Modérateurs: Staff Home-Cinéma, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Bien comprendre l'Ultra HD, la 4K, et les normes THX, Dolby, DTS, Auro 3D

Les principaux défauts liés à la projection MAJ le 28/12/13

Message » 17 Nov 2004 19:46

Pour la rubrique 10- Blancs brûlés et noirs bouchés (toutes techno), voici un bien meilleur exemple : http://perso.numericable.fr/laguill2/pi ... iveaux.jpg
Pio2001
 
Messages: 6637
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Annonce

Message par Google » 17 Nov 2004 19:46

Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 21 Nov 2004 14:35

Pio2001 a écrit:Pour la rubrique 10- Blancs brûlés et noirs bouchés (toutes techno), voici un bien meilleur exemple : http://perso.numericable.fr/laguill2/pi ... iveaux.jpg


excellent, merci :wink:
MàJ effectuée

La configuration dans mon profil


TV 4K 65" Samsung UE65F9000/projo PTAE700/Ampli HC Yamaha DSP-Z7/Klipsch RF82+RC62 et JAMO CLASSIC8/sub Velodyne CHT10R/PCHC/Bluray Sony S350/DVD YBA YM501/Laserdisc/Graveur LG7800H/Mediacenter HDX1000
Avatar de l’utilisateur
FRANCKC
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 14471
Inscription: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: AJACCIO

Message » 21 Nov 2004 23:23

On peut même supprimer les 6 premiers liens. Ils sont vraiment mauvais.
Pio2001
 
Messages: 6637
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 24 Nov 2004 14:30

Hey ;)

Merci Franckc pour mon vieux post qui n'avait plus lieu d'etre: RiP :)

Je rajouterai:

Cropping = Overscan : perte de pixels entre la source et l'affichage vu (vu, car la perte peut être dûe à l'optique)

ICP: petit frère du CUE
Une difference mise en évidence dans le lien donné par Bastien entre ICP et CUE est que l'ICP concerne les video uniquement (source entrelacée, donc pas les films) et le CUE concerne aussi les films !
http://www.hometheaterhifi.com/volume_8 ... -2001.html

L'ICP est propre au source entrelacée codée en entrelacée en 4:2:0 ce qui fait descendre la résolution de chroma de 480 lignes à 120 lignes, au lieu de 240 lignes sur les sources film ou vidéo (donc entrelacée) codées en progressif.
et vouloir désentrelacer 2 1/2 images qui ne font pas partie de la meme image initiale, quand on les a codé en 4:2:0 entrelacée, donne obligatoirement des problemes: l'ICP.

Alors que le CUE peut se rattraper, car l'algorithme de désentralecement n'a pas bien affecter le chroma aux bonnes lignes en ne prennant pas correctement en compte le flag "progressif":
Si le signal initiale est entrelacé et codé en progressif: il faut d'abord désentrelacer l'image puis upsampler de 4:2:0 à 4:2:2 indépendament les deux 1/2 images. Ensuite seulement recombiner les images (si besoin ... )
Si le signal initiale est progressif, codé en progressif: il faut interpoler de 4:2:0 en 4:2:2 sur l'image complete (et ne pas découper l'image). Ensuite seulement désentrelacer l'image en 2 (si besoin ... mais il y a toujours besoin ...)

L'ICP ne peut pas se résoudre "naturellement" et aussi facilement que CUE. Des algos peuvent quand même atténuer les effets.
2 pb bien differents.

extrait de http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #168283980

De ce que j'ai compris ... (Pio2001 ;) )

Tcha ;)
WhyHey
 
Messages: 13840
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 24 Nov 2004 15:40

J'allais le dire: l'overscan a été oublié, pourtant c'est vieux comme la télé :)

Pascal

La configuration dans mon profil


JVC X35 et tout un tas de bazaaaaar pour l'alimenter...
Avatar de l’utilisateur
FreqResPlot
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5047
Inscription: 20 Déc 2002 15:36
Localisation: 06 Mougins
  • offline

Message » 24 Nov 2004 23:23

WhyHey a écrit:Ensuite seulement désentrelacer l'image en 2 (si besoin ... mais il y a toujours besoin ...)


ENtrelacer !

WhyHey a écrit:De ce que j'ai compris ... (Pio2001 ;) )


C'est pas très clair comme explication. Ce que j'ai compris, c'est que le désentrelaceur est optimisé pour 480 / 576 lignes, mais il oublie que la couleur est codée sur 240 / 288 lignes, ce qui donne quelques artefacts colorés quand c'est le désentrelaceur 480/576 lignes qui s'en occupe.
Pio2001
 
Messages: 6637
Inscription: 07 Oct 2003 12:50
Localisation: Neuville-sur-Saône
  • offline

Message » 24 Nov 2004 23:28

MàJ du premier post : ICP et OVERSCAN

La configuration dans mon profil


TV 4K 65" Samsung UE65F9000/projo PTAE700/Ampli HC Yamaha DSP-Z7/Klipsch RF82+RC62 et JAMO CLASSIC8/sub Velodyne CHT10R/PCHC/Bluray Sony S350/DVD YBA YM501/Laserdisc/Graveur LG7800H/Mediacenter HDX1000
Avatar de l’utilisateur
FRANCKC
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 14471
Inscription: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: AJACCIO

Message » 30 Nov 2004 2:05

Pio2001 a écrit:
WhyHey a écrit:Ensuite seulement désentrelacer l'image en 2 (si besoin ... mais il y a toujours besoin ...)


ENtrelacer !
Yep !

WhyHey a écrit:De ce que j'ai compris ... (Pio2001 ;) )


C'est pas très clair comme explication. Ce que j'ai compris, c'est que le désentrelaceur est optimisé pour 480 / 576 lignes, mais il oublie que la couleur est codée sur 240 / 288 lignes, ce qui donne quelques artefacts colorés quand c'est le désentrelaceur 480/576 lignes qui s'en occupe.


Traduction libre de l'article sur l'ICP de hometheater:

«
Quand nous avons écrit le premier article sur le chroma, un problème que nous avions identifié mais sur lequel nous n'avions pas écrit était que même si le contenu est correctement marqué comme entrelacé, utilisé l'algorithme de suréchantillonage entrelacé donne toujours un mauvais résultat. Nous pensions que c'était lié à l'implémentation de l'algorithme à cette époque, mais nous réalisons maintenant qu'aucun lecteur ne peut produire un canal de chroma correct sur un contenu entrelacé.
(suit une photo tirée de "more tales of the city" avec un tas d'ICP)
Ce n'est pas le CUE, c'est un probleme completement différent. L'image est tiré d'un bon décoder MPEG.
Voici le probleme: dans l'image (frames) 4:2:0 entrelacée (on parle ici d'une image de 480 lignes en Luma), le canal de chroma (on parle ici des 240 lignes de chroma constituant l'image de 480 lignes de luma) contient vraiment 2 canaux de chroma séparés mais entrecroisés. Un canal est codé sur les lignes paires (field one), l'autre sur les lignes impaires (field two) de l'image (frames). La résolution des ces 2 canaux est très basse.
Le canal de chroma d'une image de 480 lignes codée en 4:2:0 atteint en fait 240 lignes en résolution verticale, ainsi la demi-image formées des lignes paires a seulement 120 lignes de résolution, de même pour la demi-image formée des lignes impaires.
Afin d'obtenir une image video entrelacée au format 4:2:2, ces 120 lignes sont suréchantillonées afin de former 2 demi-images de 240 lignes de chroma chacune ! Ce processus de suréchantillonage consiste essentiellement à remplir les lignes manquantes de la demi-image sans tenir compte des échantillons de l'autre demi-image. Ainsi dans ce processus, des détails sont oubliés dans chaque demi-image et le remplissage est ce que l'on peut appeler "un best effort" ( ;) ) . Le résultat est totalement différent pour chaque demi_image car les données initiales, avec lesquelles l'algorithme va travaillé, sont complètement différentes. Plus important encore, la position des contours de formes, et plus particulièrement des diagonales, seront toujours calculée avec des petites différences entre les 2 demi-images car les échantillons sont positionnés différemment dans chaque demi-image.

C'est ce décalage des contours qui pose problème. Quand les 2 demi-images sont de nouveaux mise ensemble par le désentrelaceur (ou par votre désentrelaceur interne: yeux+cerveau, quand vous les regardez sur une TV entrelacée), les petits écarts (en différence couleur et de contours) de l'une des deux demi-images sont détruits par les petits écarts de l'autre. Si l'image représente une scène d’action, ce n’est pas un problème, car vous ne remarquerez jamais que les canaux de chroma des deux demi-images ne sont pas parfaitement alignés. Mais sur une scène statique, quelque chose qui ressemble beaucoup au bug de chroma (CUE) apparaîtra sur les contours des diagonales des objets colorés et brillants.

Il est important de noter que ceci n’est pas le CUE. Tout d’abord ce n’est pas un bug ! Le décoder fait exactement ce qu’il est supposé faire, à la différence du CUE où le décoder ignore le flag ‘progressif’ et suréchantillone avec un algorithme incorrect. Deuxièmement, les résultats sont légèrement différents de ceux du CUE. Pour le spectateur, pourtant, ils semblent presque identiques. Appelons ce deuxième problème le 4 :2 :0 Interlaced Chroma Problème (ICP). TOUS les lecteurs de DVD souffrent de ce ICP et TOUS les décodeurs Mpeg aussi. Sur les scènes entrelacées et statiques, le canal de chroma est chamboulé. Et il n’y rien qui puisse être fait par le décoder pour résoudre ce problème, car il ne peut pas savoir quelle partie de la scène bouge et quelle partie ne bouge pas.

La manière évidente pour régler le problème, comme certains pourraient le penser, serait d’utiliser l’algorithme de suréchantillonage progressif. Mais cela pose plus de problème que ça n’en résout. Sur les scènes statiques où rien ne bouge, tout semblera parfait. Mais dès qu’un objet bouge, un artéfact bizarre apparaît. L’information du canal de chroma de la première demi-image se fond dans la deuxième et vice versa pour chaque paire de demi-images, et le résultat est une forme bizarre de pre- et post- écho dans le canal de chroma. Sur les mouvements lents, cela se manifeste comme un brouillage des contours de toute l’information de chroma, et sur les mouvements rapides c’est comme si les gens ou les objets sont découpés en deux parties, une partie de l’objet en haute résolution du chroma, l’autre en basse résolution. C’est difficile à décrire (NDWhyhey on s’en est rendu compte !!). Nous sommes incapable de montrer un screen shot pour cet article, mais faites nous confiance (heuuuu …) quand nous disons que c’est aussi troublant (détourner l’esprit) que le CUE, si ce n’est plus.

Que peut-on y faire? Dans le décodeur Mpeg lui-même, très peu de chose. Un très bon suréchantilloneur avec des filtres FIR multi-bandes rend le problème moins désagréable, mais il ne disparaît toujours pas complètement. Le décodeur Mpeg n’a pas l’information nécessaire pour résoudre le problème. Mais dans le désentrelaceur, il y a de l’espoir. Lisez la suite …

Comment résoudre les problèmes (cette section est pour les ingénieurs de l’industrie du DVD) (NBWhy et nous on passe … sûrement pas :o )

Comme nous l’avons vu, le chroma bug de base provient toujours de l’algorithme de suréchantillonage en entrelacé. [… je saute cette partie qui décrit la résolution du CUE … ]

Résoudre les problèmes dans le désentrelaceur

Comme nous l’avons mentionné précédement, la Fli2200 cache très bien la partie la plus visible du CUE. Il cache aussi l’ICP. Ces effets ne sont pas voulus, mais ils sont un effet de bord de deux circuits différents de la puce. D’abord, ils utilisent seulement le canal de chroma d’une demi-image pour reconstruire le canal de chroma de sortie. C’est en fait une mesure de moindre coût, mais cela fonctionne dans la plus part des cas car nos yeux sont fondamentalement moins sensibles au chroma. Bien que cela fonctionne bien, nous n’approuvons pas cette approche. Quand il y a des contours très découpés dans le canal de chroma, l’aller-retour (le balancement, le yoyo…) entre deux demi-images différentes produit un effet de papillotement en haut et en bas des demi-images au couleurs précises, comme ceux que l’on trouve dans les films d’animations.

L’autre chose que Faroudga fait est un filtre passe bas vertical sur le canal de chroma, réduisant délibérément la résolution du chroma finale de moitié. Ce filtre est surtout en place pour supprimer les artéfacts de chroma que l’on trouve sur les vidéo composite, comme les laserdisques ou les VHS. Le fait que cela résoud le CUE est la cerise sur le gateaux. Mais c’est de là technique, plus que tout, cela produit les meilleurs résultats.

Un filtre passe bas vertical sur le chroma semble bien être le plus simple et le moins cher pour diminuer les problèmes de chroma. Cela ne corrige pas tout les dommage que le décoder Mpeg fait sur le chroma, pour cette raison nous suggérons de résoudre le problème de CUE dans le décodeur ET d’ajouter un filtre dans le désentrelaceur. Cela permet de résoudre complètement l’ICP, car dans ce cas l’information de chroma se trouve sur les bonnes lignes, elle n’est pas entrelacée uniment (de façon uniforme) avec l’information de chroma de l’autre demi-image.

Une réflexion rapide nous conduit à penser que le filtre passe bas vertical, qui réduit la résolution à 240 lignes, ne peut pas résoudre les problèmes. Il y a seulement 240 lignes d’information de chroma sur le disque. Quand ces 240 lignes sont divisées en deux fois 120 lignes pour chaque demi-images, ces 120 lignes sont suréchantillonées en 240 pour chaque demi-image puis entrelacées en une seule image de 480 lignes, des informations sur de faux contours sont produites dans l’image résultante, une sorte de fausses fréquences au delà de la limite de Nyquist quand on convertit un échantillon numérique en signal analogique. Dans ces deux cas, les fausses informations doivent être masquées, et la technique appropriée dans ces deux cas est un filtre passe bas.

Du fait de notre sensibilité peu marquée au chroma, un filtre super-uniforme avec plusieurs bandes n’est pas vraiment nécessaire. Un filtre de flou à 3 bandes et vertical avec des coefficient de 0.25, 0.5 et 0.25 devrait fonctionner. Bien sur, de nombreux décodeurs Mpeg ‘tout en un’ embarquent de très bons filtres FIR, donc faire un filtre passe bas final sur le canal de chroma après le désentrelacement est trivial.

Il est important de faire le filtrage après que le désentrelacement soit fini, car si le filtre est appelé avant le désentrelacement, les artéfacts décrits précédemment (quand les objets qui bougent ont des fantômes dans le canal de chroma) apparaissent. On doit alors séparer les objets qui bougent des zones qui restent fixes. Par chance, c’est ce que fait un bon désentrelaceur video. Les algorithmes de désentrelacement analysent l’image et séparent les composants qui bougent de ceux qui ne bougent pas. Les parties de l’image qui bougent sont interpolés à partir d’une seule demi-image (ce qui effectivement supprime les problèmes de chroma de ces parties d’images) pendant que les zones statiques sont ‘tissées’ (entrelacées) à partir des deux demi-images, et en conséquence ont des problèmes de chroma qui nécessitent un filtre. Le filtre passe bas final va nettoyer ces zones statiques, sans faire de dégâts sur les zones qui bougent, ces dernières ont été interpolées à partir du chroma d’une seule demi-image et donc n’ont pas de grands détails.

Quelque désentrelaceurs simples utilisent uniquement « bob », c’est à dire une interpolation à partir d’une seule demin-image. Ces désentrelaceurs n’ont pas à s’inquiéter de l’ICP, car il ne mélanges jamais les chroma des deux demi-images. Bien sur , il ne désentrelace pas très bien, c’est donc un petite victoire que de résoudre l’ICP. (est fait référence ici à un homme nommé Pyrrhic : celui qui boit trop …)

D’autre désentrelaceur simple utilisent un filtre vertical pour combiner deux demi-images puis lisse les artéfacts de « combing » qui en résulte obligatoirement. Quelques commentaires du paragraphe précèdent s’appliquent aussi ici, mais …blablabla…
»

A vous lire … :o

Tcha :) :)
WhyHey
 
Messages: 13840
Inscription: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 30 Nov 2004 6:14

Rassurez moin dans l'expemple ci-dessous c'est volontairement éxagéré ?

6- Effet "Arc-en-ciel" ou AEC ou "Rainbow Effect" (DLP)
Description du phénomène:
Principal inconvénient de la technologie DLP, le phénomène se matérialise par un effet visuel désagréable pour certaines personnes sensibles (persistance rétinienne individuelle notamment). Cet effet se matérialise par des traînées de couleurs ou des flashes colorés sur des scènes à fort contraste, en noir et blanc et sur les sous-titres.

Illustration du défaut :
http://franckhc.free.fr/AEC1.mpg
http://www.homecinema-fr.com/forum/view ... #167304627
Temjin
 
Messages: 301
Inscription: 26 Nov 2004 7:09
  • offline

Message » 30 Nov 2004 8:16

Temjin a écrit:Rassurez moin dans l'expemple ci-dessous c'est volontairement éxagéré ?


un peu. C'est une simulation, donc pour illustrer.
Mais le principe est là. Ce qu'il faut préciser :
- la perception des AEC est extrememment variable d'un individu à l'autre
2- elle est fonction des conditions de visionnage (environnement), et notamment la luminsoité
3- elle est extrememment variable d'un vidéoprojecteur à l'autre.
Pour mon cas personnel, j'en vois énormément sur un X1 (1 toutes les 3 secondes), beaucoup sur un H56 non filtré (1 toutes les 10 sec), pratiquement pas sur un H56 filtré ou un H77, pas sur un Z12K ou un 12S3 ou un DPX1000.

La configuration dans mon profil


TV 4K 65" Samsung UE65F9000/projo PTAE700/Ampli HC Yamaha DSP-Z7/Klipsch RF82+RC62 et JAMO CLASSIC8/sub Velodyne CHT10R/PCHC/Bluray Sony S350/DVD YBA YM501/Laserdisc/Graveur LG7800H/Mediacenter HDX1000
Avatar de l’utilisateur
FRANCKC
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 14471
Inscription: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: AJACCIO

Message » 04 Déc 2004 16:24

MàJ : blanking

La configuration dans mon profil


TV 4K 65" Samsung UE65F9000/projo PTAE700/Ampli HC Yamaha DSP-Z7/Klipsch RF82+RC62 et JAMO CLASSIC8/sub Velodyne CHT10R/PCHC/Bluray Sony S350/DVD YBA YM501/Laserdisc/Graveur LG7800H/Mediacenter HDX1000
Avatar de l’utilisateur
FRANCKC
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 14471
Inscription: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: AJACCIO

Message » 14 Déc 2004 11:11

Un défaut non répertorié ?
_____________________

Bonjour. Pourrais -je avoir de l'aide sur un problème d'image qui ne me semble pas repris dans le post:
Il s'agit d'un léger effet de balayage (un frisson de volet) sur les surfaces unies et immobiles et seulement sur les DVD zone 1 tout le reste de l'image étant OK.
Est ce que cela vous dit quelque chose ?
Ma config: pioneer 868 (dézoné of course) avec YUV (que je changerai en DVI dès que possible) sur projecteur projectiondesign Action one (DLP HD2)
Merci d'avance !
Dupart
 
Messages: 16
Inscription: 16 Oct 2004 17:25
  • offline

Message » 14 Déc 2004 14:23

Dupart,
A priori ce n'est pas un problème au sens "artefact vidéo", mais plutôt un problème de qualité de connexion.
Changer de cordon vidéo par exemple, ou de lecteur pour vérifier.
Changer pour la sortie hdmi du Pio pourrait régler le problème.

Je ne pense pas a priori que le diffuseur soit en cause ici.

La configuration dans mon profil


TV 4K 65" Samsung UE65F9000/projo PTAE700/Ampli HC Yamaha DSP-Z7/Klipsch RF82+RC62 et JAMO CLASSIC8/sub Velodyne CHT10R/PCHC/Bluray Sony S350/DVD YBA YM501/Laserdisc/Graveur LG7800H/Mediacenter HDX1000
Avatar de l’utilisateur
FRANCKC
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
 
Messages: 14471
Inscription: 27 Mar 2002 2:00
Localisation: AJACCIO

Message » 14 Déc 2004 14:25

Ca sent la boucle de masse, j'ai ça aussi avec mon pilotime, je sais pas pourquoi mais en liaison svideo j'ai un voile qui se déplace de façon aléatoire.

Pascal

La configuration dans mon profil


JVC X35 et tout un tas de bazaaaaar pour l'alimenter...
Avatar de l’utilisateur
FreqResPlot
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 5047
Inscription: 20 Déc 2002 15:36
Localisation: 06 Mougins
  • offline

Message » 14 Déc 2004 15:31

Un grand merci. Il est vrai, Franckc, que mon cable YUV m'été prêté par le magasin en attendant de me trouver un bon cable HDMI-DVI (le premier que j'ai eu ne fonctionne pas) et ce cable a l'air plutôt BDG... Je ne sais pas ce qu'est une boucle de masse, Freq, est-ce lié également au type de connection ? svideo n' est pas non plus le top, je crois. Ce qui m'étonne un peu, c'est que chez moi le problème n'apparaît que sur les DVD Z1...
Amicalement
Dupart
Dupart
 
Messages: 16
Inscription: 16 Oct 2004 17:25
  • offline


Retourner vers Normes