Ma mezzanine home-cinéma

Installations — publié le 15 janvier 2004
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)
© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes . (Janvier 2004)
Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue générale avant

Voici un amateur éclairé de home-cinéma qui n’a pas hésité à casser une cloison et à transformer une ancienne chambre située à l’étage en salle de projection. Et le résultat est superbe !

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue génerale arrière

Un petit matin ensoleillé, un lotissement tranquille quelque part en Seine-et-Marne, un pavillon moderne et agréable au fond d’une rue en impasse. C’est ici que nous avons rendez vous aujourd’hui pour notre désormais traditionnelle visite d’installation home-cinéma . Nous sommes au domicile de Francis et de sa famille, et la maisonnée est quelque peu « bousculée » par le débarquement matinal de tout l’équipe de Cinéma Chez Soi : photographe et cameraman sont déjà sur place. En effet, cette installation fera l’objet, comme d’autres, et indépendamment du présent article, d’un reportage filmé qui sera diffusé dans le cadre de l’émission « CinéHome TV » diffusée sur BeurTV ( Astra 1D) le second samedi de chaque mois : reportez vous en fin de magazine pour avoir de plus amples informations sur les horaires.

Le projet qui se concrétise

LIENS INTERNET
Le constructeur français d’enceintes acoustiques Triangle nous propose un site Internet très complet où vous trouverez beaucoup d’informations sur tous les modèles de la gamme :
Web :

Enceintes acoustiques Triangle

Cliquez pour voir une version plus grande...
De gauche à droite
la centrale, le caisson de graves
l’une des principales

Francis est depuis longtemps fanatique de home-cinéma et un lecteur assidu de « Cinéma Chez Soi ». Dans son pavillon de Seine et Marne, il avait aménagé il y a quelque temps déjà une ancienne chambre de 14 m2 située à l’étage en « pièce à vivre », plus précisément en un « salon-télévision » où il appréciait de passer ses soirées en famille à regarder des films, du sport ou des émissions TV sur un simple téléviseur 16:9. Mais notre ami Francis rêvait depuis longtemps de passer à la vitesse supérieure, c’est à dire à la vidéoprojection. L’année dernière, il décide de sauter le pas et d’investir dans un vidéoprojecteur. A cette occasion, il va agrandir cette pièce en ouvrant la cloison sur le couloir qui la longeait initialement : la chambre va donc devenir une mezzanine surplombant sa salle de séjour. Et il va revoir de fond en comble l’isolation, l’électricité, les papier peints, les rideaux et décoration, pour la transformer en cet agréable « nid douillet » que nous découvrons aujourd’hui … et au final, c’est plutôt réussi !

Une décoration soignée…

Cliquez pour voir une version plus grande...
Détail de déco
L’installation de Francis :
Salle dédiée en mezzanine d’environ 20 m²
Sources :
Lecteur de DVD Pioneer DV-757Ai
Récepteur satellite CanalSatellite Médiasat
Magnétoscope Hifi stéréo Philips
Amplificateur intégré :
Marantz SR 7000 DTS & Dolby Digital
Enceintes :
Principales : Triangle Antal XS
Centrale : Triangle SAT 1 XS
Surrounds : Triangle Comete XS
Caisson de graves : Elipson CB Prestige
Diffuseur vidéo :
Vidéoprojecteur Optoma H55
Ecran :
Da-Lite manuel 4 3 1m80 de base
Coût total de cette installation :
Environ 12200 € ( dont 10000 € de matériel et 2200 € de travaux et décoration)

La cloison est partiellement ôtée et une large ouverture est maintenant réalisée. Francis va ensuite faire un faux plafond en BA13, dans lequel il va encastrer des spots halogènes et intégrer 20 cm de laine de roche pour une isolation phonique et thermique efficace. Tous les câbles, notamment ceux qui iront au vidéoprojecteur, seront bien entendus masqués dans le faux plafond à cette occasion. Les murs avant et latéraux, reçoivent un isolant phonique mince de type Climapor / Gediscoustic : il s’agit d’une mousse de polyuréthanne insonorisante en rouleau de 6 mm d’épaisseur recouverte d’un support papier qui permet la pose de moquette murale ou de papier peint. Ce produit a essentiellement des propriétés d’insonorisation phonique, mais ne réalise pas de véritable « traitement acoustique » … nous en reparlerons dans notre encadré « Nos Impressions ». La finition et la

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue générale des enceintes

décoration est ensuite réalisée avec goût : les tons du papier peint et des frises violine et améthyste, coordonnés avec ceux des lampes, des coussins et des rideaux confèrent à la pièce une ambiance, une atmosphère à la fois feutrée, chaude et reposante. Pour renforcer le contraste de l’image, Francis a pris soin de peindre en noir la plus grande partie des murs avant de la pièce, mais le plafond est resté blanc … nous en reparlerons dans notre rubrique « Nos Impressions ».

Des enceintes Triangle, et un projecteur DLP …

Cliquez pour voir une version plus grande...
Le meuble avec les électroniques
A propos de ….
Espace Cinéma
Francis a réalisé par lui même sa « mezzanine home-cinéma », mais il a acquis tout son matériel audio-vidéo à Espace Cinéma, un magasin dont il nous a dit le plus grand bien : « Ils sont toujours à l’écoute du client, ils ne poussent pas à la consommation, et ils ont un large choix de matériel » (sic !) .
ESPACE CINEMA
1057 Avenue du Général De Gaulle
77120 Mouroux
Contact :
Fabrice Mazoleni
Tél 01 64 03 83 38
Fax 01 64 65 05 63
Mail :

ESPACE CINEMA

Sur le plan du matériel, l’installation de Francis est bâtie autour d’une gros intégré Marantz SR7000. Cet ampli-tuner 5.1, doté des décodages Dolby Digital et DTS, délivre 5x 100 W sous 8 Ohms. Les sources sont un lecteur de DVD Pioneer DV757Ai, le top de la gamme du constructeur nippon, un lecteur universel qui lit indifféremment les DVD Vidéo, les DVD Audio et les SACD multicanaux, un récepteur satellite numérique CanalSatellite, et un magnétoscope stéréo Philips. Les enceintes sont toutes de marque Triangle, à l’exception du caisson de graves. Il s’agit du pack « Ecran » du constructeur d’enceintes français, avec en principales, des Antal XS, des colonnes 3 voies / 4 haut-parleurs ( deux boomers de 16 cm, un médium de 13 cm et un tweeter

Cliquez pour voir une version plus grande...
Le caisson de graves
ELIPSON CB Prestige

à dôme de 25 mm) . Leur rendement est de 91 db/ 1W /1m, et leur puissance admissible est de 250 W en crête. L’ enceinte centrale est une Triangle SAT1 XS, qui reprend les mêmes haut-parleurs ( deux boomers de 13 cm et un tweeter dôme de 25 mm) que les enceintes principales. Enfin les surrounds sont des Triangle Comète XS, des 2-voies « bookshelfs » là encore équipées de ces deux mêmes haut-parleurs : l’homogénéité est donc totale ! Le caisson de graves est quant à lui un Elipson CD Prestige, un solide et puissant subwoofer équipé d’un très beau haut-parleur de 30 cm motivé par un amplificateur intégré de 300 W. Enfin, venons en à la partie image de ce système, avec le vidéoprojecteur Optoma H55, un appareil qui utilise la technologie DLP et qui intègre un DMD de résolution XGA (1024×576).

Cliquez pour voir une version plus grande...
La centrale Triangle SAT1 XS

Sa luminosité est donnée pour 1000 lumens ANSI, et son rapport de contraste à 1000:1. Il est relié directement en composantes YUV au lecteur de DVD Pioneer 757, et en s-vidéo à la sortie ad-hoc ( à partir de la seconde prise Péritel : un adaptateur Péritel/S-vidéo est nécessaire) du Médiasat CanalSatellite. L’Optomo H55 projette son image sur un écran de 1m80 de base, un écran Da-Lite à enroulement manuel.© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes .

Nos impressions :
Cliquez pour voir une version plus grande...
L’une des principales
Triangle ANTAL XS

Cette installation bénéficie d’une décoration particulièrement soignée. Nous sommes admiratifs du goût mis en œuvre dans la décoration et de la qualité des finitions, notre hôte ayant réalisé l’intégralité des travaux seuls et sans compter son temps… Quelques remarques sur le placement des enceintes, notamment des surrounds, qui nous semblent ici à la fois excentrées et trop en arrière de la zone d’écoute. Elle seraient mieux positionnées au mur, en hauteur, et de part et d’autre de la position d’écoute des spectateurs. De même, le vidéoprojecteur pourrait parfaitement être placé derrière la cloison ( à l’extérieur de la pièce donc) , ce qui réduirait nettement son bruit de fonctionnement et permettrait de disposer d’un peu plus de recul pour faire une plus grande image ( c’est un peu juste dans le cas présent). L’écran pourrait aussi être légèrement avancé, de trente ou quarante centimètres, pour pouvoir mieux « symétriser » les deux enceintes principales.

Cliquez pour voir une version plus grande...
Le Médiasat CanalSatellite
sur le magnétoscope Philips

Enfin, le caisson de grave n’est pas forcément ici à sa place idéale, il pourrait aussi être placé sur le coté, voire à l’arrière . Il faut en fait rechercher l’emplacement qui offre le meilleur rendu, la meilleure qualité de graves : une bonne méthode est de poser le caisson sur un plateau à roulettes, et de le déplacer dans la pièce jusqu’à ce qu’on trouve son emplacement idéal… il faut bien sûr prévoir des câbles suffisamment longs ! Nous sommes entrés rapidement dans le vif du sujet en demandant à notre ami Francis qu’il insère notre DVD de test : c’est pour nous un « outil » qui contient des scènes-clés que nous utilisons quasi systématiquement pour évaluer les performances des installations visitées. Premier extrait avec l’incontournable scène de chasse aux loups, issue du Pacte des Loups, puis nous enchaînons sur quelques scènes de sport ( coupe du monde de football) pour apprécier la qualité de restitution du projecteur Optoma sur ce type de source, puis nous enchaînons sur les scènes « haute montage » de Vertical Limit pour finir par les séquences finales de Meurs un Autre Jour. Globalement, l’image est précise et lisse,

Cliquez pour voir une version plus grande...
Les électroniques

mais les couleurs manquent un peu de vigueur, l’ensemble est un peu terne. Il y a, il est vrai, beaucoup de lumière parasite dans cette pièce largement ouverte sur le reste de la maison, et le plafond, d’un blanc immaculé, renvoie beaucoup de lumière vers l’écran et fait ainsi chuter le contraste : nous conseillons à notre hôte, si possible, de peindre ou de recouvrir de tissu noir au moins le premier mètre de son plafond à proximité de l’écran. Le son est très précis et dynamique, avec une belle présence des voix et un aigu très fin ( mais c’est habituel chez Triangle).

Cliquez pour voir une version plus grande...
Projecteur Optoma H55

Les graves du caisson Elipson s’avèrent convaincants, mais il y a peu d’infra-graves. La position particulière des enceintes surrounds n’est pas propice à un réel enveloppement, et d’une façon générale la pièce est assez « claire » acoustiquement ( carrelage au sol, traitement acoustique « léger » ). Le rendu de cette installation est toutefois bien agréable, et permet à Francis et à sa famille de passer d’agréables soirées à contempler des DVDs dans des conditions de confort et de convivialité qui n’ont vraiment rien à envier à une véritable salle de cinéma …encore bravo Francis pour cette superbe réalisation, et bons films !