Un home THX pour une maison flamande…

Installations — publié le 15 juin 2005
VN:R_U [1.9.22_1171]
Note: 0.0/5 (0 votes)

© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes . (Juin 2005)

En Belgique, à quelques kilomètres de la frontière française, nous avons visité ce magnifique système home-cinéma, doté d’un système audio THX et d’une image de 3 mètres de base !

Cliquez pour voir une version plus grande...
Vue avant
Il était de très bonne heure, ce matin là, lorsque nous sommes montés dans un TGV au départ de la Gare du Nord à Paris. A peine plus d’une heure plus tard, et nous voilà arrivés à la gare de Lilles-Flandres, terminus de notre voyage ! Nous y retrouvons rapidement Arnaud Navellier, le responsable de la société Point Rouge. Depuis quelque temps déjà, il nous tardait de découvrir les installations home-cinéma que réalise cet installateur lillois, issu du monde de l’audiomobile, de la téléphonie et de l’électronique embarquée, qui a fortement développé depuis quelques années son activité dans l’intégration de systèmes audio-visuel haut de gamme, aussi bien en résidentiel qu’en institutionnel (voir encadré). Nous allons donc passer toute une journée avec Arnaud à visiter ses plus belles réalisations, que nous vous présenterons au fil des mois dans Cinéma Chez Soi. Celle que nous vous proposons de découvrir aujourd’hui nous a même amené à passer la frontière, puisqu’elle se trouve en Belgique, à quelques kilomètres de la métropole lilloise…

Du THX sous les combles !

L’installation de M.X :
Salle dédiée d’environ 40 m2 (5 x 8 m)
Sources :
Lecteur de DVD Micromega Premium DVD2
Terminal satellite Humax
Amplificateur intégré :
Onkyo TX-DS 989 THX Ultra
Enceintes : Pack THX System 370 Atlantic Technology:
Frontales 371 LR (x2)
Centrale 373 C (x1)
Surrounds 274 SR (x4)
Caissons de graves 372 PBM (x1)
Diffuseur vidéo :
Vidéoprojecteur Yamaha DPX-1
Ecran :
Da-Lite Cosmopolitan Electroil 3 m de base en 16/9
Divers :
Modules et convertisseurs X10
Télécommande universelle Philips Pronto
Coût total de cette installation :
environ 30000 €

C’est donc non loin de la frontière française que M. X a décidé de s’établir, bien au calme dans une superbe maison flamande typique, une vaste propriété pleine de charme. M. X. est un industriel aisé, il connaît bien Point Rouge a qui il confie depuis longtemps l’équipement high-tech de ses voitures, des modèles toujours plutôt haut de gamme dotées du dernier cri en matière de systèmes audio embarqués, téléphone main libres et GPS. C’est donc tout naturellement que M. X. s’est adressé à Arnaud Navellier, quand il a souhaité doter son habitation d’un espace confortable et convivial pour regarder des films «  comme au cinéma ».

Cliquez pour voir une version plus grande...
l’arrière de la salle

Une vaste pièce inoccupée à l’étage, faisant plus de 40 m2 au sol, semblait idéale. Vaguement utilisée en salon-télé, et à peine mansardée, elle est presque fermée à l’avant par des bibliothèques qui forment un petit réduit, idéal pour y installer les appareils électroniques, et garder un accès facile à l’arrière pour les câbles et les branchements : pensez-y, c’est tellement plus agréable à l’usage ! La nature des murs et le volume disponible permettaient de développer une « grosse » installation partiellement encastrée. Encastrer les enceintes présente de nombreux avantages : gain de place, esthétique et discrétion du système, et performances accrue grâce à l’effet de baffle plan. Le choix s’est rapidement porté sur un système THX 370 de marque Atlantic Technology. Ce fabricant américain injustement méconnu en France, est très populaire Outre-Atlantique avec une très large gamme de systèmes audio tous très typés « cinéma » sur le plan des caractéristiques sonores. Beaucoup sont d’ailleurs agréés THX Select ou THX Ultra, et tous sont dotés d’excellents rapports qualité-prix. Le System 370 THX est intermédiaire, et très proche dans sa conception du navire-amiral de la marque, le System 450. Les enceintes frontales, référence 371 LR, sont ici encastrées de part et d’autre de l’écran.

A PROPOS DE …
POINT ROUGE
Spécialiste à la base d’électronique embarquée, Point Rouge s’est taillé en à peine 3 ans, une solide réputation d’installateur et d’intégrateur hi-fi / home-cinéma sur toute la région Nord. Travaillant désormais directement avec des architectes d’intérieur, il est à même de prendre en charge de A à Z les chantiers audio-visuels les plus ambitieux. Point Rouge est membre du réseau de revendeurs home-cinéma HomecineFeel.
Contact :
POINT ROUGE
901 Avenue de la République
59700 MARCQ EN BAROEUL
Tél. 03 20 98 55 33

Elles sont conçues dans la plus pure tradition des enceintes certifiées THX : les 371 LR intègrent en effet chacune 5 haut-parleurs en configuration d’Appolito et, outre les deux boomers de 16 cm, la configuration du groupe des deux médiums de 8 cm encadrant un tweeter à dôme d’un pouce confèrent à cette enceinte une directivité marquée et caractéristique des modèles THX : une large ouverture horizontale permettant de couvrir toute la zone d’écoute, et un effet de focalisation verticale qui augmente la précision des effets et l’intelligibilité des dialogues.

Cliquez pour voir une version plus grande...
L’enceinte frontale droite, le récepteut satellite Humax, le lecteur de DVD Micromega, et l’intégré Onkyo THX

L’enceinte centrale, référence 373 C, bien que prévue pour fonctionner de façon « couchée », conserve la même directivité et la même « couleur tonale » puisque les deux médiums de 8 cm et le tweeter à dôme d’un pouce sont alignés verticalement, et donc à l’identique des deux autres enceintes frontales. Les quatre enceintes surround – cette installation fonctionne en effet en 7.1 – sont des modèles bipolaires 274 SR. Les deux enceintes surrounds latérales ont été fixées au plafond (le meilleur compromis avec des murs en pente comme ici) de part et d’autre de la zone d’écoute, tandis que les deux enceintes surrounds back sont installées sur le mur arrière, de part et d’autre du vidéoprojecteur. Enfin le caisson de graves est un 372 PBM THX : ce superbe subwoofer de près de 40 kg est équipé d’un 38 cm à longue élongation monté en charge close, alimenté par un amplificateur intégré de 275 W ! Tous les câbles ont été masqués au maximum, en pratique sous les rampants, juste derrière les parties verticales de la pièce.

Onkyo pour le son, et Yamaha pour l’image …

Cliquez pour voir une version plus grande...
Le projecteur Yamaha DPX-1, et les deux surround back Atlantic Technology

Les électroniques sont peu nombreuses mais de grande qualité : doté de tous mes décodages audio y compris en 7.1 ( THX Surround EX, DTS ES Discrete…) , un gros intégré Onkyo TX-DS 989 THX Ultra alimente toutes les enceintes fort de ses 7×160 W efficaces sous 8 Ohms. Les sources sont un lecteur de DVD Micromega Premium DVD2 et un terminal satellite Humax, équipé de deux lecteurs de cartes, ce qui lui permet de recevoir à la fois les bouquets CanalSatellite et TPS.

Le signal est remodulé sur le circuit antenne de la maison, pour pouvoir être visionné sur tous les autres téléviseurs, une Powermid (convertisseur infrarouge / radio-fréquence) permet de piloter à distance le récepteur satellite.

LIEN INTERNET
Retrouvez sur Internet toute la gamme des enceintes Atlantic Technology
Parmi les nombreux sites de ventes en ligne de produits domotiques qui existent sr le Web, nous avant retenu celui çi comme étant l’un des plus complets:

Enfin, coté image, nous découvrons fixé au plafond à l’arrière de la pièce un Yamaha DPX-1. Il s’agit du tout premier vidéoprojecteur de la marque japonaise, longtemps uniquement spécialisé dans l’audio. Le DPX-1 intègre une puce DMD de résolution XGA (1024×768) et un roue chromatique à six segments RVB sans segment blanc. Ce projecteur est venu avantageusement remplacer un DreamVision MovieStar et son scaler associé (Optimizer) , qui avait été mis en place à l’origine sur cette installation. Le DPX-1 délivre ici une image de près de 3 mètres de base sur un écran électrique Da-Lite au format 16 :9 ème. L’ensemble de l’installation est pilotée par une télécommande universelle Philips Pronto, des modules de commandes fonctionnant en X10 (courant porteur) permettant de gérer les éclairages (variateur 700 W) et la montée/descente de l’écran : un incontournable convertisseur IR 7243, qu’on aperçoit juste à coté du lecteur DVD Micromega, convertit en courant porteur les ordres infra-rouges émis par la télécommande Pronto.

© Texte : Bastien Cluzet ,Photos : Antonio de Magalhaes . (Juin 2005)

 

NOTRE AVIS :

«Trois mètres de base d’image en son THX ! »

Cliquez pour voir une version plus grande...
le caisson de graves Atlantic Technology

Voila une installation qui ne manque pas d’allure ! Cette vaste pièce, soignée et décorée dans des tons reposants de beige et de saumon, est très chaleureuse et confortable. Le canapé qui fait face à l’écran est large et profond, les coussins et le divan permettant vraiment de se mettre bien à l’aise ! On ne le dira jamais assez : il est essentiel d’être bien assis pour bien profiter de son installation home-cinéma, certains même n’hésitant pas à dire que les fauteuils sont les éléments les plus importants du système, finalement bien plus que l’ampli, ou le vidéoprojecteur. Nous insérons une fois encore le DVD de démo DTS #9 dans le lecteur de DVD Micromega, et c’est parti pour une vraie séance de cinéma à domicile ! Ce qui frappe en premier, c’est la taille de l’image : 3 mètres, c’est quelque chose ! Les sensations sont toutes autres que sur une base de 2 m 40 ou 2m 50, qui sont plutôt les dimensions courantes des systèmes que nous visitons régulièrement. D’autant qu’ici, le recul disponible permet de profiter sans effort de cette superbe base d’image. La scène du raz-de-marée dans Le Jour d’Après est particulièrement spectaculaire sur un tel système !

Cliquez pour voir une version plus grande...
L’avant de la salle écran relevé

Le système audio Atlantic Technology a une ampleur vraiment impressionnante, donnant beaucoup de réalisme à cette séquence.

Cliquez pour voir une version plus grande...
la centrale Atlantic Technology

Les coups de butoir du caisson de basses nous ont marqués : c’est sec, propre et net, avec beaucoup d’infra graves : un régal ! Revers de la médaille de ce très grand écran : la position particulièrement basse et décalée de l’enceinte frontale par rapport aux deux autres enceintes frontales, nuisant quelque à la précision des dialogues et à leur cohérence avec l’image.

Cliquez pour voir une version plus grande...
la centrale Atlantic Technology

Il est certain qu’un écran transsonore serait préférable sur cette installation, cela pourrait constituer une piste d’évolution…Sur la séquence suivante, celle de la « scène des flèches » du film Hero, nous avons la aussi bien apprécié la dynamique et la précision de ce système Atlantic Technology, avec notamment une belle immersion dans les effets arrières. L’image nous a surprise par sa qualité. En effet, le Yamaha DPX-1, le haut de gamme d’il y a deux ou trois ans, est en théorie aujourd’hui dépassé par les productions actuelles en HD2 et HD2+… notamment chez Yamaha avec l’excellentissime DPX-1100. Il a pourtant de beaux restes ! L’image nous a en effet semblée suffisamment lumineuse, très lisse et très douce, la colorimétrie très correcte quoique un peu « froide » (un simple réglage de la température de couleur permettrait de la corriger), bref pas du tout « dépassée » … en pratique ! Une belle réalisation.