Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: niox et 17 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Différences entre PCM et DSD

Message » 07 Avr 2013 21:02

J ouvre ce topic afin de synthétiser les explications sur le PCM et le DSD ainsi que leurs différences...

A vous ! :grad:
drovich
 
Messages: 719
Inscription: 23 Fév 2012 19:29
Localisation: Annecy (74)
  • offline

Annonce

Message par Google » 07 Avr 2013 21:02

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 07 Avr 2013 21:11

Il s'agit de ne pas polluer un autre fil de discussion.

Je souhaitais juste attirer l'attention sur les points suivants:

- les hypothèses de decomposition en série de Fourier d'une fonction demandent une fonction "continue". Une fonction sans "'saut brutal".

- l'obligation de limiter le nombre de termes employés dans une représentation en série (somme finie et non infinie dans une série) dégrade la qualité d'une représentation d'un signal qui comporte des "périodes" très différentes.

Un exemple de signal "discontinu", est l'attaque d'un cuivre.

Un exemple de signal contenant des périodes différentes, est l'extinction du son d'une cymbale pendant qu'un autre instrument continue à jouer.

Les méthodes de numérisation, avant tout autre traitement, ont des limites intrinsèques, et des effets plus ou moins grands suivant la façon dont elles utilisent des théorèmes mathématiques dont il est courant d'oublier les hypothèses.

Ainsi, une série de Fourier ne saura jamais représenter un signal discontinu comme un Dirac.

Amitiés
ThierryNK
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1331
Inscription: 03 Juin 2012 12:48
Localisation: Saint Maur (94)

Message » 07 Avr 2013 21:17

Ça tombe bien: on n'a jamais ce type de signal dans un enregistrement... dont la bande passante est de toute façon limitée à 20kHz.
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Message » 07 Avr 2013 21:27

saveriancouty a écrit:Ça tombe bien: on n'a jamais ce type de signal dans un enregistrement...


:o :o :o

Un exemple de signal "discontinu", est l'attaque d'un cuivre.

Un exemple de signal contenant des périodes différentes, est l'extinction du son d'une cymbale pendant qu'un autre instrument continue à jouer.


Je redonne le lien donné dans l'autre fil.

Après tout, on ne donne pas à boire...

http://www.proba.jussieu.fr/~mazliak/De ... ctrale.pdf
ThierryNK
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1331
Inscription: 03 Juin 2012 12:48
Localisation: Saint Maur (94)

Message » 07 Avr 2013 21:29

Ah? Le fameux Dirac du trombone! :ko:
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline

Message » 07 Avr 2013 21:31

Je réponds donc ici à ThierryNK donc, pour ne pas en effet polluer l'autre fil.
ThierryNK a écrit:PCM, quel que soit le nombre de bits et l'échantillonnage, est dans l'incapacité génétique de représenter certains signaux.
A part ceux qui débordent sa bande passante, je ne vois pas. Des éclaircissements ?
...
En trelation avec le premier point, une attaque franche et rapide conduit à un signal discontinu à l'échelle de temps à laquelle on se place et qu'il est impossible le de représenter quel que soit le nombre de bits et l'échantillonnage.

Il faudra me montrer quel instrument peut produire une pression acoustique discontinue... c'est du grand n'importe quoi. Ce que tu veux dire, c'est qu'une attaque peut contenir localement des fréquences plus élevées que la bande passante induite par la fréquence d'échantillonnage du PCM qu'on utilise pour l'enregistrer, ça en revanche c'est possible (et ça n'a rien à voir avec les conditions d'application de la théorie de Fourier); c'est pourquoi on choisit cette fréquence d'échantillonnage de façon à couvrir au moins la bande audible... On n'enregistre donc pas l'intégralité du signal, mais la partie qui est intéressante.

En relation avec le point 2, un mélange de signaux dont certains à décroissance très lente (extinction de son) demande un grand nombre de termes dans la décomposition en série de Fourier.

Et alors ? je crois que tu confonds échantillonnage, série de Fourier et transformée de Fourier. Par contre, une extinction de son finit effectivement par passer en dessous du niveau minimal non nul représentable par un échantillon discrétisé; c'est pourquoi on choisit un nombre de bits adapté à la dynamique maximale que l'on souhaite enregistrer. Là encore, on enregistre pas l'intégralité du signal mais la "partie" intéressante.

Or l'encodage DSD possède lui aussi une bande passante et une dynamique limitées. Rien donc qui le distingue fondamentalement du PCM.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 07 Avr 2013 21:39

...
Dernière édition par jpHiFi le 19 Mai 2013 16:07, édité 1 fois.
jpHiFi
 
Messages: 667
Inscription: 31 Jan 2011 13:47
  • offline

Message » 07 Avr 2013 21:46

Pour le Dirac du Tombone, tu l'as par qui? :mdr:

Pour la pression discontinue d'un instrument, où est-ce que j'ai parlé de ça? Discontinuité physique/mathématique, cela dépend de l'échelle à laquelle on se place.
A l'échelle de la représentation choisie, la raideur des signaux est plus ou moins bien représentée, et peut-être une discontinuité mal reprentée in fine.

Le simple fait de lire qu'on "n'enregistre pas l'intégralité du signal, mais la partie intéressante" est une autre manière de le dire. Le mot intéressante" étant à définir sans doute.

Vu comment ça tourne et l'amabilité, la cordialité, la chaleur même de certains commentaires, et préférant avoir ce genre de discussions en face à face, je m'en vais planter ce soir quelques bulbes dans mon jardin.

Amitiés
ThierryNK
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1331
Inscription: 03 Juin 2012 12:48
Localisation: Saint Maur (94)

Message » 07 Avr 2013 21:55

...
Dernière édition par jpHiFi le 19 Mai 2013 16:07, édité 1 fois.
jpHiFi
 
Messages: 667
Inscription: 31 Jan 2011 13:47
  • offline

Message » 07 Avr 2013 22:04

ThierryNK a écrit:Pour la pression discontinue d'un instrument, où est-ce que j'ai parlé de ça?

->
ThierryNK a écrit:Un exemple de signal "discontinu", est l'attaque d'un cuivre.

Ce qu'on enregistre en tant que "son", c'est bien la pression acoustique produite par un (ensemble d') instrument(s) - mettant à part le cas des sons synthétique, mais qui n'apporte rien à ce débat. Or comme toute grandeur physique macroscopique, elle se représente par une fonction continue.
La "discontinuité" dont tu parles est un simple dépassement de bande passante, qui n'a rien à voir (j'insiste) avec la continuité au sens mathématique requise par l'analyse de Fourier.

Sur ce bonne nuit ;)

jpHiFi a écrit:Là-bas, les abeilles sont plus faciles à enfumer !

:mdr:
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4501
Inscription: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse

Message » 07 Avr 2013 22:16

C est triste de ne pas pouvoir avoir un échange respectueux entre adultes... Vraiment :cry:
Bonne nuit :zen:
drovich
 
Messages: 719
Inscription: 23 Fév 2012 19:29
Localisation: Annecy (74)
  • offline

Message » 07 Avr 2013 22:17

Denis31 a écrit:
ThierryNK a écrit:Pour la pression discontinue d'un instrument, où est-ce que j'ai parlé de ça?

->
ThierryNK a écrit:Un exemple de signal "discontinu", est l'attaque d'un cuivre.

Ce qu'on enregistre en tant que "son", c'est bien la pression acoustique produite par un (ensemble d') instrument(s) - mettant à part le cas des sons synthétique, mais qui n'apporte rien à ce débat. Or comme toute grandeur physique macroscopique, elle se représente par une fonction continue.
La "discontinuité" dont tu parles est un simple dépassement de bande passante, qui n'a rien à voir (j'insiste) avec la continuité au sens mathématique requise par l'analyse de Fourier.

Sur ce bonne nuit ;)

jpHiFi a écrit:Là-bas, les abeilles sont plus faciles à enfumer !

:mdr:


Merci de continuer la discussion de cette manière :D

Le dépassement de la bande passante dont tu parles, oui, bien sur! A la prise de son.

Une fois obtenu un signal "continu" (j'ai en tête une bande analogique par exemple), les "raideurs" (je change de mot pour essayer d'être certain que l'on parle de la même chose) qu'il présente (ou autres caractéristiques) vont ensuite être plus ou moins faciles à être représentées de manière discrète dans une représentation numérique. Je ne parle depuis le début que de la partie: "j'ai un signal, je le numérise".
Etre certain que l'on parle de la même chose est difficile par écrit sur un forum, surtout sous une pluie de Skuds.

jpHiFi a écrit:Là-bas, les abeilles sont plus faciles à enfumer !

:mdr:
Mais ces abeilles là ne sont pas perverses au point de piquer par plaisir, juste quand elle s'estiment en danger.
A moins que... :wink:

Amitiés
ThierryNK
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1331
Inscription: 03 Juin 2012 12:48
Localisation: Saint Maur (94)

Message » 07 Avr 2013 22:27

bonsoir

peut être ici des débuts de réponses à vos questions ? :

http://www.playbackdesigns.com/start-he ... reas-koch/

voici aussi qques liens pour des fichiers haute rés de qualité, et notamment DSD :

2L – http://2l.musiconline.no
Blue Coast Records – http://bluecoastrecords.com
Channel Classics Records - http://www.channelclassics.com/dsd.html
Cybele Records - http://cybele.de/
David Elias: http://www.davidelias.com
HighResAudio – http://highresaudio.com
music.e-onkyo – http://music.e-onkyo.com
Wheatus: http://wheatus.com

cdlt
AudioPhil33
 
Messages: 252
Inscription: 19 Mar 2013 2:01
  • offline

Message » 07 Avr 2013 22:32

Merci de venir à mon secours, une nouvelle fois, Audiophil33!!!

Une seule image vaut mieux que tout ce que j'ai essayé d'écrire. J'avais oublié cette page que pourtant je connais.

Image



Image
ThierryNK
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1331
Inscription: 03 Juin 2012 12:48
Localisation: Saint Maur (94)

Message » 07 Avr 2013 22:38

Ce que tu montres, c'est le résultat du filtre passe-bas analogique; ça n'a strictement rien avoir avec la numérisation proprement dite.

Que de confusions :oops:
saveriancouty
 
Messages: 1730
Inscription: 18 Sep 2005 22:05
  • offline


Retourner vers Source dématérialisée et DAC