Triangle Génèse chez Hifissimo

News — publié le 19 octobre 2007
Précédente Suivante
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

La technologie de la gamme Génèse

La technologie employée :

L’enceinte qui nous a évidemment le plus intéressé lors de cette soirée fut la Lyrr.
Avant de voir plus en détail l’écoute de chacune des trois enceintes, nous allons aborder l’aspect technique que renferme cette enceinte, et qui est ensuite décliné sur ses petites sœurs, Trio et Quartet.

Le Tweeter :

Image

Le tweeter adopte un nouveau profil de pavillon, issu de l’enceinte très haut de gamme de ce constructeur (la Magelan), avec un moteur en néodinium.
Le néodinium a permis de réduire la taille du tweeter permettant ainsi de pouvoir le débaffler entièrement, chambre de compression incluse. Chez d’autres constructeurs, seul le pavillon est débafflé et non l’intégralité du tweeter.
La membrane, de conception plus classique, est en titane, métal souvent utilisé pour réaliser des membranes de tweeters, alliant légèreté et dureté.
La pièce de phase, située au centre du tweeter, est en laiton.

Le médium :

Par rapport à l’ancienne gamme, le médium adopte un moteur plus puissant et la suspension de sa membrane bénéficie d’une réduction du nombre de plis. Ceci permet d’augmenter considérablement sa dynamique.
La grande caractéristique de ce HP est d’être conçu à la manière d’un HP large bande, principe cher à Triangle. Il monte ainsi 2300Hz, avec une pente d’ordre 4 (-24dB par octave) et descend bas (250hz, pente d’ordre 2, -12dB par octave).
Cela facilite donc l’accord avec les autres haut-parleurs, permettant ainsi une écoute plus ouverte et des timbres plus équilibrés.

Le grave :

Le grave a bénéficié d’une petite révolution au sein de la marque. Les habituelles structures en papier cèdent maintenant leur place à une structure en carbone/kevlar. Cela apporte rigidité et légèreté, compromis entre amortissement et dynamique.
Cela permet à la Lyrr de pouvoir descendre de manière linéaire (+/-3dB) à 32hz.

L’évent :

Image

De même que pour le grave, Triangle inaugure un nouveau système de charge, baptisé «Twin/Vent».
Les haut-parleurs ont un cloisonnement interne avec un accord de charge spécifique afin de réduire la distorsion et les résonances internes. Cela permet d’obtenir une meilleure tenue de la membrane et donc une diminution du traînage.

Le filtre à régulateur de phase :

Le filtre a bien évidemment été calculé dans le but de profiter du HP large bande dédié au médium.
La pente du filtre est donc raide ce qui permet de pouvoir calculer de manière optimale la mise en phase des différents HP et ainsi de pouvoir proposer une cohérence générale de l’enceinte sur tout le spectre.

Le socle :

 

Le socle est issu de l’ancienne génération d’enceintes, mais a cependant été redessiné, afin d’être plus effilé sur l’arrière.
Ce pied est issu d’une recherche assez importante sur la suspension de l’enceinte sur le sol.
L’enceinte n’a qu’un seul lien mécanique avec le sol : la pointe frontale !
Si cette pointe ne touche pas le sol, le socle ne pourra absolument pas remplir son office.
En effet, l’inté

rieur du socle renferme une étude complexe de mécanique : la caisse repose sur une lame en élastomère très amortissante, très isolante mécaniquement.
Aussi, il ne faut surtout pas chercher à ré-isoler l’enceinte du sol en rajoutant des pointes. Cela annihilerait l’effet bénéfique de découplage du socle, qui intervient, non pas uniquement sur les basses, mais sur l’intégralité du spectre.

Une photo de coupe de l’enceinte Quartet permet de comprendre le fonctionnement interne de l’enceinte et notamment le “Twin/Vent” et le socle spécifique. 

Précédente Suivante
Tags: ,