Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités

Tout ce qui touche la Haute-Fidélité numérique

Témoignage : Passage au dématérialisé

Message » 15 Avr 2012 16:07

haskil a écrit:Mais bon, mieux vaut un I5 ou I7 pour portable et 4 Go de Ram avec Seven ainsi qu'USB 3... le DD ne coute rien à remplacer... même par un SSD de 128 go... et là l'ordinateur d'une façon générale sera plus véloce.
[....]
Quant à la marque d'ordinateur tu as le choix : Asus et Dell ont une réputation de fiabilité qui ne semble pas surfaite.


Pour info, j'ai tourné un moment avec mon PC portable pour la musique de matérialisée....un I7 de chez Asus.
Ça fonctionne très bien....gros inconvénient sur un portable, gros processeur, rime avec ventilation puissante et ça génère pas mal de bruit. J'ai donc pris un Netbook pour le dédier à la ziq....et la plus de problème de bruit de ventilation.
LBTRMA
 
Messages: 9725
Inscription: 03 Fév 2011 21:48
Localisation: Proche de Dunkerque

Annonce

Message par Google » 15 Avr 2012 16:07

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 15 Avr 2012 16:12

Merci pour les infos :thks:

Bon, je n'ai pas un nombre gigantesque de cds (env 1000) et je ne sais pas si je vais tous les ripper.
Néanmoins, en ce qui concerne le stockage, je vais partir sur un NAS Synology, donc a priori pas de soucis de DD sur l'ordi

Par contre, je ne sais pas ce qu'est Seven

Je vais aussi rester sous windows, car il me semble qu'il y a plus de "souplesse" qu'avec un Mac
Pour la marque je vais regarder, mais j'ai un Dell au bureau et ça à l'air très fiable

Cédric
For the love of music...
cédric1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5215
Inscription: 07 Avr 2007 18:26
Localisation: En Suisse au bord du lac Léman
  • offline

Message » 15 Avr 2012 16:39

LBTRMA a écrit:
haskil a écrit:Mais bon, mieux vaut un I5 ou I7 pour portable et 4 Go de Ram avec Seven ainsi qu'USB 3... le DD ne coute rien à remplacer... même par un SSD de 128 go... et là l'ordinateur d'une façon générale sera plus véloce.
[....]
Quant à la marque d'ordinateur tu as le choix : Asus et Dell ont une réputation de fiabilité qui ne semble pas surfaite.


Pour info, j'ai tourné un moment avec mon PC portable pour la musique de matérialisée....un I7 de chez Asus.
Ça fonctionne très bien....gros inconvénient sur un portable, gros processeur, rime avec ventilation puissante et ça génère pas mal de bruit. J'ai donc pris un Netbook pour le dédier à la ziq....et la plus de problème de bruit de ventilation.


Tu as parfaitement raison : avec mon Asus 17 pouces, et un Intel 8400, pareil... et plus on tire sur le proc et plus il souffle

Pas avec le Netbook Dell qui n'a pas de ventilo, mais là : Itunes + importante collection sur HDD externe... quasi impossible de l'utiliser sereinement... ça fige tout le temps.

Donc Notebook, et même portable sous vitaminé, + Foobar ou JRiver et grosse collection de CD dématérialisés, c'est tout à fait viable... mais pas avec Itunes.


Difficile de trouver une configuration équilibrée et silencieuse.

Mais apparemment Cedric veut ensuite tout mettre sur un NAS.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49554
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 15 Avr 2012 16:45

cédric1 a écrit:Merci pour les infos :thks:

Bon, je n'ai pas un nombre gigantesque de cds (env 1000) et je ne sais pas si je vais tous les ripper.
Néanmoins, en ce qui concerne le stockage, je vais partir sur un NAS Synology, donc a priori pas de soucis de DD sur l'ordi

Par contre, je ne sais pas ce qu'est Seven

Je vais aussi rester sous windows, car il me semble qu'il y a plus de "souplesse" qu'avec un Mac
Pour la marque je vais regarder, mais j'ai un Dell au bureau et ça à l'air très fiable

Cédric


Seven c'est l'actuel OS Windows. Il est rapide, fiable, sans histoires.

Pourquoi veux-tu un NAS ?

Et quel sera ton logiciel de lecture ?
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49554
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online

Message » 15 Avr 2012 18:28

Je vais prendre un NAS pour stocker toutes les données que nous avons sur les 2 ordi de la famille, le Macbook pro du fiston et mon Acer
Actuellement, nous sauvegardons sur des petits DD externes, mais l'idée se serait de tous regrouper sur un NAS; Musique, Photos et données diverses.

Bref, l'idée est de faire un mini réseau informatique (je suis en train de tirer des câbles ethernet dans les étages, quelle galère :cry: ) dans la maison avec un NAS et une imprimante visible depuis tous les ordis

Après, je repars du NAS et je passe par la Squeezebox touch qui est raccordée sur ma chaine

Pour le logiciel, rien n'est encore figé, je pensais partir sur Exact Audio Copy, mais apparement il y a plus efficace et pour pas cher

Cédric
For the love of music...
cédric1
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5215
Inscription: 07 Avr 2007 18:26
Localisation: En Suisse au bord du lac Léman
  • offline

Message » 15 Avr 2012 18:37

haskil a écrit:
Donc Notebook, et même portable sous vitaminé, + Foobar ou JRiver et grosse collection de CD dématérialisés, c'est tout à fait viable... mais pas avec Itunes.
Difficile de trouver une configuration équilibrée et silencieuse.



Arrivé à 1000 albums Itunes commence à ralentir dans l'affichage des pochettes. Mais c'est mon préféré, celui que j'utilise au quotidien.
Le gros hic avec la dématérialisation c'est qu'on à tendance à ne plus acheter.. car on écoute d'avantage les titres qu'on ne retrouvait plus ou qu'on n'avait un peu oubliés..
Passé la première étape de la dématérialisation de toute sa musique, il faut se faire violence pour dématérialiser les nouveaux achats. :-? C'est sans doute le gros handicap de cette gestion au quotidien qui demande discipline et organisation.
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 15 Avr 2012 18:44

J'ai eu un peu près le même cheminement que Cédric :
J'ai tout ripé (dBpoweramp, je confirme c'est plus pratique que EAC), petit à petit ça va finalement assez vite.
J'ai tout sur un NAS synology (2 HD, dont 1 qui est une copie incrémentale hebdo du 1er). Pour bien faire il faudrait en plus que je prévoie un backup annuel sur un 3eme disque stocké ailleurs.
Le tout est lu sur un Transporter (=squeezebox), piloté 99% du temps par une petite app iphone.

Attention au moment du Rip à bien se donner des "règles" concernant les métadonnées (genres, etc...). Les données rapatriées des bases sur internet font 95% du boulot, c'est bien de peaufiner les 5% restant, ensuite c'est le bonheur, tout est à portée de doigt (9532 morceaux, pour plus de 3077h de musique, dans mon cas)

Et vous, après, vous faites quoi des CD rippés ?
;)

Passé la première étape de la dématérialisation de toute sa musique, il faut se faire violence pour dématérialiser les nouveaux achats

...ou acheter dématérialisé ;)
gatzou
 
Messages: 107
Inscription: 07 Fév 2010 13:11
  • offline

Message » 15 Avr 2012 18:57

gatzou a écrit:...ou acheter dématérialisé ;)


J'ai pas encore essayé les offres "sans pertes"
Malgré tous les avantages indéniables :) j'avoue que perdre le support que l'on peut toucher, regarder, s'approprier.. cela me pose encore un problème, bon c'est comme ça.. :wink:
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 15 Avr 2012 19:53

wuwei a écrit:
gatzou a écrit:...ou acheter dématérialisé ;)


J'ai pas encore essayé les offres "sans pertes"
Malgré tous les avantages indéniables :) j'avoue que perdre le support que l'on peut toucher, regarder, s'approprier.. cela me pose encore un problème, bon c'est comme ça.. :wink:

+1
J'aime l'objet (livret, ...), la démarche de le trouver en boutique ou de le recevoir par la poste.
Je ne suis pas encore prêt à acheter dématérialisé...
Jeremy Issy
 
Messages: 532
Inscription: 25 Avr 2004 6:06
Localisation: Paname
  • offline

Message » 17 Avr 2012 16:05

Témoignages intéressants et instructifs. Je me permets de compléter avec ma propre expérience de la démat, évoquée dans un autre fil (viewtopic.php?f=1356&t=30001641&p=176681469&hilit=Fr+Lem+CDC#p176681469).

Si ça peut aider les débutants en démat à s’y retrouver… :wink:

Maintenant que le rippage initial de ma collection est fait (fait faire par un pro, voir le fil en lien), je rippe avec EAC, tagge avec MP3TAG (à partir de mon fichier base de données, voir toujours fil en lien). Lecture via Squeezebox ou J-River en PC nomade.

Côté sauvegarde de mon côté, c’est : un DD externe branché sur le PC en permanence + un 2ème DD de back up branché uniquement quand je fais mes sauvegardes + un 3ème DD stocké sur mon lieu de travail. Je fais tous mes back up à la main (en ajoutant mes derniers CD rippés ; en cas de crash total, au pire, je perds le travail de quelques semaines de rip).

Et une fois que c’est fait, quel pied… :D

wuwei a écrit:...Le gros hic avec la dématérialisation c'est qu'on à tendance à ne plus acheter.. car on écoute d'avantage les titres qu'on ne retrouvait plus ou qu'on n'avait un peu oubliés.. Passé la première étape de la dématérialisation de toute sa musique, il faut se faire violence pour dématérialiser les nouveaux achats. :-? C'est sans doute le gros handicap de cette gestion au quotidien qui demande discipline et organisation.

Marrant, pour moi, c’est exactement l’inverse. Je n’ai jamais acheté autant de CD et je trouve vraiment cool de pouvoir écouter tout le temps de la musique là où j’étais limité avant : transports en commun => balladeur avec les dernières nouveautés, vacances => laptop + DD externe, à la maison j’ai toujours le lecteur de salon comme drive si je n’ai pas encore rippé… Je trouve ça d’une souplesse fantastique, et j’adore l’idée de me ballader avec ma collection dans un DD de quelques centaines de grs.

Dernier point: pour l'achat en dématérialisé, je me laisse de plus en plus tenter par Qobuz, mais je regrette 2 choses sur lesquelles les éditeurs pourraient faire des progrès: les pochettes fournies en ligne sont en trop petite taille (les écrans qui font nos interfaces ne vont pas cesser de voir leurs résolutions augmenter et une vignette en 800*800 pixels, c'est un peu chiche...), et les livrets numériques fournis (quand il y a en a...) sont rarement à la hauteur de leur version papier dans les CD. J'achète donc encore beaucoup de CD physiques, mais une fois rippés, ils filent dans un cartons, c'est un peu bête...
Fr-Lem
 
Messages: 399
Inscription: 07 Nov 2009 16:07
Localisation: Paris
  • offline

Message » 17 Avr 2012 23:00

Fr-Lem a écrit: J'achète donc encore beaucoup de CD physiques, mais une fois rippés, ils filent dans un cartons, c'est un peu bête...


J'ai commencé la dématérialisation d'abord pour un soucis de sauvegarde sur les plus anciens CD et pour numériser certains des vinyles car aucun de ceux ci n'ont été racheté en CD.
Il y a moins de dix ans les outils mis à la disposition des amateurs n'existaient pas vraiment.
En suite j'ai apprécié l'aspect pratique et facile d'une recherche avec Itunes.
Ce qui était parfois aussi difficile que de retrouvé une pièce d'un puzzle avant le dématérialisation.
:wink:
wuwei
 
Messages: 2726
Inscription: 05 Jan 2006 10:58
  • offline

Message » 18 Avr 2012 8:58

gatzou a écrit:J'ai eu un peu près le même cheminement que Cédric :
J'ai tout ripé (dBpoweramp, je confirme c'est plus pratique que EAC), petit à petit ça va finalement assez vite.
J'ai tout sur un NAS synology (2 HD, dont 1 qui est une copie incrémentale hebdo du 1er). Pour bien faire il faudrait en plus que je prévoie un backup annuel sur un 3eme disque stocké ailleurs.
Le tout est lu sur un Transporter (=squeezebox), piloté 99% du temps par une petite app iphone.

Attention au moment du Rip à bien se donner des "règles" concernant les métadonnées (genres, etc...). Les données rapatriées des bases sur internet font 95% du boulot, c'est bien de peaufiner les 5% restant, ensuite c'est le bonheur, tout est à portée de doigt (9532 morceaux, pour plus de 3077h de musique, dans mon cas)

Et vous, après, vous faites quoi des CD rippés ?
;)

Passé la première étape de la dématérialisation de toute sa musique, il faut se faire violence pour dématérialiser les nouveaux achats

...ou acheter dématérialisé ;)


Pour l'instant stockés dans un splendide meuble USM, avec tiroirs doubles spécial CD.... Mais un jour peut-être rejoindront ils le net ou les boutiques spécialisées :hehe:
Image
DD sur Freebox NAS /SMSL AD 18/ Davis Monitor 1 /Mogami 3103HP.
"Je déteste deux choses: l'analyse et le pouvoir". Sviatoslav Richter.
Avatar de l’utilisateur
autrichon gris
Staff Œuvres
Staff Œuvres
 
Messages: 6314
Inscription: 21 Oct 2009 14:18
Localisation: Strasbourg
  • offline

Message » 30 Avr 2012 18:17

Je viens de tomber sur une info par hasard cet aprem, on peut enfin ripper les SACD !!!

[Mod ON]

Pratiquement c'est possible, légalement on ne peut pas....ne cherche donc plus ton sujet il a été archivé.

LBTRMA
Staff Son
[Mod Off]
foguy_lucky
 
Messages: 857
Inscription: 20 Mai 2005 13:26
  • offline

Message » 01 Mai 2012 2:59

Jeremy Issy a écrit:Un peu perdu devant cette usine, une petite recherche google m’a mené sur ce site pour le paramétrage :
http://www.deliciarum.info/08/01/2009/comment-faire-une-copie-exacte-de-votre-cd-album-original/
J'ai bêtement suivi ce tuto :oops: :lol:


Houlalala, c'est du lourd ! La procédure indiquée est très complexe. Il n'est pas indispensable de détecter les gaps, par exemple, et encore moins de générer des m3u et des cue.

Personnellement, je "teste and copy" en burst mode, avec AccurateRip. Il est vrai que ce tutorial me met le doute sur les plages cachées. Cela fait une éternité que je n'ai pas vérifié si mes CD avaient des plages cachées avant la numéro 1.

Jeremy Issy a écrit:Question : j’arrive à riper en .wav mais rien à faire pour riper directement en .flac… Dois-je m’acharner sur EAC ou bien riper en .wav et convertir ensuite en .flac ?
Ou bien finalement en wav c'est aussi bien et inutile de chercher du flac à tout prix ?


Oui, EAC permet de ripper directement en Flac. Le paramétrage n'est peut-être pas évident pour un novice en informatique.

Jeremy Issy a écrit:Question : peut-on riper les SACD ? Si oui, faut-il un lecteur CD du PC particulier ? Un logiciel particulier ? La qualité dématérialisée obtenue est-elle identique à la qualité SACD ?


Comlme dit plus haut, on ne peut ripper que la couche CD. Et encore, il paraît que certains lecteurs informatiques ne la voient pas et confondent la couche SACD avec un DVD, mais il semble que c'est rare.
Pour la qualité, si le studio a mis deux pistes différentes, alors pour dématérialiser la couche haute définition, il n'y a pas d'autre moyen (légal et pratique), que d'utiliser un lecteur de SACD externe et de relier la sortie audio analogique à une bonne carte son, et d'enregistrer sur l'ordi au fur et à mesure, comme avec un simple magnétophone.
Si les deux couches proviennent du même master, alors cela dépend des gens. En principe, si tu trouves le son correct en dématérialisé, tu trouveras le rip de la couche CD aussi bon que la couche HD... en stéréo bien entendu.

haskil a écrit:Fais une sauvegarde incrémentielle si tu veux, mais surtout fais une copie pure et simple de ton DD sur un autre DD que tu ne connectes que pour la copie des nouveaux dossiers et même fais une copie pure et simple de ce deuxième DD...

Et range ces DD ailleurs, éventuellement chez un tiers, à une autre adresse.


C'est bien vrai. Il faut toujours se rappeler qu'il suffit de laisser tomber un disque dur par terre pour perdre tout son contenu si le mécanisme est abimé.

Une remarque toutefois sur les sauvegardes USB : Windows accepte les noms de fichier jusqu'à 255 ou 256 caractères, mais pas les périphériques USB, qui sont limités à 127 ou 128 caractères.
Ainsi, si on a un fichier audio nommé, par exemple,
Depeche Mode - 1984 - Master and Servant (The Science Fiction Dance Hall Classic) -- 01 Master and Servant (Re-remixed by Adrian Sherwood).ogg
Alors il sera coupé sur la sauvegarde, et lors de la restauration, il ne sera pas reconnu par le lecteur, qui cherchera son ancien nom. Il faudra identifier tous les noms tronqués et les ré-importer manuellement dans la playlist ou la bibliothèque audio.
Je pense qu'une solution est de zipper (sans compression) l'ensemble du dossier audio. Dans une archive zip, les noms doivent être complets.

lefty a écrit: :hein: :hein: Je suis étonné des temps annoncés. J'utilise aussi eac et le rippage en flac me prend grand maximum 5 minutes, pour un cd non rayé. Par contre, si une piste est pourrie, il pourra effectivement y passer une heure :zzzz:


Avec les graveurs de DVD récents, EAC est effectivement très lent en secure mode. Les anciens lecteurs de CD-ROM étaient plus rapides pour ça. Surtout ceux qui géraient bien les pointeurs C2.
Mais il est toujours possible de ne pas utiliser le secure mode. Il faut savoir qu'AccurateRip est plus fiable que n'importe quel secure mode (sauf si vous comparez votre extraction à elle-même, rippée pas vos soins quelques mois plus tôt et envoyée à AccurateRip à ce moment là), et que parmi les secure modes locaux, le plus fiable est le "test and copy", même en burst mode.

BoraBora a écrit:... et ne re-rippe ensuite en mode sécurisé que dans le cas où il y a un blême, afin de corriger les-dites éventuelles erreurs. En pratique, il ne m'arrive que rarement d'avoir à ripper en mode sécurisé, et seulement sur une piste ou deux d'un CD. Ceci avec des CD en état neuf, bien sûr.


Sur les quelques dizaines de CD neufs rippés récemment, il ne m'est jamais arrivé d'avoir une erreur.
Il faut dire que, dans un souci de préserver la mécanique du lecteur, un véritable Plextor, j'ai limité la vitesse de lecture à 8x. Je pense que cela joue.

BoraBora a écrit:La différence entre EAC et dBPowerAmp est que ce dernier passe automatiquement à l'étape suivante s'il n'y a pas confirmation du rip par AccurateRip. Avec EAC, il faut le faire soi-même, donc recliquer.


Le problème, c'est qu'EAC, dans ce cas, ne garde pas la trace du CRC de la première lecture. Il faut le recopier à la main pour contrôler si la seconde lecture est conforme à la première (si on est en burst mode).

BoraBora a écrit:Dans tous les cas, un temps de 60 à 75 minutes par CD est aberrant. Il y a un problème quelque part dans la chaîne de rip.


Ca arrive avec des graveurs modernes. Il faut laisser tomber le "secure mode" dans ce cas, et passer au "test and copy". En plus, on y gagne en fiabilité.

frgirard a écrit:J'ai des CD a-c-h-e-t-é-s accompagnés de DVD de prise de concert.
- Est-il possible de récupérer la bande son de ces DVD ?
- Est-ce l'égale ?


Il est difficile de le faire légalement, mais c'est toujours possible.

Que le DVD soit crypté ou non n'a aucune importance : seule l'image est cryptée, jamais le son. Le problème est que la quasi totalité des logiciels capables d'extraire le son d'un fichier DVD sont illégaux.
Il existe au moins un démultiplexeur de vob légal. Je l'ai utilisé une fois. Un cauchemard. Il vaut mieux avoir avalé le Scarlet Book au petit déjeûner si on veut s'y retrouver.

Sinon, on peut se contenter de glisser les fichiers sur le disque dur. Seulement ils prennent beaucoup de place, et il faut un lecteur vidéo pour les lire. S'ils sont cryptés, on peut toujours écouter l'audio.

Finalement, la solution la plus radicale, c'est un lecteur de DVD externe relié à un ampli, avec la sortie Tape Out branchée dans une bonne carte son. Quand on a besoin de garder quoi que ce soit sur l'ordi, un petit coup de Soundforge, et on enregistre, comme au bon vieux temps.

nitri a écrit:Sur ces DVD sans protection, si on a le droit de le riper, on récupère un son en 48 Khz?


C'est quasiment toujours la fréquence utilisée. Même si, en théorie, le 96 kHz est possible aussi.

Seulement trois formats sont possibles. Un bon DVD de concert doit avoir le son en LPCM, l'équivalent du wav. Mais souvent, c'est du Dolby Digital, ou même du mp2.
Le plus ennuyeux est probablement le Dolby Digital 5.1, car il faut un lecteur gérant le multicanal pour lire le fichier.

Jeremy Issy a écrit:Le CD best of de Placébo qui à priori n'est pas ripable (je n'avais pas réussi non plus avec EAC)

Image


AccurateRip ne fait que garder une clé numérique des fichiers rippés par les utilisateurs. Si les rips sont identiques au bit près, alors la clé chiffrée est la même. S'il y a ne serait-ce qu'un seul bit de différence, alors la clé est totalement différente.

Donc si AccurateRip indique que le résultat est correct, cela signifie que quelqu'un d'autre a obtenu exactement le même résultat au bit près. Sinon, on ne peut rien en déduire : il est tout-à-fait possible d'être le premier à ripper un nouveau pressage, qu'AccurateRip indique alors comme KO par rapport à des dizaines d'autres rips de l'édition précédente du CD. Un nouveau pressage est en effet très souvent offsetté par rapport aux précédents (décalé d'une fraction de seconde, mais identique par ailleurs).
D'ailleurs, il n'est pas nécessaire d'être le premier, il suffit de le faire dans les premiers jours suivant l'arrivée du pressage sur le marché, alors que les rips des autres utilisateurs ont déjà été soumis, mais pas encore mis en ligne dans la base AccurateRip.

Jeremy Issy a écrit:La BO de Match Point, où le Rip Status indique "Not in Accurate Rip"


Cela signifie soit que tu es le premier à utiliser AccurateRip pour lire ce CD, et donc qu'il n'y a pas encore d'autres rips avec lesquels comparer, ou, le plus souvent, que le CD vient de sortir et que les rips des utilisateurs ne sont pas encore intégrés à la base de donnée en ligne.

gatzou a écrit:Et vous, après, vous faites quoi des CD rippés ?


J'ai commencé à les mettre dans des boîtes pour faire de la place aux DVD et BD, mais ça fait déjà plusieurs fois que j'ai besoin d'ouvrir la boîte du bas pour retrouver une référence ou consulter un livret...

wuwei a écrit:J'ai pas encore essayé les offres "sans pertes"
Malgré tous les avantages indéniables :) j'avoue que perdre le support que l'on peut toucher, regarder, s'approprier.. cela me pose encore un problème, bon c'est comme ça.. :wink:


Je n'aime pas l'achat dématérialisé, sourtout pour la musique néo-folk que j'écoute, où les livrets des CD sont de véritables oeuvres d'art. Par exemple Faun - Buch der Balladen, le CD est vendu dans un livret cartonné, richement illustré, avec les paroles des chansons en bilingue, les tabltures, les partitions, et un texte racontant comment l'inspiration leur est venue pour chaque plage, et en plusieurs langues !

D'autre part, dans ce style musical, impossible de trouver des fichiers vendus en lossless.

Enfin, je ne suis pas sûr que les artistes soient toujours consultés lorsqu'un site propose un album en version dématérialisée. Klaus Schulze, par exemple, n'a jamais été d'accord pour que les albums qu'il a faits avec Pete Namlook soient vendus en mp3 sur E-Music.com.
Ceci dit, je ne sais pas si c'est un désaccord avec Pete Namlook ou avec E-Music.
Pio2001
 
Messages: 5906
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • online

Message » 01 Mai 2012 8:55

Pio 2001 écrit : Enfin, je ne suis pas sûr que les artistes soient toujours consultés lorsqu'un site propose un album en version dématérialisée. Klaus Schulze, par exemple, n'a jamais été d'accord pour que les albums qu'il a faits avec Pete Namlook soient vendus en mp3 sur E-Music.com.
Ceci dit, je ne sais pas si c'est un désaccord avec Pete Namlook ou avec E-Music.


Les contrats standards des maisons de disques prévoient que les enregistrements vendus le sont sur (suit la liste de ceux connus) et sur tous supports à venir...

Et Wuwei parle d'offres de fichiers sans pertes et là tu parles du fait que Klauz Schulze refuse d'être vendu en MP3... qui n'est pas un format sans pertes.
Adhérez au club de ceux qui ont la "méfiance infuse", après avoir adhéré à l'association...
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 49554
Inscription: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Paris
  • online



Retourner vers Source dématérialisée et DAC

 
  • Articles en relation
    Dernier message