Test HCFR du Marantz AV7703, processeur 11.2 canaux, màj impressions Hugo + vidéo

Editorial, News, Tests et Bancs d'Essais — publié le 12 octobre 2017

 

 

Je tiens avant tout à chaleureusement remercier l’Association HCFR pour la confiance & le prêt de ce processeur Marantz AV7703.

Maintenant avant de continuer, permettez-moi ces quelques précisions.

Quand on vous offre une telle opportunité, il est légitime de se demander si on possède soi-même, les compétences nécessaires ainsi que le vocabulaire adapté, pour répondre aux attentes d’un Forum qui regroupe un panel de grands passionnés, des techniciens en tous genres, des utilisateurs lambda (dont je fais partie et j’ insiste bien sur ce point, car on vous attend au tournant !) ou encore de potentiels visiteurs de contrées diverses et lointaines…

Et à cette interrogation, il m’a été répondu que d’une part il était suffisant de simplement exprimer l’opinion de mes propres ressentis, et que l’équipement de mon salon correspond parfaitement à une configuration type Dolby Atmos, même s’il s’agit d’une salle non dédiée.

Sachant d’autre part, que ce test HCFR serait effectué à plusieurs voix, en compagnie de Pascal ( Pasender ), Patrice ( Laric ), Laurent et Hugo S, avec ainsi des expériences, des exigences et compétences diverses. Ceci dans 2 salles distinctes et avec des mesures ayant été préalablement faites de manière totalement indépendante par William, technicien chez S.T.A.S. (Station Technique Audio).

Un ensemble de personnes auquel s’est également joint un ami – Ludovic ( wopr ) – lors d’un passage à la maison.

Bref! Passons aux choses sérieuses pour voir comment cette belle machine qu’est le processeur Marantz AV7703 s’en tire dans des conditions (pour ma part) loin d’être idéales et qui correspondent à cette configuration :

  • Salle non dédiée ( salon / salle à manger ) en 5.1.4
  • Préampli Marantz AV7703
  • Bloc de puissance Onkyo PA-MC5501 et Parasound HCA-1000A ( pour les 2 centrales )
  • Source HC : Sony UBP-X800 pour les BR et multimédia
  • Source Hifi : Pioneer DV-LX50 pour DVD Audio, SACD, CD DTS
  • Colonnes Jamo C109 et Jamo C103 x2 à l’ avant, Magnat ICQ82 x4 en « in-ceiling » pour les Atmos, JBL Monitor LSR305 en surround et Canton 1200R pour le Subwoofer.
  • TV Samsung UE75H6400 et projecteur JVC DLA-X35

 

2.1. La mise en route :

Comme toujours, à la mise en route du processeur, on retrouve un didacticiel pour configurer les branchements, paramétrer les fonctions principales etc…

Si vous êtes en Wifi, je vous invite à ne pas utiliser le protocole WEP de votre box. L’ AV7703 ne gardait pas en mémoire mes paramètres Wifi / WEP  à chaque extinction. Sachant qu’ensuite, sur les conseils de Marantz, je suis passé en WPA, plus sécurisé d’une part et surtout stable en mémoire, d’autre part… et plus aucun souci depuis.

Vient donc le temps de lancer la calibration, soit via le pré ampli, soit via la nouvelle applet Audyssey MultEq Editor.

http://www.homecinema-fr.com/audyssey-multeq-editor-nouvelle-applet-pour-processeurs-denon-marantz/

Pour rappel, il faut affecter ses enceintes via le processeur Marantz AV7703, avant de lancer la calibration (5.1.4 dans mon cas)

 7703 id enceintes

 

Avec comparaisons des résultats des corrections Audyssey XT32, avec calibrations effectuées à gauche avec le processeur Marantz AV7703 versus la calibration avec l’applet Audyssey MultEQ Editor à droite  (et désolé pour la qualité de ces images, mais l’apn était en rade )

7703 15

Les Fronts L/R, (Audyssey MultEQ Editor à droite)

 

 

7703 25

La Centrale, (Audyssey MultEQ Editor à droite)

 

7703 35

Les Surround L/R, (Audyssey MultEQ Editor à droite)

 

7703 45

Les Tops Front L/R, (Audyssey MultEQ Editor à droite)

 

 

7703 55

Les Tops Rear L/R, (Audyssey MultEQ Editor à droite)

 

Alors je ne m’attarderais pas sur la calibration Audyssey MultEQ XT32 directement via le processeur Marantz AV7703 qui donne d’excellents résultats sur mon système. Cependant, je constate que les résultats des corrections sont différents en calibrant via l’applet Audyssey MultEQ Editor, dans les mêmes conditions de mesures. Et ces différences sont d’ailleurs bien plus marquées sur les Atmos.

J’en déduis que les algorithmes de calcul de l’applet Audyssey MultEQ Editor sont différents de ceux intégrés en standard dans le processeur Marantz Av7703.

Sont ils meilleurs ou pas ? C’est très subjectif bien sûr et chacun se fera sa propre opinion sur son installation. Cependant,  à l’ écoute, je préfère le 2nd résultat (avec la calibration via l’applet Audyssey MultEQ Editor).

Ça tombe bien, puisque cette applet disponible sous iOS et Androïd va permettre d’aller bien plus loin dans les possibilités de tweaks du système de correction acoustique Audyssey MultEQ XT32 et fera ainsi d’autant plus plaisir à tous ceux qui aiment “mettre les mains dans le cambouis”. :-D

 

2.2. A propos de l’ application et des résultats :

7703 55 applet

L’applet Audyssey MultEQ Editor (coût 19.99€) permettant de piloter le système de correction acoustique Audyssey MultEQ XT32 est dispo sous environnements iOS et Androïd

7703 Editor

La chronologie des divers écrans de la phase de configuration de la prise de mesures ;

7703 E1

7703 E2

 

 

avec un écran de résumé de la configuration enceintes qui est validée et si on possède 2 subs, l’écran de réglage et d’équilibrage du niveau de chaque sub. Le curseur au milieu est à déplacer dans la zone verte en montant ou diminuant le volume du sub pour atteindre la cible des 75db.

7703 E9

 

 

Ce qui, après les diverses phases de mesures (tous 8 points possibles en ce qui me concerne) m’a permis d’obtenir ces résultats :

Avec les distances qui sont correctes, cependant j’ai un peu trop poussé le volume du bloc qui alimente la double centrale, ce qui explique cette correction plus importante.

7703 E3

 

 

7703 E4

Fronts L/R (avec ici utilisation du MRC Midrange Correction, le “creux @ 2kHz + idem partout en dessous)

7703 E8

7703 E5

Surround L/R

7703 E6

Tops Front L/R

7703 E7

Tops rear L/R

 

2.3. Les impressions d’utilisation :

Mon avis après 1 mois passé avec cette belle machine :

Avant de parler de chez moi, comme vous allez pouvoir le lire plus loin, ce processeur Marantz AV7703 a également été testé dans l’installation de Hugo S, en compagnie de Pascal (Pasender), Patrice (Laric) et Laurent.

Une belle soirée, de belles rencontres, de beaux échanges. De la passion, du pur plaisir et reçus comme des princes par notre hôte, Hugo, que je remercie encore une fois. (my pleasure, Hugo :-D )

L’AV7703 y a été calibré avec l’applet Audyssey MultEQ Editor (sous iOS cette fois) mais avec 15 enceintes et 2 sub ! dans une salle dédiée.

Une fois effectuée la calibration effectuée, en avant les démos et bandes sons Atmos, DVD audio et cie. Et comme chez moi, ce sera « brut » de calibration … plug’n’play simplement.

Il faut dire que l’installation de Hugo est équipée d’enceintes sans quasi aucune limite de dynamique.  Hugo pousse « un peu » le volume avec des pics à 110 db mesurés (c’était la toute 1ère écoute, après on s’est calmés, Hugo  :-D!Mais aucune agressivité ressentie. Ça pousse fort, même très fort. Grosse claque pour les oreilles ! Mais pas de fatigue auditive. Les aigus sont propres.

Chez lui, je comprends mieux l’ intérêt de posséder 2 subs, surtout qu’ ils sont parfaitement égalisés par l’Audyssey MultEQ XT32. Et c’est encore une des forces du processeur Marantz Av7703, car ce sont bien 2 sorties distinctes et pas une sortie sub doublée.

Pour être parfaitement honnête, je n’ imaginais une seconde un tel résultat ! En Atmos, c’est une déferlante d’effets, parfaitement localisables ( avec Lucy ) ou enveloppants ( avec Everest ) Quand le vent souffle sur la tente, on ferme les yeux et nous y sommes. Quand l’orage arrive, on est comme soufflé ! C’est vraiment monstrueux et jubilatoire . L’ équilibre et la « spatialisation » sont parfaits.

Vous avez dit « HC » ?! Clairement, le cinéma est à la maison !

Et quand on quitte une telle salle, on se dit qu’ il va être difficile de retourner à son salon, non dédié avec des enceintes plus limitées et surtout manquant de cohérence, vu le mélange des marques et caractéristiques.

Sachant qu’à ma grande surprise, dans un contexte complètement différent – celui de notre installation à la maison – le résultat et le plaisir sont également bien là !

Pour la petite histoire, au fil du temps des processeurs-amplis Sony STR-DB1080QS, HK AVR-360, Onkyo TX-RZ900, Marantz SR7010, Yamaha RX A2060, processeur Marantz AV7702 et enfin pour ce test HCFR, le processeur Marantz AV7703.

Alors je n’ai aucun parti pris ni aucune préférence pour telle ou telle marque. Tous possèdent de nombreuses forces et faiblesses. Ergonomie, calibration, signature et options sont différentes. Il en faut pour tous les goûts et c’est tant mieux.

Ainsi je ne fonctionne qu’ à la « banane » et dès les 1ères secondes, avec cet AV7703, elle est là, et bien là !

Comme dit souvent mon ami Auric, “il faut mettre les mains dans le cambouis” avec de telles machines pour trouver l’ équilibre en fonction des contraintes et préférences de chacun, cependant, en mode plug’n’play, encore une fois, c’ est parfaitement efficace de suite. Et grâce à la nouvelle applet MultEQ Editor on va pouvoir aller encore bien plus loin.

La nouvelle applet commune à Denon_Marantz, l’Audyssey MultEQ Editor qui sous Android ou iOS est à l’ image du processeur Marantz AV7703 : sobre et efficace.

7703 E11

Et la grande force de ce système de correction acoustique Audyssey MultEQ XT32 + MultEQ Editor est le résultat sur l’équilibre tonal et global de l’ensemble !

Chez moi et pour ce test HCFR, il y a du Jamo devant, du JBL Pro LSR 305 derrière et du Magnat au plafond. Malgré les différences et caractéristiques de ces enceintes, ça ne se ressent pas du tout à l’ écoute.

C’est réellement bluffant ! Tout particulièrement sur de l’écoute musicale en multi-canaux ; les passages de voix et instruments, de l’avant vers l’ arrière se passent sans générer d’ incohérence de tonalité. On profite pleinement de la musique… Tout simplement !

Musicalement, associé aux colonnes Jamo C109 de mon install, le plaisir est là. Ce processeur chante vraiment bien !

J’ai quelques galettes de référence : La chaleur de la voix de Diana Krall ( SACD ) vous prend au ventre . Avec le « Live in Paris » de Phil Collins en DVD, le CD DTS de Boys II Men en 5.1 ou le DVD audio de BB King / Clapton « Riding with the king » les instruments et chanteurs sont présents dans la pièce. La trompette de Chris Botti, sur le BR audio de Legends of Jazz fait dresser les poils !

Sur du format compressé, le MDAX travaille de manière remarquable vous faisant oublier que c’est de la basse définition. Même avec Youtube, on oublie la compression des fichiers. Ce processeur 7703 se montre très musical avec beaucoup de chaleur, une grande tonicité et toujours sans aucune agressivité…

Bref, je peux me passer sans souci d’ une installation uniquement audio grâce à l’ AV7703 .

En HC, la chose qui me frappe principalement tous les jours c’est que je n’ ai plus aucune “sifflante” ! (C’ était une des raisons qui m’a fait me séparer du Yamaha 2060 ). Sur le canal central, les voix ont du corps, de la tenue et du détail. C’ est toujours parfaitement intelligible.

 

7703 E10

 

Ainsi au fil du temps, je suis devenu un grand fan de l’Atmos à domicile. Et dans ce contexte, ce n’est plus la banane, mais un régime entier :lol: .

Pour faire simple, chez moi, jamais une séance de ciné ne m’a donné autant de plaisir! Une vrai bulle vous enveloppe. Bulle que je n’ai jamais eu avec mon ancien Yam.

Je redécouvre chaque film avec plaisir, percevant des détails auparavant absents et je redécouvre également mon sub. C’ est percutant, sec, tout en étant profond quand il faut, sans jamais déborder ni baver. Audyssey MultEQ XT32 via l’applet MultEQ Editor est de loin ce qui fonctionne le mieux chez moi. Et du coup je compte bien investir dans un 2nd sub. Aucun besoin d’antimode avec ce système de mesure. Le grave est parfaitement intégré ! On profite de la bande son, on ne se pose pas de questions.

Je me suis repassé de nombreux films avec pistes Atmos, comme Lucy, Everest, Suicide Squad, Terminator Genisys ou films en DTS X. Tout est fin, détaillé et parfaitement distillé. Idem avec du 5.1 “upmixé” ou non. Le bilan est juste positif à chaque séance.

Tout est parfait ? Non bien sûr et certains ne manqueront pas de lui trouver des faiblesses ou des fonctions manquantes.

Nous avons effectivement tous des attentes différentes, cependant je me surprends à apprécier de plus en plus la sobriété et la qualité d’un système qui fait bien, même très bien ce qu’on attend de lui ! C’est avant tout un processeur Home Cinéma et sur ce point, il est bon, même très bon, le bougre !

 

2.4. En guise de conclusion :

Ce que j’aimerais rajouter ? Une compatibilité Qobuz par exemple, mais à ce jour, ce processeur Marantz AV7703 comble la majorité de mes attentes en matière de HC et musique. Et c’est pour moi l’essentiel.

Alors le bilan après ce mois passé avec l’ AV7703 est un vrai coup de cœur ! À tel point d’ailleurs, que j’ai décidé de l’acheter.  :-D

Stéphane_Chewee Levelu
HCFR – Juillet 2017

 

- liens vers le sujet HCFR dédié au processeur Marantz AV7703 : http://www.homecinema-fr.com/forum/son-audio-preamplificateurs-decodeurs-homecinema/marantz-av7703-11-2-evol-multeq-xt32-test-hcfr-publie-t30075670.html

 

 

 

Précédente Suivante