 16:16

Philippe Muller a écrit:
Dan Bellity a écrit: La question était de savoir si "la moulinette" Apple respectait ce protocole. Sans connaitre les masters d'origine je ne peux me prononcer par contre je peux constater que ces "remaster iTunes" sont plutôt surprenants de fidélité ressentie.
Dan


La réponse est simple:

- Soit Apple prétend partir du même master que le CD et le son doit être strictement identique au CD puisque ce dernier contient le signal 44/16 non modifié ou bien la différence est si faible, qu'il faut y prêter grande attention et encore, on n'est pas sûr de ne pas rêver.

- Soit le fichier Apple sonne différemment et il s'agit d'autre chose, d'un Master plus agréable ou moins bon car cela pourra arriver également s'il touchent à tout.

Reste l'hypothèse d'une lecture CD navrante qui massacre ce support, lequel n'y est évidemment pour rien. C'est malheureusement assez courant en audiophilie et dans ce cas, une lecture de MP3 128k normalement diffusée par un système sain paraîtra salutaire, voire miraculeuse.



Juste pour donner des infos, j'ai poursuivi mes écoutes et seuls les fichiers marqués "Mastérisés pour iTunes" (en général, c'est inscrit en toutes lettres dans la présentation du CD à télécharger) offrent cette très haute qualité. Les "AAC plus" standards et même ceux qui sont marqués "remaster" du fait d'avoir été tiré de remaster normaux, n'atteignent pas la qualité des "Mastérisés pour iTunes". Sinon, Le bon vieux 16/44 vient tout de suite après sauf si le master est ancien.
Pour l'instant le catalogue ne bouge pas très vite mais Apple semble procéder par série et vient d'entamé une partie de ce qui a été enregistré par le London Symphony Orchestra en accord avec ce dernier sous un label propre au LSO.
Ils semblent bien dans une démarche "Haut de gamme" puisque ce sont les parties "Classique" et Jazz qui bougent et s'enrichissent le plus vite.


Ce fut occasion de réécouter quelques remasters CD qu'il me restait à ripper et Philippe semble bien avoir raison lorsqu'il dit que la qualité du master est primordiale dans le résultat final.

Dan
Dan Bellity
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 331
Inscription: 26 Juin 2006 11:06
Localisation: Grasse

Message » 22 Mar 2012 16:55

Philippe Muller a écrit:
Dan Bellity a écrit: La question était de savoir si "la moulinette" Apple respectait ce protocole. Sans connaitre les masters d'origine je ne peux me prononcer par contre je peux constater que ces "remaster iTunes" sont plutôt surprenants de fidélité ressentie.
Dan


La réponse est simple:

- Soit Apple prétend partir du même master que le CD et le son doit être strictement identique au CD puisque ce dernier contient le signal 44/16 non modifié ou bien la différence est si faible, qu'il faut y prêter grande attention et encore, on n'est pas sûr de ne pas rêver.

- Soit le fichier Apple sonne différemment et il s'agit d'autre chose, d'un Master plus agréable ou moins bon car cela pourra arriver également s'il touchent à tout.

Reste l'hypothèse d'une lecture CD navrante qui massacre ce support, lequel n'y est évidemment pour rien. C'est malheureusement assez courant en audiophilie et dans ce cas, une lecture de MP3 128k normalement diffusée par un système sain paraîtra salutaire, voire miraculeuse.


Oui, Philippe le AAC du mastered for Itunes ne peut pas améliorer la qualité du master fourni par la maison de disques.

Et l'on sait, par ailleurs, comme tu l'as rappelé et comme je l'ai vérifié moi même à plusieurs reprises, que le passage en 16/44.1 d'un fichier en 26/96 fait dans les régles de l'art (avec un logiciel performant pour ce faire, professionnel comme amateur) ne détériore en rien le fichier en 24/96.
Il faudrait croire que le Mastered for Itunes ne serait pas le simple encodage en AAC 256 kpbs d'un master, mais que des traitements DSP ou autres seraient appliqués à ce fichier pour le modifier : ce qui n'est pas possible sans que les ayants droits se prononcent (c'est à dire les détenteurs des droits de production et les artistes). Certains sont très sourcilleux.
Maintenant, il est certain que même encodé droit en AAC ce sera meilleur que les MP3 d'Amazon ou que la qualité standard d'Itunes ou même que la qualité actuelle haute d'Itunes.
En fait cette nouvelle proposition commerciale d'Itunes n'améliore que ce qui était vendu jusque là par ce magasin en ligne.
Jusqu'aux liaisons haut débit généralisée qui permettront une commercialisation de masse par téléchargement des fichiers non compressés ou compressés sans perte. Bref, ce que nous sommes quelques uns à raconter depuis le début.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49557
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message