Quelques conseils pour créer une expérience unique de home cinema

Home-Cinéma — publié le 24 juin 2013
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

 

Optimisez l’acoustique de votre salon
Lorsque vous calculez votre budget pour créer l’expérience home cinema de vos rêves, n’oubliez pas d’ajouter le coût du traitement acoustique de votre salon ou salle de cinéma. Il est facile de se concentrer uniquement sur le projecteur, l’écran, les haut-parleurs, l’insonorisation, les sièges, etc. Cependant, les traitements muraux acoustiques devraient être en bonne position sur votre liste. Il y a essentiellement deux façons d’aborder les traitements acoustiques : la pièce complète ou seulement des endroits spécifiques. Pour les traitements de pièce complète, il existe différents systèmes professionnels tels que Hocinema ou Wenger Acoustics, mais ce n’est pas pour tous les budgets… ! Pour les endroits spécifiques, vous devrez vous procurer des amortisseurs de son pour couvrir les parois latérales et autour des enceintes. Vous pouvez acheter des panneaux acoustiques ou vous débrouiller avec d’autres matériaux isolants tels que la laine de roche ou tout simplement de la moquette murale épaisse.

 home-cinema salle dédiée

Photo par Imobiliária THÁ

 

Achetez un écran muni d’un détecteur de lumière ambiante
Une vraie expérience de cinema doit vous offrir un confort visuel optimal sans avoir à régler votre écran manuellement. Certains écrans sont munis d’un détecteur de lumière ambiante qui imite la fonction de l’œil : ce petit détecteur intelligent est constitué d’une photodiode et monté sur l’écran pour capter automatiquement la qualité et l’intensité de la lumière qui entoure l’écran. Il utilise ces informations pour régler l’affichage de la télévision afin que l’utilisateur perçoive la même intensité de couleur partout sur l’écran.
Le capteur de lumière ajuste donc la luminosité de l’écran en fonction de son environnement. En plus de son atout confort, il permettra à votre téléviseur d’économiser de l’énergie dans une pièce sombre en assombrissant la luminosité de l’écran, mais en gardant une qualité d’image parfaite. Et quand les lumières se rallument, la luminosité de l’image augmentera automatiquement.

 

Considérez soigneusement le placement des sièges
Si vous avez une pièce qui peut comporter plusieurs rangées de sièges, n’oubliez pas de considérer la visibilité à la fois depuis les sièges avant et arrière avant de décider de leur disposition. Cela implique généralement des calculs impliquant la taille de la pièce et de chaque siège, la hauteur sous plafond, la hauteur de l’écran, la distance de l’écran avec le sol et le plafond, et la distance des sièges de l’écran. La dernière rangée de sièges doit avoir une vue parfaitement dégagée de l’écran, que les sièges avant soient inclinés ou non. Tous ces calculs pourraient sembler être obsessionnels, mais vous serez bien contents de vous être triturer les méninges.

Une dernière astuce : faites attention de ne placer aucun siège trop près des enceintes et placez toujours les haut-parleurs surround au-dessus des spectateurs.

 

Vous aurez toujours envie d’en avoir plus
Soyez toujours prêt pour l’avenir ! En d’autres termes, concevez votre home cinema pour que le système puisse facilement être mis à jour et intégrer de nouvelles technologies. Une astuce consiste à introduire un conduit pour câbles de 5 centimètres de large lors de la phase de mise en œuvre (avant de procéder au câblage). Le tube permettra de raccorder facilement à travers les murs et le plafond de nouveaux câbles, comme par exemple la fibre optique. Sans ce tube, vous devrez sans doute ouvrir le mur et les plinthes pour moderniser votre installation, ce qui vous coûtera plus cher au bout du compte.