Test HCFR du Sony VPL-VW5000ES, projecteur video 4K_laser, THDG,

Test HCFR du Sony VPL-VW5000ES, projecteur video 4K_laser, THDG,

 

Voici mes impressions après quelques jour passé avec ce fabuleux projecteurs…

Conditions de test :

  • Ecran de 3,37m de base Xtrem transonore,
  • Format 16/9,
  • Gain toile à 0,95 (gain réel en dessous de 0,9),
  • Sonde Spectracal C6-HDR1000,
  • Projection à 4,9m de distance de l’écran (donc proche pour plus de luminosité cf. http://www.projectorcentral.com/projection-calculator-pro.cfm ),
  • Mesure de 105nits (32fL) max. en retour visuel (mesuré par la sonde C6)

 

Pour rappel, La norme c’est 100nits minimum en HDR cinéma (salles publiques et grands écran)…
Premier essai sans calibration :

Une petite séance de moins d’une heure sur Planet Earth II (UHD/HDR) – Episode 1 (3840x2160p25).

 

J’ai choisi les paramètres du projecteur suivant en HDR 4K :

  • Température de couleur : D65,
  • Espace de couleur : ColorSpace 2 (qui reste très proche du DCI-P3 sans les inconvénients de la perte lumineuse due au filtre dichroïques ajouté en REC2020 ou DCI-P3),
  • Laser à 80%,
  • Laser Dynamique : Limité,
  • Amélioration de contraste : bas,
  • Reality creation : actif en 4K,
  • Contraste : 60 (il faut en fait 94 en contraste pour un UHD-bluray masterisé à 1000nits),
  • Lumière/couleur/teinte: 50,
  • Netteté : 10,
  • Réduction de bruit : OFF,
  • Mode entrées HDMI : Étendues (18Gbs – compatibilité avec Billy Lynn 4K60 10 bits),
  • Motionflow : bas,
  • Gamma correction : 2.4,
  • HDR : Auto,

 

Verdict : la qualité est hallucinante !

La colorimétrie étendue (~90% P3) est clairement visible sur les couleurs des animaux : tout parait plus réel, plus naturel!
Le contraste intra-image est vraiment bien au-dessus du 1000/1100ES, cela participe bien à une image tellement plus proche de la réalité
Le HDR est assez présent/naturel sur ces reportages (soleil, contre-jours, reflets sur les peaux des animaux à écaille, sur la mer, etc…) vraiment époustouflant!
De plus, le format d’image en 1,78:1 est vraiment très immersif sur ce titre: un must pour la démo.
Petite défaillance du Reality Creation quand les images sont en mouvement D/G rapide et qu’il y a des sous-titres activés (artefacts de contour des lettres).
Les noirs sont très bien (avec contraste dynamique sur “limité”), bien meilleurs que le 1000/1100ES et pas de “pompage” visible sur changement d’IRE d’image

Test rapide sur Oblivion HDR 4K : la séquence du début où jack sort de la maison pour prendre son hélicoptère : whaaaa, les couleurs, ce n’est pas du tout le même film, si ??

On est vraiment “happé” par l’image

Que du TRES BON pour l’instant et encore :

– je n’ai pas fait les convergences par zones, juste le centre…
– La calibration n’est pas faite, réglages d’usine Sony seulement!

Pour le HDR, je ne regrette pas mon choix, sur ma base d’image avec mon “faible” gain de toile (0,9), le 760ES aurait été clairement trop court en Lumens (je suis à 80% de 5000lm en HDR).

P.S. La bonne surprise: mon vieux câble 1080p ‘BJC2’ de bluejeans Câbles (2010)  de 6m passe les 18Gbits sans aucun artefact

 

Réglages des convergences :

J’ai décidé de m’atteler aux réglages fin des convergences du projecteur (par Zone). En partant d’un signal d’entrée UHD à 50p (résolution du mode “Auto” de ma platine UDP-203EU), j’ai passé plus d’une demi-heure à régler finement les convergences par zone du projecteur :
– En laissant chauffer le projecteur avant
– En ayant au préalable réglé la convergence globale (shift) R/G et B/G au centre de l’image avec la mire interne (quadrillage) du projecteur.

C’est très long à faire ! En effet, il faut régler près de 150 points d’intersection (H/V) de la matrice rouge et bleue par rapport à la verte.

Première constatation : le réglage par zone d’usine (Sony) est mauvais sur tous les points (hormis le centre, fait par le réglage ‘Shift’ global). Il faut tout reprendre et c’est long à faire …

Par contre, ça vaut vraiment le coup de le faire, l’image gagne vraiment en piqué ! La mire B&W 1×1 pixel UHD passe vraiment bien après ces réglages. Les images encore plus belles de précisions

 

Mire 1 pixel :

Photos en macro au Canon 400D sur l’affichage d’une mire UHD (3840×2160) sur une alternance de points blancs (100IRE) et noirs (0IRE).

J’utilise les mires UHD HDR10 de R. Masciola (en particulier la mire : /Miscellaneous Setup Patterns/Resolution Patterns/Resolution Mix Pattern 1×1)

Image prise dans le coin supérieur gauche de l’écran (on a donc les aberrations de l’optique incluses en prime !)

Le MTF de ce 5000ES n’est pas parfait, loin de la (la surface du pixel noir est bien supérieure à celle du pixel blanc). Mais il possède un MTF quand même très supérieur à celui du 1000/1100ES.

Vue de très près (toujours prise dans le coin supérieur gauche)

Même si la convergence du panneau bleu n’est pas parfaite, on voit clairement le tissage microfibres de la toile Xtrem transonore sur cette image. Pour rappel, en UHD sur ma base d’image le pixel fait une taille moins de 1mm de côté.

 

Calibration HD 1080p SDR en Rec709 :

J’utilise ici le logiciel “Spectracal Calman Home Enthusiast” 5.8.1 avec ma sonde Spectracal C6-HDR1000.

Comme générateur de mires, j’ai testé:

– Spectracal MobileForge sur iPhone en Wifi et en sortie HDMI: N’est pas utilisable pour l’ajustement des couleurs primaires et surtout secondaires (uniquement pour l’échelle de gris).

– Mires de tests sur le Bluray AVS forum V2.0 et UDP-203: Fonctionne bien mais très lent pour faire la calibration (il faut changer de mire à la télécommande pour chaque étapes de la calibration…)

– Amazon Fire TV Stick avec l’application MobileForge Fire TV connecté en Wifi sur Calman et relié en HDMI au projecteur (au travers du switch HDMI de l’ampli A/V) –> de loin la meilleure solution pour l’automatisation de la calibration !!

Note : Amazon Fire TV Stick avec MobileForge Fire TV n’est pour l’instant compatible qu’avec une sortie en mode 1080p60 SDR. Ce générateur de mire ne serait donc pas utilisable pour calibrer le projecteur en HDR (sauf avec un HDFury Intégral placé après…) Cependant elle est vraiment pas cher (30-40€ en promo) et très pratique !

 

Paramètres Calman pour le Générateur de mires MobileForge :
Source=Spectracal MobileForge Pattern Generator

Source settings:

  • Windows Size=25%-
  • Pattern Size=25
  • Pattern APL=25
  • Expand Video To PC Levels: ON

 

Paramètres du projecteur:

  • Projector Preset: Reference
  • Reality Creation: ON
  • Contrast: MAX (100% blanc à 235)
  • Brightness: 51 (100% noir à 16)
  • Color: 50
  • Hue: 50
  • Colortemp: D65 (dont les paramètres Bias et Gain sont ajustés lors de la calibration de l’échelle de gris)
  • Sharpness: 50
  • Expert settings: Color Space: BT709 (dont les paramètres des cibles RVB sont ajustées lors de la calibration des primaires)
  • Expert settings: Gamma correction: 2.4
  • Expert settings: Color correction: On (Dont les paramètres des cibles CMY sont ajustées lors de la calibration des secondaires)
  • Expert settings: Tous les autres paramètres (NR/MPEG NR/Smooth Gradation/Clear White/x.v. Color/Input Lag Reduction) à OFF

 

Réglages Laser:

  • Dynamic control: OFF
  • Contraste enhancer: OFF
  • Laser light setting: En fin de calibration: 38% pour obtenir le carré blanc (25%) à 100IRE à 47,7nit (soit 13,9fL)

 

Réglages en fin de calibrations :
Ajustement de l’échelle de gris 0-100IRE en D65 sur deux points (30%/80%):

  • Réglage de Gain: R=-12 / G=-16 / B=16
  • Réglage de Bias: R=-1 / G=3 / B=-3

 

Ajustement des primaires RGB dans le colorspace BT709:

  • Red : Cyan/Red=1 et Magenta/Green=0
  • Green : Cyan/Red=2 et Magenta/Green=1
  • Blue: Cyan/Red=2 et Magenta/Green=0

 

Ajustement des secondaires CMY dans le colorspace BT709 (Color Correction):

  • Red: Hue=0, Saturation=0, Brightness=0
  • Yellow: Hue=-3, Saturation=0, Brightness=0
  • Green: Hue=0, Saturation=0, Brightness=0
  • Cyan: Hue=3, Saturation=0, Brightness=0
  • Blue: Hue=0, Saturation=0, Brightness=0
  • Magenta: Hue=0, Saturation=-1, Brightness=0

 

Voici les copies d’écran du portable pour chaque étape de la calibration complète :

Calibration de la balance RVB en deux points (30 et 80%) à l’aide des réglages “Bias et Gain” du menu “D65” du projecteur :

Lors de cette opération, le réglage à 30% influençant celui à 80%, il est nécessaire de procéder par des petits ajustements alternativement à 30% puis à 80% puis de nouveau 30%, puis 80%, etc… Je note également que la stabilité des réglages de balance n’est pas vraiment au rendez-vous: elle dépend pas mal de la température interne du projecteur !

 

 

Mesure de l’échelle de gris pour visualiser la balance des composantes RVB, du gamma et du Delta E de 0 à 100IRE:

On observe que la sonde C6-HDR1000 n’est pas vraiment précise en dessous de 30IRE. Les mesures de Delta E sont donc faussées pour le bas de l’échelle de gris…

 

Mesures et réglages des couleurs primaires et secondaires à l’aide des paramètres du projecteur :

J’ai de la dispersion sur la température de couleur D65 (blanc). Par contre, les primaires et secondaires sont parfaitement ajustables pour obtenir un très bon (faible) Delta E 🙂

 

 

Vérification de la calibration des couleurs par balayage des différentes saturations de primaires et secondaires :

C’est pas mal du tout !

 

Vérification de la calibration des luminances de 0 à 100IRE pour toutes les primaires et secondaires :On retrouve l’incertitude des mesures pour le bas de l’échelle de gris (donc des points sombres en dehors des cibles en dessous pour 10-20IRE)…

 

Vérification de la calibration par balayage de la saturation des couleurs les plus utilisées dans le cinéma (tons chair, etc.…) :

Le deltaE de la majorité des couleurs est en dessous de 2 : c’est bien !

 

Rapport en fin de calibration:

Il est clair que l’on peut mieux faire sur la balance des composantes RVB (il faut alors utiliser le logiciel Sony ImageDirector 3.1 en reliant le portable au projecteur avec un câble RS232). Cependant, il vaut mieux le faire avec une sonde de type “Spectromètre” plus sérieuse que ma sonde C6HDR afin de garantir des mesures justes sur l’ensemble des niveaux de luminance 🙂

Pour calibrer facilement le mode HDR : Il faut maintenant trouver un générateur de mire UHD HDR10 qui soit facile à utiliser avec Calman (et qui reste abordable !)…

 

Conclusion:

Sinon, pour mon ressenti coté 5000ES, c’est effectivement un projecteur d’exception à tous points de vue :

  • Puissance lumineuse (grosse réserve pour des écrans jusqu’à 5m de base),
  • Consommation secteur (1,2kW max.) –> chauffe beaucoup ! –> ventilation technique impérative en espace confiné !
  • Contraste intra image (ANSI) très proche des DLP,
  • MTF en 4K avec mire de 1 pixel blanc/noir : très bien par rapport à l’ancienne génération Sony,
  • Couvre 100% de l’espace de couleur DCI-P3,
  • Couvre 85% de l’espace de couleur Rec2020 (c’est la meilleure couverture du marché y compris par rapport aux écran plats OLED/QLED),
  • Le meilleur rendu HDR en projection à ce jour (sauf avec des projecteurs DLP Pro – genre” Christies/Barco”, bien sûr!),

De mon côté, après ma calibration en Rec709, j’ai regardé pas mal de Blurays 2D et 3D et c’est vraiment un “Top Image”, rien à dire. La 3D est à couper le souffle

Je suis actuellement en train de me battre pour arriver à le calibrer en Rec2020 HDR. Je cherche à utiliser le générateur de mire FireTV+MobileForge avec un HDFury intégral derrière pour passer en HDR10 (1080p60).

En attendant, je préfère ne pas regarder beaucoup d’UHD Bluray tant que je n’ai pas réussi à le calibrer (à peu près) en mode HDR10 –> pour ne pas être déçu avec une image que je trouve pour l’instant “à l’ouest”

Informations sur le HDR10:

En ce qui concerne le mode HDR10 de ce projecteur, je partage ici quelques informations intéressantes pour les utilisateurs :

A propos du réglage de “Contrast” du menu de ce projecteur, il faut savoir qu’il existe deux types de réglages:

  • Un réglage classique pour le mode SDR (Rec709 D65) que l’on fait avec la mire de barres clignotantes entre 200 et 255 de niveau digital (100% blanc fixe pour la barre 235),
  • Un réglage spécifique (et différent) pour le mode HDR10 du projecteur…

En jouant avec le réglage “HDR constrast” du 5000ES :

  • Changer sa valeur de 45 à MAX (100), ne change absolument pas la puissance lumineuse délivrée par le projecteur avec la barre HDR10 à 970 (crête de blanc en mode HDR10),
  • Pour rappel, la puissance lumineuse crête du projecteur 5000ES est réglée à l’aide du réglage de la puissance du Laser (de 0 à 100%).

En jouant un peu avec l’affichage des mires de test HDR10 de R. Masciola’s :

  • Si on règle la valeur “HDR contrast” à 42/100, La luminance crête est délivrée pour un disque UHD-HDR masterisé à 10 000nits de valeur maximale de luminance,
  • Si on règle la valeur “HDR contrast” à 66/100, La luminance crête est délivrée pour un disque UHD-HDR masterisé à 2000nits de valeur maximale de luminance,
  • Si on règle la valeur “HDR contrast” à 94/100, La luminance crête est délivrée pour un disque UHD-HDR masterisé à 1000nits de valeur maximale de luminance. Pour rappel, la majorité des UHD blurays sont masterisés à 1000nits de crête de luminance à ce jour.

Donc, en théorie, on devrait régler ce paramètre de « Contrast HDR » en fonction de la valeur crête de luminance à laquelle a été masterisé le disque UHD-HDR que l’on lit sur sa platine…
Ce n’est pas vraiment facile à faire quand on ne sait pas quelle est cette valeur de luminance crête choisie (même si la plupart des disques du marché le sont à “1000nits” actuellement).

Enfin, attention à ne pas confondre cette crête de luminance (1000, 2000, 4000, 10000nits) utilisé par le mastering du disque UHD-HDR et la puissance lumineuse délivrée par le diffuseur :

  • Pour une TV OLED UHD HDR : de 500 à 1200nits max sur quelques secondes de durée,
  • Pour une TV LCD (QLED) UHD HDR : de 1000 à 2000nits max sur quelques secondes de durée,
  • Pour un projecteur 5000ES : de 100 à 150-200nits max. en fonction :
    • La distance du projecteur à l’écran,
    • de la taille (base et format) de l’écran,
    • du gain de l’écran !

A propos de la luminance HDR en Home cinéma, comme me l’a fait remarquer très justement Roland D. :

  • 100 nits est la luminance en pointe de blanc accepté en Cinéma Commercial (avec une très grande base d’image),
  • Cette luminance est déjà très forte pour un écran de 5m de base … 150 / 200 nits est hors de la norme et serait intenable pour les spectateurs sur 1 ou 2 h de films…
  • Avec un petit écran (type TV UHD) on peut monter beaucoup plus haut en luminance car la surface émissive de ces hauts niveaux de lumière est beaucoup plus petite que celle d’un écran de cinéma commercial ou même de Home cinéma : c’est le rapport de surface éclairée par le projecteur qui compte (en fonction de la distance de visionnage) : plus elle est grande, moins on a besoin de lumière en pointe pour faire le même effet (HDR) sur les yeux des spectateurs
  • Il précise aussi : l’interprétation correcte des Méta-données qui sont transmises en HDR permettra au projecteur (ou à la TV) de savoir sur quelle valeur crête de luminosité HDR la visualisation à été calibrée pour le film joué. Le 5000ES devrait donc être capable de régler ‘tout seul’ sn réglage de contraste HDR…Il est urgent d’attendre un peu…

D’après AVS Forum, l’information de la crête de blanc utilisée pour le “mastering” de l’UHD Bluray est encodé sur chaque disque UHD bluray. De plus, cette information fait partie des métadonnées transmises par le lecteur UHD au diffuseur. En conséquence, le diffuseur possède l’information et peut donc adapter automatiquement son réglage de contraste HDR afin de respecter la crête de blanc pour la dynamique du master UHD.

Donc ce serait réellement “plug and play” : Y’a juste que Sony ne l’aurait pas (encore?) implémenté sur son 5000ES
En attendant, il faut le faire à la main en ayant au préalable consulté internet pour obtenir l’info …

A ce sujet : ça râle pas mal du côté des USA contre Sony (et aussi pour le fait que le réglage de puissance Laser n’est pas sauvegardé dans son “preset” en lecture HDR)… Là aussi, il faut le régler à chaque nouveau passage entre deux contenus SDR <-> HDR
Chez Samsung (j’ai un TV 4K HDR1000 de 49″ comme écran de PC), leurs TV traitent bien cette information pour ajuster automatiquement le niveau de contraste HDR coté TV
C’est probablement le cas des autres fabricants y compris SONY avec son écran plat OLED… C’est juste qu’ils ont dû oublier de le faire sur leur gamme de projecteurs ??? Je serais curieux de savoir si le dernier VPL-VW760ES sorti tient compte de cette information en mode HDR
Cela montre que même la grande puissance lumineuse de ce projecteur ne peut égaler celle des écrans plats (1000/2000nits)

Quand je compare le rendu HDR de mon écran de PC (Samsung UE49KS7500 HDR 1000nits) avec le rendu du projecteur –> C’est nettement moins lumineux dans les crêtes de blanc (reflets, soleil de face etc…). Mais ça reste quand même très plaisant à voir du fait de la grande taille de l’image et d’un contraste natif (ANSI) du 5000ES bien supérieur à la TV LCD !

Tout ça pour dire que je ne regrette pas mon choix (très coûteux mais avec l’assentiment de madame ) du 5000ES par rapport à ma base d’image : le 760ES aurait été clairement insuffisant en puissance lumineuse HDR dans mon cas…

Du reste, en SDR (Rec709) pour ma base d’image, la puissance lumineuse est vraiment énorme (obligé de baisser la puissance du laser en dessous de 60% pour être supportable). Pour info, sur 3,4m de base, il est conseillé de ne pas dépasser 48nits (14fL) en SDR pour rester avec une image confortable pour les yeux!
Cela laisse donc une grosse marge de puissance pour la 3D (–> compensation de la perte de 50-60% des lunettes actives !).

De ce point de vue-là, je vais être obligé de revoir le masquage de l’entourage immédiat de l’écran (sous-pente bois, cotés et moquette bleue) car même ma “Suedine” rouge sombre et bleue, me retourne trop de lumière en première réflexion

–> feutre noir mat impératif dans la zone de l’écran pour calmer ces réflexions et maintenir le contraste intra-image correct…

 

Jean_JohnHWman
HCFR – Février 2018

 

 

Lien vers les sujet HCFR dédié au projecteur Sony VPL-VW5000ES : http://www.homecinema-fr.com/forum/projecteurs-uhd-4k/sony-vpl-vw5000es-projecteur-laser-4k-t30063767.html

Lien vers les pages du site Sony dédiées au projecteur Sony VPL-VW5000ES : https://www.sony.fr/pro/product/projectors-homecinema/vpl-vw5000es/overview/

Partager :