Test HCFR de l’amplificateur Emotiva BasX A-700

Articles, Editorial, News — publié le 6 octobre 2017

171005 Emotiva BAS-X700

Emotiva BASX A-700

Test HCFR

par

Stéphane_Chewee LeveluLudovic_wopr, Laurent

 

 

Stephan Chewee Levelu
Par Chewee Levelu

Préambule :

En tout premier lieu, je tiens à remercier chaleureusement ici la société Audiosquad - l’importateur officiel d’Emotiva en France – ainsi que l’Association des Membres HCFR pour la confiance correspondant au prêt de cet amplificateur de puissance de la marque Américaine EMOTIVA.

Maintenant comme il est de coutume sur HCFR, ce test sera effectué à plusieurs voix, avec mes amis Laurent et Ludo_wopr permettant ainsi de présenter divers points de vue, chacun ayant une sensibilité, des attentes et approches différentes du Home cinéma et de la Hifi.

Avec quelques mesures effectuées par William de S.T.A.S.

 

Passons donc à l’essentiel pour découvrir ce que nous propose cet amplificateur de puissance, au tarif plutôt contenu au regard des prestations annoncées.

Car, il faut bien l’avouer, trouver un bloc de puissance 7 canaux de classe AB avec 80w RMS par canal sous 8 Ohms, tous les canaux en service sous la barre des 900€ est aujourd’hui mission bien difficile. A moins de se diriger vers des blocs de sono nettement moins « sexy », ayant des contraintes de branchements ( Jack ou speakon … ) et une ventilation souvent  peu «  discrète » . L’utilisateur « standard » se dirigera donc vers quelque chose de plus simple et un peu moins contraignant, comme ce bloc Emotiva avec entrées classiques RCA.

Basx_powerbutton_1024x1024

Bouton rond pour l’allumage avec le “E” pour Emotiva, stylisé (pas illuminé)

Et même si le paramètre esthétique est censé être un facteur bien moins important pour le passionné de Hifi ou home cinéma à la recherche du « son » avant tout, il participe tout de même à un ensemble à prendre en compte pour certains. De mon point de vue, cet amplificateur est d’une grande sobriété et même d’une certaine classe, qui lui permettra de s’intégrer très facilement dans une installation visible et moderne en toute discrétion.

Il est même, du point de vue de mon épouse, « très beau ! » Il s’agit donc potentiellement d’un bloc d’amplification “WAF approved” ! :-D

 

 

Présentation et déballage :

 

Pour le déballage, je vous renvoie à la vidéo faite lors de la réception de l’amplificateur :

 

 

A l’intérieur du carton bien protégé, nous trouvons donc :

  • Le bloc isolé dans une housse, à l’instar des lecteurs Oppo
  • Une notice en anglais
  • Un câble trigger
  • Cordon secteur norme US ( qui devrait être aux normes CE dorénavant )

 

Et comme vous avez pu le découvrir dans la vidéo, le panneau avant est constitué d’un afficheur à 7 témoins

onoffbasx

Cliquer sur l’image qui est animée afin de montrer un visuel avec les LEDs allumées ou éteintes en fonction de la position du switch à gauche sur la face arrière. (et merci à Stéphane pour ce petit montage)

 

avec l’interrupteur rond pour la mise en marche et le “E” stylisé en face avant qui plus est :

 

veille

Bouton Orange : ampli en veille

 

ON

Bouton Bleu : en fonctionnement et sans affichage LEDs

LEDON

Bouton Bleu : en fonctionnement et avec affichage LEDs

 

 

 

 

 

 

Alors que vous branchiez un ou tous les canaux, ce sont toujours les 7 témoins frontaux qui sont illuminés. Ils sont heureusement désactivables par le petit interrupteur “STATUS LEDS” se trouvant sur la gauche du panneau arrière.

Pour ceux qui n’utiliseraient pas tous les canaux, un allumage des seuls canaux en service aurait été un petit plus appréciable.

Maintenant, et hormis ce petit détail, je trouve pour ma part, que la face avant est d’une grande classe ! La finition noire en alu brossé est de toute beauté. C’est sobre et parfaitement fini ! Pour faire simple, il n’y a aucun défaut d’assemblage ni de finition.

Il en est de même pour la face arrière, c’est propre et bien fini.

Sur la gauche, l’interrupteur pour l’affichage des leds de façade, les entrées/sorties du trigger au format jack 3.5, les 7 entrées RCA, les borniers HP de bonne facture, acceptant des fiches banane ou fourche ou du câble de 4 mm² sans problème ( pour le 6 mm² cela devrait être bon, mais c’est à vérifier )

L’interrupteur de mise en marche générale, des leds de sélection automatique de tension et un connecteur IEC sans masse.

 

171006 Emotiva BASX-700 face arrière

 

À l’intérieur, on découvre un gros transfo toroïdal “High Current Ultra Low Noise Toroïdal Transformer” dont le poids conséquent se fait sentir lors des manipulations. Dans cet intérieur, tout est parfaitement clean et correspond visuellement à de la bonne facture :

a700_top_0_1024x1024

A remarquer de part et d’autre du transfo, les 2 ventilateurs de refroidissement.

a700_bonus2_0_1024x1024a700_bonus_0_1024x1024

 

Voilà pour le tour du propriétaire.

Ce que je retiens? L’Emotiva BASX A-700 bénéficie d’une excellente finition qui ne souffre d’aucun défaut.

–> le lien vers le sujet HCFR dédié au produits Emotiva : http://www.homecinema-fr.com/forum/son-audio-amplificateur-de-puissance-homecinema/emotiva-venez-le-revoir-ca-vaut-vraiment-le-coup-ep-ii-t29959283.html

 

 

Précédente Suivante