Petite salle dédiée sous les combles…

Installations — publié le 2 juin 2004
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)
© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes . (Juin 2004)

A l’occasion d’un agrandissement conséquent de leur habitation principale, M. et Mme G. on décidé de s’aménager un petit espace dédié au home-cinéma bien agréable, situé juste sous les toits !

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue générale avant écran baissé
Il était déjà fort tard ce soir là, quand nous sommes arrivés au domicile de M. et Mme G. Une maison récente, dans un quartier résidentiel agréable de la banlieue ouest de Paris. M. et Mme G. ont acheté cette maison récemment, et ils ont entrepris d’y refaire progressivement toute la décoration. Mais pour les plus gros travaux, M. G. a décidé de tout faire faire : son emploi du temps est chargé, M. G. rentre souvent tard chez lui, et le week-end étant ses seuls jours de détente, il préfère s’adonner à d’autres activités qu’à celles du bricolage ! C’est ainsi que, l’année dernière, est né ce projet d’agrandissement : la maison, déjà dotée d’un étage, était aussi pourvue encore au dessus d’un grenier dit « aménageable ».

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue générale arrière

Certes, il n’était pas possible d’y créer de grands volumes, mais on pouvait en tout cas y faire deux ou trois petites pièces mansardées… Ce réaménagement permettrait de transférer le bureau de M.G au dernier niveau, et ainsi de libérer une chambre. Un espace rangement serait aussi conservé, et il resterait encore de la place, soit l’équivalent de 16 m2 carrés au sol environ, pour en faire … une salle home-cinéma ! La décision fût prise, et les travaux, dont nous avons admiré la qualité des finitions, furent terminés au milieu de l’année dernière…

Pour le matériel : simplicité et efficacité…

L’installation de M. et Mme G.
Salle dédiée sous les combles d’environ 16 m2 au sol (4 m x 4 m)
Sources :
Lecteur de DVD Denon DVD-2200
Amplificateur intégré :
Denon AVR-1804
Enceintes :
Principales : JM Lab Cobalt 816s (x2)
Centrale : JM Lab Cobalt CC800 (x1)
Surrounds : JM Lab Cobalt 806s (x2)
Diffuseur vidéo :
Vidéoprojecteur NEC HT-1000
Ecran :
Projecta manuel, format 4:3, 2 mètres de base
Divers :
Câblage vidéo Real Cable RGBS 145 OFC 4x coax (YUV + composite)
Câblage audio Real Cable bi-métal (cuivre OFC/cuivre recuit à l’argent)
Câbles modulation et numérique Audioquest VXD.
Télécommande Marantz RC 3200
Coût total de cette installation :
environ 9000 €, fournitures et installation incluse
Cliquez pour voir une version plus grande...
Le vidéprojecteur NEC HT 1000

Pour équiper cette petite salle home-cinéma ( 4mx4m au sol), la principale difficulté était dans le choix du matériel. Madame pensait plutôt à un plasma, et du reste Monsieur était persuadé qu’il était impossible de mettre une vidéoprojecteur, compte tenu du peu de recul disponible. Une petite visite au magasin Audio Projection de Coignères fût décisive. Gilles, le responsable, fit découvrir à M et Mme G. le NEC HT-1000. C’était à la fin de l’année dernière, ce projecteur était alors en « fin de vie » sur le plan commercial (ce qui n’enlève rien à ses qualités !), Audio Projection pouvait alors le proposer à un tarif particulièrement attractif. Par rapport à un plasma, il offrait l’avantage de réaliser une image de deux mètres de base sans aucun problème, et cela compte tenu du faible recul : de vraies sensations cinéma en perspective ! Le NEC HT 1000 est un vidéoprojecteur DLP très compact, doté d’une matrice 4:3 DDR 1024x 768 dont les miroirs s’inclinent à 12 °. Sa luminosité est élevée (1000 lumens) et il est équipé d’une roue chromatique 6 segments, et d’un iris variable permettant de porter le rapport de contraste à plus de 3000 :1 (donnée constructeur). Son traitement vidéo, enfin, est signé Faroudja DCDi. Le NEC HT 1000 est aussi doté d’une prise DVI pour relier en « full digital » un lecteur de DVD, ou un scaler équipé d’une connectique identique. Bref, un projecteur haut de gamme, dont les qualités globales pour les applications home-cinéma ne sont plus à démontrer. Il a été ici placé au plafond, suspendu à sa potence dédiée, et il projette donc une image de deux mètres de base sur un écran manuel Projecta, de format 4:3.

Cliquez pour voir une version plus grande...
En haut le lecteur de DVD
Denon DVD2000
en dessous l’intégré
Denon AVR 1804

Une seule et unique source est présente au sein de cette installation. Mais elle est de grande qualité : il s’agit d’un lecteur de DVD Denon DVD-2200. Ce lecteur, petit frère de l’illustre DVD -2900, est un modèle universel haut de gamme qui lit aussi bien les DVD-Vidéo, les DVD-Audio que les SACD multicanaux. Il est doté d’un convertisseur vidéo 12 bits / 108 Mhz et de convertisseurs audio 24 bits /192 kHz, et aussi, comme la plupart des lecteurs de DVD Denon, d’une puce de désentrelacement de très haute qualité signée Silicon Image : la fameuse Sil504, qui embarque la technologie Pure Progressive avec 2:2 pull-down pour les sources film en PAL et 3:2 pull-down pour les sources films NTSC. Le lecteur de DVD Denon délivre par conséquent un signal vidéo progressif au projecteur NEC HT 1000, ce qui peut paraître surprenant, compte tenu du fait que le projecteur NEC intègre un traitement vidéo Faroudja, par principe de grande qualité. Qualitativement cependant, cette solution est meilleure, car le désentrelacement s’effectue au niveau du lecteur sur le signal vidéo numérique avant conversion en analogique, et du moins pour les sources « films », les deux puces Silicon Image et Faroudja font quasiment jeu égal …

Un beau doublé Denon / JM Lab

A propos de ….
AUDIO PROJECTION
Créé il y a tout juste un an par un pur passionné de home-cinéma, qui avait précédemment fait ses armes chez SOFT ADS, le magasin et installateur Audio Projection est le rendez-vous incontournable de tous les fanatiques de home-cinéma du grand ouest parisien !
AUDIO PROJECTION
(Gilles Cheviller)
CC Le Sémaphore
45 RN10
78310 COIGNIERES
Contact :
Tél : 01 30 49 07 75
Web :

AUDIO PROJECTION 

Cliquez pour voir une version plus grande...
L’une des deux enceintes
principale
JM Lab Colbalt 816s

C’est un intégré, lui aussi de marque Denon, qui va décoder et amplifier les signaux audio et alimenter les enceintes. Il s’agit d’un AVR 1804, un ampli-tuner 5.1 de milieu de gamme puissant (5 x 90 W RMS) et doté de tous les décodages audio existants, dont le Dolby Prologic II et le DTS Neo : 6. Cet appareil peut commuter également deux sources vidéo en YUV, il est doté d’entrées 5.1 pour une source analogique externe type SACD ou DVD-Audio : il est donc parfaitement bien appairé au lecteur de DVD Denon DVD-2200.Enfin, les enceintes sont toutes ici de marque JM Lab , et issues de la gamme intermédiaire Cobalt S. En principales, nous découvrons des 816s, de solides colonnes trois voies, comportant chacune deux boomers/ médium de 165 mm à membrane W et un tweeter à dôme inversé rigide recouvert d’un fine couche de Tioxid ( dioxyde de titane), une technique à dôme inversé rigide recouvert d’un fine couche de Tioxid ( dioxyde de titane), une technique initialement mise en œuvre sur l’Electra. La centrale est une CC 800s, qui reprend stricto sensu les même haut-parleurs que les enceintes principales pour une parfaite cohérence tonale, à savoir une paire de boomers/médium et le fameux tweeter à dôme inversé « Tioxid ».

Cliquez pour voir une version plus grande...
L’enceinte centrale
Jm Lab CC 800

Enfin, en surrounds, ce ne sont pas les SR800 qui ont été choisies, mais plutôt les 806s, les « petites sœurs » des 816s. En fait il s’agit des versions « bookshelfs » ( bibliothèque) de cette superbe série Cobalt S. Comme toujours chez JM Lab, la finition est superbe ! Pas de caisson sur cette installation, il est vrai que le rendu dans le grave des colonnes Cobalt est excellent : nous en parlerons plus longuement dans notre paragraphe « Nos impressions » ! 

 

© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes

Nos impressions :
Cliquez pour voir une version plus grande...
L’une des enceintes
surround
JM Lab Cobalt 806s

Voilà la preuve qu’il n’est nullement nécessaire de disposer d’une place considérable pour installer une salle dédiée home-cinéma ! Ce système, extrêmement simple sur le plan technique, a été mis en en œuvre avec soin et essayant d’exploiter au mieux les dimensions de la pièces… et de s’accommoder des contraintes (le conduit de cheminée en était une, et pas des moindres !). Tous les câbles et fils ont été passés soit dans les cloisons (c’est le cas des câbles d’enceintes), soit sous baguettes et moulures plastique le long des cloisons (pour les câbles vidéos). Le matériel électronique enfin, est très discret, implanté dans un placard sous la pente. Nous avons comme à l’habitude utilisé nos extraits favoris pour nous faire une idée des performances de ce système, puis complété par quelques passages du DVD de démo DTS n°7, notamment la séquence extraite de Minority Report, et le clip musical très démonstratif de Insane Clown Posse issu aussi du DVD DTS N°7. Enfin, nous avons terminé par quelques écoutes du SACD de Era « The Mass »…Sur le plan de l’image, aucun soucis du coté du piqué, de la définition ou de la fluidité : le NEC faisait merveille dans tous ces domaines. Mais l’image nous est apparue comme manquant singulièrement de contraste. En fait le responsable n’est ni le projecteur, ni le lecteur et encore moins l’écran, mais l’environnement beaucoup trop clair de cette petite salle (tous les murs latéraux et le plafond sont blancs !), qui renvoient toute la lumière sur l’écran…S’agissant d’une salle dédiée, nous encourageons vivement M. G. a recouvrir les murs en pente et le plafond d’une peinture mate, ou d’un papier peint, de couleur foncée, dans les mêmes tons par exemple que comme le mur du fond de la pièce : le gain en qualité d’image sera considérable ! Coté son, nous nous demandons s’il n’aurait pas été possible de mettre la centrale sous l’écran, quitte à réduire un peu sa largeur : le décalage vertical entre les principales et la centrale nous semble important. De même, les enceintes surrounds

Cliquez pour voir une version plus grande...
La télécommande Marantz RC 3200

nous ont apparues un peu basses. Le manque de grave est aussi manifeste, mais c’est un choix de M. G. , qui souhaitait que son système ne vienne pas perturber la tranquillité des autres occupants de la maison, notamment à cause des chambres, situées juste en dessous : difficile en effet, à moins de faire un traitement d’isolation phonique très conséquent. Heureusement, ces enceintes JM Lab Colbat S sont bourrées de qualité, et pardonnent ces petits défauts de placement : le son est vif, riche en harmoniques et superbement défini, avec beaucoup de relief et jamais agressif, même à fort niveau. Une installation très sobre, et qui garde encore beaucoup de potentiel d’évolution. Une belle réalisation !