Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: sebbs et 6 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

lecteur dématérialisé

Message » 12 Juin 2017 15:37

"j’aimerais savoir si un lecteur numérique de musique dématérialisé avait une influence sur la musicalité"

Aucune.


En espérant que ce soit assez court comme réponse ...
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2084
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Annonce

Message par Google » 12 Juin 2017 15:37

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 12 Juin 2017 15:45

En outre, la réponse a déjà été fournie dans les 5 premiers posts. Pour une réponse plus précise, il te faut répondre aux questions posées. Pour résumer : Quelle config et quels branchements sont envisagés.
Belial
 
Messages: 941
Inscription: 01 Juil 2003 15:48
Localisation: Ottange / Frontiere lux.
  • offline

Message » 12 Juin 2017 15:56

Moi pour même pas 3000€ je te fais un désenvoutement du matériel et de la pièce d'écoute et ça sera tip-top ;-)
Je peux aussi faire sur toi à distance, il y a un 'petit' supplément [emoji23]

Plus sérieusement, faut juste faire attention à être 'vraiment' bitperfect concernant le lecteur. Moi j'avais fait un test comparatif sous kodi, et selon le dac, les options dans les pilotes n'étaient pas les mêmes, et dans un cas c'est en creusant que je me suis aperçu que subrepticement un resampling était fait dans un cas…
ssebs
 
Messages: 173
Inscription: 23 Nov 2014 22:30
  • offline

Message » 12 Juin 2017 21:11

pierro53 a écrit:Merci pour toute c'est réponse qui au final ne réponde pas à ma question. Voila pourquoi j'ai mi longtemps à faire ce post. Peut ton me répondre simplement sans faire une dissertation philosophique?



Oops I did it again.

Je suis un peu responsable de la tournure "philosophique" de ce fil. Et de son rattachement à la polémique objectiviste/subjectiviste. Le sujet est un des points d achoppement classiques, un peu comme les cables.

Il y a eu heureusement une discussion intéressante sur l acoustique et l audibilité des détails de la reproduction sonore. Et sur le rôle de la sensibilité de l auditeur dans la construction de la musicalité.

Maintenant la position subjectiviste repose sur une incompréhension de la méthode expérimentale (ou une défiance vis à vis de la science) et au fond seuls des arguments d épistémologie peuvent la saper autant qu elle le mérite (et encore je te fais grâce de l aspect logique de la discussion).

Les faibLesses du point de vue objectiviste sont un ordre de magnitude plus petites (à -10 dB en quelque sorte) mais je ne peux m empêcher de les relever.

C est un des fonds du problème que tu as soulevé. La position de Java Alive est la plus plausible mais comme tout énoncé même laconique sa scientificité repose sur sa falsifiabilité.

Oh j ai rouvert le café philo.... Désolé.....
Candide2
 
Messages: 257
Inscription: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 12 Juin 2017 22:55

Oui, enfin dire que c'est dur d'entendre -60db et donc que -80db c'est encore plus dur (et admis comme la limite habituelle de l'oreille et des très bonnes salles) et donc que -120db ça s'entend pas du tout surtout avec un ampli de 100db de rapport s/b, je vois pas le côté philosophique.

On est plutôt au niveau addition/soustraction tendance CM1 grand max ... :ane:

Je vois surtout de nombreuses tentatives (parfois sympathiques) de noyer le poisson mais ça n'est que : 120-80 = 40db de marge entre le plus petit truc qu'on peu entendre et un éventuel impact de source numérique.
J'ai donné le lien qui permet d'écouter c'est quoi -Xdb.

Peux pas faire plus simple, enfin si, affirmer qu'il n'y a aucune différence point barre, mais ça fait un peut prêt à penser, non ? :hehe:
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2084
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 12 Juin 2017 23:53

JAVA Alive a écrit:Oui, enfin dire que c'est dur d'entendre -60db et donc que -80db c'est encore plus dur (et admis comme la limite habituelle de l'oreille et des très bonnes salles) et donc que -120db ça s'entend pas du tout surtout avec un ampli de 100db de rapport s/b, je vois pas le côté philosophique.

On est plutôt au niveau addition/soustraction tendance CM1 grand max ... :ane:

Je vois surtout de nombreuses tentatives (parfois sympathiques) de noyer le poisson mais ça n'est que : 120-80 = 40db de marge entre le plus petit truc qu'on peu entendre et un éventuel impact de source numérique.
J'ai donné le lien qui permet d'écouter c'est quoi -Xdb.

Peux pas faire plus simple, enfin si, affirmer qu'il n'y a aucune différence point barre, mais ça fait un peut prêt à penser, non ? :hehe:

non
Isabelle44
 
Messages: 630
Inscription: 16 Mai 2005 22:17
  • offline

Message » 14 Juin 2017 0:06

Les mesures conventionnelles de réponse en fréquence ou d énergie acoustique en fonction du temps donnent une image un peu biaisée car la phase n est pas mesurée. Je ne parierais pas ma chemise que des représentations en temps fréquence de signaux sonores bien choisis ne pourraient pas permettre pas de repérer des differences invisibles aux mesures conventionnelles.

Mais c est bien sûr en faisant plus de science, plus de mesures et plus de traitement du signal qu on pourrait repérer des differences non audibles en double aveugle. Notamment sur les transitoires, les attaques de notes, etc.....

En attendant, acheter un transport reseau a 4000€ ne parait pas une décision bien rationnelle.......
Candide2
 
Messages: 257
Inscription: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 14 Juin 2017 0:16

Si y a bien un truc qui peut pas bouger quand on reste dans le domaine du numérique, c'est bien la phase.
Ca se vérifie facile avec un signal carré.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2084
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 14 Juin 2017 7:27

Il faut quand même emettre des hypothèses pour affirmer que la phase ne bouge pas. Certains traitements numériques peuvent modifier la phase.
Les problèmes de phase apparaitrons également au moment de la conversion numérique-analogique, principalement en fonction des filtres qu'on va pouvoir (ou devoir) mettre. Il peut d'ailleurs être interressant de faire des manipulations en numérique, afin d'avoir moins de souci avec les filtres analogiques (et au passage avec la phase)
Le signal carré est assez problématique à mesurer (en analogique). A fur et à mesure qu'on va s'approcher de la 1/2 de la fréquence d'échantillonage, on devrait mesurer une belle sinusoide, à la plase du carré.

edit : un beau signal carré, pour notre oreille.

Image
Belial
 
Messages: 941
Inscription: 01 Juil 2003 15:48
Localisation: Ottange / Frontiere lux.
  • offline

Message » 14 Juin 2017 9:04

Aussi la non-linéarité intrinsèque des composants électroniques discrets comme transistors et diodes et les mystères des courants de fuite ouvrent la porte à bien des phénomènes durs à appréhender.

C est pour ca qu il faut plus de science et plus de mesures. Et accepter la possibilite qu elles donnent des résultats exotiques qui nécessiteront une révision de la théorie.
Candide2
 
Messages: 257
Inscription: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 14 Juin 2017 9:10

Qui a déjà fait des test sur l'audibilité d'un déphasage et du délai de groupe qui en découle ? C'est un test qui peu être fait rapidement :wink:
wakup2
 
Messages: 2707
Inscription: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Tours
  • offline

Message » 14 Juin 2017 11:29

Le sujet du topic, c'est sur la source numérique.
Je maintiens : strictement rien de rien sur la phase ne peut distinguer deux sources.
Ni sur l'amplitude d'ailleurs.

Pour modifier quelque chose à ce niveau, il faudrait modifier les nombres eux-mêmes. Faut bien comprendre que transmettre des nombres à plusieurs centaines de Mhz, on sait le faire depuis belle lurette pour un coût avoisinant les 3 cacahuètes. Alors à quelques centaines Khz ... :zzzz:

La seule chose qui peut se passer au niveau de la source numérique, c'est d'avoir un signal numérique plus ou moins bruité (dont le fameux jitter qui n'est qu'une manière temporelle de voir le bruit) : aucun nombre n'est perdu mais, en théorie, un bruit sur le signal numérique peut créer un bruit sur le signal analogique en sortie.

Sauf que :
- les signaux sont remis en forme sur n'importe quel DAC correct. Le signal numérique donné à la puce qui fait la conversion N/A n'est pas le signal qui sort de votre source numérique. Comprenez bien qu'un signal numérique peut être remis en forme autant qu'on le veut. Avoir un niveaui de bruit qui induit des pertes sur des signaux audio est en pratique impossible, ça a été démontré par des mesures sur ce forum.
- les bruits dont on parle sont extrêmement faibles (encore une foi, faut quantifier sinon ce qu'on dit ne veut rien dire). J'ai fait ce que j'ai pu pour générer le plus de bruits possibles en entrée de DAC avec des câbles numériques dénudés et enroulés autour d'alims ou en boule dans un PC : rien de mesurable sur ma carte son à -110db de rapport signal / bruit. C'est pourquoi je parle de bruit éventuel à -120db, encore qu'à ma connaissance, aucune mesure n'a montré un impact quelconque. Si vous en trouvez sur le net, je suis preneur.
- les puces DAC sont en général peu sensibles au bruit en entrée.
- des tests d'audibilité du jitter on été faits, il devient audible à des facteurs 100 ou plus de ce qu'un appareil d'entrée de gamme produit

Bref, chercher la meilleure source numérique en musique, c'est comme comparer des PC dans leur capacité à bien rendre une image à l'écran.

@Belial > en fait, un signal carré en numérique, ça n'existe pas. Le numérique est discret.
Quand les échantillons passent de valeur max à valeur min sur un signal numérique représentant un carré, il n'y a rien entre les deux. La transition est linéaire ? Verticale ? Sinusoidale ? Cette information n'est pas précisée dans le signal d'origine, je ne vois donc pas comment on peut la perdre.
1/2 de la fréq d'échantillonnage, c'est 22kz.
T’entends quelque chose à cette fréquence ?
C'est pourquoi 44khz a été choisi comme fréquence d'échantillonnage, la marge a été jugée suffisante par les concepteurs par rapport aux capacités de l'oreille humaine et ce que tu viens de décrire est un problème inhérent au numérique lui-même, aucune source numérique ne se différencie d'une autre à ce sujet.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2084
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 14 Juin 2017 12:02

JAVA Alive a écrit:@Belial > en fait, un signal carré en numérique, ça n'existe pas. Le numérique est discret.
Quand les échantillons passent de valeur max à valeur min sur un signal numérique représentant un carré, il n'y a rien entre les deux. La transition est linéaire ? Verticale ? Sinusoidale ? Cette information n'est pas précisée dans le signal d'origine, je ne vois donc pas comment on peut la perdre.
1/2 de la fréq d'échantillonnage, c'est 22kz.
T’entends quelque chose à cette fréquence ?
C'est pourquoi 44khz a été choisi comme fréquence d'échantillonnage, la marge a été jugée suffisante par les concepteurs par rapport aux capacités de l'oreille humaine et ce que tu viens de décrire est un problème inhérent au numérique lui-même, aucune source numérique ne se différencie d'une autre à ce sujet.


Ce n'est pas moi qui ait parlé de signal carré en premier :hehe: Je voulais justement illustrer que parler d'un signal carré 'hors contexte' n'as pas vraiment de sens, puisque justement, un fois restitué coté analogique, ce signal carré pouvait être une sinusoide parfaite, sans que cela ne pose problème.
Belial
 
Messages: 941
Inscription: 01 Juil 2003 15:48
Localisation: Ottange / Frontiere lux.
  • offline

Message » 14 Juin 2017 13:43

Ok, dans ce cas, je reformule :

Si il y avait des déphasages dans la bande audible, un signal carré à 100hz par exemple ne serait plus carré sur un oscillo en sortie de DAC.
Or, il est carré ou presque.
Les écarts par rapport à un carré parfait sont hors bande audible et sont liées au principe même du numérique ainsi qu'à la conversion vers l'analogique et aux circuits analogiques, aucun rapport avec la qualité de la source numérique.
Je vends des Dynaudio C2, Krell FPB 400 CX et DAC2 W4S, détails ici
Avatar de l’utilisateur
JAVA Alive
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 2084
Inscription: 12 Jan 2010 22:53
Localisation: Mayenne
  • offline

Message » 14 Juin 2017 17:45

Candide2 a écrit:
pierro53 a écrit:Merci pour toute c'est réponse qui au final ne réponde pas à ma question. Voila pourquoi j'ai mi longtemps à faire ce post. Peut ton me répondre simplement sans faire une dissertation philosophique?



Oops I did it again.

Je suis un peu responsable de la tournure "philosophique" de ce fil. Et de son rattachement à la polémique objectiviste/subjectiviste. Le sujet est un des points d achoppement classiques, un peu comme les cables.

Il y a eu heureusement une discussion intéressante sur l acoustique et l audibilité des détails de la reproduction sonore. Et sur le rôle de la sensibilité de l auditeur dans la construction de la musicalité.

Maintenant la position subjectiviste repose sur une incompréhension de la méthode expérimentale (ou une défiance vis à vis de la science) et au fond seuls des arguments d épistémologie peuvent la saper autant qu elle le mérite (et encore je te fais grâce de l aspect logique de la discussion).

Les faibLesses du point de vue objectiviste sont un ordre de magnitude plus petites (à -10 dB en quelque sorte) mais je ne peux m empêcher de les relever.

C est un des fonds du problème que tu as soulevé. La position de Java Alive est la plus plausible mais comme tout énoncé même laconique sa scientificité repose sur sa falsifiabilité.

Oh j ai rouvert le café philo.... Désolé.....

Tout ce qui se dit ici sur ce forum est subjectif : pas forcément vrai, pas forcément faux.
L’écoute d’une chaîne hifi est subjective. Est-elle systématiquement erratique pour autant ? Non. On peut objectiver l’écoute chaîne hifi sur tel ou tel point. Ex. : le relief sonore (étagement des plans sonores). En se concentrant sur ce point, il est facile de hiérarchiser l’écoute de deux lecteurs réseaux de marques différentes. Au moins sur ce critère, l’écoute subjective (forcément subjective) n’empêche nullement de formuler un avis… objectif.
Je n’observe aucune « position subjectiviste reposant sur une incompréhension de la méthode expérimentale » et pas davantage de « défiance vis à vis de la science ». Pourquoi ? Parce que la hifi n’est pas de la science, c’est ridicule. Seulement un usage. Il n’y a pas de point de vue "subjectiviste" ici. Il n’y a que des points de vue empiriques… subjectifs, y compris chez ceux qui s’affichent "objectivistes" dans les mesures, tout en se refusant à l’objectivation d’une écoute. Car si par des mesures on hiérarchise deux lecteurs réseaux de marques différentes, on les hiérarchise techniquement, et seulement techniquement. Rien de plus.
Rappelons la question initiale de ce forum : « j’aimerais savoir si un lecteur numérique de musique dématérialisé avait une influence sur la musicalité ».
Au vu des écoutes – la musicalité s’appréhende par l’écoute – effectuées par les prescripteurs les plus reconnus, la réponse est oui.
padcost
 
Messages: 953
Inscription: 08 Sep 2014 9:19
  • offline



Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message