OPPO BDP-105EU

Comptes-Rendus, Tests et Bancs d'Essais — publié le 20 janvier 2013
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)
Tests audio analogique et comparatif avec d’autres lecteurs :

Le point fort du BDP-105 est bien entendu sa capacité à reproduire de la musique sur ses sortes audio analogique.
Ce test n’a pas été simple à faire car le BDP-105 présente trois jeux de sorties dont les performances vont varier.
La sortie 7.1 qui est pilotée par sa carte audio indépendante, la sortie stéréo RCA dédiée sur son circuit et la sortie XLR elle aussi sur un circuit optimisé.

A l’instar du test du BDP-103 les écoutes ont été subjectives faites en petit groupe.
Comme je ne dispose pas d’appareils de mesure il faudra se contenter de notre perception personnelle. Bien que le test fût réalisé en petit comité les impressions sont unanimes, le BDP-105 sait lire de la musique tout format confondu et n’a pas les petits manques du BDP-103 sur les écoutes CD.

Commençons par la sortie polyvalente 7.1. Voici déjà une bonne surprise car le rendu est déjà excellent. Scène sonore très large et cohérente, rendu détaillé sans agressivité. Les SACD sont bien entendu à la fête, mais les CD passent aussi avec brio. L’écoute du simple PCM 16bits est très agréable et s’approche des ténors haut de gamme des constructeurs spécialisés. C’est très bon signe.

Passons à la sortie stéréo RCA. On passe à un cran aux dessus. L’équilibre tonal est encore meilleur avec une image sonore encore plus réaliste. Les basses sont mieux restituées et semble descendre plus bas. Aussi bien les CD que les SACD profitent du gain qualitatif.

Reste à tester les sorties symétriques. L’analyse hardware du BDP-105 laissait présager un travail particulièrement soigné sur les sorties XLR, les écoutes confirment cet à priori.
Les sorties symétriques délivrent une écoute tout à fait exceptionnelle. La scène sonore est vaste et très en profondeur. Tout est placé avec précision et exactitude, on dénote un relief exemplaire et un placement parfait des instruments et des chants. Ici la stéréophonie prend tout son ampleur et arrive à créer une immersion quasi réelle : on est face au groupe et on baigne tout simplement dans la musique.
Pour pousser le test un peu plus loin j’ai testé le BDP-105 dans un système corrigé par un Trinnov, ampli Accuphase E-460 et enceinte B&W 802Di. Face au BDP-105 un LINN Akurate DS, « Brother in Arms » en SACD sur l’Oppo et le même album FLAC 24/96 sur le LINN. Le test a été réalisé en XLR uniquement, il a été très difficile de départager les deux sources. Le rendu est différent mais qualitativement trop proche. Ma conclusion fut que le BDP-105 en XLR est capable de tenir tête à une machine très haut de gamme comme le LINN Akurate DS, ce qui n’est pas une moindre référence.

Nous avons aussi testé quelques sources FLAC sur le BDP-105 via une clé USB. Dans ce cas aussi on note immédiatement un gain qualitatif par rapport au BDP-103.
Les entrées SPDIF sont de très bonne facture grâce à la carte dédiée. Le rendu est excellent et il est certain que le BDP-105 peut s’utiliser comme un très bon DAC externe. Nous n’avions pas de transport numérique digne de ce nom, il a donc été impossible de tester très en profondeur cet aspect du BDP-105.
Pas de test de l’entrée USB.

Dans son ensemble le BDP-105 est un excellent lecteur audio universel.
Il place la barre très haut même sans tenir compte de son prix de vente.
De mes souvenirs le BDP-105 se placerait facilement au niveau d’un Marantz UD9004, mais au prix de l’Oppo rien n’a jamais aussi bon, pas même un Pioneer LX91 qui est très loin derrière.

Le BDP-105 vrai ampli casque !

Une autre nouveauté de l’Oppo BDP-105, la sortie casque.
Rare sont les machines qui en disposent et il est encore plus rare qu’elle soit de bonne qualité.
Pour réaliser ce test j’ai utilisé un casque « typique » reconnu pour ses qualités audiophile, un Sennheiser HD650 qui m’a gentiment été prêté par Sébastien du Showroom Easylounge.

Petits explications techniques sur cette sortie casque.
Je remercie Dan Wright de Modwright pour les explications qui vont suivre.
La sortie casque utilise une carte séparée qui dépend de ses AOP. Cette sortie casque est très bonne d’un point de vue conception et présage d’excellents résultats d’écoute.
Elle est reliée à la carte dédiée stéréo et y exploite le DAC ES9018 de manière très intéressante. Ici Oppo a opté pour une utilisation stack de 4 canaux du ES9018, deux pour le canal droit et deux pour le canal gauche. Cela représente le double utilisé pour la section stéréo asymétrique RCA. L’idée est d’assurer une bonne dynamique et un bon rapport signal bruit.
Cette sortie utilise son propre amplificateur. Oppo a judicieusement choisi un module Texas Instruments 6120A2 intégré au plus proche de l’alimentation linéaire. Ce module affiche d’excellentes caractéristiques constructeur et nous verrons à l’écoute que qualité et performance sont bien là.

Le module ampli casque.

 

TPA6120A2 spécifications

 

La carte de sortie de la prise jack.

Comme nous l’avons vu dans les menus cette sortie bénéficie de son propre contrôle de volume, est elle donc autonome ? Comment se passe son utilisation ?
Et bien tout est d’une facilité enfantine. Il suffit d’y brancher le casque pour que le lecteur commute automatiquement sur la sortie casque et coupe le son des autres sorties. Le lecteur active alors le contrôle du volume du casque qui est totalement indépendant du reste.
Résultat que le volume principal soit en mode variable ou fixe on prendre immédiatement la main. Il suffit alors de se saisir de la télécommande pour piloter le volume du casque à l’aide des touches volume – et volume +.

Je n’ai pas une grande habitude des casques et je ne suis pas un affitionado de ce genre d’écoute mais je dois reconnaître que sur le BDP-105 avec un HD650 l’écoute est agréable et très plaisante. Ce casque étant aussi très confortable ça aide beaucoup. Le son qui en ressort est très dynamique, détaillé sans pointe d’agressivité. Les basses sont bien tendues et les médiums chaleureux très musical. Je n’ai pas noté de souffle ni de bruit de fond.
Malgré mes réticences j’ai pris beaucoup de plaisir dans ce test.

Pour avoir une base de comparaison j’ai essayer ce même HD650 sur la sortie casque de mon Denon AVP-A1HD Cinemike. A noter que la partie casque n’est pas modifiée sur mon AVP. Et bien la comparaison est sans appel et le BDP-105 démontre deux aspects essentiels à une sortie casque. Tout d’abord la gestion des volumes, là ou le BDP-105 sort un niveau d’écoute suffisant, il faut pousser le potard de volume beaucoup plus haut sur l’AVP … ce n’est pas un critère de qualité et ce n’est pas engageant. Autre aspect primordial, le bruit de fond, là où le BDP-105 est parfaitement silencieux l’AVP laisse passer un léger souffle. A l’écoute tout est moins équilibré et un peu agressif en comparaison avec le BDP-105 qui savait être équilibré et mieux maîtrisé.

Il me resterait à comparer avec la sortie casque à tube de mon Shanling CDT-100, mais celui-ci est en cure chez un prestataire anglais.

Je peux cependant conclure que la sortie casque du BDP-105 est excellente pour une sortie casque présente sur un lecteur intégré qui de surcroît est un lecteur de Blu-ray !

Précédente Suivante
Tags: ,