Test HCFR du Denon AVC-X8500H, intégré HC 13 canaux

Test HCFR du Denon AVC-X8500H, intégré HC 13 canaux

Calibration Audyssey :

Dès que l’on branche le micro de mesure, l’utilisateur est convié à paramétrer la configuration d’enceintes. Mais il est également possible de passer par l’assistant de configuration très bien fait que j’aurai tendance à privilégier, tant son ergonomie est déconcertante de facilité. La configuration de l’ampli y est décrite étape par étape. Même un novice en configuration d’amplis pourra s’y retrouver.

L’utilisateur est alors convié à indiquer successivement :

  • Le nombre d’enceintes frontales
  • Le nombre d’enceintes surround
  • La présence ou non d’enceinte front wide
  • Le nombre et le positionnement des enceintes de hauteur
  • Le nombre de subwoofer

Une fois fait, il ne reste plus qu’à réaliser les 8 mesures nécessaires à l’auto calibration Audyssey XT32. Il convient de respecter scrupuleusement les placements du micro indiqué à l’écran pour avoir un résultat optimal. C’est à dire des mesures espacées de 60cm maximum autour du “sweet spot”.

Il faut reconnaitre que l’auto calibration fait un travail remarquable. Le placement des haut-parleurs est reconnu au cm près. Les fréquences de coupures trouvées ainsi que les niveaux mesurés vont s’avérer corrects. J’ai pris soin de brancher mon PC avec micro et logiciel REW (Room EQ Wizard) pour vérifier la pertinence de ces résultats.

A la suite de la calibration seul le niveau du caisson de grave va s’avérer erroné. Positionné à -12dB par l’Audyssey, j’ai dû le rehausser manuellement de 7dB pour s’accorder avec les autres canaux. J’avais constaté le même souci sur l’Audyssey XT de l’AVCA1HD, sans doute accentué dans ma configuration par l’utilisation très spécifique d’un subwoofer passif. La vitesse des mesures ainsi que la compilation des résultats est bien plus rapide que sur mon “vieux” Denon!

Enfin, le menu invite l’utilisateur à activer l’Audyssey Dynamic EQ. Ce procédé propose, entre autres, de booster le niveau du grave pour les écoutes à niveau modéré ou faible. A haut niveau son effet s’estompe. Il va s’avérer à l’usage bien plus efficace que sur l’Audyssey XT de l’AVCA1HD qui produisait un grave bien trop en avant au détriment de la précision. Au final j’en étais venu à ne plus l’utiliser.

Ci-dessous, une mesure effectuée aux environs du point d’écoute sur le canal avant droit illustrant, en partie seulement, le travail d’égalisation de l’Audyssey XT32. La courbe verte représente la réponse en fréquence de l’enceinte avec l’égalisation Audyssey active, et la courbe jaune avec l’Audyssey désactivé. Vous constaterez que l’égalisation arrive à “lisser” les principaux creux et bosses.

Comme illustré ci-dessous le Dynamic EQ (courbe verte) rehausse principalement le registre du grave inférieur à 300Hz mais aussi les très hautes fréquences supérieures à 10kHz.

Les mesures vont montrer que le “boost” des basses fréquences opéré par le Dynamic EQ va s’estomper à haut niveau, pour un rendu à l’écoute finalement très équilibré. Ci-dessous, la courbe violette illustrant un niveau d’écoute modéré (-30dB), montre un écart conséquent entre le registre grave et le reste de la bande passante. A l’inverse, la courbe jaune illustrant un niveau d’écoute plus élevé (-10dB) montre que l’effet du Dynamic EQ s’estompe considérablement.

Vous avez également le choix entre la courbe cible de “Reference” Audyssey et la courbe cible “Flat”. Cette dernière (courbe bleu ci-dessous) rehausse le niveau des hautes fréquences et pourrait s’avérer pertinente dans le cas d’une salle très amortie ou éventuellement pour les écoutes hifi.

 

Audyssey propose également deux fonctionnalités optionnelles qui, personnellement et pour mon cas d’utilisation, ne m’ont jamais convaincu. La première, nommée « Dynamic Volume », a pour objectif de borner en temps réel les écarts entre les sons forts et faibles. 3 niveaux sont disponibles : « heavy », « medium » et « light ».

La seconde, nommée Audyssey LFC (pour Low Frequency Containment), a pour objectif de contenir la propagation des basses fréquences. A la mesure, le LFC agit tel un filtre, en réduisant drastiquement les fréquences sous 300Hz. Idéal pour ne pas déranger son voisinage pendant une écoute nocturne. Les courbes ci-contre montrent la réduction des basses fréquences en fonction du niveau affecté au LFC.

Le X8500H comme les autres amplis de la gamme Denon, propose un mode ECO qui permet de limiter la consommation de courant en fonction de l’usage. Ce mode propose 3 niveaux : “Arrêt”, “Marche” et “Automatique”. Je n’ai vu aucune incidence sur les fréquences de réponse entre 20Hz et 20kHz entre les courbes représentatives des 3 modes qui se superposent parfaitement. Ce mode ECO s’avèrera à l’écoute totalement transparent. Par ailleurs, après quelques heures d’utilisation, la chaleur dégagée par l’ampli est finalement assez contenue.

 

– Lien vers le sujet HCFR dédié au processeur HC Denon AVC-8500H : http://www.homecinema-fr.com/forum/son-audio-amplificateurs-integres-homecinema/denon-avc-x8500h-le-successeur-de-l-avr-x7200wa-t30084089.html

 

 

 

Partager :