Compte-rendu d’utilisateur HCFR du Sony VPL-VW870ES, projecteur laser 4K

Compte-rendu d’utilisateur HCFR du Sony VPL-VW870ES, projecteur laser 4K

Filtres et processings, suite et fin

Clear White (Blanc Clair) vise à accentuer la lisibilité du blanc. Il s’agit d’un algorithme qui a une conséquence à mon avis très important sur l’image avec une altération portée sur la température de couleur (la composante la plus visible d’une image avec le gamma). Heureusement le gamma est épargné, mais ce qui se passe sur la température de couleur est pénalisant, il est donc impératif de tenir compte des effets secondaires de ce filtre.

Si Clear White se montre efficace, la logique adoptée par l’accentuation de la lisibilité des blancs change la tonalité de l’image. Une image composée ou contrastée à sombre ne dévoilera pas la dérive. Mais sur une image claire à très blanche, un ton bleu va se manifester et devenir une dominante jusqu’à perturber la température de couleur vers des tons froids. Suivant la composition de l’image, le naturel (notamment les tons chair) est alors pénalisé.

Clear White propose deux positions : Bas et Haut, attention à la dérive.

CLEAR WHITE OFF

CLEAR WHITE LOW

CLEAR WHITE HIGH

 

Les réducteurs de bruit indépendants du RC. Le VPL-VW870ES dénombre trois réducteurs de bruit et d’artefacts, le NR, le MPEG NR et le Smooth Gradation :

  • NR : Noise Reduction est un réducteur de bruit capable d’analyser l’image et d’en supprimer la dureté et le bruit. Cet algorithme nécessite une image en mouvement, il ne peut pas s’évaluer sur une pause. Cela veut dire que le processing analyse les successions d’images afin d’identifier les  zones bruitées par discrimination. NR propose plusieurs modes, LOW, MIDDLE, HIGH et AUTO. AUTO applique automatiquement le niveau de filtrage nécessaire. Bien que cette position semble pertinente et efficace, il se peut que l’analyse de l’image ne soit pas optimale. Dans ce cas il faut privilégier les modes manuels. De plus, le NR ne semble pas pénaliser les détails de l’image. Il est donc peu destructeur et pourra s’employer sur des programmes TV ou sur des séries dont l’image présente du bruit comme par exemple sur “The Walking Dead” :

NR OFF

NR LOW

NR MIDDLE

NR HIGH

NR AUTO

  • MPEG NR : il s’agit d’un réducteur de bruit destiné à supprimer l’effet de moustique et de bloc de compression MPEG. Il vise donc les films à l’encodage de qualité moyenne ou ayant un résiduel de compression important. Les DVD, la TV par ADSL ou TNT, les DVHS au format D-Theater ou encore certaines premières éditions Bluray présentent ce type d’artefacts. Comme NR, MPEG NR propose les modes LOW, MIDDLE, HIGH et AUTO dont l’application suit la même logique. AUTO applique automatiquement le niveau de filtrage nécessaire.

MPEG NR OFF

MPEG NR HIGH

  • Gradation Progressive (Smooth Gradation) : Ce processing vise à réduire l’artefact de postérisation (solarisation / banding) qui peut se produire sur les films encodés en 8 bits, c’est à dire tout à l’exception des Bluray UHD encodés en 10 bits (certains Bluray UHD sont 8 bits / SDR / BT.709). L’algorithme marche rudement bien car il arrive à identifier l’artefact de banding et le corriger sans pénaliser la netteté de l’image. Il faut bien comprendre que le DeepColor ou le x.v.Color ne peuvent pas gommer cet artefact.

SMOOTH GRADATION OFF

SMOOTH GRADATION HIGH

 

 

– Lien vers le sujet HCFR dédié au projecteur Sony VPL-VW870ES : https://www.homecinema-fr.com/forum/projecteurs-uhd-4k/sony-vpl-vw870es-4k-laser-test-hcfr-en-cours-post-1-t30089693.html

 

 

 

Partager :