Test HCFR du Sony VPL-VW260ES, projecteur video 4K,

Test HCFR du Sony VPL-VW260ES, projecteur video 4K,

Mesures et calibrations:

En sortie de carton, le mode référence est celui qui se rapproche le plus de la norme D65 SDR REC709. Avec un DeltaE moyen mesuré de 2.41 et un gamma moyen mesuré de 2.08 en mode lampe BAS, le VW260 est parfaitement exploitable pour la lecture de Bluray.

Le projecteur propose plusieurs courbes de gamma allant de 1.8 à 2.6, toutes relativement linéaires. Mais l’éditeur de gamma n’est pas disponible directement. Il faut passer par un PC externe avec le logiciel « Image Director ». Comme sur les autres modèles de la gamme, un système de gestion des couleurs (CMS) pour les 6 couleurs primaires et secondaires est présent pour le réglage du Gamut ainsi qu’une correction classique sur les RVB.

Du fait que le projecteur ne soit pas équipé d’un iris mécanique ou autre pour juguler la luminosité, il ne sera pas possible de régler correctement la luminosité cible recommandée (14FL).

N’étant pas équipé correctement pour régler le projecteur en HDR REC2020, j’ai laissé le projecteur avec ses réglages par défaut.

Mesures après calibration du projecteur :

Mesure du gamma après calibration

Mesure RVB après calibration

Mesure de la température couleur après calibration

Mesure du gamut REC709 après calibration

Voir fichiers de calibration ici: http://www.homecinema-fr.com/forum/projecteurs-uhd-4k/sony-vpl-vw260es-t30082338.html

Le contraste séquentiel est très bon sans artifice de modulation (> 12000:1).

Avec plus de 1200 lumens calibré D65 REC709 SDR, le VW260 pourra projeter sur des largeurs bases de maximum 3.2m avec un gain de 1.

En HDR je pense qu’il ne faudra pas dépasser les 2.4m de base gain 1 pour obtenir un résultat convenable.

Le projecteur se calibre assez facilement, sans atteindre toutes les valeurs cibles (notamment sur le diagramme CIE) il est possible de s’en approcher sans trop de difficulté.

Tout comme sur le Sony VW550,  la couverture du gamut en REC2020 n’atteint même pas le DCI-P3. Le VW550 couvre un peu plus les verts mais légèrement moins les rouges.

Autre différence notable, le VW260 délivre 300 lumens de moins que son grand frère VW550 une fois calibré (D65 REC709 SDR) ce qui est relativement logique puisque le projecteur délivre 300 lumens de moins selon les données constructeur (VW260: 1500 lumens, VW550: 1800 lumens).

Mesures contrastes ANSI :

Le Sony VW260 étant dépourvu d’iris, la mesure du contraste ANSI n’a pas pu être effectuée au 14FL requis.

J’ai donc mesuré chez moi  en mode lampe bas sur mon écran de 2.4m avec le projecteur placé à 3.5m de celui-ci. Ensuite, j’ai effectué la même opération en lampe Haute chez Stephane_Chewee Levelu (merci pour son accueil) sur son écran de 2.70m projecteur placé à 5m.

Les valeurs de contraste ANSI peuvent sembler très importantes pour un projecteur tri-matriciels, mais après avoir refait les mesures à plusieurs reprises, je ne peux que les confirmer.

 

– lien vers le sujet HCFR dédié au projecteur Sony VPL-VW260ES : http://www.homecinema-fr.com/forum/projecteurs-uhd-4k/sony-vpl-vw260es-t30082338.html

 

 

 

Partager :