Test HCFR du JVC DLA-X7900, projecteur video e-shift UHD

Test HCFR du JVC DLA-X7900, projecteur video e-shift UHD

Les impressions de Laurent_minirama90 :

 

Préambule :

L’Association des Membres HCFR ayant eu la possibilité d’obtenir en primeur ce projecteur JVC DLA-X7900 pour en effectuer un test HCFR, j’ai eu le privilège de directement recevoir de JVC KENWOOD l’exemplaire du JVC DLA-X7900, dont nous allons maintenant effectuer ce test HCFR.

Alors afin d’en avoir un maximum de ressentis, je l’ai fait circuler dans différentes salles dédiées ou salons dédiés HC.

C’est ainsi que DTSman, mirak, coco68, Mickaël et Sandrine, ont pu l’essayer et vous donner ici leur ressentis par rapport à leur matériel équipant leur salle ou salon.

DTSman a fait un super travail de captures d’écrans, de courbes qu’il n’a pas été nécessaire de répéter dans chaque CR.

 

Environnement :

Matériels :

  • Préampli AV  ANTHEM AVM60
  • 1 X Amplificateur de puissance GOLDMUND TELOS 150L  2 X 150W/ 8 ohms
  • 1 X CHAPTER COUPLET 400S  2 X 400W /8 ohms
  • 1 X NUFORCE MCH 3 SE V2 7 X canaux ( 7 X 190W/ 8 ohms)
  • 2 X NUFORCE STA 200   2 X 125W/ 8 ohms
  • 2 X JOB 250  1 X 250W / 8 ohms

 

  • 3 X TRIAD GOLD  LCR
  • 2 X TRIAD GOLD SURROUND
  • 4 X KLIPSCH 7800S   SURROUND BACK et ATMOS
  • 2 X KLIPSCH  RB 81 MackII  HIGH
  • 2 X Caissons passifs de 46cm  C.A.D.
  • 1 X caisson passif de 38cm VELODYNE

 

  • Vidéoprojecteur JVC X-7000
  • Scaler Vidéo LUMAGEN 2041
  • Ecran 2.35 de 4,50m de base en toile Microperf’ORAY
  • OPPO 203 Tweakée : alimentation OPPOMOD + Filtres secteur FIDELITY AUDIO et JCGB + modifs perso
  • Câble HDMI CHORD ACTIV 10m

 

  • 1 X BOX Disques durs avec 6 X DD de 4To
  • Câble secteur GOLDMUND et autre blindé
  • Câble modulation GOLDMUND
  • Câble HP  POSITIV CABLE

 

Salle :

  • Salle de 40m² avec une hauteur plafond de 2,70m
  • 2 X rangée de 4 fauteuils

 

29.40

IMG_20171113_145039

13.14213.141

 

13.143

 

 

16.54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Impressions :

Je suis passé chez JVC en VP depuis le HD-550, puis ensuite avec le X-7, puis le X-70R, puis le X-700, et aujourd’hui le X-7000.

Les tests dans ma salle se sont déroulés dans une journée, en présence de Nicolas_DTSman, Karim_mirak et aussi KLIPSCHMAN25 ( Pascal et Murielle).

Possédant un X-7000, la comparaison avec le X-7900, était intéressante.

Les CR de DTSman et mirak étant relativement complets, il était prévu lors des essais dans ma salle de tester l’autocalibration JVC en HD et en UHD, à l’aide du logiciel JVC prévu à cet effet.

DTSman avait auparavant calibré l’X-7900 manuellement à l’aide de son matériel, et nous voulions comparer sa calibration manuelle avec l’autocalibration JVC.

Nous avons perdu 1/2 journée à tenter de synchroniser le VP, le PC et la sonde pour lancer l’Autocalibration, en vain… La sonde n’a pas pu être reconnue pour une cause inconnue…..

Nous avons donc testé l’ X-7900 d’abord sur la base de mon écran 2.35 de 4,50m microperforé, pour constater la même image qu’avec l’ X-7000, toujours les mêmes noirs profonds, une très bonne fluidité en HD upscalé, encore améliorée.

Bien entendu, sur cette base d’écran, le  Mode Lampe HAUT est de rigueur, et même si la mesure des FL n’est pas dans les normes, l’image en HD upscalée, soit par l’OPPO 203, soit par le Lumagen 2041, ne souffre pas d’un manque de luminosité et est très dynamique.

Ma préférence en upscale, va vers le Lumagen qui est plus qualitatif sur bien des paramètres, et heureusement, car le tarif de cet appareil doit être justifié par son résultat. Malgré tout je dirais que le prix neuf  ( 3500 euros) est difficile à faire passer, et que seul le prix des appareils d’occasion est vraiment intéressant.

Toutefois, et pour l’avoir utilisé jusqu’au passage au Lumagen, le câble HDMI ACTIF, comme le mCable, HDELITE, THOR, SAGEM,  fait un upscale  4K de meilleur qualité que celui de l’OPPO, en traitant l’image et en rajoutant de la dynamique, du piqué, de la luminosité, en améliorant la fluidité également. Ce câble d’un coût d’environ 100 euros permet d’améliorer considérablement l’image de votre VP suivant la base d’écran, et devient le compagnon indispensable pour celui qui upscale tous les programmes HD en 4K.

Inutile de parler de l’UHD et de l’HDR, puisque sur cette base d’écran, la réserve de luminosité n’étant pas suffisante, l’HDR ne peut montrer ses capacités…

De plus, DTSman n’ayant pas pu calibrer manuellement en UHD, et l’autocalibration JVC n’ayant pas pu être réalisée, les essais en UHD n’ont pas été parlants plus que ça.

Les BD UHD étant de qualité inégale et surtout réalisés avec des configurations parfois curieuses, les essais réalisés dans les différentes salles ne m’ont pas permis d’apprécier véritablement l’UHD. Même si il est incontestable que la fluidité sur les BD UHD est bien supérieure aux BD HD, les résultats au niveau colorimétrie obtenus d’un BD UHD à un autre comparé au même BD HD upscalé en 4K, ne m’ont pas permis d’apprécier le BT.2020, et sur ce point je préfère le BT.709, permettant une image bien plus naturelle et lumineuse.

Mais sincèrement l’HDR a besoin encore de grandir et surtout de se stabiliser, car on a l’impression que chaque réalisateur de master de BD UHD fait un peu ” sa soupe”…

De plus le manque de puissance suffisante pour l’HDR de nos VP actuels, fait qu’il y a un choix à faire entre une image de 2,50m max, ou alors plus grande et sans HDR… Pour moi, le choix est fait,  mais entre l’immersion obtenue avec une grand image > à 3m et l’apport  de l’HDR…

Sur le  X-7900, l’upscale d’un signal HD en 4k injecté à l’une des deux entrées HDMI, en association avec l’e-shift,  mécaniquement par wobulation, réalise une pseudo 4K. Cela permet d’obtenir avec la matrice HD du X-7900, une image d’une précision, et d’une qualité qui n’a pas à rougir d’une matrice 4k native. Comparaison faite ultérieurement entre mon X-7000 et le SONY VW-520 de totof50 qui avait amené son VP à Belfort.

Au point d’ailleurs où l’on peut se demander l’intérêt de se ruer sur une matrice 4K, pour gagner quoi ?????? Mais plutôt perdre la profondeur des noirs dont JVC est indiscutablement le leader dans ce domaine.

Les autres CR sur le X-7900 font d’ailleurs ressortir à chaque fois, et malgré la comparaison avec d’autres VP de différentes marques, toujours ce noir, qui donne une dimension à l’image, et permet une séparation précise des différents plans au point d’avoir un effet 3D.

De plus, la fluidité en UHD sur les matrices HD du X-7900 est superbe, bien gérée encore, comparé aux essais sur le SONY 520, qui là sur une grande base était désastreuse, donc mal maîtrisée sur matrice 4K. Certainement du au processeur pas assez puissant pour calculer rapidement…..

Le X-7900 est correctement calibré à la sortie du carton, mais une calibration complémentaire est recommandée. Pour avoir réalisé une calibration manuelle et Autocalibration JVC sur mon X-7000, j’ai pu constater qu’avec la calibration manuelle, je perdais considérablement de la luminosité qui n’était pas acceptable sur la base d’écran que je possède.

L’autocalibration, accessible à tout novice dans la calibration ( et j’en suis un…) permet d’obtenir en 1/2 heure, une calibration de votre VP au coût modique d’une sonde SPYDER 5 ( un peu plus de 100 euros….).

Un TUTO disponible sur HCFR (pour y accéder – cliquer ici -) permet de vous aider à réaliser correctement cette Autocalibration, et dans le cas ou vous avez des difficultés, les forumeurs  de HCFR se feront un plaisir de vous aider…

Le X-7900 permet donc d’obtenir une image Très Haut de Gamme qui dans une salle dédiée HC, donnera toute la dimension à vos programmes.

Toutefois, vient maintenant le petit “coup de gueule”…

JVC change chaque année de modèle avec une évolution de certaines caractéristiques certes… Mais qui  justifie rarement le changement de son ancien VP. Mon X-7000 permet d’obtenir une image quasi identique au X-7900, avec certainement des différences, mais qui ne sont pas forcément palpables.

Donc mon X-7000 dévalue… Pour le bonheur de ceux qui ne veulent ou n’ont pas le budget pour acheter du neuf dans le cas ou je le vends.

MAIS, je le garde, en attendant que JVC nous apporte enfin ce que nous attendons, des matrices 4K et pourquoi pas le remplacement des ampoules par un laser… Mais à quel prix… Et pour quelle véritable amélioration?

Dans le cas d’une évolution vers des matrices 4K, le carter JVC conservé depuis plusieurs générations de VP pourrait encore l’être. Par contre, dans le cas d’un passage au laser, la nécessité d’un système de ventilation supérieur à celui nécessaire pour évacuer l’air chaud d’une ampoule à l’extérieur du VP, demanderait au carter de prendre certainement un peu plus d’embonpoint…

Je me suis toujours demandé pourquoi JVC n’améliorait pas son mode de mise à jour, car la RS232, n’est pas des plus moderne comme moyen de charger des firmwares dans un appareil. Là où la grande majorité des marques utilisent l’USB pour les MàJ, JVC est resté sur le quai…

Il est vrai aussi que les MàJ JVC sont plus que rares voire inexistantes. La seule que j’ai fait a été sur mon X-7 de l’époque, j’avais d’ailleurs galéré… Et dernièrement sur mon X-7000 pour insérer le preset BT.2020 dans le menu afin d’ autocalibrer en UHD.

DTSman me disait d’ailleurs qu’entre son X-7500 récemment acheté et le X-7900, la différence était que le fameux BANDING obtenu avec le CMD  enclenché, sur les anciennes générations a disparu sur l’ X-7900. Certainement une mise à jour du logiciel CMD… Et c’est là où l’on peut se demander si une MàJ logiciel ne pourrait pas corriger ce problème sur les anciennes générations… Je sais nous sommes dans une société de consommation, mais sur ce point, je trouve que JVC manque un peu de courtoisie envers ses clients et devrait revoir ce côté commercial qui pêche un peu…

JVC si vous me lisez, revoyez cette politique, d’avance merci!

Au niveau entrée HDMI, suivant le signal injecté HD ou UHD, ou 4K…., le JVC met toujours beaucoup de temps à synchroniser la vidéo. Toutefois, il est un peu plus rapide que les modèles précédents, seulement 12 secondes, mais qui semblent interminables…..

Quant aux problèmes rencontrés avec des câbles pourtant certifiés 4K et qui ne permettent pas de passer l’UHD au-delà de 7/8m, c’est une pure folie…

Bien entendu ce problème n’est pas seulement réservé aux seuls projecteurs JVC, puisque ceci concerne et est également constaté chez la concurrence par ailleurs…

D’ailleurs la platine PANASONIC 700 prêtée par l’Association des Membres HCFR pour tester le JVC avait un câble HDMI de 1,50m qui ne passait pas non plus l’UHD… Mieux vaut en rire…

Pour parler un instant de la Platine PANASONIC 700, je n’ai pas particulièrement constaté une différence flagrante avec l’OPPO, mais le but n’était pas non plus de les comparer…….Il y a eu par contre des problèmes de reconnaissance avec des disques durs externes connectés dessus.

En tout cas, esthétiquement, la PANASONIC fait plus console de jeux et n’arrive pas à la cheville de l’OPPO, qui par sa conception : façade en aluminium brossé, capot en tôle, et son poids total, fait quand même beaucoup plus HDG.

Je vais parler un peu de la 3D, même si ça n’est pas ma tasse de thé. D’abord parce que j’aime les belles images… la 3D dénature l’image, la colorimétrie est à l’Ouest, la luminosité est aux fraises, OUI c’est démonstratif, mais se farcir un film complet en 3D, NON merci… De plus lorsque l’on porte des lunettes, rajouter une paire par dessus est désagréable.

Le peu que nous avons testé, le ghosting semblait absent de l’image. Mais même sur une image de 2,50m de base, et en mode Lampe HAUT, l’image est quand même surnaturelle… Enfin ça n’engage que moi… Mais je ne suis pas malheureux que la 3D actuelle soit en déclin… Peut-être un jour LE RETOUR de la 3D sans lunettes…

 

En conclusion :

L’ X-7900 est un superbe appareil qui permet d’obtenir une image de très haut niveau et de se placer sur le podium à côté des meilleurs VP de la concurrence, en l’occurrence SONY . Les matrices 4K et les matrices HD + e-shift dont est pourvu le JVC ne fait franchement pas la différence.

Par contre la technologie des matrices JVC fait vraiment la différence au niveau de la profondeur des noirs , ce qui par conséquent donne une dimension supplémentaire des différents plans de l’image, avec un effet 3D. Ainsi l’X-7900 lorsqu’il est qu’il est calibré ou (potentiellement, car non testé) autocalibré, permet d’obtenir toutes les qualités d’une image numérique et argentique, sans en avoir les inconvénients.

Chaque année, JVC annonce quelques évolutions sur leurs nouveaux modèles, du contraste, de la luminosité, de l’e-shift, du CMD…

L’évolution technique du X-7900 ne justifie pas le changement du X-7000, ou du X-7500 vers un X-7900.  Sauf si vous voulez toujours avoir le dernier né de la marque. Car ces modèles sont déjà “des bêtes  de courses” pour obtenir de magnifiques images sur des bases jusqu’a 4,50m… Et j’en parle en connaissance de cause…

Sachant que le X-7900 est quand même plus PLUG AND PLAY au niveau UHD / HDR que ne l’était mon X-7000 et peut-être même le X-7500.

Aussi un GRAND MERCI à JVC pour avoir prêté à l’Association des Membres HCFR ce produit merveilleux et plein de qualités qu’est le JVC DLA-X7900, qui permet d’obtenir une image digne des meilleurs vidéoprojecteurs grand public, et de donner du plaisir aux plus exigeants d’entre-nous.

 

Laurent_minirama90
HCFR – Novembre 2017

 

– lien vers sujet HCFR dédié au projecteur JVC DLA-X7900 : http://www.homecinema-fr.com/forum/videoprojecteurs-full-hd/jvc-dla-x7900-x9900-e-shift-uhd-hdr-t30081704.html

 

 

 

 

Partager :