Reportage HCFR, 5e édition du Salon Hifi & HC du Luxembourg par Cinémotion

Reportage HCFR, 5e édition du Salon Hifi & HC du Luxembourg par Cinémotion

Cinemotion, Samedi 18 Novembre

Un reportage HCFR

Par

Jacko et Maelstrom

5ème salon Hifi et Home-Cinéma du Luxembourg, avec les avantages du Casino 2000

Comme chaque année le salon Hifi & Home-Cinéma du Luxembourg se déroulait sous le Chapiteau du Casino 2000 situé à Mondorf les Bains. Pour cette cinquième édition, Cinémotion (l’organisateur) a mis en place plusieurs pôles d’attractions car ce salon n’est jamais uniquement axé sur notre passion commune du beau son et des belles images.

_1050343

Pour ceux qui ne connaissent pas et afin de vous donner l’envie de venir à la prochaine édition, sachez que le Casino 2000 met de nombreux services à disposition. Un excellent service hôtelier bénéficiant de 20% de remise dans le cadre du salon sur une base tarifaire déjà très attractive petit déjeuner inclus. Les chambres sont peu nombreuses. Il faudra donc vous y prendre à l’avance, mais si vous venez de loin il ne faudra pas se priver de cet avantage. Au pire des cas, il y a d’autres possibilités à Mondorf les Bains. Côté restauration, le Casino 2000 dispose d’un gastronomique, d’un buffet à volonté et d’un restaurant typé brasserie. Les bars sont nombreux, le plus imposant étant dans le salon même. Il nous a donc été possible de faire quelques pauses et de manger un délicieux sandwich le midi. Entre les chambres fort bien tenues, les douceurs culinaires et breuvages ainsi qu’une tarification très attractive, l’endroit est très avantageux pour les visiteurs.

IMG

 

 

Plus d’efforts sur l’image et le Home-Cinéma

Bien que nous ayons profité autant que possible des services du Casino 2000, nous sommes venus dans le but bien précis de visiter le salon organisé par Cinémotion. Cette année l’accent a été davantage porté sur le Home-Cinéma avec plus de démos de vidéoprojection et de téléviseurs. Sony était l’exposant le plus présent avec trois produits phares en démonstration. Le VPL-VW360ES servait à la démo principale qui avait aussi pour but d’appuyer la présentation de l’ensemble de la gamme Sony, y compris les produits qui n’étaient pas présent.

_1050443 _1050441

Le VPL-VW260ES était utilisé par Klipsch, qui avait installé un stand démo Atmos attenant à une exposition de produits connectés en statique. Bien entendu la démo Atmos tournait à plein tube.

Le VPL-VZ1000ES était présenté dans sa version pack incluant le meuble Intus Harmonia et l’écran technique fait pour la projection en milieu éclairé. Nous retrouvions donc une configuration identique à celle de Paris, vue durant le Festival Son et Image de cette même année. Toutefois, à Paris le VPL-VZ1000ES était présenté dans une zone en pénombre et non en plein éclairage et c’était le cas au Luxembourg. Cette mis en oeuvre s’approche davantage du cas typique destiné à ce produit, et il faut avouer que le résultat est saisissant. Certains visiteurs se sont même interrogés et ont pensé qu’il s’agissait d’une télévision.

_1050346 _1050347

Sony n’était pas le seul à montrer des solutions de vidéoprojection en focale ultra courte utilisée dans une environnement éclairé. Nous avons revu l’Epson EH-LS100, mais aussi le Sim² SIM2xTV ainsi qu’une démo d’écran technique par MultiVision sur vidéoprojecteur Canon.

MultiVision est un prestataire belge spécialisé dans les solutions de vidéoprojection en environnement professionnel mais aussi Home-Cinéma. La société propose des écrans réalisés sur mesure, pouvant atteindre de très grandes tailles mais aussi des fauteuils et leurs accessoires (porte gobelet réfrigérant, compatibilité D-Box, réglages motorisés etc.). Les écrans techniques étaient à la fête, vu le nombre de pôles en projection ultra courte focale et en environnement éclairé.

L’accent de cette cinquième édition du salon luxembourgeois était donc porté sur le Home-Cinéma. Cette hausse n’était pas obligatoirement la dominante majeur car la Hi-Fi étaient également bien représentée. A mi-chemin entre HC et Hifi, MS Acoustic c’était chargé de sonoriser la démo du JVC DLA-X7900.

_1050426

La marque propose des produits qui s’adaptent aux deux univers ce qui est rare. D’ailleurs la démo purement Hifi sur des électroniques BC Acoustique était très convaincante. La gamme est peu étendue mais propose de bien belles enceintes, compactes, efficaces et surtout à des tarifs très raisonnables. MS Acoustic propose en effet un pack 7.0 à 4500€ et vu la qualité des produits et leur performance, il s’agit d’un prix très attractif.

Toujours rattaché à l’univers Home-Cinéma la société Benchmark AV qui importe Emotiva (entre autre) en Belgique, nous avait réservé une démo d’exception. Processeur Trinnov, amplification et enceintes Emotiva, enceintes et caissons SVS, écran technique Screen Innovation, vidéoprojecteur Epson EH-TW9300, amplification ATI et lecteur source OPPO UDP-205 Audiocom. Le système utilisait une disposition d’enceintes DTS:X mais les démos Atmos passaient comme si les enceintes étaient également au plafond, une configuration impossible à réaliser dans cette salle de démo. Nous avions également quatre caissons de basse en différentes versions mais orchestrés à la perfection comme s’il ne s’agissait que d’un seul et unique caisson. Cette prouesse était possible grâce et uniquement grâce au Trinnov Altitude.

_1050428

A cette occasion il a été possible d’écouter les enceintes Emotiva qui démontrent un très fort potentiel et par conséquent un rapport qualité prix des plus intéressant. Du côté SVS ce sont les petites Prime Elevation qui m’ont franchement étonné. Certes, il s’agit d’enceintes d’ambiance destinées à compléter un système Atmos, DTS:X ou Auro-3D. J’avoue que ces enceintes marchent du feu de dieu ! Leur seule fonction sera d’assurer les canaux ambiants supplémentaires, les fameux .2 ou .4, mais quelle présence et quelle précision ! Je suppose que l’Altitude y est aussi pour beaucoup, mais tout de même ces enceintes donnent beaucoup malgré un gabarit réduit.

Benq présentait un vidéoprojecteur mono DLP 4k à éclairage LED, le X12000. Ce produit est une alternative  moins coûteuse au laser. En effet, pour un prix inférieur aux références actuelles, le vidéoprojecteur affiche réellement les 8 millions de pixels du format UHD (selon les explications de Texas Instrument), une colorimétrique DCI 3P, une puissance lumineuse théorique de plus de 2000 lumens et une durée de vie des LED de 20.000 heures. Nous avons un produit complet dont le prix avoisine celui de l’Epson EH-LS10500 ou du Sony VPL-VW360ES. Le seul vrai problème d’un tel produit, est justement d’être un mono DLP, bien que les effets “arc en ciel”soient rares, ils persistent car inhérents à cette technologie. Si vous n’y êtes pas sensible vous n’en verrez aucun, à contrario si vous y êtes sensible, comme votre serviteur, ce type de produit n’est pas pour vous.

 

La Hifi, des marques exclusives et plus généralistes

L’univers Hifi était aussi très bien représenté avec des marques fidèles au salon, comme Klinger Favre. Klinger Favre fait partie des mes marques fétiches.

_1050197

Il s’agit d’un constructeur français passionné avant tout, et fin technicien, capable de conjuguer une élaboration rigoureuse avec une approche plus ouverte sur un affinage personnel de la sonorité de ses réalisations. Klinger propose des électroniques très performantes mais surtout des enceintes d’une conception exemplaire et très luxueuse. Par luxe, il faut comprendre d’une qualité et d’une élégance irréprochable, employant matériaux nobles dans le but d’affirmer non seulement la robe des belles, mais aussi leur performance acoustique. Bien entendu, il est possible de choisir parmi différentes finitions. Compte tenu des performances et de la qualité de la réalisation, il faut admettre que les prix sont tout fait raisonnable. On trouve beaucoup moins bien (et moins beau) pour beaucoup plus cher. La démo fût orchestrée de mains de maître par Jean-Jacques Bacquet et Marie-Anne Bacquet, un duo père fille très complémentaire et détonnant. Merci à eux d’avoir apporté autant de belles choses toutes en écoute (pas de statique chez Klinger Favre !).

Un autre habitué de cet événement luxembourgeois, la marque allemande Canton. Les années précédentes, les démos Canton se faisaient sur une grosse électronique Adavance Acoustic MAA1000, mais pour des raisons logistiques la démo 2017 se déroulait sur une électronique Yamaha de dimension et puissance plus raisonnable. Au programme des écoutes les Reference K5 et les petites Reference K9 que nous avons récemment chroniquées sur HCFR.

_1050246

De prime abord, le Yamaha AS-1100 pouvait paraître léger surtout sur les colonnes K5. Que nenni ! Les deux systèmes marchaient sans montrer le moindre signe de manque. Les écoutes étaient très convaincantes et tablaient sur une admirable capacité à reproduire une image sonore ample et immersive. Preuve qu’une bonne enceinte peut très bien être une enceinte facile à alimenter. Canton présentait également sa version de l’enceinte sans fil véritablement audiophile, la GLE 496.2 Active BT Set. A l’instar de Triangle et d’Elipson, Canton équipe une véritable enceinte colonne d’une amplification, d’un DAC et d’une interface BlueTooth. Cette enceinte “maître” amplifiera également une enceinte “esclave”. La paire est vendue 1499€ TTC. Pour ce prix très attractif, vous avez un ensemble autonome véritablement Hifi.

_1050250 _1050254

Puisque nous en parlons, Triangle était présent avec une démo centrée sur l’AUTRALE EZ de la série Esprit EZ. Cette démo s’est faite en complicité avec Convert Tech, une marque spécialisée dans les streamers audios.

Les produits Convert se déclinent en plusieurs gammes répondant à différents besoins, allant du simple streamer à un système complet intégrant une amplification. Comme c’était le cas de la version jumelée aux enceintes Jean-Marie Reynaud qui résidait dans ce même espace. Les produits vont vraiment très loin en terme de prestations. Un système complet peut servir de distribution audio à toute une maison et peut également prendre en charge de la vidéo. En plus de cela, Convert propose du ripping CD automatique et également vinyle grâce à une entrée phono et un ADC  avec en prime un indexage des métadonnées automatique à partir de Gracenote. Le boitier peut donc aussi intégrer un stockage et se substituer à un NAS. Les services de streaming sont également présent, Tidal, Spotify et Qobuz, vaste choix de finitions, livré avec une tablette compatible, je ne pense pas qu’il y ait un autre serveur aussi complet que celui-ci.

Yamaha avait sorti la grosse artillerie afin d’animer un stand où les nombreux produits étaient en majorité présenté en statique.

_1050372

Au programme les enceintes très haut de gamme NS-5000 sur un intégré AS-3000, le fleuron Yamaha en action. Les NS-5000 ont été présenté l’année dernière et représentent ce que Yamaha peut offrir de mieux.

_1050384

Ces enceintes “bibliothèque” développent un potentiel musical énorme en parfait accord avec leur prix. Elles succèdent aux légendaires NS-1000M dont la commercialisation débuta en 1974. Tout comme leurs ancêtres les NS-5000 utilisent des dômes en béryllium, une distinction technique que l’on prête à Focal, mais Yamaha en avait été le précurseur.

Toujours dans ce local résidait un piano Disklavier Yamaha, un étonnant instrument de musique. Véritable piano autonome capable de jouer seul et de concert avec de la musique que l’on peut lui injecter notamment via Musicast.

_1050410 _1050412

Toujours côté Hifi Amphion et Densen, un autre fidèle du salon luxembourgeois était présent. HCFR a d’ailleurs testé récemment des enceintes de la marque. J’aime personnellement ce constructeur aux réalisations élégantes et performantes, dont les finitions sobres puisent des variantes dans un large choix de coloris.

Dans un registre moins conventionnel, nous avons revu Bell Acoustique, un prestataire spécialisé dans l’optimisation. Patrick Bellini, le fondateur et concepteur derrière Bell Acoustique, adopte une approche d’optimisation visant à supprimer les maillons faibles d’un système audio : Les câbles. La philosophie de Bell Acoustique commence par proposer des câbles de liaison pré-montés dont les composants sont sélectionnés pour leur qualité et assemblés suivant une vraie logique de comportement. Par exemple, les paires de câble sont parfaitement identifiés et séparés du canal droit et du canal gauche, car il peut y avoir des déséquilibres si on se contente de tailler simplement dans la bobine. Pour aller plus loin encore, Bell Acoustique propose une optimisation des enceintes et des électroniques en intervenant sur le câble interne, les filtres, l’amortissement etc. La marque propose également des pieds amortis pour enceinte et conçu à l’unité suivant le modèle sur lequel il sera utilisé. Preuve que Bell Acoustique connait l’électronique, la marque propose un amplificateur monté à la commande qui était d’ailleurs en démo durant le salon. Le système mettait en oeuvre un câblage intégral Bell Acoustique ainsi que d’anciennes enceintes Kef méconnaissables à l’écoute après optimisation.

D’autres marques et prestataires étaient également présent. TVHD “Teddy” un intégrateur Home-Cinéma partenaire de Cinémotion, Homesweetdom un spécialiste de la domotique, NAD, kef, Dali, Technics, Panasonic, RTI, Pro-Ject, et plus, je vous invite à consulter la liste des exposants qui figure sur le plan du salon. Bien entendu l’Association des Membres HCFR était représentée par notre équipe, notre président Hugo S en tête.

 

Aparté de Hugo S : Alors puisque Jeff m’a mentionné ci-dessus, dans la petite vidéo qui va suivre, permettez-moi de vous présenter Monsieur Michel_MLill qui fait partie de l’Histoire de HCFR.

En effet Michel nous a fait l’honneur d’accepter de nous dire quelques mots quant à cette aventure exceptionnelle qui a conduit à la création du logiciel de calibration vidéo : colorHCFR.

On voit ainsi que par delà de simples mots écrits par des individus sur un forum d’expression, sur HCFR, ce sont en fait essentiellement des Passions qui se rencontrent. Des Passions qui vont transformer des mots en Amitiés. Un Coeur d’Amitiés de Passionnés qui va arriver à créer de toutes pièces, des choses qui au préalable, n’existaient nulle part ailleurs.

Tout ceci étant bénévolement destiné à l’ensemble de la Communauté des Passionnés HCFR.

Notre Communauté de Passionnés HCFR qui a aujourd’hui 21 ans et qui continue à toujours agréger et transmettre la Passion des Belles Images et du Beau Son.

Merci à Toi Michel, de même qu’à Toi, Patrice_laric.

 

En marge de la passion, la convivialité du salon

Le salon Hifi et Home-Cinéma du Luxembourg n’est pas un salon comme les autres et cette année les activités en marge apportaient encore plus de convivialité et de raison de venir en famille.

_1050277 _1050278

Outre les jeux vidéos, une activité de plus en plus rattachée au monde HC, FPV Nation une association de pilote de drones exécutait une démo ainsi qu’une compétition dans un local isolé.

_1050281 _1050282

Ou encore une incursion surprise de la 501em légion Star Wars du Luxembourg qui nous a valu un sacré défilé et la sortie d’un mini drone Tie Fighter.

Pour finir la Talentueuse Floriane de Sanguine Airbrush exposait quelques unes de ses réalisations. Sanguine vous propose de personnaliser tout ce que vous voulez, d’une console de jeu à votre véhicule et pourquoi pas un appareil Hifi. Du moment que la peinture accroche, Sanguine peut tout peindre, à vous de proposer votre thème et de laisser faire l’artiste.

 

Le mot de la fin

_1050255

Cette 5ème édition du salon Hifi et Home-Cinéma du Luxembourg était un très bon cru. Cette Année Richard Czapla nous avoue avoir refusé du monde car le salon était plein. Certes, l’ampleur est contenu, en comparaison avec d’autres manifestations. Mais il ne faut pas oublier que Cinémotion est une petite enseigne avec une petite équipe dont l’événementiel n’est pas le métier. Toutefois, après cinq salons, la petite bande commence a être sacrément rodée, car cette année les quelques couacs de dernières minutes ont été bien gérés et certains seront passés totalement inaperçu. Preuve que ce salon gagne en ampleur et en reconnaissance, nous y trouvons des exposants dont le travail est artisanal mais aussi de grandes marques comme Pioneer, Onkyo, Yamaha, Technics, LG, Sony, JVC, entre autre du mass consumer qui ne s’intéresse normalement qu’aux grandes manifestations. Le nombre de visiteurs fût également conséquent, une entrée gratuite aide a attirer du monde mais ne serait pas un argument suffisant. une évaluation à la louche se base sur la distribution intégrale des numéros des Années Laser offerts aux visiteurs, leur nombre devrait dépasser les 600 personnes. Un petit score en comparaison avec une manifestation parisienne, mais un score énorme pour un salon de cette taille et isolé au Luxembourg. Les visiteurs étaient en majorité du Benelux, mais d’autres venaient de loin car les français présent n’étaient pas seulement de proche frontaliers.

 

– lien vers le sujet HCFR dédié à cet événement : http://www.homecinema-fr.com/forum/event-officiel/2017-salon-hifi-hc-du-luxembourg-sam-18-novembre-t30082352.html

 

Partager :