Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: STaFFF et 7 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Remplacement du combo squeezebox Atoll dac 100

Message » 30 Oct 2017 17:01

En effet j'ai aussi posté chez le voisin !

Alors oui pour la freebox, j'arrive facilement à glisser sur son disque dur les fichiers et à les lire à distance depuis un autre PC par exemple. Par exemple la je les lis depuis mon PC portable que j'ai raccordé en USB à mon DAC Atoll. Ma foi, c'est pas si mal...
D'ailleurs impossible d'entendre une différence entre le fichier lu en local sur la machine avec VLC ou lu à distance sur la Freebox...
Je reste quand même toujours aussi circonspect quand je lis la prose de certains qui disent entendre des différences selon le cable RJ 45 employé. Je reste informaticien avant d'être audiophile et pour moi un bit et un bit...

D'après mon revendeur qui a fait l'installation chez un client, le node 2 trouve directement le disque dur de la freebox et une fois les fichiers indexés, ça marche. Si c'est fiable dans le temps c'est parfait. Ca doit en effet être sur du bon vieux protocole de partage samba (smb).

Du coup je sais pas si je pourrais me faire prêter le yamaha par contre, mais la comparaison aurait été idéale à faire !

A suivre, je ne manquerais pas de vous tenir au courant sur ce poste. Je récupérerais jeudi après midi le bluesound je pense.
kaiser38
 
Messages: 116
Inscription: 08 Juil 2008 15:38
  • offline

Annonce

Message par Google » 30 Oct 2017 17:01

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 31 Oct 2017 2:16

Ah. Alors ça devrait bien marcher. Le biniou est un peu cher mais je le trouve agréable à utiliser. Je le prefere à un pc daphile sans optimisation particulière. J ai pas compare avec le Yamaha qui semble aussi bien plaire.

Pour bits are bits, je n en sais fichtre rien. Je n entends que peu de différence entre sources numériques correctes (il y en a de mauvaises). Il y a des gens qui en entendent avec de meilleurs systemes que le mien. J ai l impression que si on veut ergonomie et performances les prix explosent.
Candide2
 
Messages: 260
Inscription: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 31 Oct 2017 12:05

Oui ce petit Yamaha semble pas mal aussi et 150€ moins cher.
Je me demande même si la fiabilité du musicast n'est pas meilleur que bluos.

J'ai quand même du mal à comprendre ce qui empêche les constructeurs de faire des appareils fiable, performant à une époque où pour 200€ tu as un téléphone qui fait des meilleures photos qu'un appareil photo compact d'il y a quelques années.

Pourtant la dématérialisation c'est pas nouveau. Ça fait presque 20 ans que j'écoute des mp3, d'abord depuis un ordinateur avec la carte son, puis ensuite via un lecteur réseau en flac.
À croire que pour convaincre les audiophiles d'une certaine génération il faut forcément que l'appareil fasse 20kilo coûte le prix d'une bagnole d'occasion... Avec pourtant une ergonomie à faire pâlir une fiche de paye de l'administration centrale.

A+
kaiser38
 
Messages: 116
Inscription: 08 Juil 2008 15:38
  • offline

Message » 31 Oct 2017 12:58

bah un chromecast audio ça vaut moins de 50 balles..., des lecteurs réseau pas cher il y en a quand même pas mal .... il ne sont juste pas pris au sérieux par les audiophiles et pas toujours à raison ...
perso je suis tres satisfait de mon R-pi1 plus interface i²s/spdif raccordé à des enceintes actives et en terme de fiabilité pas grand chose à dire, il tourne H24 depuis plus de 3ans et demi et l'ensemble m'a couté moins de 100€
j_yves
 
Messages: 4200
Inscription: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 01 Nov 2017 12:36

Dernièrement sur le site de qobuz est parue la recension d un lecteur reseau d-stream a 150€ qui integre streaming, radios, lecture locale, est gapless, doté d une sortie optique et d une entree rj45, lecteur qui va sortir bientôt et fait tout ce qu il faut sur le papier.

A ma connaissance, c'est le premier lecteur reseau integrant toutes ces fonctions à mon sens indispensables (notamment le gapless) a moins de 300€.

Ce que je ne sais pas c est si c est gapless avec qobuz, le seul petit défaut que je trouve à Yamaha Musiccast. Je ne sais pas non plus comment se comporte l appli proprietaire.
Candide2
 
Messages: 260
Inscription: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 01 Nov 2017 15:00

A propos de Chromecast audio, l'application android HiFi-Cast est la seule qui soit gapless pour le CA et que j'ai trouvé jusqu'à présent. Il faut quand même aller dans les settings pour activer la chose.

Voici le tuto.
Dans Hifi-Cast en haut à gauche, taper sur les 3 barres verticales pour accéder aux réglages (Settings)
- taper sur "Chromecast"
- taper sur "chromecast gapless playback" => Always
Et voilà!

Essais persos réussis avec les albums "Dark Side of the Moon" de Pink Floyd et "Tubulars Bells II" de Mike Oldfield encodés en FLAC (rip CD).
Serveurs audio: MinimServer sur PC et Daphile sur netbook Asus. :bravo:
Elric17
 
Messages: 197
Inscription: 08 Juin 2015 16:49
  • offline

Message » 01 Nov 2017 17:07

Ah. Voici une astuce bien utile. Le défaut résiduel est l absence de gapless avec les services de streaming.
Candide2
 
Messages: 260
Inscription: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 01 Nov 2017 19:29

J'ai finalement acheté d'occasion à une personne le Yamaha wcx 50. Ainsi je le mouille pas trop, avec la revente de l'atoll 100 (déjà vendu) et à vente de la SB (en cours) ça me revient pas bien cher.

Je prendrai le temps par la suite de tester des DAC.

Cordialement
kaiser38
 
Messages: 116
Inscription: 08 Juil 2008 15:38
  • offline

Message » 09 Nov 2017 13:23

Bonjour,

Après branchement de l'appareil reçu hier soir, il s'avère que le résultat est excellent. Je suis carrément surpris du gain qualitatif à l'écoute.

Je suis plutôt "objectiviste" de nature et clairement je n'ai jamais perçu de différence qui me laisse sur le cul avec des histoires de câbles ou autres délire audiophile.

D'ailleurs ma précédente expérience, DAC de la squeezebox branché en RCA sur l'ampli Versus DAC Atoll 100 ne m'avait pas convaincu. L'apport était modeste ; tout au plus cela sonnait un peu différemment, c'était un peu plus "rond". D'ailleurs je n'avais perçu aucune différence notable entre la sortie optique et la sortie coaxiale (je passais en coaxial par praticité : câble plus court que mon câble optique).
Et enfin, les dernières écoutes du DAC en USB branché sur mon PC portable, avec lecture depuis Foobar donnait un résultat parfaitement équivalent. J'avais testé une lecture de fichier en local sur le PC et des fichiers sur le NAS de la freebox sans constater de différence à l'oreille.

Je suis donc clairement convaincu que peu importe la manière dont on envoie le fichier (streamer réseau, ordi...) dès lors que celui ci n'est pas corrompu. Foutre des fortunes dans un transport de fichier me semble une belle foutaise. En achetant une passerelle réseau à 2000€ ou plus, on paye juste une marque, un appareil au design qualitatif, pesant 15 kilos, avec beaucoup d'aluminium et de cuivre. Ce coté "audiophile" fait vendre. Mais l'appareil à 300 balles en plastique, fait le même job dès lors qu'il est conçu correctement d'un point de vue électronique. C'est le cas des appareils grand public, Pioneer, Yamaha ou autre. Faut pas se leurrer, ces ingénieurs japonais là n'ont rien à apprendre des marques Européenes ou US chic et choc... Pire, les applications sont parfois (souvent...) meilleurs sur des produits grand public... Et forcément quand un appareil grand public (et pas cher) est vendu à 1 million d'exemplaire, on peut avoir une vraie communauté de gens apte à faire remonter des problèmes techniques (cas de la SB et LMS). Alors que l'appareil à 2000€ vendu à 1500 exemplaires ne verra jamais ses bugs résolus...

Il faut toutefois noter qu'un appareil audiophile haut de gamme aura pour lui l'avantage d'une fiabilité, par exemple au niveau de l'alimentation, que n'a pas un appareil plus modeste comme l'est la squeezebox. Mon alim (surement chinoise) à découpage n'aura pas tenu 8 ans. En même temps vu le prix de l'appareil c'est pas bien grave...

La seule chose que j'ai pu constater avec des liaisons un peu mal foutues, comme par exemple le DAC branché en USB sur l'ordi et qui lit un fichier distant sur un serveur, c'est la présence parfois d'artefacts (genre cliquetis) dans un morceau. Ces erreurs de lecteurs ponctuelles, du à des erreurs dans le transport sont très désagréables. Ça peut venir de l'ordi qui se met à ramer pour une raison x ou y (processeur trop sollicité à un moment), une erreur de transfert entre la passerelle réseau et l'ordinateur. Comme il n'y a pas forcément une mise en cache du fichier très fiable, cela peut déconner aléatoirement.
Chose qui ne se passe pas sur un bon streamer réseau qui va lui corriger ce genre de soucis.

Bref, après toutes ces réflexions et essais, tout laisse à penser que ce qui fait la musique, c'est bel et bien le DAC et la sortie RCA de celui ci, après décodage des puces Burr Brown 1796 dans le cas de mon Atoll 100.

Pour le Yamaha WCX-50, c'est un convertisseur ESS Sabre. Et clairement il faut admettre la très notable supériorité de ce dernier au DAC Atoll. La scène sonore prend une ampleur dans les deux sens, meilleure séparation des canaux et surtout une bien meilleure profondeur dans l'écoute. La voix se détache nettement plus des instruments. J'ai constaté également un meilleur niveau dans le grave.
Aussi certains sons apparaissent plus nettement, paraissent plus naturel. On redécouvre certains enregistrement. Et fatalement les enregistrements moyens paraissent encore plus pénible à écouter.
Je remarque aussi qu'à bas volume, c'est agréable, car on garde la même qualité d'écoute et notamment l'impact dans le grave. On a pas besoin de monter le volume pour avoir toute la musique.

En tout cas, je ne pensais pas gagner autant au niveau de la source. Pour rappel, le reste est constitué d'un ampli vincent hybride SV 236 de 150 watts et de la paire de Zaph Audio SR-71. Bref du sérieux.

Pour m'amuser, j'ai bien envie de me faire prêter un dac haut de gamme par un revendeur...
kaiser38
 
Messages: 116
Inscription: 08 Juil 2008 15:38
  • offline

Message » 09 Nov 2017 14:06

Heuuu il faut peut voir aussi sur quoi on écoute et dans qu'elle condition non ? C'est un peut rude comme message .. Alors sur une paire de "petites" enceintes dans un salon avec Baie vitre2 , Balcon , carrelage et mur en place avec quelque biblio autour du canapé en cuir je veux bien, après sur de très belles enceintes dans un environnement intégralement traité avec une électronique qui suit ( et je ne parle pas que du DAC même si comme toi j'pense que c'est un point crucial dans une installation ) il y a un monde ou d'un côté on notera très peut de changement et de 'autre ce que certain appel l'Idiophilie prend tous sont sens .


Entre Ce que je pense, Ce que je veux écrire, Ce que j'écris, Ce que vous lisez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..
Avatar de l’utilisateur
Gandalflux
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 44688
Inscription: 07 Avr 2008 23:03
Localisation: Luxembourg
  • offline

Message » 09 Nov 2017 15:03

Je fais juste part d'une expérience.

Le problème c'est qu'il faut faire vraiment le distinguo entre ce qui a un vrai impact sur le signal audio et ce qui correspond à l'épaisseur de trait...

Avec le numérique, pour moi - et j'attends qu'on me démontre le contraire (par l'écoute en aveugle, les mesures...) - la seule chose qui a un vrai impact c'est la conversion numérique / analogique.
Le transport du signal numérique, si le matériel n'est pas complétement conçu débilement (mauvais schéma d'implantation des composants qui induit du bruit dans tous les sens) on est dans l'épaisseur du trait.
Il faut arrêter à un moment de se pignoler avec des histoires d'horloge, de "jitter" quand nos appareils intègrent des composants à quelques dollars qui sont tout à fait apte à sortir des signaux dont l'ordre de grandeur (on parle en pico secondes) est à peine mesurable.

Pour moi, cette notion de transport de données, c'est la même chose que les transports des électrons dans un câble en cuivre. Il y a (heureusement pour les fabricants de câble en rhodium) des convaincus...

En revanche, ce qui est plus net, c'est le fait que techniquement les puces de conversion du vieux Dac Atoll sont aujourd'hui dépassées techniquement. Comme le sont les premiers lecteurs CD d'époque...
Et qu'aujourd'hui, une bonne puce DAC dans un appareil honnêtement conçu en 2016 fait mieux le boulot qu'un machin des années 2000...
Je ne vois que ça.
Alors il y aura toujours des gens qui préféreront un "DAC à l'ancienne" qui aura un son qui cachera le défaut d'une enceinte. Ça peut se concevoir.

J'entendais encore un revendeur me dire qu'il estimait que mon installation équivalent à 5000€ avait besoin d'au moins 20% d'investissement en câbles secteurs, câbles modulations...
Sous entendu que mon jeu de cable Oehlbach, déjà trop cher payé je trouve (70€ le cable modulation de 50cm, surement autant pour les 2*3m de câbles d'enceintes), serait le maillon faible de ma chaîne...

C'est aussi ce qui me gène notoirement au niveau des sources analogiques comme le vinyle. Il y a, à contrario bien plus de chose qui peuvent avoir objectivement un impact sur le son.
Évidemment en premier lieu la cellule et son réglage ! Mais aussi la qualité des moteurs pour assurer une vitesse de rotation parfaitement constante (j'entends du pleurage parfois sur ma platine Music Hall à 500€), le préampli phono, la qualité du bras et de la platine qui peut induire du bruit...

Bref l'optimisation d'un tel système demande beaucoup de fric et surtout beaucoup de temps passé.

Alors qu'avec le dématérialisé il n'y finalement - contrairement à ce que certains veulent nous faire croire avec des notions qui tiennent du mythe et des cables ethernet de luxe pour lire Qobuz en streaming - que peu de facteur qui influe sur le message sonore...
kaiser38
 
Messages: 116
Inscription: 08 Juil 2008 15:38
  • offline

Message » 09 Nov 2017 15:14

Yep on c'est pas compris :ko: Mais c'est pas grave .


Entre Ce que je pense, Ce que je veux écrire, Ce que j'écris, Ce que vous lisez, Ce que vous comprenez... il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..
Avatar de l’utilisateur
Gandalflux
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 44688
Inscription: 07 Avr 2008 23:03
Localisation: Luxembourg
  • offline

Message » 10 Nov 2017 10:36

Merci pour le retour. Ce petit yam, l essayer, c est l adopter. Tu n es pas le premier. Il fait partie des 3-4 lecteurs reseau d entree de gamme (enfin, deja pas donnés, parfaits pour une chaîne déjà assez chouette) qui sont vraiment bien. En général les gens en essayent un seul.

Je crois comprendre que tu le preferes à la sbt, en tous cas que tu preferes son dac à l atoll. Pour être vraiment sûr que c est le dac (si tu l as encore, je ne me souviens pas) peut être pourrais tu tester ce qui se passe en mettant le yam en coax sur ton vieux dac?

Mes idées sont proches des tiennes mais j ai quand même un doute sur l importance relative du dac, du transport reseau et de l interface dans la lecture reseau. Il y a des subjectivistes intelligents qui insistent sur la qualite des horloges et de la liaison transport/dac (le mieux etant quand le dac et le transport sont intégrés par le fabricant).
Candide2
 
Messages: 260
Inscription: 10 Déc 2016 10:24
  • offline

Message » 16 Nov 2017 8:29

Hello,

Je viens de découvrir le remplaçant idéal d'une Squeeezbox Touch pour celui qui comme moi l'utilise avec un DD externe et un DAC :)

https://www.audiophonics.fr/fr/lecteurs ... 12429.html
Guéguette
 
Messages: 327
Inscription: 03 Nov 2006 14:35
Localisation: Montigny le Bretonneux
  • offline



Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message