Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 17 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

De l'intérêt du DAC (et uniquement du DAC)...

Message » 08 Jan 2015 22:26

Tu te mens à toi même :o :mdr:
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Annonce

Message par Google » 08 Jan 2015 22:26

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 09 Jan 2015 8:28

Iorn a écrit:
BPhil a écrit:Venant de toi, heureusement que je suis assis :ane:

Tu a tout à fais raison, cela me donne l'impression étrange qu'il est les deux à la fois, avec un grand penchant vers le coté objectiviste à poil dur :ane:

les câbles sont assurément la clefs de la réussite, pour bien optimiser un DAC, cela est acquis pour lui, mais quand il s'apercevra du grand bien fondé des DAC, ça vas être le Tsunami :oops:


Exactement...ne pas oublier les supports de câbles pour optimiser les câbles qui optimisent le DAC


Autant , je suis plutot d'accord avec toi pour ne pas se ruer sur le DAC 1er prix, autant il n'est pas forcément besoin d'investir des sommes très importantes ....Aujourd'hui on trouve des DAC très bien fait et qui fonctionnent largement aussi bien que des DAC valant des fortunes il y plusieurs années.

Voilà d'ailleurs ce que disait igor il y a quelques temps de cela au sujet de la comparaison entre un DAC apogée et un DAC à 35 euros.


Pourquoi un DAC PRO ?
Message » 22 Nov 2012 18:37

Igor Kirkwood a écrit:
Conclusion: (sans véritable ABX) Aucune différence constatée entre le convertisseur Cyp et le convertisseur Apogee :


Dabass a écrit:

Ta conclusion était prévisible. A la lecture de ce post, je fini par me demander si ce que tu penses, ta vision de la hifi n'influence pas directement ce que tu écoutes.

Tous les studios pros qui investissent des sommes importantes dans du LAvry ,Forsell , Mytek , U.A.,etc... vont être ravi d'apprendre qu'un converto à 30 boules sonne pareil.



ma constatation: DAC Cyp = (auditivement) DAC Pro Apogee, oui mais sous réserve de tests ABX sérieux négatifs... et les précautions d'usages...

Mais vois tu dabass un convertisseur Pro ce n'est pas seulement un circuit simple de conversion AD, il possède en plus du DAC Cyp:
-au moins 2 entrées sorties AES/EBU
- entrées numériques au format ADAT
-4 accès permettant de régler les niveaux in/out.
-un système sophistiqué de dithering
-Une visualisation par diodes de tous les réglages + un Vu mètre
-un système d'horloge in et out



Il restait donc quand même à savoir si définitivement ce DAC à très bas prix était équivalent au DAC Apogée ( qui lui n'est pas donné )


C'est déjà bien que tu puisse affirmer qu'il y ais des différences entre un DAC a 50€ et un plus chère.

Ça me suffis, après mes choix c'est un autre sujet, mais à tu au moins eus chez toi un DAC MSB, ou un DCS, un totale DAC ou autre chose en THDG pour étayer ce que tu dis ????

Parce qu'un compatatif avec un DAC Apoger qui na rien de spécial en sortie audio, ni une alimentation hyper réguler, ne peu pas vraiment être pris en référence.

Quand un test sera fait avec un vrai DAC THDG genre DCS, MSB, TotalDac, ou autre dans le même style, et qu'un simple truc a 200€ sera bien meilleur ou identique, me tairais, mais sais très bien que se jour ne risque pas d'arriver pour avoir bien creuser le problème sans considération de prix. :wtf:

l'année passé un Lumin c'était fait exploser sur tous ces mode et meme en SACD par un DAC en 8 x 20 bits chez moi, cela nous avais vraiment surpris, surtout avec les fichiés HR.

Dans un autre sens j'avais un 24/355 un truc comme cela qui ne tenais pas la comparaison, un moment j'avais chez moi plus de dix DAC en test voulant upgrader mon systeme Avec Un nouveau DAC, ne s'était pas fait à cause de toutes ces raisons.

Depuis, j'ai trouver mieux mais en aucun cas dans des prix inférieur a 10 milles eus m, mais plutôt au delà voilà tout.

franchement, si je pouvais payer beaucoup moins je le ferais bien volontiers et deux fois plutôt qu'une.
Dernière édition par BPhil le 09 Jan 2015 9:04, édité 1 fois.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 09 Jan 2015 8:47

j'en ai eu qui valait un peu de sous que j'ai pu essayer à loisirs....ce qui fait surtout la différence c'est en fait le niveau d'entrée le plus bas où peut travailler le DAC sans perdre de résolution et la qualité des sorties analogiques. Là il y a de vrais différences

Mais pas besoin de mettre 10000 euros dans un DAC pour avoir des performances optimales. D'ailleurs , ce phénomène n'est pas lié au prix de vente de l'appareil au delà d'une certaine qualité
Dernière édition par Iorn le 09 Jan 2015 9:17, édité 1 fois.
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Message » 09 Jan 2015 9:06

Si tu n'entend plus le gain sur un DAC THDG, c'est que le systeme a atteind ces limites.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 09 Jan 2015 9:18

BPhil a écrit:Si tu n'entend plus le gain sur un DAC THDG, c'est que le systeme a atteind ces limites.


:roll:


on voit bien que tu ne comprends même pas les tenants et aboutissants qui te permettraient de comprendre ce qui peut se passer ...c'est vraiment dommage

et en plus tu ne sais pas lire ce qui est écrit :roll:

De même , le dernier maillon , c'est à dire l'enceinte participe grandement à la résolution.

Avec une enceinte dont la dynamique est faible, la bande passante non linéaire et écourtée , entendre des différences me parait tenir de la mythomanie
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Message » 09 Jan 2015 10:16

BPhil, laisses tomber...tu vas y perdre beaucoup d'energie et de temps, et encore une fois, pour rien.

:friend:
giilight2
 
Messages: 393
Inscription: 30 Déc 2009 15:02
  • offline

Message » 09 Jan 2015 10:51

Je suis d'avis d'éviter toute polémique stérile...

Tous les (bons) contructeurs de dacs cherchent les meilleures solutions pour préserver un signal aussi conforme que possible au signal tel que transformé en signal AES,SPDIF, USB,ou FIREWIRE.
Ces solutions intègrent diverses techniques en concurrence, ..= le dispositif anti jitter a l'entrée du dac,(celà peut etre un PLL, un ASRC,un schéma spécifique genre le "jet pll" du froupe tc electronic, également utilisé dans les dacs de Weiss...), le décodage proprement dit,le filtrage anti alias (, type de filtre, FIR ou non, pente,upsampling ou au contraire NOS tel qu'employé par ex dans les dacs Metrum..), la qualité des alimentations, la qualité de l'horloge maitre du dac, et enfin la conception de l'étage de sortie qui n'est autre qu'un préampli ligne adaptateur d'impédance et amplificateur de tension)

Mais les memes (bons) constructeurs bénéficient des avancées constantes des fabricants de processeurs,et aussi de l'augmentation du nombre fabriqué étant donné le développement mondial des systèmes d'écoute audio et video,qui évoluent sans cesse avec des prix qui baissent du fait des progrès de la technologie des microcircuits.

Il ne faut pas oublier que les gros systèmes du genre PROTOOLS ou encore TC Electronics... utilisent des tas de processeurs ADC et DAC,et que pour des raisons économiques faciles à comprendre, ces systèmes ne peuvent pas se permettre d'utiliser des ADC/DAC dont le prix UNITAIRE serait de l'ordre de grandeur des DAC hdg genre DCS, ou encore MSB ou équivalent..OR ce que nous écoutons en lisant un CD a été produit en utilisant ce genre de systèmes.
La réduction du prix unitaire des bons DACS est donc partie intégrante des progrès en cours.

Tous ces progrès bénéficient donc à beaucoup de constructeurs et peuvent expliquer que certains comme MF puissent sortir des dacs extremement compétitifs donnant de très bons résultats en n'étant pas chers du tout.

Il faut juger "sur pièces" de la qualité d'un dac, et cesser de fantasmer en s'imaginant que le prix stratosphérique ou le baratin "haut de gamme" assure d'un progrès certain à l'écoute.

MAIS, LAST BUT NOT LEAST, j'insiste personnellement sur le fait que la QUALITE DU SIGNAL DIGITAL ENTRANT DANS LE DAC (par ex AES ou SPDIF) a un effet énorme et bien souvent prédominant sur le résultat final, à l'expérience (perso) bien plus primordiale encore que le choix du dac lui meme.

J'espère que vous comprenez que mon message ne véhicule aucune polémique et se contente d'argumenter sur le fait que les tenants du "haut de gamme sans lequel point de salut" sont de doux reveurs et que dans un Forum tel que celui ci, il n'est pas mauvais, de temps en temps, de retomber sur terre.Je ne veux néammoins aucun mal aux bons constructeurs de matériel plutot cher mais très bon, par ex TOTALDAC ou encore FORSSELL, ou encore LAVRY,MYTEK,WEISS..etc
maxitonic
 
Messages: 1812
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 09 Jan 2015 11:06

MAIS, LAST BUT NOT LEAST, j'insiste personnellement sur le fait que la QUALITE DU SIGNAL DIGITAL ENTRANT DANS LE DAC (par ex AES ou SPDIF) a un effet énorme et bien souvent prédominant sur le résultat final


Sans oublier le respect des impédances entre appareils (75/110 ohms) qui a un impact mesurable sur la distorsion.
GG14
 
Messages: 709
Inscription: 21 Nov 2011 14:45
  • offline

Message » 09 Jan 2015 11:21

Bonjour GG14, il y a beaucoup à dire sur la standardisation des impédances caractéristiques (75ohm en SPDIF et 110 ohm en AES).
En effet le respect de l'IC est primordial pour les cables digitaux "longs" afin de tenter de supprimer les reflections dans le cable, susceptibles, si elles sont de très grande amplitude,de modifier certains bits retransmis dans chaque mot de 32 bits,et, meme si elles sont d'amplitude plus faible, de décaler certains signaux d'horloge word (44,1khz dans le cas des CD), et donc de créer du jitter en interférant sur la régularité de l'horloge word.

Toutefois, pour les cables très courts, le respect de l'impédance caractéristique standardisée revet à mon avis une importance tout à fait sécondaire, pour la raison technique que les reflections( dues a un certain désaccord d'IC) ont largement le temps de s'amortir entre deux signaux d'horloge word et donc deviennent sans effet sur le jitter.

A contrario, l'augmentation de la bande passante d'un cable digital spdif ou aes a un effet favorable sur la verticalité des impulsions et donc sur la précision de leur prise en compte, ce qui veut dire que l'augmentation de la bande passante de ces cables peut avoir un effet favorable sur le jitter.

Les expériences diverses que j'ai menées montrent que les meilleurs cables digitaux, si on les compare de facon subjective, ne sont quasiment jamais les cables habituels du commerce, et au contraire toujours des cables très courts ayant une capacitance linéique très faible et donc une très large bande passante; tout ce qui peut rendre les impulsions plus verticales et plus précises semble jouer dans le bon sens sur le plan subjectif,les diamètres de fils utilisés ayant aussi une influence.

A mon avis il faut donc ne pas se contenter d'imaginer que le top consiste simplement a s'assurer que l'IC est respectée, on peut, selon moi, obtenir (nettement) mieux. (cette expérience que je donne ici n'engage que moi et ne contient aucun désir de créer une polémique inutile)
maxitonic
 
Messages: 1812
Inscription: 26 Jan 2010 9:58
Localisation: Marseille
  • offline

Message » 09 Jan 2015 11:31

giilight2 a écrit:BPhil, laisses tomber...tu vas y perdre beaucoup d'energie et de temps, et encore une fois, pour rien.

:friend:


ta raison, on sent bien qu'ils n'ont rien essayer du tout, je laisse tomber.
BPhil
 
Messages: 8449
Inscription: 13 Juil 2001 2:00
Localisation: 95
  • offline

Message » 09 Jan 2015 12:54

BPhil a écrit:
giilight2 a écrit:BPhil, laisses tomber...tu vas y perdre beaucoup d'energie et de temps, et encore une fois, pour rien.

:friend:


ta raison, on sent bien qu'ils n'ont rien essayer du tout, je laisse tomber.


C'est toujours mieux de botter en touche quand on ne sait pas répondre.

Je n'arrive pas à comprendre que tu penses être le seul à essayer :o

Mais bon ....ça te facilite ton monologue :lol:
Iorn
 
Messages: 4762
Inscription: 28 Juin 2014 20:07
  • offline

Faux

Message » 10 Jan 2015 11:35

pheno a écrit:
Igor pheno a écrit:
Bonjour Igor,
c'est étonnant ce commentaire de ta part.

En effet, j'avais pu discuter avec J.F Quéré qui m'avait parlé de votre rencontre, et du fait qu'il t'avait donné un coup de main sur ton matériel parce que tu avais du mal à différencier tes plans sonores.

Cordialement,
François.



Je dément cette information complètement fausse.

Cordialement,
François.


Et oui phéno propager des informations fausses sur un forum, c'est imprudent, la preuve: 2 forumeurs sont tombés dans le panneau et ont cru à ta fable. :(

Les fausses rumeurs sur internet naissent comme cela (quelques expériences perso...).
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 6748
Inscription: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 10 Jan 2015 11:48

Bonjour,

Ce qui compte pour un Dac, un amplificateur, etc..., c'est la performance technique.
Celle-ci peut-être atteinte pour un prix, quelque fois faible.
De quoi parle t'on ?
De spécifications conformes pour le fonctionnement optimum des équipements.
L'amplificateur doit-être correctement dimensionné pour "piloter" les transducteurs en puissance, tension, courant, impédance, amortissement et ses distorsions, transitoires et réponses en accord avec le niveau de qualité recherchée.
Si l'ensemble de ces caractéristiques sont atteintes, le prix ne sera justifié que par des éléments secondaires, tels que le nombre d'entrées et de sorties, l'ergonomie, l'esthétique, le marketing, le mode de production (artisanal, industriel) ou l'arnaque.
Maintenant, je peux comprendre que l'on recherche des "colorations" particulières par une adaptation ou des spécifications non optimisées et être pleinement satisfait du résultat. Effectivement, "moins par moins" est égale à "plus" et beaucoup pensent meilleur ce qui n'est en fait qu'une compensation.
Concernant les différences entre dac, à partir d'une bonne adaptation du convertisseur de base (quelque puces sur le marché de grands constructeurs), la différence parait illusoire, à moins que l'on juge d'étages de sorties qui ont les mêmes problématiques que les amplificateurs.
Le seul juge, amha, reste l'écoute naturelle en référence aux instruments, voix et acoustiques des lieux de concerts.
Airport Express-MF V-DAC-QUAD 44-Audiophonics Classe A-Ampli DIY à base de Tripath TA2022
AKG K702 "Bass mod"-AudioTechnica AD900X-Beyerdynamic DT880-DT911-DT990 Pro-DT1990 Pro-Custom One Pro
Grado SR80i-Philips X1-X2-Sennheiser HD600-HD650
renecito
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 290
Inscription: 28 Juin 2011 14:42
Localisation: 93 AUBERVILLIERS
  • offline

Message » 04 Fév 2015 15:12

jo_spart a écrit:Si j'extrapole vos dires, j'en déduis donc que l'investissement doit se porter en priorité sur les enceintes et que le reste de l'ensemble (DAC, Ampli, Cablage) ne serait finalement que "superflu".


Quand on sait que changer la valeur d'un condensateur de filtrage d'enceintes, conduit souvent à un changement total de restitution comme si on avait changer tous les autres éléments d'un système, c'est clair, la qualité d'un système repose sur celle des enceintes !
Joaile
 
Messages: 267
Inscription: 21 Juin 2014 13:05
Localisation: Poitiers
  • offline

Message » 06 Fév 2015 0:33

Exactement.

Aucune enceinte au monde ne passe le test du signal carré. Avec 90° (voir plus) de déphasage d'une octave à l'autre, des variation de niveau de plusieurs db, une réponse en fréquence catastrophique sur le grave (pour les bass reflex, donc la plupart des enceintes), etc.
Sans parler de la pièce d'écoute : et que j'te met +6 db ici, -3 là.

Pendant ce temps, on peut toujours essayer de se dire que ce dac est meilleur que celui-là alors qu'au dessus de -100 db, il n'y aucune différence mesurable quand nos salles d'écoute ont 80db de dynamique (et je suis gentil, pour avoir ça il faut écouter très fort dans une très bonne salle). Et quand on trouve un écart, il s'agit effectivement plus d'une coloration plus ou moins plaisante que d'un écart de qualité.

Numéro 1 : les enceintes, leur placement ainsi que le choix du point d'écoute. Base de la base avec souvent de gros compromis, car il faut un gros budget pour de bonnes enceintes et une salle dédiée de bonne taille.

1 bis : pour ceux qui peuvent, traitement de la salle.

En 2 : ampli neutre (ou coloré selon les gouts mais attention on se lasse à la longue) qui "tienne" les enceintes, adapté à leur rendement, à la taille de la pièce et au volume sonore souhaité. Amortissement, puissance, etc. Un trop petit ampli sur de trop grosses enceintes par exemple ne tiendra pas les graves qui vont devenir trop présents, baveux, trop ronds, pas secs et précis.
Exemple : je suis passé d'un Atoll IN80 à un PR300+AM200 sur des JMLab spectral 913.1. Mieux (graves plus secs) mais pas si grosse différence que ça. J'ugrade les enceintes sur des dynaudio C2, toujours avec l'AM200. Ensuite, je remplace l'AM200 par un Krell FPB 400cx : révolution complète !

En 3 : la source. Eviter les vielles sources numériques, souvent "dures" à l'oreille, prendre un truc avec de bons étages de sortie, pour les reste, les différences sont très subtiles en regard des points précédents.

Tout le monde n'est pas de et avis, je sais ... ;)
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2276
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC