HCFR reportage : Événement Nintendo Paris Post-E3 2018 : Le Débriefing

HCFR reportage : Événement Nintendo Paris Post-E3 2018 : Le Débriefing

 

Une fois n’est pas coutume, l’Association des Membres HCFR était de nouveau conviée à l’événement Nintendo Paris post E3 dans le seizième arrondissement de Paris. L’occasion de tâter les prochains jeux du catalogue de la firme nipponne. Après un salon de l’E3 2018 qui nous avait laissé sur notre faim, on ne vous cache pas que c’est animé d’un certain scepticisme que vos deux compères se sont rendus à la présentation. Qu’est-ce qu’on pourrait bien se mettre sous la dent après un show essentiellement focalisé sur le jeu de castagne – foutraque mais néanmoins technique – de Smash Bros. ?

Au menu le spin off Pokemon Let’s Go Pikachu & Evoli, qui curieusement était religieusement gardé tel un trésor par la sécurité. Portable interdit dans cette première salle où le téméraire Bennj en a néanmoins fait les frais, caméscope en main et aussitôt alpagué dès l’entrée par un vigile. Curieuse tradition du secret chez Nintendo alors que des bribes de gameplay ont pourtant déjà été dévoilées lors du salon à Los Angeles. Il faut dire que les adeptes de la franchise restent méfiants à l’égard de cet ersatz de Pokemon quelque peu abâtardi inspiré par la formule Pokemon Go.

Rassurez-vous, c’est à peine moins moche que les versions 3DS ! Mauvaise foi mise à part, ce n’est sans doute pas pour ses qualités techniques que ce Pokemon devrait séduire avec ses aplats de mono textures baveuses au sol que la N64 ne renierait pas. Vendu notamment avec une Pokeball en accessoire, le jeu compte principalement reprendre le principe épuré de l’itération smartphone pour séduire les nouveaux venus et les guider vers le système de combat plus complexe et classique de la série. Le capital nostalgie devrait être de la partie puisque ce sont les créatures de la première génération du monde de Kanto de la version jaune qui peupleront les herbes hautes. Une idée commerciale judicieuse avant la sortie du vrai jeu dont on a toujours rien vu. Pokemon Let’s Go devrait probablement diviser le public chevronné de la série, la cible visée étant clairement celle de Bennj des néophytes.

Sans surprise, la salle principale était dédiée à Smash Bros. sobrement intitulé Ultimate. Comprenez que tous les personnages, stages et objets de la série seront compris dans cette édition de luxe au casting impressionnant avec pas moins de 66 combattants au total. Quant aux sensations manette en mains, le jeu semble avoir un rythme bien nerveux, plus proche de l’opus Mêlée de la Gamecube, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Nul doute que Sakurai saura nous livrer la pépite attendue par les fans. Pas de souci à se faire de ce côté-là, la formule est depuis longtemps rodée et les équipes de développement ont dû s’arracher bien des touffes de cheveux afin d’équilibrer le jeu correctement. Ridley, personnage inédit et attendu de longue date était également jouable, histoire de carboniser quelques adversaires avec une manette gamecube s’il vous plaît. Préparez-vous à recycler vos vieux pads poussiéreux, Nintendo s’apprête à sortir un accessoire compatible avec vos manettes gamecube à l’instar de la version Wii U. De nouvelles manettes seront également commercialisées pour la sortie du jeu.

              Dragon Ball FighterZ était également jouable en version dockée uniquement. Le jeu tourne comme un diable en 60 fps avec quelques très légères concessions techniques sur les décors et de rares effets visuels pyrotechniques en moins. Rien de bien méchant et on a tout de même hâte de voir tourner la version nomade avant de vous recommander quelconque achat en toute sureté. Le jeu est attendu pour le 28 septembre. Voilà de quoi laisser tout le temps nécessaire à Arc System pour peaufiner cette monture switch, qui, pour l’heure; fait office d’exemple en terme de portage vers la switch.

              Mario Tennis Aces était également jouable et c’est en version nomade que nous nous y sommes essayés joyeusement. Le jeu tourne parfaitement et peut se pavaner de ne présenter aucun aliasing avec ses trajectoires de balles bien racées et ses courts colorés chers à l’univers chatoyant de Nintendo. Ce nouvel opus reprend tous les acquis de la formule Mario Tennis et y a joute quelques apports avec une jauge d’endurance qui vous permet selon vos besoins de ralentir le temps un bref instant ou d’attaquer avec un coup spécial. Les raquettes peuvent désormais se briser et mettre un terme au match même lorsqu’on se fait dominer.

Si l’on n’a pas pu essayer cette dernière technique, cette première impression était tout à fait enthousiasmante et laisse présager un gameplay bien calibré, vif et nerveux. Les coups spéciaux ne dénaturent pas l’expérience ni ne déséquilibrent les matchs. Un mode solo est également prévu, grand retour depuis l’épisode GBA adulé par les fans de Camelot. Le DLC de Splatoon 2 : Octo Expansion était aussi présent avec des défis bien corsés, d’autant plus pour les novices dont je fais partie.

Au rang des déceptions, Mario Party n’était malheureusement pas jouable et seule une présentation à laquelle nous n’avons pas eu le temps d’assister était prévue. Quelques indés occupaient la dernière salle, Killer Queen Black et Overcooked 2 en tête. De l’autre côté, des joueurs s’éclataient la tronche sur le battle royale Free to play de Fortnite disponible à l’heure qu’il est sur le store. D’autres faisaient joujou avec les vaisseaux figurines de Starlink: Battle for Atlas.

Bref, peu ou plutôt pas de surprises mais tout de même des jeux de bonne facture. Nintendo semble jouer la carte de la force tranquille, malgré un planning décousu en termes d’exclusivités d’ici Noël. Votre sempiternel duo de choc espère tout de même un Nintendo Direct impromptu avant la Gamescom mais il va sans doute falloir brûler plus d’un cierge pour voir F-zero déferler sur la Switch. Allez, s’il vous plaît, au moins un petit Star Fox Racing !

En attendant la Gamescom, voici nos impressions en vidéo. Bon  Visionnage !

Killerse7ven

Sommaire :
– Présentation du Salon : 00:20
– Super Mario Party : 01:41
– Pokemon Let’s Go : 03:00
– Dragon Ball FighterZ : 8:38
– Super Smash Bros. Ultimate : 12:17
– Splatoon 2 – Octo Expansion: 17:45
– Mario Tennis Aces : 20:22
– Fornite : 25:35
– Overcooked 2 : 26:43
– Starlink – Battle For Atlas : 28:30
– Daemon X Machina : 29:55

 

– lien vers le sujet HCFR dédié A LA NINTENDO SWITCH : http://www.homecinema-fr.com/forum/univers-nintendo/nintendo-switch-la-nouvelle-console-nintendo-t30059334.html
– lien vers le sujet HCFR dédié au Salon Jeu VIDEO E3 2018 : http://www.homecinema-fr.com/forum/jeux-video-evenementiels/salon-e3-2018-du-12-14-06-2017-et-ea-play-du-9-11-06-2018-t30086195.html

 

 

Partager :