Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Bien comprendre l'Ultra HD, la 4K, et les normes THX, Dolby, DTS, Auro 3D

Hdmi: Equalisation et autre tweaks

Message » 26 Jan 2013 12:44

à l'origine j'ouvrais ce sujet suite à une discussion ici:
lecteurs-video-haute-definition/bd-3d-4k-oppo-bdp-105eu-fonctions-blu-ray-uniquement-t30024927-975.html
mais depuis d'autres forumeurs ont en tête de vouloir faire du Hdmi une terre promise à des améliorations sans cesse extraordinaires, via des "tweaks" plus ou moins clairs, plus ou moins efficaces, plus ou moins maîtrisés.

en page 1 et début 2, on parle équalisation.
en page 2 on parle tweak oppo et plus particulièrement l'impact entre la qualité de l'image en Hdmi et les améliorations de l'alimentation des différentes version de l'oppo, suite à une discussion avec Gil2b et Thx06 sur le topic des Marantz 88 et 7701.

et je quote ici la discussion sur le lien fait entre "longueur d'un cable Hdmi" et "luminosité de l'image" (légende provenant d'un temps où la perte d'un signal analogique dans une liaison était proportionnelle aux longueurs de cables utilisés pour cette liaison ...):
alex_t a écrit:L'explication m'a été donné par Jim Peterson (le patron de Lumagen) par email.

En fait les chipset HDMI sont plus ou moins évolués.

Certains drivers hdmi sont capables d'égaliser automatiquement la liaison entre son port et le port HDMI distant. Ces chipsets n'occasionnent que très peu d'incompatibilité mais ils sont plus chers et donc plus rares sur les appareils.

D'autres drivers hdmi ne font pas d'égalisation automatique, ils disposent alors d'une égalisation usine fixe. Comme la longueur entre source et diffuseur varie en grande partie entre 1m et 5m (installation TV), ces chipset fonctionnent bien avec ces longueurs de câble.

C'est pourquoi il faut en général privilégié les câbles entre 1m et 5m plutôt que les petits (qui boostent trop le signal => image trop lumineuse et/ou son avec des bruits bizarres) ou les grands (perte de signal provoquant en général des soucis HDCP)


ce qui donne les échanges suivants:
WhyHey a écrit:
alex_t a écrit:L'explication m'a été donné par Jim Peterson (le patron de Lumagen) par email.


C'est pourquoi il faut en général privilégié les câbles entre 1m et 5m plutôt que les petits (qui boostent trop le signal => image trop lumineuse et/ou son avec des bruits bizarres) ou les grands (perte de signal provoquant en général des soucis HDCP)

qu'est-ce qu'on lit comme bêtise sur les forums :roll: :o
un petit cable dnne une image lumineuse, en Hdmi ...
n'imp !! :ko:

le petit cable, avec ses bras musclé, il va dans l'enveloppe du msg et il met 2-3 bit de plus sur Y, histoire de bien booster la luminosité.
Bigre, ces cables sont pire que les lessives ...

une réaction un peu violente de ma part, j'avoue :-?
puis:
jacko a écrit:....
Un signal vidéo numérique mal alimenté (égalisation du signal) en manque ou en excès provoque des pikes jusqu'à la perte de synchronisation émetteur récepteur.

Pour tester et vérifier c'est simple.
Il suffit d'avoir un extender HDMI ou un convertisseur HDMI/RJ45 avec réglage HDMI EQ manuel.
Branché avec des câbles court. On s'amuse à booster le signal = artéfacts et si le boost peut aller loin, perte de synchro avec une image brouillée.

Les câbles de petite taille à partir d'une certaine longueur permettent de faire passer un signal de niveau très élevé.
Si l'émetteur HDMI de la source est en EQ fixe à fort niveau ou EQ auto mais mal ajusté d'usine (point zéro trop élevé) on peut aussi avoir le problème.

J'ai par exemple un câble HDMI de 1M à forte bande passante.
Il ne marche pas sur l'entrée DVI/HDMI de ma TV mais marche sur les autres.
Il déconne sur certains appareils, mais pas sur d'autres pourtant de même nature.


WhyHey a écrit:Jacko, c'est pas le propos du topic, mais ouvre le sujet et je viendrais t'expliquer que la taille d'un cable ne change en rien les valeurs des bits d'informations contenus dans le message qu'il transporte, heureusement ... et on discutera.
c'est un peu comme si tu disais que suivant la taille du cable qui relie ton PC à ton réseau, y a plus ou moins de lettres que ce que contenait ton messssagggge à l'oorigginne.
pour rappel Hdmi est prévu avec un taux d'erreur de moins de 10^-9, ça laisse pas la place à plus d'excentricité que ça.


alex_t a écrit:Le câble ne fait que véhiculer un signal électrique. Ce signal électrique porte l'information binaire. Si tu analyses le signal sur le câble tu ne verras aucun 0 (zéro) et aucun 1.

Les niveaux électriques sur le câble ont une influence directe sur le rendu. Un signal trop boosté peut générer des petits points blancs et/ou une augmentation significative de la lumière perçue. Je ne parle pas de l'information véhiculée mais bien du niveau de noir perçu via le diffuseur. Une mauvaise égalisation va avoir le même effet que le réglage LUMIERE du diffuseur.

Pour l'audio, cette mauvais égalisation perturbe le driver HDMI. Le résultat est l'apparition de bruits ou de silence.



WhyHey a écrit:on est d'accord sur vos dernières affirmations, mon propos n'est pas là, pas la peine de tenter de me faire dire que le numérique est l'idéal (même si je pense qu'il est sans doute bien mieux que l'analogique, ça oui ... c'est du vécu !! ).

Mon point est de dire:
"un cable plus court ne rendra pas votre image plus lumineuse" , comme ce qui a été écrit plus haut aurait pu le laisser penser.

Après , on peut critiquer autant qu'on veut la qualité des cables/protocoles/connecteurs/EQ fix-var et dire qu'on a des cables qui marchent + ou - bien sur tel ou tel matos.
Pour autant, un cable plus court ne donne pas une image plus lumineuse.
Un cable/connecteur foireux (court, long ou normal) peut donner une image dégradée, oui, et le plus souvent dégradée de façon très aléatoire, oui.
comme en analogique d'ailleurs, mais le match anal/num est un autre débat: que je n'ai pas initié, j'en étais juste à:
"un cable plus court ne rendra pas votre image plus lumineuse" , comme ce qui a été écrit plus haut aurait pu le laisser penser.

c'était déjà une grosse dérive du topic, donc je me limite à réagir aux propos précédents, sans tergiverser sur le reste ;)

alex_t a écrit:Tu n'as bien lu ce que j'ai écrit.

Ce n'est pas le câble le fautif mais l'égalisation faite par les drivers HDMI entre le port local et le port distant. Si le driver est paramétré pour supporter un câble très long, le résultat avec un câble très court sera une image avec des noirs délavés comme si on avait augmenté le niveau de noir via le diffuseur (l'information véhiculée par le câble est quant à elle inchangée). C'est ce que je voulais dire par image plus lumineuse.


WhyHey a écrit:
alex_t a écrit:Le câble ne fait que véhiculer un signal électrique. Ce signal électrique porte l'information binaire. Si tu analyses le signal sur le câble tu ne verras aucun 0 (zéro) et aucun 1.


c'est certain, je ne les verrai pas.
pour autant il ya bien des 0 et des 1.

pour ceux qui en doute, un schéma vaut mieux qu'un petit discours:
http://www.prodigytechno.com/PDF_Datash ... _Sheet.pdf

et avec la correction d'erreur, à 10^-9 : y aura pas d'image plus claire ou plus foncée, y aura un cable et/ou un connecteur qui passe ou non la certification.

un doc sur comment dépasser le clivage anal/num:
http://www.home.agilent.com/agilent/red ... 33356.0.00

edit:
et pour ceux qui ne croient que la norme (ils ont bien raisons !!): allez voir le topic sur la norme Hdmi sur ce forum HCFR, avec quantités de liens sur hdmi et quelques liens sur les docs techniques qui expliquent ce qu'il y a vraiment dans le signal qui transitte en Hdmi. La norme Hdmi elle meme donne le diagramme (analogique) du signal élecrique (enfin donnait car depuis la 1.4 c'est dans d'autres doc que la norme elle-meme).


WhyHey a écrit:
alex_t a écrit:Tu n'as bien lu ce que j'ai écrit.

Ce n'est pas le câble le fautif mais l'égalisation faite par les drivers HDMI entre le port local et le port distant. Si le driver est paramétré pour supporter un câble très long, le résultat avec un câble très court sera une image avec des noirs délavés comme si on avait augmenté le niveau de noir via le diffuseur (l'information véhiculée par le câble est quant à elle inchangée). C'est ce que je voulais dire par image plus lumineuse.


il est possible à la fois que je ne lise pas bien et que je ne comprends pas bien aussi.
Mais , pas d'inquiètude : les noirs ne seront pas délavés avec un cable court (ou long, ou normal).
je dis ça pour ceux qui ont des cables 50cm et qui vont se dire:
"ça y est, j'ai trouvé comment améliorer le rendu des images sur mon matos :idee: "

après si les composants sont déficients : faut changer de matériel.
ça arrive ...


alex_t a écrit:Bon j'ai assez perdu de temps. Voici ce que j'ai écris plus haut:

alex_t a écrit:L'explication m'a été donné par Jim Peterson (le patron de Lumagen) par email.

En fait les chipset HDMI sont plus ou moins évolués.

Certains drivers hdmi sont capables d'égaliser automatiquement la liaison entre son port et le port HDMI distant. Ces chipsets n'occasionnent que très peu d'incompatibilité mais ils sont plus chers et donc plus rares sur les appareils.

D'autres drivers hdmi ne font pas d'égalisation automatique, ils disposent alors d'une égalisation usine fixe. Comme la longueur entre source et diffuseur varie en grande partie entre 1m et 5m (installation TV), ces chipset fonctionnent bien avec ces longueurs de câble.

C'est pourquoi il faut en général privilégié les câbles entre 1m et 5m plutôt que les petits (qui boostent trop le signal => image trop lumineuse et/ou son avec des bruits bizarres) ou les grands (perte de signal provoquant en général des soucis HDCP)


Pour reformuler.

Un petit câble peut donner d'excellents résultats mais aussi de très mauvais ceci à cause en partie du chipset HDMI et à la faculté qu'à son driver à interpréter correctement les niveaux du signal qu'il reçoit.

Je n'ai jamais parlé de l'information qui transite sur le câble.
Je n'ai jamais dit que les petits câbles allaient automatiquement dégrader l'image.
Mon message répondait à celui de Richard qui connaît des soucis avec son oppo.

Le débat est clos.

WhyHey a écrit:
alex_t a écrit:Bon j'ai assez perdu de temps. [...] Le débat est clos.

merci Alex pour cette reformulation :thks:
le débat est clos sur le cable.

revenons au driver ...
ben oui :o
je me réfère aux spécifications Hdmi ver 1.3, page 38 (je vous conseille d'aller voir le schéma c'est encore plus parlant).
TMDS technology uses current drive to develop the low voltage differential signal at the Sink side of the
DC-coupled transmission line. The link reference voltage AVcc sets the high voltage level of the
differential signal, while the low voltage level is determined by the current source of the HDMI
Source and the termination resistance at the Sink. The termination resistance (RT) and the
characteristic impedance of the cable (Z0) must be matched.

et plus loin:
Table 4-14 Required Operating Conditions for HDMI Interface (see Figure 4-12)
Item, Value
Termination Supply Voltage, AVcc 3.3 Volts ±5%
Termination Resistance, RT 50 ohms ±10%

enfin page 45:
the Sink shall recover data on each channel at a TMDS character error rate of 10-9 or better, when presented
with any signal compliant to the eye diagram of Figure 4-20 after application of the Reference Cable Equalizer.

c'est clair, le driver qui prend un 1 pour un 0 ou inversement doit être changé: il est déficient. 3.3V +/-5% c'est pas la mer à boire à construire.

Quelque soit le cas d'un composant déficient: il n'y aura jamais de façon systématique une image "plus claire" ou des noirs "plus délavés". il y aura une image pourrie (aussi bien le Y que le U et le V seront affectés, donc les couleurs seront à l'ouest).

débat clos.

PS: la discussion que nous avons se fait sur le WEB, à base de cable ethernet, qui est aussi une version différentiel (sauf qu'elle est en 3 points au lieu de 2 points, donc plus complexe et plus sensible que Hdmi) et avec la meme valeur de différentiel limite 400 mV (c'est l'archi limite 400mV, le moyenne est à 1.56 V pour Hdmi). je n'ai pas l'impression que je vois souvent des pb de lettre dans mes posts, les erreurs sont bien plus de mon fait que de celui du cable ou des drivers qui transite entre mes doigts et vos yeux.


arnuche a écrit:L'égalisation Hdmi dont vous parlez joue sur le voltage ?

WhyHey a écrit:
arnuche a écrit:L'égalisation Hdmi dont vous parlez joue sur le voltage ?

oui, c'est une atténuation (en fait c'est un gain, majoritairement ...)

tout est expliqué dans la norme Hdmi, rien de tout cela n'est nouveau , et les connecteurs/cables certifiés suivent la norme et la batterie de tests qui les certifie ...

https://engineering.purdue.edu/ece477/W ... cation.pdf
page 41 pour la formule, 42 pour le graphique.

et pour la batterie de test de certification (dit CTS), un exemple :
http://www.home.agilent.com/upload/cmc_ ... =FR&lc=fre

jacko a écrit:
arnuche a écrit:L'égalisation Hdmi dont vous parlez joue sur le voltage ?


C'est plus compliqué.
En analogique ça serait le cas (mais l'analogique est plus simple)

jacko a écrit:Après ....
Do not feed the troll :idee:


Voilà le décor planté, reste à creuser la question d'Arnuche et expliquer ce qu'alex voulait dire ...
Dernière édition par WhyHey le 24 Sep 2013 10:09, édité 1 fois.
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Annonce

Message par Google » 26 Jan 2013 12:44

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 26 Jan 2013 13:04

un petit dernier, interessant puisqu'il donne les datasheet d'equaliseur hdmi:
alex_t a écrit:C'est à se demander pourquoi certains fabricants mettent au point ce genre de composants :

http://www.st.com/internet/com/TECHNICA ... 204975.pdf
http://www.ti.com.cn/cn/lit/ds/snls301b/snls301b.pdf

Ceux là sont intelligents mais ils ne sont pas tous comme ça.

Des extraits:

The equalizer dramatically reduces the intersymbol interference (ISI) jitter and attenuation from long or lossy transmission media. The inputs present high impedance when the device is not active or when VCC is absent or 0 V. In all other cases, the 50 Ω termination resistors on input channels are present. This circuit helps to improve the signal eye pattern significantly. Shaping is performed by the gain stage of the equalizer to compensate the signal degradation and then the signals are driven on to the output ports.
The equalizer is fully adaptive and automatic in function providing smaller gain at low frequencies and higher gain at high frequencies. The equalizer is optimized internally for an adaptive operation.


The DS16EV5110A is a multi-channel equalizer optimized for video cable extension Source/Repeater/Sink Applications. It operates between 250Mbps and 2.25Gbps with common applications at 1.65Gbps and 2.25Gbps (per data channel). It contains three Transition-Minimized Differential Signaling (TMDS) data channels and one clock channel as specified for DVI and HDMI interfaces. It provides compensation for skin-effect and dielectric losses, a common phenomenon when transmitting video on commercially available high definition video cables.


Maintenant je m'arrête.
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 26 Jan 2013 14:38

dans ce dédale de citations, je reprends un lien que j'ai donné au cours du débat et qui explique pourquoi Alex trouve des exemples de composants faisants état d' "équalisation":
http://www.home.agilent.com/agilent/red ... 33356.0.00

un peu difficile à comprendre il donne en page 4 des éléments, voici ce que j'en retiens, sans avis personnel mais avec une bonne dose d'interprétation quand même :

il existe 2 façon de "combattre" les "handicaps" d'une liaison analogique filaire entre un emetteur Hdmi et un récepteur.
La 1ère porte sur l'émetteur, la seconde sur le récepteur. (Il ne mentionne rien sur le cable lui-même, pourtant il y aurait aussi à dire)

I) Coté emetteur, la technique s'appelle "signal de-emphasis".
cela consiste, pour les hautes fréquences, a amplifier de façon plus forte les premiers bits de changement de transition puis à réduire cette amplification sur les bits suivants (quand ils sont de même nature).
Concretement, pour simplifier : si on a une suite de type 0001111000 : le premier 1 se verra amplifier plus fortement que les autres 1 qui suivent, et le premier 0 qui suit le dernier 1 aussi, par rapport aux autres 0 qui suivent.
Cette amplification plus forte consiste à appliquer un voltage plus élevé.
le nom "de-emphasis" vient de la reduction (de-emphasizing) que l'on applique aux bits de meme nature qui suivent le premier bit de changement de transition.
Sans cette technique, on observe sur ce premier bit une courbe qui monte bien verticalement vers Vmax à 80% de Vmax mais prend plus de temps pour atteindre Vmax à 100%.
Avec cette technique l'effet attendu est une montée plus rapide du voltage sur le premier, et donc obtenir une valeur Vmax sur la courbe plus rapidement et avec moins de "courbure". La courbe devient globalement plus "franche" avec des changements de paliers plus francs, plus marqués et donc plus facile à reprérer.

II) coté récepteur, la technique s'appelle "equalisation".
suite post suivant ...
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 26 Jan 2013 14:53

II) coté récepteur, la technique s'appelle "equalisation".
Elle a pour objectif d'améliorer le taux d'erreur acceptable de 1 sur 10^9 dans la reconnaissance de la valeur du bit (0 ou 1).
Elle se décompose en 3 méthodes/
a) CTLE pour "continuous time linear equalizer"
c'est une amplification du voltage quand les fréquences de transmission du signal deviennent grandes, c'est un équivalent au "de-emphasis" mais coté récepteur cette fois.
b) FFE pour "Feed Foward Equalization"
FFE utilise le niveau en Volt des bits autour du bit dont on cherche à connaitre la valeur. (en anglais feedforward est un système de control, plutot dans le sens de controler ce qui se passe après en fonction de ce qui s'est passé avant, une sorte de boucle de contre réaction)
Le coefficient que l'on applique aux différents voltages proche du bit à déterminer, est relier directement à la réponse en impulsion de la liaison Tx-Rx.
c) DFE pour "Decision Feedback Equalizer"
cette troisième technique ajoute une couche numérique nonlinéaire à la couche FFE.

Voilà pour la description simplifiée et hyper-rapide des techniques utlisées quand on parle de "équalisation du signal Hdmi", la suite de l'article en dit plus : il faut creuser ...

en passant, un lien donné par un forumeur qui se reconnaitra, démontrant la neutralité complète d'un cable HDMI, quelque soit son prix, dès qu'il fonctionne :
http://www.expertreviews.co.uk/home-ent ... te-proof/3
Dernière édition par WhyHey le 12 Jan 2014 16:30, édité 1 fois.
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 26 Jan 2013 18:00

Un peu compliqué tout ça, mais merci pour les infos.
Donc si j'ai bien capté (en gros), il y a bien une différence de voltage mais pas de tout le signal, juste une partie.
arnuche
 
Messages: 24122
Inscription: 09 Déc 2004 12:10
Localisation: Bruxelles
  • offline

Message » 26 Jan 2013 18:22

On trouve page 5 les explications suivantes:

L'équalisation permet d'ouvrir les yeux qui avaient été fermés, en réduisant les problèmes d'intégrité du signal, mais qu'en est-il du "bruit" ?
(les "yeux" ici désignent la forme que doit suivre la courbe de tension aux extrémités des connecteurs Hdmi: voir le lien plus haut sur la norme Hdmi, page 40 environ il y a une courbe qui a une forme d'oeil - enfin avec un peu d'imagination ...)

Un signal "digital" à travers un diélectrique est soumis à des sources de bruit internes et externes. Les sources internes proviennent d'un bruit aléatoire en tension provenant du transmetteur et d'un bruit aléatoire de phase provenant de l'horloge; les deux contribuent à un jitter de forme aléatoire, et du fait de cette nature aléatoire, l'équalisation ne peut rien faire pour améliorer la situation.
Poser le bruit en tension comme une source de jitter peut paraitre contre-intuitif. Après tout: le bruit en tension s'appelle le "bruit", et le bruit en phase s'appelle le "jitter". Pas complétement.
Le jitter est un déplacement en temps de la position réelle de la transition logique (cette transition qui délimite qu'avant, la tension lue et mesurée concerne un bit donné, et qu'après la tension mesurée concerne le bit suivant). La figure 5 (cf lien du doc) montre la distribution du jitter au point d'intersection du diagrame en oeil. Pour comprendre la distinction entre bruit de phae et jitter et comment le bruit de tension contribu aussi au jitter, il faut représenter une courbe digital tel que: (Vpp +delta(V(t)) S (2pi*Ft + phi(t)).
S représente la somme des harmoniques et sous harmonqiues autour de la fréquence fondamentale qui définit le signal des données numériques
delta(V(t)) est le bruit de tension
phi(t) est le bruit de phase.
Sur un oscilloscope, delta(V(t)) provoque des fluctuations verticales et phi(t) des fluctuations horizontales. Le point d'échantillonnage est le point (délai) où "la tranche de tension" représente soit un 1 soit un 0, si la tension est au dessus d'une valeur fixe (dit "seuil" plus loin), on interprète un 1 et en dessous de cette valeur, on interprète un 0.
Maintenant regardons le point de transition entre 1 et 0. C'est une courbe continue avec un temps de montée non nul et une pente non infinie. Si le bruit en tension "pousse" la courbe vers le bas, le point où le signal va dépasser le seuil de tension (seuil qui permet de décider d'un 1 ou d'un 0) interviendra plus tard et "glissera" en "avant" (sur une courbe avec le temps en abscisse, en "avant" veut dire "plus tard" ...) du point d'échantillonage. Et c'est comme ça que le bruit en tension est une source de jitter.
Pour l'analyse du bruit en phase, on utilise un signal qui n'a pas de sous harmonique (ce point fait référence à la page 1 et 2 où on explique d'un succession de bit de même valeur introduit des sous harmoniques dans le signal : ainsi deux 0 qui se suivent introduit une fréquence moitié de l'horloge, Trois 1 : 1/3 de F , etc etc) donc en gros ne pas avoir de sous harmonique consiste en un signal qui change de valeur de bit à chaque "top" d'horloge 0101010 ... signal dit "clock-like".
La figure 7 montre les formes possibles de la résonnance pour 3 oscilateurs de qualité différente (le terme résonnance est assez étrange dans ce contexte ??). Plus la qualité est bonne plus la courbe est centrée sur F, sans étalement, avec une intensité élevée. Un oscillateur parfait aurait une ligne simple positionnée en F. Le bruit de phase "élargit" la courbe et réduit l'amplitude du pic, dans des proportions qui laissent la puissance du signal délivré inchangée (une description qui parfois peut convenir à d'autres situation ...)

je passe la page 7 qui décrit les 3 types de jitter: le Random Jitter, le Sinusoidal Jitter et le Periodic Jitter, chacun ayant une façon typique de marquer la courbe de densité spectrale de phase (celle qui consiste à cacluler f-F sur l'axe des fréquences et qui si tout allait bien devrait être une belle ligne horizontale à -120dB ou -160dB, bref proche de 0).

page 8:
L'une des raisons au succès des technologies des liaisons séries haute fréquence réside dans le fait que le signal de l'horloge est embarqué, ce qui permet de réduire les erreurs liées au jitter. En embarquant l'horloge dans les données et en reconstruisant l'horloge coté récepteur le jitter sous les fréquences de l'ohorloge restent et dans les données et dans l'horologe. Comme le temps définissant le point d'échantillonage des données est positionné par l'horloge embarquée, il dérive autant que l'horloge et de se fait, sous les fréquences de l'ohorloge, le jitter ne provoque pas d'erreur. Le fait d'avoir une horloge embarquée permet d'obtenir un filtre passe bas en fréquence de phase (cf figure 10) (ceci dit, je vois plus un filtre passe haut que passe bas, et ça serait plus en rapport avec ce qui est dit ci-dessus : je retiens donc passe haut et non passe bas).
Une autre raison de ce succès est la technologie du signal différentielle. En transmettant la version positive et négative du signal puis en calculant la différence de ces 2 signaux pour identifier la valeur du bit, les problèmes d'interférences et de diaphonie sont réduits.
La diaphonie (crosstalk) est une interférence électromagnétique sur la ligne qui peut provoquer des problèmes bloquants dans les architectures paralleles.
Dans une configuration idéale d'un signal différentiel, les deux lignes sont parfaitement de longueur identique, de géométrie identique et parfaitement interchangeable. Ainsi les 2 lignes subissent exactement les mêmes influences, interférences et combiner le signal en signaux inverse permet au récepteur (en faisant la différence des siganux) d'annuler parfaitement les effets de ces influences. Dans la vraie vie, les deux lignes sont physiquement espacées de 1 milimètre (+ ou -), il n'y a donc pas exactement les mêmes influences (au sens mathématique), ainsi l'annulation n'est pas exactement parfaite (au sens 0 mathématique). Quand la fréquence des données excède 10 Gb/s, la "taille" du bit se dégrade et la situation se déteriore. La diaphonie redevient un problème.
Même si il n'est pas encore certain que l'équalisation peut aider en diaphonie, il faudra alors d'autres solutions au delà de ces fréquences pour permettre à l'analogique de modéliser les données numériques...
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 26 Jan 2013 18:32

arnuche a écrit:Un peu compliqué tout ça, mais merci pour les infos.
Donc si j'ai bien capté (en gros), il y a bien une différence de voltage mais pas de tout le signal, juste une partie.

c'est certain, c'est compliqué, pour autant en gros ça dit ce qu'on sait depuis un bout d temps: rien n'est parfait :)
en gros l'équalisation consiste en plusieurs "astuces":
la première : booster le voltage (uniquement sur les premiers bits d'un train de bits identiques)
la seconde (non expliqué ici) : appliquer des "courbes standards de réponses d'un cable Hdmi" qui permet de reconstituer la vraie valeur du voltage à partir de celle mesurée.

Mais précision importante : Booster le voltage n'a pas pour conséquence d'avoir, in fine, un voltage plus élevé que la valeur nominale...
et pourquoi ??
parceque ce boost ne dure quele temps du premier bit : celui qui, si on ne boost pas, risque d'avoir justement une tension trop faible pour être reconnu.
CAR, étant le premier, le circuit n'a pas encore eu le temps d'atteindre la valeur Voptimal (à cause du temps de montée).
et, si la valeur de la tension est trop importante : le composant ne sera pas certifié Hdmi, il ne passera pas les tests de certifications, il y a seulement 5% de dépassement autorisé, ni + ni -.

enfin, si tu regardes les courbes données dans les lien d'Alex sur les composants mettant en oeuvre cette équalisation: tu verras que l'objectif (et le résultat) de cette technique est d'obtenir un "oeil" ouvert, là où l'oeil est fermé: pour autant, elle ne cherche pas (et ne le fait pas) à dépasser la valeur nominale de tension.
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 26 Jan 2013 18:57

En conclusion:

l'équalisation Hdmi n'a pas pour conséquence d'obtenir un signal qui d'une façon ou d'une autre pourrait induire une image "plus lumineuse", ni des noirs "délavés".
Aucune chance.
Par contre, cette technique permet d'obtenir une meilleure qualité dans la transmission des données et donc : de dépasser le seuil de 1 erreur par Milliard de bit.
Il serait interessant d'avoir une estimation du gain de ce seuil d'erreur, mais je n'ai pas de chiffre à ce stade ...
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 26 Jan 2013 20:24

Juste en passant, comme ça, je dirai qu'il est intéressant ce topic et très technique :)

Sinon, je pense que pas mal de gens savent que les câbles DVI/HDMI et DisplayPort ne modifient pas l'image comme c'était le cas en analogique avec la bonne vielle péritel. Plus de monde en parlerai sinon, et et ça se serai.
sylvio50
 
Messages: 186
Inscription: 22 Juin 2010 1:06
  • offline

Message » 26 Jan 2013 20:27

Après, il est possible d'avoir des artefacts, je ne dis pas par contre.
sylvio50
 
Messages: 186
Inscription: 22 Juin 2010 1:06
  • offline

Message » 27 Jan 2013 12:01

C'est une bonne idée que d'avoir ouvert ce sujet.

Je trouve la conclusion trop hâtive pour un sujet aussi complexe.

J'ai dans mon installation 3 appareils dont je peux régler l'égalisation HDMI manuellement. Lorsque cette égalisation est mal faite j'observe les phénomènes suivants:

- bruits dans l'image sous la forme de petits points
- et/ou noir délavé (même symptôme quand on a une chaine vidéo en 0-255 et qu'on règle un des éléments en 16-235)
- et/ou bruit audio
- et/ou silence
- et/ou perte de signal vidéo

C'est un fait.

Ne pas oublier que dans notre monde numérique l'analogique est partout car l'information est transportée par un signal électrique, même la fibre optique peut avoir son lot de problème.
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10239
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 27 Jan 2013 13:05

merci de ta présence Alex. J'espère que tu as pris le temps de lire les posts qui décrivent comment l'équalisation hdmi fonctionne (en gros, y a plus détaillé ...)

alex_t a écrit:C'est une bonne idée que d'avoir ouvert ce sujet.

Je trouve la conclusion trop hâtive pour un sujet aussi complexe.
c'est rapide, j'en conviens

J'ai dans mon installation 3 appareils dont je peux régler l'égalisation HDMI manuellementComment ???.
Lorsque cette égalisation est mal faite j'observe les phénomènes suivants:

- bruits dans l'image sous la forme de petits points
Classique: le taux d'erreur est > au recommandation du coup le signal est plombé
- et/ou noir délavé (même symptôme quand on a une chaine vidéo en 0-255 et qu'on règle un des éléments en 16-235)
impossible de mettre la liaison hdmi en cause, si tu observes ça c'est qu'il y a un autre pb quelque part dans ton installation. Une liaison Hdmi (equalisée ou non) ne peut pas délaver les noirs, ou rendre plus lumineux l'image. Il faudrait pour ça que le signal Y soit le seul perturbé, et toujours dans le meme sens. Au pire c'est la "puce" Hdmi qui est foutue, ou buggée. ça arrive d'avoir des composants défectueux, mais ça n'est pas imputable au Hdmi lui meme.
- et/ou bruit audio
quel type de bruit ??
- et/ou silence
oui, le signal décroche, ça arrive quand le signal est plombé
- et/ou perte de signal vidéo
idem, signal plombé
C'est un fait.
et je ne remets pas en cause ces faits: je remets en cause le fait qu'on impute à ces faits : l'équalisation Hdmi.
Il y a sans doute d'autres raisons qui font que tu observes ces problèmes


Ne pas oublier que dans notre monde numérique l'analogique est partout car l'information est transportée par un signal électrique, même la fibre optique peut avoir son lot de problème.
comment le numérique est-il "codé" en analogique dans une liaison Hdmi... c'est tout le propos de ce topic, c'est tout l'objectif des diagramme, photo et graphes du lien donné plus haut et que j'ai partiellement traduit (avec son lot d'erreur de traduction ...).
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 27 Jan 2013 13:17

Autre point important: la longueur du câble a aussi une influence.

Pour une même égalisation, je n'obtiens pas le même rendu avec un câble real cable de 30cm et un real cable (même modèle) de 1m.

A noter que je n'ai jamais écrit que l'égalisation ou la longueur du câble changeait le contenu de l'information portée par le signal électrique, j'ai juste écrit que l'égalisation (en fonction de la longueur du câble) avait une influence sur le chipset hdmi (j'ai parlé alors de driver car c'est en général comme cela que l'on nomme la passerelle entre le matériel et le logiciel).

Je n'ai pas encore lu les explications plus hauts, je le ferai via le document original (je préfère traduire moi-même) quand j'en aurai le temps.
Performances Home Cinema, blog et services de calibration : CLIQUEZ ICI
alex_t
Pro - Contributeur HCFR
Pro - Contributeur HCFR
 
Messages: 10239
Inscription: 29 Oct 2005 23:04
Localisation: Ile-de-France, 77

Message » 27 Jan 2013 13:22

sylvio50 a écrit:Après, il est possible d'avoir des artefacts, je ne dis pas par contre.

oui , je ne dis pas non, non plus.
dans les cas où il y a un maillon de la chaine déficient on observe les différents cas cités par Alex.
Mais c'est assez basique comme artéfacts:
- soit le signal a du mal a passer (rarement ou souvent) : et c'est coupure régulière, gros pixel dans l'image, son avec des "cliquetis" hyper aigu et hyper désagréable
- soit ça passe nickel (et sans altération des données transmises)

Les autres artéfacts: image lunieuse, noir délavés, couleurs non conformes viennent plutot du dématricage des couleurs (soit avec inversion des norme HD et SD, soit avec des erreurs dans la matrice des couleurs, soit avec un mauvais paramétrage 0-255 vs 16-235 ...).

dit autrement: le mécanisme de rattrapge des erruerus de transmition fixé au taux de 1 pour millard par la norme Hdmi, permet d'obtenir soit un signal bien pourri, soit un signal sans altération. Y a pas trop de milieu.
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 27 Jan 2013 13:24

alex_t a écrit:Autre point important: la longueur du câble a aussi une influence.

Pour une même égalisation, je n'obtiens pas le même rendu avec un câble real cable de 30cm et un real cable (même modèle) de 1m.

A noter que je n'ai jamais écrit que l'égalisation ou la longueur du câble changeait le contenu de l'information portée par le signal électrique, j'ai juste écrit que l'égalisation (en fonction de la longueur du câble) avait une influence sur le chipset hdmi (j'ai parlé alors de driver car c'est en général comme cela que l'on nomme la passerelle entre le matériel et le logiciel).

Je n'ai pas encore lu les explications plus hauts, je le ferai via le document original (je préfère traduire moi-même) quand j'en aurai le temps.

Alex : comment fais-tu pour égaliser ??

pour creuser, voici un lien, de 1996:
http://dsp-book.narod.ru/spra140.pdf
ces techniques sont beaucoup plus communes en haute fréquences, donc en particulier sur les transmissions telephonique:
ftp://ftp.t10.org/t10/document.05/05-222r0.pdf
pour des exmples concrets de FFE et DFE:
http://www.eecg.toronto.edu/~johns/nobo ... ation2.pdf
WhyHey
 
Messages: 13831
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline


Retourner vers Normes

 
  • Articles en relation
    Dernier message