ModĂ©rateurs: Staff Home-CinĂ©ma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistrĂ© et 5 invitĂ©s

Tout ce qui concerne les projecteurs vidéo à technologie tritube

CONVERGENCE MANUELLE ET ELECTRONIQUE SUR UN TRITUBE.........

Message » 24 FĂ©v 2001 10:49

HELLO À TOUS (eh oui je suis à fond dans l'image en ce moment...)
j'ai besoin de quelques réponses trés précises, voici les questions....

question 1:
Un réglage de convergence manuelle nécessite de "bouger" les tubes bleu et rouge dans le plan horizontal et de "confondre" la grille dans le centre de l'écran... sur les lignes verticales pas de problémes mais sur les lignes horizontale je ne peut pas........il existe des cales sous les sabots des objectifs..peut on "jouer" sur ces cales d'épaisseurs??????

Un réglage electronique des convergence nécessite de bouger (tourner) les boutons sur l'arriere du tritube.....
Jusqu'ici je pense ne pas avoir dit trop de c....

question 2:
Pourquoi un double réglages???????????? les convergences electroniques ne sont-elles pas "capables" de rattraper le manque de convergence manuelle?????
Mille merci pour vos réponses

Christophe Raffaitin
christophe.raffaitin@wana
 
  • offline

Annonce

Message par Google » 24 FĂ©v 2001 10:49

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 24 FĂ©v 2001 17:54

Les convergences ( souvent à mémoires numériques par blocs sur les tritubes pas trop vieux ) ont une certaine latitude de correction mais pas trop !
On règle d'abord les "convergences mécaniques" : on calle donc les tubes pour qu'ils visent tous le même point central sur l'écran ; les cales dont tu parles servent un peu à ça sur certains projo ( ou alors c'est en continu par vis 801graphics par ex )
en fait suivant la distance de projection prévue la notice d'install du projo te donnera quelles cales mettre aux 4 coins de chaque tube.
Les vraies convergences servent ensuite Ă  faire coinceder les images bleues et rouges avec le vert sur toute la surface de l'image.
@+ pour d'autres précisions si tu veux mais attention chaque projo est spécifique dans son install...
Talon Karrde
 
Messages: 3452
Inscription: 13 FĂ©v 2000 2:00
Localisation: dans le plus beau bureau du monde

Message » 24 FĂ©v 2001 18:06

re !
et oui les convergences peuvent rattraper un écart dans le calage mécanique des tubes mais il doit être minime , après on arrive à une impossibilité parce qu'on est en limite des règlages , ce qui n'est jamais bon !!
Talon Karrde
 
Messages: 3452
Inscription: 13 FĂ©v 2000 2:00
Localisation: dans le plus beau bureau du monde

Message » 24 FĂ©v 2001 20:21

MERCI !!!!!!
christophe.raffaitin@wana
 
  • offline

Message » 24 FĂ©v 2001 23:07

de rien !!!
tu envisages quel TT ?
Talon Karrde
 
Messages: 3452
Inscription: 13 FĂ©v 2000 2:00
Localisation: dans le plus beau bureau du monde

Message » 25 FĂ©v 2001 23:22

Bonjour,
Pourquoi un réglage mécanique ?
Pas uniquement parce que l'électronique ne peut pas compenser (d'ailleurs dans le cas de la position verticale ou horizontale il est souvent possible de faire de gros décalages simplement par l'électronique) mais pour que l'IMAGE RESTE BIEN CENTREE SUR LE TUBE.
Il y a plusieurs justifications Ă  cela :
- de toute évidence pour une meilleure précision.
A cela, deux raisons :
1. plus on est proche du centre, plus l'impact du flux d'Ă©lectrons reste fin).
2. tube + bloc optique ne font qu'un et le comportement des lentilles montre ses limites lorsqu'on s'Ă©loigne de leur centre.
- d'après un post que j'avais lu sur AVSForum, il semble aussi qu'il soit important de centrer l'image sur le tube lorsque le tube utilise un refroidissement liquide. En effet, l'effet de ce mode de refroidissement semble moindre sur les bords des tubes et une image très mal centrée peut provoquer un échauffement excessif du tube et sa destruction.
Note relative à ton post précédent : dans un même ordre d'idée, une trop forte amplitude peut forcer le flux d'électrons à cogner les bords du tube bien avant d'atteindre la surface de phosphore qui ne sera atteinte que par une réflexion secondaire. Il y a alors un risque d'échauffement considérable du tube dans une zone qui n'est pas refroidie car le refroidissement liquide n'est fait que sur la surface plane du tube, là où il y a le phosphore.
Remarque importante : avant d'effectuer un réglage mécanique, il importe en fait de centrer l'image sur le tube et de réaliser l'alignement mécanique des tubes ensuite seulement.
Pour faire ce centrage, il y a deux solutions :
1. La simple : avec les réglages électroniques de statique.
2. La meilleure sans doute : en ajustant des bagues placées autour de la partie fine du tube assurant l'accélération des électrons.
Note : personnelement je n'aime pas trop toucher à ces bagues qui sont normalement scellées en usine. Avec la documentation de maintenance du projecteur, ça doit néanmoins pouvoir se faire.
Commente ça se fait ?
Sur mon vieux Panasonic, il fallait effectivement utiliser des cales de différentes épaisseurs en fonction de la distance de projection envisagée. Sur mon Nec 6PG+, il y a un certain nombre de vis qui permettent de réaliser un déplacement du bloc optique + tube suivant un repérage tenant compte de la distance de projection.
Voilà. Comme d'habitude j'ai été un peu long et j'espère que je n'aurais pas écrit trop de bêtises.
A+
Eric
Eric HT
 
Messages: 635
Inscription: 17 Jan 2001 2:00
Localisation: La Varenne,France

Message » 26 FĂ©v 2001 20:14

Rejoignez le Club Des Tritubard sur le forum discussion home cinema !!
Allez voir les mails please
Christine
cvialet
 
  • offline


Retourner vers Tritubes / Autres projecteurs

 
  • Articles en relation
    Dernier message