Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: niox, ROL333 et 13 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

service de ripping de CD

Message » 10 Mar 2013 12:39

le rippage et taggage par soi-même prends du temps mais ce n'est pas insurmontable. La sauvegarde sur plusieurs disques dur est elle indispensable.
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Annonce

Message par Google » 10 Mar 2013 12:39

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Mar 2013 13:07

seb1971 a écrit:Salut

J'ai fais ripper mes cd via cd convert. Sérieux, rapide, et toujours joignable pour répondre aux questions.


Et on peut avoir une idée des tarifs ? (Pour 100 CD par exemple) Car sur le site CD convert, aucun tarif n'est indiqué.
dabass
 
Messages: 3203
Inscription: 09 Juil 2007 0:14
  • offline

Message » 10 Mar 2013 17:17

Vultork a écrit:Bonjour

Pour les pochettes, je rappelle (je le fais souvent) que l'on peut aussi utiliser l'excellent et gratuit Album Art Downloader (en anglais) pour ceux qui utilisent Windows :
http://sourceforge.net/projects/album-art/

@+
Vultork

Je confirme : tout simplement génial ;-)
LeBienHeureux
 
Messages: 3100
Inscription: 06 Déc 2007 22:15
Localisation: 02
  • offline

Message » 20 Mai 2013 11:14

dabass a écrit:
seb1971 a écrit:Salut
J'ai fais ripper mes cd via cd convert. Sérieux, rapide, et toujours joignable pour répondre aux questions.

Et on peut avoir une idée des tarifs ? (Pour 100 CD par exemple) Car sur le site CD convert, aucun tarif n'est indiqué.

N'hésite pas à la contacter (Eric), je viens de lui faire faire mes 500+ CD classiques, c'est un plaisir :D . Me reste à voir pour mes 800+ pop/jazz ;)
Il est de bon conseil, très pro, beaucoup d'expérience et de tuyaux, et une bonne database pour les tags classiques (ça compte !!!).
SonyKD65A1/KRP500A/OnkyoPR-SC5509/OppoUDP203/EmotivaUPA-500/SonusFaberToy4.0/JamoC/SmythRealiserA8
CEC TL-51X/LogitechTransporter/TrinnovMagnitude32/PassLabsx250.5/ARC D-70/MagnepanMG3.6R/RythmikAudio15"
ChordMojo/AudezeLCD-X/AurisHA2
Avatar de l’utilisateur
merlinus98
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1328
Inscription: 30 Mai 2005 12:55
Localisation: Monaco
  • offline

Message » 20 Mai 2013 11:58

juste une petite question d'un néophyte qui ne veut pas polluer le post,je veux dc passer moi aussi à la dématérialisation
et dc ripper mes 350 CD: le format FLAC est il le meilleur pour conserver à l identique la qualité du cd( le format de départ étant le WAV représente plus de place à stocker??)
merci à l avance pour vos réponses
DR NO
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1063
Inscription: 06 Sep 2001 2:00
  • offline

Message » 20 Mai 2013 12:01

oui le flac est bien meilleur que le wav pour ripper les cd : outre le gain de place, il permet d ajouter des tags...
Hi-fi : nas Qnap TS221, Transporter, Classé 2200i, Vivid Audio, Rel
HC : Pio KRP 500A, Vivid, Scandyna Minipod & Cinepod, Pana BDT 270, Yamaha Rxa 1040
Avatar de l’utilisateur
JG Naum
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 5348
Inscription: 12 Mar 2005 20:08
Localisation: Paris

Message » 20 Mai 2013 12:15

En ce qui me concerne, je suis aussi passé par CDConvert. Je confirme qu’Eric (Eric CDC sur HCFR) est de très bon conseil, et surtout permet une flexibilité proche de ce qu’on aurait en rippant soi-même.

Pour mémoire, dématérialiser sa discothèque, ce n’est pas juste passer du temps à ripper ses CD (encore qu’à partir de quelques centaines, le temps passé est énorme). C’est aussi et surtout la question des tags dont on veut disposer une fois les CDs rippés. Et de cette stratégie de taggage dépend la fonctionnalité de la CDthèque dématérialisée.

J’avais déjà relaté mon expérience sur d’autres fils.
post176681469.html?hilit=Fr%20Lem%20CDC#p176681469
post176910247.html?hilit=Fr%20Lem%20CDC#p176910247
post177207295.html?hilit=Fr%20Lem%20CDC#p177207295
Fr-Lem
 
Messages: 399
Inscription: 07 Nov 2009 16:07
Localisation: Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2013 13:21

JG Naum a écrit:oui le flac est bien meilleur que le wav pour ripper les cd : outre le gain de place, il permet d ajouter des tags...

+1 sur les 2 remarques
SonyKD65A1/KRP500A/OnkyoPR-SC5509/OppoUDP203/EmotivaUPA-500/SonusFaberToy4.0/JamoC/SmythRealiserA8
CEC TL-51X/LogitechTransporter/TrinnovMagnitude32/PassLabsx250.5/ARC D-70/MagnepanMG3.6R/RythmikAudio15"
ChordMojo/AudezeLCD-X/AurisHA2
Avatar de l’utilisateur
merlinus98
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1328
Inscription: 30 Mai 2005 12:55
Localisation: Monaco
  • offline

Message » 20 Mai 2013 13:51

Fr-Lem a écrit:En ce qui me concerne, je suis aussi passé par CDConvert. Je confirme qu’Eric (Eric CDC sur HCFR) est de très bon conseil, et surtout permet une flexibilité proche de ce qu’on aurait en rippant soi-même.

Pour mémoire, dématérialiser sa discothèque, ce n’est pas juste passer du temps à ripper ses CD (encore qu’à partir de quelques centaines, le temps passé est énorme). C’est aussi et surtout la question des tags dont on veut disposer une fois les CDs rippés. Et de cette stratégie de taggage dépend la fonctionnalité de la CDthèque dématérialisée.

J’avais déjà relaté mon expérience sur d’autres fils.
post176681469.html?hilit=Fr%20Lem%20CDC#p176681469
post176910247.html?hilit=Fr%20Lem%20CDC#p176910247
post177207295.html?hilit=Fr%20Lem%20CDC#p177207295


Peu de renseignements sur la stratégie de "taggage", en fait si l'on suit tes liens... :(

Combien coûtent les services de CD Convert : cela fait plusieurs fois que c'est demandé, sur différents sujets, et à ma connaissance jamais personne ne répond. :o

Rappelons tout de même que ripper soi-même sa discothèque n'est pas du tout insurmontable : il faut juste avoir le bon outil.

Sous PC : EAC (gratuit et installation simplifiée grâce au tuto d'HCFR) ou DbPoweramp (payant mais plus ergonomique) et si l'on n'est pas maniaque du bit perfect : Itunes dont le service de métadonnées (Grace Note) est de loin le meilleur est parfait sur PC comme sur MAC.

A noter que malheureusement, celui d'EAC est médiocre et que si dBPoweramp propose la remontée de plusieurs services de métadonnées (et les pochettes), malheureusement il n'y a pas Grace note.

De toute façon, il faut reprendre à la main les taggs qui remontent automatiquement pour les vérifier et les corriger : c'est une obligation.

Pour en venir à la stratégie de taggage : elle est simple et obéit à une norme et à des règles dont il ne faut pas conseiller aux autres d'en dévier (mais chacun fait ce qu'il veut chez lui !).

Artistes : il faut mettre plage par plage ceux qui jouent sur cette plage là

Artiste de l'album : il faut choisir l'artiste le plus important du disque rippé et mettre ce même nom à toutes les plages du CD rippé.

Compositeur : plage par plage il faut mettre le nom du compositeur de l'oeuvre qui figure sur cette plage.

Titre de l'album : il faut donner le même nom à toutes les plages du même CD.

Ainsi taggés, les CD seront correctement rangés dans tous les players : d'Itunes à Winamp en passant par foobar et Jriver.

Les albums en plusieurs CD seront numérotés dans la case ad hoc : disque 1 de 2, disque 2 de 2 (par exemple).

Et si le player range lui-même les fichiers et les dossiers sur le disque dur : chaque disque sera ainsi dans un seul dossier qui contiendra toutes les plages du CD classées dans l'ordre des plages sur le CD originel.

Voici à peine simplifiée la stratégie standard de ripp des CD d'une discothèque qui conserve pour chaque disque rippé sa configuration originelle. Les listes de lectures, les outils de recherches, les onglets disponibles permettent d'avoir une présentation plus personnelle de sa bibliothèque, mais elle se fera à partir d'une base de dossiers et de fichiers bien rangés de façon standard !
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2013 14:21

haskil a écrit:...
Pour mémoire, dématérialiser sa discothèque, ce n’est pas juste passer du temps à ripper ses CD (encore qu’à partir de quelques centaines, le temps passé est énorme). C’est aussi et surtout la question des tags dont on veut disposer une fois les CDs rippés. Et de cette stratégie de taggage dépend la fonctionnalité de la CDthèque dématérialisée.
...
Combien coûtent les services de CD Convert : cela fait plusieurs fois que c'est demandé, sur différents sujets, et à ma connaissance jamais personne ne répond. :o
...

En effet, j'ai essayé moi-même, j'ai fait environ une trentaine de CD pop/jazz, c'était déjà long, mais au bout de 5 CD classiques, j'ai renoncé, notamment à cause des tags complexes. :-?
Eric (CDC) m'a beaucoup aidé après de nombreux échanges (12 mails en fait) à trouver l'organisation physique (nom de répertoire/fichiers) et surtout contenus des tags, en respectant à la lettre les subtilités que je demandais.
Il est le mieux placé pour parler de ses tarifs, mais il travaille par devis et calcule le prix de CD selon plusieurs critères (dont la quantité bien sûr, mais le travail à faire sur les tags, le genre de musique, les formats de rip désirés - on peut en avoir plusieurs...): je n'ai eu son devis définitif pour mes 500+ CD classiques qu'après plusieurs échanges, en y ajoutant le transport mais surtout le niveau d'assurance que l'on souhaite.
Donner un prix brut au CD est difficile.
SonyKD65A1/KRP500A/OnkyoPR-SC5509/OppoUDP203/EmotivaUPA-500/SonusFaberToy4.0/JamoC/SmythRealiserA8
CEC TL-51X/LogitechTransporter/TrinnovMagnitude32/PassLabsx250.5/ARC D-70/MagnepanMG3.6R/RythmikAudio15"
ChordMojo/AudezeLCD-X/AurisHA2
Avatar de l’utilisateur
merlinus98
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1328
Inscription: 30 Mai 2005 12:55
Localisation: Monaco
  • offline

Message » 20 Mai 2013 15:37

Je n'ai pas demandé un prix au CD brut : mais une idée du prix demandé, par exemple toi combien cela t-a-t-il couté ?

Par ailleurs, il n'y a pas de subtilités particulières à respecter tagger ? Et pas davantage pour l'architecture du stockage des fichiers et des dossiers; si les taggs sont faits de façon standard, alors tous les players permettront d'organiser sa bibliothèque de la façon souhaitée... sans que cela n'ait la moindre influence sur la façon dont les fichiers et les dossiers sont rangés sur le disque dur.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2013 15:38

Quelque chose me dit que certains d'entre nous se font une montagne de choses qui sont en réalité simples mais à faire de façon rigoureuse.

J'écoutais ainsi récemment un entretien avec Damien Plisson, le père d'Audirvana, qui disait des choses fausses et/ou inutiles au sujet du tagg des disques classiques. Ce qu'il édictait était faux car il raisonnait sans être compétent sur le fond (il ne connait pas et le dit d'ailleurs la musique) et sans prendre la mesure de ce qu'il avance : son propos était en gros de dire du mal des taggs mis en avant dans les actuels players, dont Itunes, en regrettant que l'on ne puisse pas avoir une case chef d'orchestre, choeur, etc.

C'est insensé : car ce propos qui pourrait être celui d'un archiviste, et encore même pas vraiment, n'est d'aucune importance dans la pratique car le système des taggs et des recherches complexes que font tous les players rend inutile de créer des taggs à rallonge.

Si, par exemple, j'écris comme taggs :

Nom du morceau Concerto pour piano et orchestre n° 20 en ré mineur KV 466 : 1. Allegro
Artiste Clara Haskil, Orchestre Philharmonia, Herbert von Karajan
Artiste de l'album Clara Haskil
Titre de l'album Mozart : Concertos n°s 20 et 24
Compositeur Wolfgang Amadeus Mozart
Genre Concerto

Je n'ai pas besoin d'une case Orchestre et je n'ai pas besoin d'une case Chef d'orchestre

Il suffit que je tape Karajan dans l'outil de recherche du player pour que ce disque remonte avec tous les disques dans lesquels cet artiste est cité dans telle ou telle case... Idem avec le nom de l'Orchestre Philharmonia

Or, une discothèque ne doit pas devenir un pensum dont la maîtrise des taggs exige une licence de musicologie (défaut de quelques bases de données qui sont terrifiantes de ce point de vue) ou un temps incroyablement long pour remplir les taggs d'un CD que l'on rippe : s'il faut créer une case par interprète (alors même que cela ne sert à rien) on n'en sortira évidemment pas.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2013 18:09

merlinus98 a écrit:
JG Naum a écrit:oui le flac est bien meilleur que le wav pour ripper les cd : outre le gain de place, il permet d ajouter des tags...

+1 sur les 2 remarques

merci à vous pour la réponse ..je vais donc me pencher sur le tuto qu'a fait Ogobert et tenter de le suivre le plus fidèlement
possible(au moins je vais essayer car je ne suis pas une bete en info , un simple utilisateur plutôt)
A quel moment les tags se rajoutent ils au fichier Flac?
DR NO
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1063
Inscription: 06 Sep 2001 2:00
  • offline

Message » 20 Mai 2013 18:33

DR NO a écrit:
merlinus98 a écrit:
JG Naum a écrit:oui le flac est bien meilleur que le wav pour ripper les cd : outre le gain de place, il permet d ajouter des tags...

+1 sur les 2 remarques

merci à vous pour la réponse ..je vais donc me pencher sur le tuto qu'a fait Ogobert et tenter de le suivre le plus fidèlement
possible(au moins je vais essayer car je ne suis pas une bete en info , un simple utilisateur plutôt)
A quel moment les tags se rajoutent ils au fichier Flac?


Ils s'ajoutent lors du rip : le logiciel extrait du PCM qu'il compresse juste après l'extraction (sans que tu n'aies rien à faire) pour remplir le conteneur Flac en associant les taggs, pochette comprise si elle a été intégrée lors du rip, et le fichier correspondant à la musique proprement dite.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49552
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • offline

Message » 20 Mai 2013 19:08

haskil a écrit:Quelque chose me dit que certains d'entre nous se font une montagne de choses qui sont en réalité simples mais à faire de façon rigoureuse.

J'écoutais ainsi récemment un entretien avec Damien Plisson, le père d'Audirvana, qui disait des choses fausses et/ou inutiles au sujet du tagg des disques classiques. Ce qu'il édictait était faux car il raisonnait sans être compétent sur le fond (il ne connait pas et le dit d'ailleurs la musique) et sans prendre la mesure de ce qu'il avance : son propos était en gros de dire du mal des taggs mis en avant dans les actuels players, dont Itunes, en regrettant que l'on ne puisse pas avoir une case chef d'orchestre, choeur, etc.

C'est insensé : car ce propos qui pourrait être celui d'un archiviste, et encore même pas vraiment, n'est d'aucune importance dans la pratique car le système des taggs et des recherches complexes que font tous les players rend inutile de créer des taggs à rallonge.

Si, par exemple, j'écris comme taggs :

Nom du morceau Concerto pour piano et orchestre n° 20 en ré mineur KV 466 : 1. Allegro
Artiste Clara Haskil, Orchestre Philharmonia, Herbert von Karajan
Artiste de l'album Clara Haskil
Titre de l'album Mozart : Concertos n°s 20 et 24
Compositeur Wolfgang Amadeus Mozart
Genre Concerto

Je n'ai pas besoin d'une case Orchestre et je n'ai pas besoin d'une case Chef d'orchestre

Il suffit que je tape Karajan dans l'outil de recherche du player pour que ce disque remonte avec tous les disques dans lesquels cet artiste est cité dans telle ou telle case... Idem avec le nom de l'Orchestre Philharmonia

Or, une discothèque ne doit pas devenir un pensum dont la maîtrise des taggs exige une licence de musicologie (défaut de quelques bases de données qui sont terrifiantes de ce point de vue) ou un temps incroyablement long pour remplir les taggs d'un CD que l'on rippe : s'il faut créer une case par interprète (alors même que cela ne sert à rien) on n'en sortira évidemment pas.


Oui et non : ceci n'est malheureusement pas vrai pour les utilisateurs de lecteurs réseau qui stockent leur discothèque sur un NAS. Il n'existe à ma connaissance aucun serveur sur NAS qui permette de faire des recherches avancées comme tu le dis. Ces utilisateurs de NAS ne peuvent naviguer que par arborescence et ne peuvent trouver Karajan qu'en sélectionnant au préalable l'arborescence "Artiste". Si Karajan n'a pas été placé en premier dans la catégorie "Artiste", cela devient difficile de le retrouver...La seule solution pour que les utilisateurs de lecteurs réseau puissent faire des recherches dans leur base de données, est d'utiliser Jriver sur un PC (ou un mac depuis peu). Mais il faut nécessairement avoir un ordinateur en plus ou en remplacement du NAS...
raouf
 
Messages: 1453
Inscription: 26 Oct 2008 22:20
Localisation: Montrouge
  • offline



Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message


cron