Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Différences entre PCM et DSD

Message » 07 Avr 2013 22:42

...
Dernière édition par jpHiFi le 19 Mai 2013 16:08, édité 1 fois.
jpHiFi
 
Messages: 667
Inscription: 31 Jan 2011 13:47
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Avr 2013 22:42

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Avr 2013 22:47

La première image c'est de l'encodage en PCM 44 d'un signal carré (raide, hum :D ), la seconde c'est de l'encodage PCM 96 du même signal carré.
La légende exacte est sur le site.
Les images pour le DSD aussi.

Quant au filtre basse-bas, je veux bien, si quelques explications étaient données.

Amitiés
Thierry
ThierryNK
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1331
Inscription: 03 Juin 2012 12:48
Localisation: Saint Maur (94)

Message » 07 Avr 2013 22:54

Allez, un petit effort à notre apiculteur :lol:

La décomposition en séries de Fourier d'un signal carré de 10kHz??
:friend:
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Message » 07 Avr 2013 23:04

Les pentes de croissance et de décroissance sont amoindries, moins en 96 (vitesse d'une attaque)
Les maxima et minima sont des "points" en 44, les palliers sont mieux représentés en 96.
Il y a production d'oscillations quand on monte en fréquence d'échantillonnage, qui ne sont pas nécessairement audibles sur une majorité de systèmes Hifi.

Si essayer de comprendre les propriétés des algorithmes employés sur des exemples simples, ne te parle pas, saveriancouty, je n'y peux rien. Ce sont toujours des tests simples de genre qui sont employés quand on met au point des méthodes de discrétisation.
On peut espérer que tout marche bien sur des signaux plus complexes. Cela arrive parfois. C'est rare.

La montée rapide d'un signal carré est ce que j'appelais (sans doute maladroitement ici) "discontinuité".

Le "plateau" d'un signal carré permet de se faire une idée d'un signal à décroissance lente, comme celui d'une cymbale.

Une nouvelle fois, le lien donné plus haut (dont je ne suis pas l'auteur), contient beaucoup plus d'informations et d'illustrations que ce qu'on peut écrire dans le post d'un forum.

Amitiés
Thierry
ThierryNK
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1331
Inscription: 03 Juin 2012 12:48
Localisation: Saint Maur (94)

Message » 07 Avr 2013 23:21

...
Dernière édition par jpHiFi le 19 Mai 2013 16:08, édité 1 fois.
jpHiFi
 
Messages: 667
Inscription: 31 Jan 2011 13:47
  • offline

Message » 07 Avr 2013 23:27

ThierryNK a écrit:Les pentes de croissance et de décroissance sont amoindries, moins en 96 (vitesse d'une attaque)
Les maxima et minima sont des "points" en 44, les palliers sont mieux représentés en 96.
Il y a production d'oscillations quand on monte en fréquence d'échantillonnage, qui ne sont pas nécessairement audibles sur une majorité de systèmes Hifi.
...


Bonne Mère, c'est du grand n'importe quoi! :o



Bon, tu montres un signal carré à 10kHz... On peut décomposer ce carré en une série de sinusoïdes: une fondamentale à 10kHz, une harmonique 3 à 30kHz, une harmonique 5 à 50kHz... Jusqu'à une harmonique 7 à 70kHz pour obtenir un carré acceptable.

Dans l'image du haut, c'est le résultat du passage du carré dans un filtre passe bas de 20kHz: on n'a que la fondamentale, cad un sinus à 10kHz.

Dans l'image du bas, le passe bas est à 48 kHz: on a la fondamentale et l'harmonique 3.


Bref, tu confusionnes encore à plein tube: ce que tu montres n'a rien à voir avec la numérisation :friend:
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Message » 08 Avr 2013 0:07

Le signal carré du haut de chaque image et la courbe dite "output" en 44 ou 96 conduiront-ils ou pas aux mêmes "points" si on les numérise, respectivement en 44 et 96?

Amitiés
Thierry
ThierryNK
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1331
Inscription: 03 Juin 2012 12:48
Localisation: Saint Maur (94)

Message » 08 Avr 2013 0:29

On peut estimer la bande passante des signaux représentés dans ces diagrammes en considérant le coude des signaux carrés comme le plus brusque changement qui soit opéré, et en considérant que la précision du signal est égale à l'épaisseur du trait.
Le trait fait 4 pixels d'épaisseur. Il faut deux fois cette épaisseur pour définir une période d'un signal alternatif. Soit 8 pixels. D'autre part, le signal de 10 kHz est dessiné sur 200 pixels. On peut donc dire que la bande passante du signal représenté est 25 fois 10 kHz, soit 250 kHz.

L'erreur de raisonnement consiste à confondre "signal carré de 10 kHz" avec "signal de bande passante limitée à 10 kHz". Ici, notre signal carré de 10 kHz a une bande passante de 250 kHz.

Le diagramme montre simplement la chose suivante : si on numérise à 96 kHz un signal de 250 kHz, il sera limité à 48 kHz, et si on le numérise à 44.1 kHz, il sera limité à 22.05 kHz.
Pio2001
 
Messages: 5898
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 08 Avr 2013 3:11

Les signaux carres, c'est bien joli, mais je suis pas sur que l'on entende la difference entre un signal carre a 10 kHz (via générateur de signal) et une sinusoïde a 10 kHz a niveau sonores égaux, vus que les composantes d'ordre supérieur sont hors du domaine audible.

Pour être franc, je parierais cher qu'on ne puisse pas faire la difference en aveugle entre les deux.
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 08 Avr 2013 12:50

khaos974 a écrit:Pour être franc, je parierais cher qu'on ne puisse pas faire la difference en aveugle entre les deux.


C'est effectivement le cas à condition qu'il n'y ait aucune distorsion, notamment dûe au clipping, car un signal carré de 10 kHz peut allègrement dépasser le 0 dB numérique, et tous les DACs ne savent pas gérer ce dépassement. D'autre part, l'alignement des niveaux doit se faire en calculant le niveau théorique de la fondamentale du signal carré. Ni le niveau RMS ni le niveau de crête n'indiqueront quoi que ce soit d'utile en raison de la quantité massive d'énergie au-delà de 20 kHz.
Pio2001
 
Messages: 5898
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 08 Avr 2013 16:34

Pio2001 a écrit:
khaos974 a écrit:Pour être franc, je parierais cher qu'on ne puisse pas faire la difference en aveugle entre les deux.


C'est effectivement le cas à condition qu'il n'y ait aucune distorsion, notamment dûe au clipping, car un signal carré de 10 kHz peut allègrement dépasser le 0 dB numérique, et tous les DACs ne savent pas gérer ce dépassement. D'autre part, l'alignement des niveaux doit se faire en calculant le niveau théorique de la fondamentale du signal carré. Ni le niveau RMS ni le niveau de crête n'indiqueront quoi que ce soit d'utile en raison de la quantité massive d'énergie au-delà de 20 kHz.

Oui, merci pour les précisions.
khaos974
 
Messages: 1471
Inscription: 20 Mar 2006 20:46
  • offline

Message » 08 Avr 2013 17:38

Je remets cette vidéo en lien:

http://www.xiph.org/video/vid2.shtml :thks:

Toute personne intéressée par l'audio numérique devrait prendre le temps de bien la regarder: l'exposé est très accessible et sans simplisme (en plus, c'est sous-titré ;)).

Il y a tellement d'idées fausses sur ce sujet (merci les revues de hifi :roll: )

@+
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Message » 08 Avr 2013 19:57

saveriancouty a écrit:Je remets cette vidéo en lien:

http://www.xiph.org/video/vid2.shtml


Très bonne idée. Je ne me rappelais plus qu'elle traitait, entre autres, de la transformation d'un signal carré en sinusoïde une fois celui-ci échantillonné.
Pio2001
 
Messages: 5898
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 09 Avr 2013 7:22

J'ai cru comprendre que pour faire du DSD "natif" les enregistrements en studio devait se faire de manière analogique. Soit j'ai rien compris, soit, cela veut dire que les studios vont devoir repasser du numérique en analogique. Si tel est le cas, j'ai du mal à voir comment le DSD va pouvoir perçer au niveau des nouveaux enregistrements, alors qu'une grande majorité des studios ont tous pris l'habitude de travailler en numérique...et que je ne les vois pas faire cet investissement dans l'analogique...Je ne vois pas non plus comment les DSD " natifs" vont pouvoir sortir pour ce qui a été exclusivement été enregistré en numérique ? J'ai écris des conneries ?
cstien
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 711
Inscription: 17 Mar 2006 20:56
  • offline

Message » 09 Avr 2013 8:52

Bonjour.
Il ne s agit pas de revenir aux bandes magnétiques mais juste que les convertisseurs À/N utilisés pour la prise de son sortent en DSD et non en PCM. Puis idem pour toute la suite... (postproduction). Je ne sais pas combien de studios sont équipés en matériel spécifique, mais amha ça ne dois pas faire lourd...
Dernière édition par Denis31 le 09 Avr 2013 11:11, édité 1 fois.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse


Retourner vers Source dématérialisée et DAC