Test HCFR du Denon AVC-X8500H, intégré HC 13 canaux

Test HCFR du Denon AVC-X8500H, intégré HC 13 canaux

Conclusion :

Ce Denon X8500H m’a vraiment séduit !

Véritable couteau suisse, premier intégré du marché gérant 13.2 canaux, compatible avec tous les formats audios et vidéos du moment (en attendant la future mise à jour Auro3D que je regrette ne pas avoir pu tester), il offre un large panel de configurations. Même si, faute de haut-parleurs, je n’ai pu l’exploiter à 100% de ses capacités, j’ai été agréablement surpris par sa réserve de puissance plus que confortable.

L’efficacité de l’auto calibration Audyssey XT32 conjuguée à la précision du décodage procure un son cinéma dynamique, naturel et riche en émotions. Tout ce qu’on a envie, c’est enchaîner les écoutes variées aussi bien des films que des concerts. Le temps à tester cet ampli est passé bien vite, et je suis encore loin d’en avoir fait le tour, aussi bien sur le plan des possibilités audio que vidéo. La compatibilité Audyssey MultEQ Editor offre la possibilité d’en extraire le meilleur.

Par ailleurs, bien que très sceptique au départ, ces premières écoutes des formats audio 3D, en particulier le Dolby Atmos, sont particulièrement convaincantes. Elles procurent des effets ponctuels enrichissant  l’expérience auditive. J’ai été tout aussi séduit par les modes Dolby Surround et DTS Neural-X qui m’ont fait redécouvrir toutes mes pistes 5.1 et 7.1. Vraiment saisissant !

Au vu de ces tests, je pense que ce X8500H devrait donner la pleine capacité de son talent au sein d’une configuration en 9.2.4.

Voilà donc un ampli qui pourrait aisément remplacer mon précieux Denon AVCA1-HD. Bien que visuellement moins qualitatif (borniers HP, bouton de volume), il le surpasse en précision de décodage et en qualité d’égalisation. Deux axes d’amélioration fondamentaux pour moi. Je lui pardonnerai donc volontiers ses petits défauts, comme le souffle constaté à haut niveau sur le subwoofer (à nuancer par le fait que Frédéric et Pacal n’ont pas reproduit cela sur leur installations respectives), la disparition de l’USB audio arrière, ou bien encore la gestion du Neural X dans certaines configurations de haut-parleurs. Ce dernier point ayant été remonté dans la foulée au constructeur, on peut espérer qu’il fera l’objet de corrections futures.

Finalement c’est surtout la non utilisation des enceintes Front Wides dans le cas du Dolby Surround Upmix que je déplorerai le plus.

Points forts :

  • Précision et richesse du décodage multicanaux
  • L’efficacité de l’auto calibration Audyssey XT32 procurant un rendu naturel et équilibré
  • La possibilité d’exploiter l’Audyssey XT32 plus avant via l’application MultEQ Editor
  • Gestion complète jusqu’à 13 canaux sans avoir besoin d’ajouter d’amplificateurs externes
  • Possibilité de couper les étages de puissance pour une exploitation en pré-ampli
  • Ecoute stéréo convaincante
  • Connectique entrée/sortie audio et vidéo complète

Points faibles :

  • Mode Dolby Surround qui n’exploite pas les front wides
  • Mode DTS Neural-X qui suivant la configuration et le type de flux audio entrant, peut occulter les surround back
  • Souffle audible dans le HP du subwoofer passif à haut niveau
  • Prise USB au dos qui ne peut être exploité pour l’audio dématérialisée
  • Prise USB en façade qui reste alimentée même ampli en veille

Pour terminer, au nom de l’association HCFR, je tiens à remercier Denon pour le prêt de cet ampli ainsi que pour la réactivité de réponse aux questions. Merci également à Karim (Mirak) pour le prêt du vidéoprojecteur de substitution ainsi qu’à Frédéric (coco68) pour le test de l’application MultEQ editor.

Nicolas_DTSman
HCFR – Mars 2018

 

– Lien vers le sujet HCFR dédié au processeur HC Denon AVC-8500H : http://www.homecinema-fr.com/forum/son-audio-amplificateurs-integres-homecinema/denon-avc-x8500h-le-successeur-de-l-avr-x7200wa-t30084089.html

 

 

 

 

Partager :