Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: cresus et 4 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

Améliorer l'acoustique (aussi) avec un égaliseur (equalizer)

Message » 29 Fév 2008 13:22

san-antonio a écrit:j en suis de plus en plus persuade et au diable la coloration pour moi c est le swing qui compte!



La coloration apportée par un behringer dans son jus utilisé en numérique est cent fois inférieure à celle apportée par les problèmes de couplages enceintes/local.

Faut surtout pas avoir peur de ce point de vue.


Un beringher tweaké comme il faut serait, d'après témoignages fiables et concordants de gens sérieux, pas vraiment inférieur à un TACT 2.2 RCS utilisé d'une façon qui ne serait pas totalement aboutie ! Or, la complexité et les problèmes de la machine TACT ne rendent pas cette utilisation totalement aboutie facile... donc...

J'ai parfois assisté a des écoutes beringhérisée/bon beringhérisée en comparaison A/B (pas besoin d'ABX !). Assez étrangement, les audiophiles présents, qui étaient des purs et durs de l'audiophilie minimaliste, sont tellement destabilisés par la propreté retrouvée du son qu'ils disaient : "le son est moins vivant, la dynamique est rabotée".

Il n'en n'est évidemment rien, mais l'amélioration spectaculaire de la transparence générale, la netteté des plans sonores retrouvées, le respect des rapports d'intensité, l'abondance de détails troublent les adeptes du son un peu compact et chaleureux souvent qualifié de "musical" dans le jargon audiophile.


Et puis, si l'on croit aux cables : les différences entre eux ne peuvent qu'être plus nettes quand la qualité de reproduction fait un bond qualitatif dans le sens d'une plus grande transparence.

Même si l'on sait que Beringher et Tact doivent être utilisés de façon qu'ils n'apportent pas trop de rotations de phases et qu'ils ne tirent pas trop sur les amplis : en clair mieux vaut écraser des bosses que remplir des trous...

Alain :wink:

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56541
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Annonce

Message par Google » 29 Fév 2008 13:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 29 Fév 2008 13:37

PCHEVALIER a écrit:
Ravel2 a écrit:Bonjour,
Cette question me paraît tellement stupide que j'ose à peine la poser sur ce forum sur le forum !!! :oops : J'ai fait l'acquisition d'un DEQ2496 et ne sais comment le brancher ... Tout comme toi, il sera entre la source (Jolida/Shenda Music Van) qui dispose en sortie(s) analogique(s) d'une double RCA et d'une XLR et en sortie numérique 1 coaxiale ; l'amplificateur intégré à tubes est un Cayin A-100T qui ne possède que des entrées analogiques RCA.
Je suppose qu'entre le lecteur CD et le DEQ2496, il convient d'établir une liaison numérique et entre le DEQ et l'intégré, une liaison analogique avec d'un coté du câble, des XLR et de l'autre des RCA !!!
Mais quid de la liaison numérique ? quel type de fiche sur le câble ? je n'y comprends rien entre les standards S/PDIF, AES/EBU sur XLR de surcroît !!!
Pour tout arranger, je ne souhaite pas fabriquer ces câbles moi-même alors où trouver ces engins ?
Merci de ta patience,
Cordialement,
Ravel2


Je me lance pour répondre mais sous le contrôle des pros du TACT (':wink:')
Oui il vaut mieux rester autant que possible en numérique entre le lecteur de CD et l'égaliseur et de l'autre côté si tu n'as pas le choix : utiliser la sortie analogiques du 2496 XLR et arriver en RCA sur ton ampli.
Sur mon vieux lecteur Marantz PM50 je n'ai pas de sortie optique (j'en aurai une sur le CD6002 qui devrait arriver bientôt). J'ai donc utilisé la sortie coaxiale numérique avec un cable RCA-RCA (un des deux que j'avais en analogique). J'ai acheté un adaptateur RCA-XLR qui m'a permis d'entrer sur le XLR numérique du 2496. ça marche très bien.
Bientôt j'aurai 2 petits cordons optiques, super simple.
Tu peux acheter en ligne et téléphoner pour te renseigner soit pour des adaptateurs soit des câbles.
http://www.woodbrass.com/CABLES/ADAPTATEUR?page=1&so...
Ils sont très sympas et disponibles. Ils ont des câbles doubles XLR-RCA parfaits pour ta connexion 2496-Ampli. Demande leur.
a Paris près de la Gare de Lyon il y a 2 magasins
http://www.avls.fr/prgphp/show_article. ... ence=620... Ils ont l'adaptateur XKR-RCA pour ta connexion CD-2496.
L'autre est à l'intersection du bd Diderot rue Audubon ils ont aussi toutes sortes d'adaptateurs.

Ceci dit j'aimerais bien que les pros confirment deux points :
1/ Le branchement de l'égaliseur type 2496 sur un lecteur CD...et ampli en numérique ?
2/ Les formats se valent-ils ? RCA coaxial, optique ? On va surtout pas faire ici un débat sur les câbles (':(') plus haut on disait bien que le prix du 2496 est celui d'un câble de luxe et que l'impact n'a rien de comparable... mais bon, si on peut choisir autant choisir le meilleur "format"... à moins qu'en numérique optique et coaxial se valent ? (':-?')


Chuis pas bien sur que tu aies besoin d'être controlé par quiconque patrick :wink: !


Si l'on utilise le Beringher en entrées numériques : il faut théoriquement, pour ne pas créer de ruptures d'impédances, avoir une platine CD dont la sortie est en XLR de standard AES/EBU (110 ohms). Mais il se trouve qu'un vulgaire adaptateur RCA/XLR fonctionne ! Si l'on a un peu de sous, on peu investir dans un adaptateur transfo lundhal qui fera le passage entre SPDIF (RCA 75 ohms) et XLR (AES/EBU 110 ohms). Ce sera mieux.

Et si l'on sort en numérique du beringher pour entrer dans un convertisseur N/A externe : faudra recommencer en sens inverse.

Mais dans la pratique ça marche avec un simple adaptateur.


Si l'on utilise le Beringher en analogique : il faut impérativement le mettre dans la boucle monitoring du préamplificateur ou de l'intégré ampli/préampli et SURTOUT PAS entre le préampli et l'ampli de puissance : sinon, souffle assuré quand on baisse le niveau du préampli... le signal analogique est alors trop bas pour faire travailler le beringher sur sa pleine résolution !


Cela étant, en analogique son 0dB en sortie ne correspond pas au 0dB hifi ! Et cela peut poser des problèmes avec certains préamplificateurs dont les entrées analogiques peuvent être surmodulées par le niveau de sortie balancé par le Beringher.

On doit pouvoir diminuer le niveau de sortie analogique de la bête, mais si cette baisse de niveau est importante, il peut souffler et voir la qualité sonore diminuer car la baisse de niveau se fait en numérique dont on diminue la résolution en diminuant le niveau.... comme quand on le met entre préampli et ampli...

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56541
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Fév 2008 13:51

tout à fait d'accord avec Alain!

J'ajouterais de prêter attention au câble utilisé pour le signal numérique si la liaison CD/DEQ est faite en numérique.

Théoriquement, un câble RCA/RCA prévu pour de la modul analogique n'aura pas forcément l'impédance (75 ohms) exigée par la norme SP/DIF, et même si il passera le signal, ce ne sera pas idéal => si possible utiliser un câble SP/DIF 75 ohm (ou un "vrai" câble AES/EBU 110 ohm le cas échéant). J'ai dit "vrai", pas "cher"! :lol:

Sinon le format optique est souvent décrit comme étant plus soumis au jitter, mais insensible aux parasites électromagnétiques...

Enfin à propos d'anecdotes, je me souviens du commentaire sur l'install Tactée d'un ami mélomane habitué à écouter ses enceintes dans un local très réverbérant et drivées par des tubes, "il y a comme un liant rhythmique qui manque un peu, non?" :D
maikol
 
Messages: 180
Inscription Forum: 11 Avr 2006 1:18
Localisation: paris
  • offline

Message » 29 Fév 2008 14:49

D'après les spécs du site Behringer, l'entrée est une AES/EBU 110 Ohms,

http://www.behringerdownload.de/DCX2496 ... _Rev_C.pdf

mais la prise est indiquée ou SPDIF ou AES/EBU —

Le manuel (§24) indique, lui, que l'entrée A est réservée aux signaux numériques AES/EBU, et que l'entrée A accueille soit un signal ligne, soit un signal issu d'un micro de mesure. J'avais compris, pour ma part, que l'entrée B permettait de recevoir un signal 75 Ohms…

— sans adaptateur Lundhall on peut quand même y router un signal 75 O. dans une entrée 110 Ohms?

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35069
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 29 Fév 2008 15:12

dub a écrit:D'après les spécs du site Behringer, l'entrée est une AES/EBU 110 Ohms,

http://www.behringerdownload.de/DCX2496 ... _Rev_C.pdf

ton lien pointe sur le DCX filtre actif et no sur le DEQ egaliseur les entrées sont différentes même si les caractérisques sont grosso modo les memes

dub a écrit:mais la prise est indiquée ou SPDIF ou AES/EBU —

il faut distinguer l'aes/EBU en tant que norme electrique 110 ohms symetrique et en tant que norme fonctionnelle qui décrit la nature du signal
par exemple le bit anticopie du spdif n'existe pas en aes/ebu

dub a écrit:Le manuel (§24) indique, lui, que l'entrée A est réservée aux signaux numériques AES/EBU, et que l'entrée A accueille soit un signal ligne, soit un signal issu d'un micro de mesure. J'avais compris, pour ma part, que l'entrée B permettait de recevoir un signal 75 Ohms…

— sans adaptateur Lundhall on peut quand même y router un signal 75 O. dans une entrée 110 Ohms?

oui comme l'a dit haskil c'est un peu a l'arrache mais ça marche dans la plupart des cas
meme si on est obligatoirement désadapté puisque la norme exige une paire symétrique 110 ohms d'un coté et un coax 75 ohms de l'autre
j_yves
 
Messages: 5327
Inscription Forum: 18 Oct 2002 14:21
  • offline

Message » 29 Fév 2008 15:15

Bonjour à tous,

Je voudrais vous faire part de mon expérience de l’utilisation d’un Tact que j’ai racheté à un ami il y a peu de temps. Il s’agit d’un ancien modèle RCS 2.0 qui a été tweaké mais je ne connais pas le détail de ce tweak.
C’est la version de convertisseur fonctionnant en 24/96Khz donc d’un niveau inférieur au 2.2 qui est en 24/192Khz si je ne m’abuse. J’ai eu l’occasion d’écouter le 2.2 et la différence ne m’a pas paru évidente par rapport au 2.0 tweaké. Par contre pour ceux que ça intéresse le RCS XP représente un bond en avant impressionnant ! Mais là n’est pas le propos…

J’ai fonctionné au départ en mode bypass et déjà le préampli/convertisseur numérique m’a apporté un plus indéniable en rendant l’écoute subjectivement plus équilibrée, avec plus de détails et une présence et une tenue au niveau du grave remarquable.

Je ne sais pas quel est le système de réglage des courbes pré-installées dans la version 2.2 mais dans le 2.0 il s’agit d’une série de courbes qui vont de 20 à 20000hz avec des profils différents et des pentes différentes. Donc j’ai commencé après avoir fait une mesure de la courbe des hp avec le micro, à effectuer une correction automatique à l’aide des différentes courbes de l’appareil. Et le résultat a été… catastrophique !!
L’écoute certes plus propre et débarrassée de toutes les résonances dues à la pièce, était devenue d’un ennui mortel, sans vie,.avec une certaine perte de transparence et de dynamique.

Il faut expliquer que le TACT ne rajoute rien à la courbe mais enlève en égalisant, ce qui provoque une perte en puissance acoustique plus ou moins importante en fonction de l’importance de la correction.
Je m’explique car ce n’est peut être pas très clair. Si vous avez une bosse à une certaine fréquence l’appareil va la gommer, pas de pb. Si par contre vous avez un trou de plusieurs db à cette fréquence , l’appareil ne va pas combler ce trou mais va diminuer toutes les autres fréquences pour les égaliser avec le niveau de la fréquence à combler. Ceci occasionne donc une perte de SPL relativement importante et ce « détail » n’est indiqué nulle part et je le tiens de l’importateur Tact Dan Billity de dbsystem.

J’ai alors compris qu’il fallait composer avec l’appareil et se modeler une courbe idéale à l’oreille en fonction de ses goûts à l’aide du logiciel qui permet de modifier à 0,1db et au hz près la courbe de correction de base choisie c'est-à-dire la droite parfaite de 0 à 20000hz.

D’autre part il faut faire attention de ne pas trop solliciter les hp de graves à des fréquences qu’ils ne peuvent pas reproduire sans parler de l’ampli que l’on met alors à genou !. J’ai personnellement des 38cm à HR et je les ai coupés raide à 30hz et c’est bien suffisant pour sortir ce qui faut de grave!
Après, il faut écouter, modifier , écouter encore et encore… Ce n’est pas encore parfait mais je m’approche d’une écoute qui met maintenant en valeur les qualités du matériel sans être pénalisé par ces résonances parasites qui vous pourrissent l’écoute.
Pour être franc je dois tout de même avouer que l’aigu est le point faible car l’introduction du tact au sein du système même en position bypass, m’a apporté une baisse de qualité de l’aigu qui tout en étant plus transparent paraît moins naturel, mais j’y travaille.

En conclusion si l’on fait la somme des plus et des moins de ce correcteur acoustique, le gain positif est indéniable surtout dans une salle d'écoute non dédiée, mais il ne nous dispense pas pour autant de soigner la qualité des autres éléments du système, lecteur, ampli, enceintes câbles etc…

Cordialement

Daniel
Dany06
 
Messages: 76
Inscription Forum: 19 Juil 2007 9:38
Localisation: Grasse 06
  • offline

Message » 29 Fév 2008 15:27

Ah oui tiens

Spécs:
http://www.behringerdownload.de/DEQ2496 ... _Rev_B.pdf
Manuel:
http://www.behringerdownload.de/DEQ2496 ... _Rev_B.zip

Manuel §16 => la prise marquée AES/EBU permet d'envoyer ou recevoir des signaux AES/EBU ou SPDIF.

Bon, si un simple adaptateur XLR/RCA fonctionne, c'est plutôt bien.

Cdlt :wink:

La configuration dans mon profil


Longtemps je me suis casqué de bonne heure…
Avatar de l’utilisateur
dub
Administrateur Forum Univers Casques
Administrateur Forum Univers Casques
 
Messages: 35069
Inscription Forum: 28 Mai 2003 11:37
Localisation: Entre Savagnin et Comté
  • offline

Message » 29 Fév 2008 16:00

dub a écrit:D'après les spécs du site Behringer, l'entrée est une AES/EBU 110 Ohms,
http://www.behringerdownload.de/DCX2496 ... _Rev_C.pdf
mais la prise est indiquée ou SPDIF ou AES/EBU —
Le manuel (§24) indique, lui, que l'entrée A est réservée aux signaux numériques AES/EBU, et que l'entrée A accueille soit un signal ligne, soit un signal issu d'un micro de mesure. J'avais compris, pour ma part, que l'entrée B permettait de recevoir un signal 75 Ohms…
— sans adaptateur Lundhall on peut quand même y router un signal 75 O. dans une entrée 110 Ohms?
Cdlt :wink:


D'accord pour l'entrée numérique 1 "xlr symérisée par transformateur" du 2496 ils précisent sur la doc : "110 ohms". Mais pour l'entrée numérique 2 "type : optique Tosslink" ils indiquent bien le même "standard : AES EBU ou S/PDIF" et niveau d'entrée : 02-5v crète à crète" mais ils n'ajoutent pas de mention sur l'impédance ni sur le niveau d'entrée. Faut-il en déduire que l'impédance ou le niveau d'entrée de la sortie optique du lecteur de CD n'ont pas de sens ? sur la doc du lecteur Marantz CD6002 il indiquent rien non plus : sortie optique. -19dBm c'est tout. En optique c'est donc sans soucis ?
PCHEVALIER
 
Messages: 318
Inscription Forum: 26 Déc 2006 19:57
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 29 Fév 2008 16:03

absolument, en optique il n'y a pas d'impédance électrique puisqu'il n'y a pas de courant...électrique! :)
maikol
 
Messages: 180
Inscription Forum: 11 Avr 2006 1:18
Localisation: paris
  • offline

Message » 29 Fév 2008 16:08

haskil a écrit:
san-antonio a écrit:j en suis de plus en plus persuade et au diable la coloration pour moi c est le swing qui compte!


La coloration apportée par un behringer dans son jus utilisé en numérique est cent fois inférieure à celle apportée par les problèmes de couplages enceintes/local.
Faut surtout pas avoir peur de ce point de vue.
..... (j'ai coupé, désolé Alain)
Même si l'on sait que Beringher et Tact doivent être utilisés de façon qu'ils n'apportent pas trop de rotations de phases et qu'ils ne tirent pas trop sur les amplis : en clair mieux vaut écraser des bosses que remplir des trous...
Alain :wink:

1000 fois d'accord sur la transparence du DEQ 2496 .
A condition et j'essaie de répondre à DANY qui nous parle justement des limites du TACT, de faire une vraie mesure (avec REW par exemple) et de faire les corrections à la main en tout cas c'est ce que j'ai vu sur le Berhinger l'automatique taille dans le vif a gros grains, alors qu'avec le paramétrique on ciselle au hz près et on remesure (5 fois pour moi pour ma première séance sérieuse).
C'est vrai qu'en bas on écrète mais honnêtement avec un sub (surtout le Monolith (':) il reste bien assez.
Et là on peut profiter des différents plans sonores qui ne se bousculent ou masquent plus ; et aussi des détails qui fourmillent.
Vous ne me croirez pas mais dans l'enregistrement d'un concert de Charlie Haden (CB et Kenny Baron piano1996 - Night and the City), je savais que c'était à l'Yridium sorte de salle diner spectacle. Mais maintenant j'entends le moindre bruit de fourchette, sur les assiettes, crissement, claquement, piquement, tout y est : incroyable, en plus je sais que ça vient de droite ou de gauche, Je suis à l'Yridium 12 ans plus tard !!! (':D'). Certains diront : c'est trop agressif, manque de douceur, de rondeur (Ils pensent peut-être à la contrebasse de Man Ray ?).. pas d'accord, parce que j'entends aussi quand Charlie fait claquer la corde de mi pour descendre tellement bas qu'elle pourrait toucher le bois et qu'on entend son doigt qui la lâche d'un coup sec juste avant la grande vibration qui se propage dans le corps de la double basse (et c'est pas ma pièce qui résonne ! c'est la musique qui se jouait à l'Yridium ce soir là !). Et bien là je ne regrette pas d'avoir passé du temps à fignoler.
La prochaine étape pour moi : avancer un peu (5 cm) les 2 mains et faire des mesures voie par voie car la pièce n'est pas symétrique et que je trouve maintenant que c'est un peu plus présent à droite qu'à gauche (et oui on se débouche les oreilles au passage).
Dernière édition par PCHEVALIER le 29 Fév 2008 18:08, édité 2 fois.
PCHEVALIER
 
Messages: 318
Inscription Forum: 26 Déc 2006 19:57
Localisation: PARIS
  • offline

Message » 29 Fév 2008 17:10

Je pense que le Beringher à 300 euros, malgré quelques défauts de conception interne qui méritent d'être revus... car certains bugue pas mal, est une machine extraordinaire, sans doute le rapport qualité/prix le plus exceptionnel du marché et qu'en plus elle permet, par son utilisation, de comprendre bien des phénomènes sonores...

Alain
Dernière édition par haskil le 29 Fév 2008 17:12, édité 1 fois.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56541
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Fév 2008 17:11

Dany06 a écrit:Il faut expliquer que le TACT ne rajoute rien à la courbe mais enlève en égalisant, ce qui provoque une perte en puissance acoustique plus ou moins importante en fonction de l’importance de la correction.
Je m’explique car ce n’est peut être pas très clair. Si vous avez une bosse à une certaine fréquence l’appareil va la gommer, pas de pb. Si par contre vous avez un trou de plusieurs db à cette fréquence , l’appareil ne va pas combler ce trou mais va diminuer toutes les autres fréquences pour les égaliser avec le niveau de la fréquence à combler. Ceci occasionne donc une perte de SPL relativement importante et ce « détail » n’est indiqué nulle part et je le tiens de l’importateur Tact Dan Billity de dbsystem.

J’ai alors compris qu’il fallait composer avec l’appareil et se modeler une courbe idéale à l’oreille en fonction de ses goûts à l’aide du logiciel qui permet de modifier à 0,1db et au hz près la courbe de correction de base choisie c'est-à-dire la droite parfaite de 0 à 20000hz.


T'as pas la possibilite d'utiliser differentes courbes cibles dans l'eq automatique?
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription Forum: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 29 Fév 2008 17:12

Si, bien sûr ! et le choix d'une cible inadaptée donne un résultat médiocre.

La configuration dans mon profil


"Le coq qui chante le plus fort n'est pas celui qui vit le plus longtemps", proverbe que j'ai inventé le 12 juillet 2019. Libre de droits : ha ha ha !
Avatar de l’utilisateur
haskil
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 56541
Inscription Forum: 06 Déc 2001 2:00
Localisation: Haute Normandie et Brésil
  • offline

Message » 29 Fév 2008 18:21

PCHEVALIER a écrit:Vous ne me croirez pas mais dans l'enregistrement d'un concert de Charlie Haden (CB et Kenny Baron piano1996 - Night and the City), je savais que c'était à l'Yridium sorte de salle diner spectacle. Mais maintenant j'entends le moindre bruit de fourchette, sur les assiettes, crissement, claquement, piquement, tout y est : incroyable, en plus je sais que ça vient de droite ou de gauche, Je suis à l'Yridium 12 ans plus tard !!! (':D'). Certains diront : c'est trop agressif, manque de douceur, de rondeur (Ils pensent peut-être à la contrebasse de Man Ray ?).. pas d'accord, parce que j'entends aussi quand Charlie fait claquer la corde de mi pour descendre jusqu'en bas, tellement qu'elle vient toucher le bois en faisant une double résonance (et c'est pas la pièce qui résonne, c'est la matière qui était à l'Yridium ce soir là !). Et bien là je ne regrette pas d'avoir passé du temps à fignoler.
La prochaine étape pour moi : avancer un peu (5 cm) les 2 mains et faire des mesures voie par voie car la pièce n'est pas symétrique et que je trouve maintenant que c'est un peu plus présent à droite qu'à gauche (et oui on se débouche les oreilles au passage).


Ca se defend.
From my side, ce que j'apprecie dans l'equalisation est quelque part aux antipodes de cela.
J'ai lu plus haut que le brouillon et autre approximations de l'image sonore et des timbres etait souventt plebiscite par les audiophiles comme un phenomene qu'il qualifient volontiers de "musicalite" et qui serait en fait du a des problemes d'acoustique. C'est surement vrai.

Seulement, entendre les bruits de fourchette ou la derniere resonance d'une corde est, du moins a mes oreilles, anecdotique.

J'allais souvent au conc (avant d'etre patron, plus le temps...), mais je ne me rappelle pas avoir ete interesse par les bruits parasites et meme l'acoustique de la salle ou du club. Voire meme irrites par la plupart d'entre eux....
C'est l'une des raisons pour lesquelles j'apprecie plus particulierement les albums jazz studios : justement l'interpretation est la, livree telle que l'artiste le voulait (aux errements de ces manchots d'inges du son, malgre l'avalanche de technologie, desole, mais rien ne vaut un Van Gelder...).
D'ailleurs la plupart des grands de A love sup a Kind of B et autre Maiden Voyage sont bien des albums studios. Donc je pense que l'important est clairement ailleurs que la transparence a tout crin et le rendu du lieu.

De fait, je ne vais quasiment plus au conc, mais joue de plus en plus et honnetement, si j'etais artiste a plein temps, je pense que ca me decevrais d'entendre mon public s'extasier sur la meniere dont je fais friser la corde de si grave sur ma MusicMan. Et le rythme, la chaleur du groove, la sensibilite du phrase? Et moi qui croyais que c'est ce que je jouais et essayais de transmettre....

Certes l'un n'empeche peut-etre pas l'autre, mais j'essaie d'employer mon equalizer (quitte a tricher de meniere legere tout de meme) pour reproduire au mieux l'esprit d'ensemble. Mon but est la cohesion. D'ailleurs depuis que je suis passe au tube, bizarrement je n'ecoute plus de la meme facon. Ou plutot je n'ecoute plus, je ressens...
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription Forum: 17 Avr 2007 0:51
  • offline

Message » 29 Fév 2008 18:28

haskil a écrit:Si, bien sûr ! et le choix d'une cible inadaptée donne un résultat médiocre.


C'est quoi une courbe adaptee? Chez moi l'une des pires est la courbe plate....
san-antonio
 
Messages: 1588
Inscription Forum: 17 Avr 2007 0:51
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure

 
  • Articles en relation
    Dernier message