Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

Bien comprendre l'Ultra HD, la 4K, et les normes THX, Dolby, DTS, Auro 3D

[Guide]Placer ses enceintes Surround en 5.1 / 7.1 voir Page1

Message » 18 Avr 2017 10:18

lodesile a écrit:Et melanger les impedances fera que tu auras plus de puissance sous 4 ohms que 8 ohms d'où ensuite la nécessité de régler les niveaux...c'est un autre sujet.


La calibration auto des amplis AV ne corrige pas les niveaux dans se cas ?
joebil
 
Messages: 596
Inscription: 04 Juin 2006 12:55
Localisation: Nord
  • offline

Annonce

Message par Google » 18 Avr 2017 10:18

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 18 Avr 2017 11:12

xullux de bordeaux a écrit:Bonjour,
je voudrai changer mes surround latérales qui sont dipolaires par des modèles encastrés, cependant je me demande vu la forme de ma pièce :

si il n'est judicieux d'investir dans des modèles plus directifs en unipolaire ? en effet ma pièce n'étant pas rectangulaire l'effet de réfraction des dipolaires sur le mur du fond ne peux bien fonctionner, qu'en pensez vous ?
Ce que j'en pense c'est qu'il faut faire des essais !
Déjà redresser les SurBack pour les faire rayonner vers l'avant et non le point d'écoute.
Et tout à déjà été dis dans les premier post du sujet on ne peut pas avoir un champ surround diffus avec peu d'enceintes.
Avec 2 latérales par coté un pis aller est de les installer en mode stéréo (voir schémas jpl)

Peut être dans votre cas essayer de câbler en mode 5.1 4 unipolaires par coté tjrs en mode 5.1
YvesM
 
Messages: 1521
Inscription: 28 Aoû 1999 2:00
Localisation: Auvergne
  • offline

Message » 19 Avr 2017 12:21

HDkephren a écrit:
lodesile a écrit:Fonctionner ca fonctionnera mais si l'ampli supporte pas le 4 ohms ca va vite chauffer et risque de griller l'ampli... :grad:

Voilà ç.est un peu ma crainte...mon vieil ampli sr4600 chauffe deja bien...
Du coup, je vais réfléchir à rester sur 1 enceinte par canal en SB pour rester sous 8 ohms. mais autant rester en 5.1 avec ce "déséquilibre " d.enceinte en 7.1 .

Vous vous fabriquez des problèmes qui n'existent pas. Que vous portiez 3 bouteilles d'un litre, 2 bouteilles de 1,5 litre ou 6 bouteilles d'un demi litre, la charge et votre fatigue ne changent pas.

Chaque enceinte possède une impédance et une sensibilité (en dB/W/1m).
Supposons qu'une enceinte surround ait une impédance de 8 ohms et une sensibilité de 90dB/1W/1m et que vous ayez besoin d'un niveau max absolu de 99dB au point d'écoute situé à 2m, par exemple. Il vous faudra 9,77 watts pour obtenir 99dB à 1 mètre qu'il faudra multiplier par 2,5 pour compenser la distance (2m) dans un espace clos semi-réverbérant.
Cela signifie que vous ne demanderez jamais à l'ampli de fournir plus de 25 watts ni à l'enceinte d'en supporter davantage.
La tension à la sortie de l'ampli sera 14,14 volts et le courant 1,77 ampère. P=U.I = 14.14 x 1.77 = 25 watts.
Dont acte.

Si vous mettez 2 enceintes en série, l'impédance totale devient 16 ohms mais la sensibilité ne change pas. Pour conserver 99dB à 2m, l'ampli fournira toujours 25 watts et chaque enceinte dissipera la moitié de cette puissance.
La tension à la sortie de l'ampli sera 20 volts et le courant 1,25 ampère. P=U.I = 20 x 1.25 = 25 watts. L'ampli ne chauffera pas davantage.

Enfin, si vous mettez 2 enceintes en parallèle, l'impédance totale devient 4 ohms mais la sensibilité ne change toujours pas. Là encore, pour conserver 99dB à 2m, l'ampli fournira toujours 25 watts et chaque enceinte dissipera la moitié.
La tension à la sortie de l'ampli sera 10 volts et le courant 2,5 ampères. P=U.I = 10 x 2,5 = 25 watts. L'ampli ne chauffera toujours pas plus.

Ce raisonnement s'applique quel que soit le nombre d'enceintes. Si vous mettez 50 enceintes à la sortie de l'ampli, vous ne lui demanderez pas un watt de plus qu'avec une seule. Simplement chaque enceinte supportera 0,5 watt dans l'exemple décrit.

La seule contrainte est de respecter une impédance globale comprise entre 4 et 16 ohms. Ceci s'obtient très facilement par le jeu de la mise en série/parallèle et tous les amplis supportent largement cette plage d'impédances.
Et si vous obtenez 6,5 ou 12,6 ohms cela n'a aucune importance, vous ne risquez pas de fatiguer l'ampli, à niveau sonore égal, la puissance dissipée sera toujours la même.

Quand au niveau, oui l'ajustement sera à faire mais je monte régulièrement les niveaux des back vu le faible son qui sort du canal...

Vous oubliez que le champ surround est fait pour être ressenti, pas entendu.
Pour se rendre compte de la présence d'un son surround, il n'y a que deux méthodes:
1- Eteignez les surrounds: le son bascule vers l'avant et vous observez un manque.
2- Eteignez la façade, vous constatez qu'il sort bien un son de ces enceintes.

Si vous cherchez à distinguer les canaux surrounds en même temps que la façade:
1- Votre système est mal calibré.
2- Vous ne savez pas écouter un film.
Car dans le studio ou le film est mixé, sauf très rare exception ponctuelle, le son surround passe normalement inaperçu, c'est voulu.
Le niveau des surrounds se calibre avec un générateur ou un disque test, pas à l'oreille.

Cela dit... vous pouvez aussi faire n'importe quoi. C'est votre droit le plus absolu.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 19 Avr 2017 12:52

Je comprends bien mais si l'ampli ne supporte pas le 4 ohms ? D'après vous donc tous les amplis supporte le 4 ohms dans ce cas là ok.

"Si vous mettez 2 enceintes en série, l'impédance totale devient 16 ohms mais la sensibilité ne change pas. Pour conserver 99dB à 2m, l'ampli fournira toujours 25 watts et chaque enceinte dissipera la moitié de cette puissance.
La tension à la sortie de l'ampli sera 20 volts et le courant 1,25 ampère. P=U.I = 20 x 1.25 = 25 watts. L'ampli ne chauffera pas davantage.

Enfin, si vous mettez 2 enceintes en parallèle, l'impédance totale devient 4 ohms mais la sensibilité ne change toujours pas. Là encore, pour conserver 99dB à 2m, l'ampli fournira toujours 25 watts et chaque enceinte dissipera la moitié.
La tension à la sortie de l'ampli sera 10 volts et le courant 2,5 ampères. P=U.I = 10 x 2,5 = 25 watts. L'ampli ne chauffera toujours pas plus."

Donc si je vous suis que l'on mette les enceintes en série ou parallèle, chaque enceinte dissipera la moite de la puissance ? Je pensais le contraire pour le montage en parallèle. Je ne pensais pas que la tension et l amperage changé en fonction de la resistance. Plutôt le contraire. U=RxI pour une meme tension et amperage donne. Donc la puissance P=UxI devait doubler en parallèle mais en effet si la tension et l'amperage change nous conservons une meme puissance.

Ai je bien tout compris ?
lodesile
 
Messages: 589
Inscription: 14 Déc 2009 15:56
Localisation: République Dominicaine
  • offline

Message » 19 Avr 2017 13:17

lodesile a écrit:Ai je bien tout compris ?

Oui, vous avez bien compris.
Il est bien entendu que les courants et tensions indiqués sont vrais pour un niveau d'écoute constant, ce qui suppose un calibrage, évidemment.

La plupart des amplis supporte une charge comprise entre 2 et 30 ohms.
En dessous, l'ampli peut devenir instable et l'alimentation peut chauffer par excès de courant.
En dessus, vous serez limité par la tension de sortie. L'ampli ne risque rien mais la distorsion va vite se faire sentir et les harmoniques générées peuvent endommager un tweeter.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 19 Avr 2017 14:10

Très bien, merci de votre réponse.

Un petit conseil si vous pouvez, étant donné que l'on monte en parallèle ou en série ne change rien quant à la puissance dissipée par les enceintes, doit on plutôt privilégié le montage en série ou en parallèle ou bien cela n'a aucune importance ?
lodesile
 
Messages: 589
Inscription: 14 Déc 2009 15:56
Localisation: République Dominicaine
  • offline

Message » 19 Avr 2017 15:56

lodesile a écrit:Très bien, merci de votre réponse.
Un petit conseil si vous pouvez, étant donné que l'on monte en parallèle ou en série ne change rien quant à la puissance dissipée par les enceintes, doit on plutôt privilégié le montage en série ou en parallèle ou bien cela n'a aucune importance ?

Cela n'a pas d'importance tant qu'on reste dans la fourchette globale 4 -16 ohms, en essayant quand cela est possible, de se rapprocher de 8 ohms.

N'oubliez pas non plus que l'impédance donnée par le fabricant de l''enceinte est une vue de l'esprit !
L'impédance varie en fonction de la fréquence comme le montre cette courbe d'une enceinte bookshelf 2 voies.
Donnée (ou plutôt vendue très cher) pour 8 ohms, elle n'en fait plus que 5 à 250Hz et près de 35 à 2kHz.
La variation est fréquentielle, on ne peut pas la mesurer avec un ohm-mètre.

Image

La tension de sortie de l'ampli ne variera pas car sa propre impédance est très faible (sauf amplis à tubes) mais le courant variera dans de grandes proportions et la puissance délivrée aussi. Ce phénomène existe même quand on utilise une seule enceinte et s'applique à la très grande majorité des marques.

Prenez toujours la valeur la plus faible dans la courbe et évitez de descendre en dessous de 4 ohms en valeur globale pour votre montage.
A vos calculettes. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 19 Avr 2017 16:22

Jean-Pierre Lafont a écrit:
Cela dit... vous pouvez aussi faire n'importe quoi. C'est votre droit le plus absolu.


:mdr:
Fronts: JBL JRX212, Surrounds: The Box PA12, caissons: JBL JRX 218s, infinity Kappa Sub 10', Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Un nouveau petit forum de HC ! http://myhomecinema.forumactif.com/
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7645
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Message » 19 Avr 2017 16:27

Car dans le studio ou le film est mixé, sauf très rare exception ponctuelle, le son surround passe normalement inaperçu, c'est voulu.


C'est LE problème que l'on retrouve chez à peu prés TOUS les amateurs de home cinéma, avec celui du canal LFE bien trop fort.

Il y a les sons que l'on entend et ceux que l'on perçoit.
Toute la subtilité du multicanal se trouve dans la retranscription de ces deux facteurs.

C'est bien pour cela que je critique depuis longtemps l’accès aux réglages que nous a ouvert le numérique, car cela finit par faire beaucoup plus de mal que de bien.
L'équilibre d'une enceinte à un autre est très délicat à trouver.
Mais le problème étant également que les systèmes de calibration sont assez perfectibles, difficile de trouver un juste milieu.
Fronts: JBL JRX212, Surrounds: The Box PA12, caissons: JBL JRX 218s, infinity Kappa Sub 10', Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Un nouveau petit forum de HC ! http://myhomecinema.forumactif.com/
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7645
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Message » 19 Avr 2017 18:34

La seule contrainte est de respecter une impédance globale comprise entre 4 et 16 ohms. Ceci s'obtient très facilement par le jeu de la mise en série/parallèle et tous les amplis supportent largement cette plage d'impédances.
Et si vous obtenez 6,5 ou 12,6 ohms cela n'a aucune importance, vous ne risquez pas de fatiguer l'ampli, à niveau sonore égal, la puissance dissipée sera toujours la même.


:bravo: je vais rester donc au plus bas à 4 et 8 ohms au plus "haut" .

Cela dit... vous pouvez aussi faire n'importe quoi. C'est votre droit le plus absolu.

Tant qu'il y a un plaisir d'ecoute personnel, autant le créer. Mais je mettrais pas de plaque Dolby Dts etc devant la porte :hehe:
HDkephren
 
Messages: 22
Inscription: 10 Mar 2017 18:28
  • offline

Message » 19 Avr 2017 20:40

Vous remarquerez que les gens qui ont tendance à augmenter le niveau des Surrounds sont ceux n'ayant qu'une seule enceinte Surrounds par canal.
Quand on veut reproduire un champ Surround(ou de blé) avec un seul épis, on ressent un manque.(c'est de la pure logique finalement)
burne
 
Messages: 2079
Inscription: 30 Juin 2002 13:35
Localisation: MARS
  • offline

Message » 19 Avr 2017 20:52

+1
Fronts: JBL JRX212, Surrounds: The Box PA12, caissons: JBL JRX 218s, infinity Kappa Sub 10', Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Un nouveau petit forum de HC ! http://myhomecinema.forumactif.com/
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7645
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline

Message » 19 Avr 2017 22:01

Vous remarquerez que les gens qui ont tendance à augmenter le niveau des Surrounds sont ceux n'ayant qu'une seule enceinte Surrounds par canal.
Quand on veut reproduire un champ Surround(ou de blé) avec un seul épis, on ressent un manque.(c'est de la pure logique finalement)


Un manque oui, compenser les vides par un niveau plus élevé du canal ç.est vraiment faire n'importe quoi :lol:

Seulement, en multipliant les enceintes par canal, on a les mêmes informations plusieurs fois.
Le canal diffuse non plus dans un seul espace mais dans une zone, un champ plus diffu pour reprendre les termes utilisés dans ce sujet.

Après avoir fait des tests avec 2 puis 4 enceintes par canal surround, le seul aspect négatif de ces configurations est de rendre à mes oreilles les canaux SRB moins audibles.
Avec une disposition comme l'a préconisé JPL avec le schéma, ç.est à dire 2 surrounds en avant et 2 en arrière de la position d'écoute, les SBR sont ressenties bien plus loin, plus subtiles peut être.

Du coup, sans ajuster les niveaux (+1/2),je retrouve les SBR en reculant la position d'ecoute. Une enceinte surround en arrière et 3 autres en avant par côté.

Dans le cas d'avoir plusieurs rangées de siège, la perception des SRB me semble délicate à mon oreille en tout cas :oldy: .
HDkephren
 
Messages: 22
Inscription: 10 Mar 2017 18:28
  • offline

Message » 20 Avr 2017 13:11

HDkephren a écrit:Seulement, en multipliant les enceintes par canal, on a les mêmes informations plusieurs fois.

Pas exactement. L'objectif est d'avoir une diffusion plus large comme si le mur rayonnait une seule source.

Le canal diffuse non plus dans un seul espace mais dans une zone, un champ plus diffu pour reprendre les termes utilisés dans ce sujet.

C'est le but.

Après avoir fait des tests avec 2 puis 4 enceintes par canal surround, le seul aspect négatif de ces configurations est de rendre à mes oreilles les canaux SRB moins audibles.
Avec une disposition comme l'a préconisé JPL avec le schéma, ç.est à dire 2 surrounds en avant et 2 en arrière de la position d'écoute, les SBR sont ressenties bien plus loin, plus subtiles peut être.
Du coup, sans ajuster les niveaux (+1/2),je retrouve les SBR en reculant la position d'ecoute. Une enceinte surround en arrière et 3 autres en avant par côté.
Dans le cas d'avoir plusieurs rangées de siège, la perception des SRB me semble délicate à mon oreille en tout cas.

Les canaux latéraux (même distribués sur plusieurs enceintes) n'ont aucune raison d'être plus forts que les backs. Vous devez calibrer tous les canaux au même niveau avec le micro placé au point d'écoute.
Si à l'écoute d'un film, les les backs sont plus faibles, c'est que le film est voulu ainsi.

Mais il y a un autre problème dont il faut tenir compte quand la diffusivité est insuffisante, notamment avec les enceintes unipolaires.
Les graphes ci-dessous qui correspondent à des mesures réelles dans un HC standard de 4,40m de large et 6m de long, montrent les écarts de niveau perçu par 3 spectateurs assis sur un même canapé. Les carrés oranges indiquent l'enceinte allumée et les courbes de couleur correspondent aux spectateurs A, B C.
Seul le spectateur B reçoit le bon niveau. Les deux autres distants du premier de 95cm perdent ou gagnent 10 décibels.

Image

C'est le problème des champs non diffus. On observe le même problème avec plusieurs rangées de fauteuils et des back directives.
Quand l'uniformité du champ surround n'est pas désirée pour diverses raisons, il n'y a pas de solution à ce problème.
Vous ne pouvez obtenir l'équilibre que dans une zone très restreinte privilégiée au calibrage.
On retrouve le même phénomène dans les salles Atmos avec les sons objets alors que les ambiances n'en souffrent pas.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Lafont
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 2181
Inscription: 27 Mar 2007 10:48
Localisation: Région Parisienne
  • offline

Message » 20 Avr 2017 13:43

Merci Jean-Pierre.
Dans le cas où l'on ne peut loger de surround latérales, combien d'enceintes à minima préconiseriez -vous en back ?
Fronts: JBL JRX212, Surrounds: The Box PA12, caissons: JBL JRX 218s, infinity Kappa Sub 10', Préamp: Marantz 7701, Amplis: T.Amp E400
Un nouveau petit forum de HC ! http://myhomecinema.forumactif.com/
Meep
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 7645
Inscription: 13 Oct 2005 14:17
Localisation: A droite en sortant de l'ascenseur
  • offline


Retourner vers Normes