Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

Dirac Live Room Correction Suite PC/MAC

Message » 11 Jan 2015 14:18

Hello,

Merci pour ton retour, j'ai créé un topic pour ce logiciel : acoustique/mathaudio-room-eq-t30057361.html
palm
 
Messages: 5732
Inscription Forum: 30 Nov 2003 1:34
Localisation: Nord
  • offline

Annonce

Message par Google » 11 Jan 2015 14:18

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 13 Jan 2015 12:34

Bonjour à tous
J'avais initialement posé la question sur le post d'Audirvana mais cela semble plus adapté de le faire ici.

Je suis en train de faire les premiers essais avec A+ et Dirac Live (merci à mon tuteur pour le prêt du micro ;-) )

Je n'ai pas l'impression que les modifs sont appliquées; je ne note aucune différence à l'écoute avec filter ON/OFF ; est-ce qu'il ne faut pas désactiver certaines options de A+ pour pouvoir utiliser la carte son virtuelle de Dirac ? ou aurais-je oublier un paramètre dans Dirac ?

Par ailleurs, j'ai voulu faire un essai avec iTunes seul et je n'ai pas de son en sortie ; je n'ai de son qu'en utilisant Audirvana ??

Bref, si l'un de vous a une piste

Merci
Madien

PS : en tout cas le résultat à la mesure m'a agréablement surpris; la courbe n'est pas si catastrophique que cela après 400Hz tout du moins

Image
MADien
 
Messages: 2175
Inscription Forum: 11 Juin 2005 11:37
Localisation: 78
  • offline

Message » 13 Jan 2015 16:29

Salut,
s'il n'y a pas de différence lorsque Dirac est activé ou désactivé c'est peut être que tu as oublié d'activer le filtre sauvegardé après la mesure dans Dirac Audio Processor.

Pour ton absence de son avec Itunes, je suppose qu'il faut que tu sélectionnes la carte son virtuelle DIRAC dans la sortie par défaut du système MacOs.


PS: Tu utilises quel micro finalement, celui du Velodyne? Pour ma part je ne l'ai pas encore testé puisque l'on m'a prêté un micro XTZ avec son préampli.

La configuration dans mon profil


SOTM SMS200/UsbULTRA/Mutec MC3+USB /Lector DIGICODE /RME ADI PRO 2/ Magnum Dynalab MD105
Octave RE290 (KT88 KR Audio) Audioprojekte ca10 /MF AMS 35i
Eclipse TD712 + Townshend Supertweeter + Velodyne DD12 /Tannoy mini Autograph
Skeb
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 1294
Inscription Forum: 28 Mai 2006 23:14
Localisation: 95
  • offline

Message » 13 Jan 2015 16:50

Skeb a écrit:Salut,
s'il n'y a pas de différence lorsque Dirac est activé ou désactivé c'est peut être que tu as oublié d'activer le filtre sauvegardé après la mesure dans Dirac Audio Processor.

Pour ton absence de son avec Itunes, je suppose qu'il faut que tu sélectionnes la carte son virtuelle DIRAC dans la sortie par défaut du système MacOs.


PS: Tu utilises quel micro finalement, celui du Velodyne? Pour ma part je ne l'ai pas encore testé puisque l'on m'a prêté un micro XTZ avec son préampli.



Merci Skeb
On m'a gentillement prêté un micro XTZ.

Je crois avoir trouvé : je n'ai pas choisi Dirac dans les paramètres son dans Audirvana; ça doit être ça.

Pr iTunes, j'ai pourtant bien vérifié que la sortie son était Dirac dans les paramètres son système. Bizarre ...
MADien
 
Messages: 2175
Inscription Forum: 11 Juin 2005 11:37
Localisation: 78
  • offline

Message » 13 Jan 2015 17:36

belbeze a écrit:Bonjour

voila mon test
Les mesures et la perspective d'amélioration avec le soft:
Image

les "réelles" mesures avec Align
Sans correction :
Image

Avec correction :
Image

A l'écoute le système est "un peu" mieux. Le vrai plus c'est, dans mon cas, le rabottage de la bosse autour des 2k à 5k (RF7) qui fait un son un peu dur.
Pour le placement des instruments dans l'espace c'est aussi un tout petit mieux ... mais franchement c'est pas énorme comme truc.
Effectivement je peux ecouter plus fort sans fatigue ...


En conclusion
Bon Soft ! FAcile a mettre en oeuvre.
Le truc de passer dans le filtre tous ce qui sort du PC (device virtuel) est un vrai plus par apport au solution de type VST ....
je pense qu'en travaillant sur les mesures et en affinant les filtes on pourrait encore améliorer le truc.

De là a payer le prix demandé ....


rien d'extraordinaire donc : la courbe après correction étant très loin de la cible, et ce n'est pas étonnant qu'il en soit ainsi.

Merci pour ce test :thks:
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 13 Jan 2015 17:50

Pourquoi ressortir ce post qui date de mi-2012 ? fausse manip ?
MADien
 
Messages: 2175
Inscription Forum: 11 Juin 2005 11:37
Localisation: 78
  • offline

Message » 13 Jan 2015 18:46

LaurentG93 a écrit:J'ai un peu de mal a comprendre comment ils arrivent a caler l'impulse en utilisant une carte son pour mesurer et une autre carte son pour envoyer le signal, en general les micro type umik ca ne marche pas car justement la clock du micro n'est pas la meme que la clock de la carte son, du coup le calage est a l'ouest

pourquoi c'est à l'ouest ?
l'impulse est calé sur le pic max, de toute façon, que les cartes soient synchrones ou non ne change rien: il faut de toute façon caler sur le max de l'impulse.
et forcément ce max est imprécis du max de la fréquence de l'échantillonnage, carte synchrone ou non.
je vois pas le pb ??
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 13 Jan 2015 18:47

MADien a écrit:Pourquoi ressortir ce post qui date de mi-2012 ? fausse manip ?

non pas de fausse manip, je lis le topic pour la 1ere fois et je dis merci, même si ça fait 3 ans :D
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 13 Jan 2015 19:06

:wink:
Le soft a du évoluer depuis 3 ans je pense. Je vous dirai ce que ça donne ds ma config (si j'ai bien trouvé l'origine de mon pb).
A+
Madien
MADien
 
Messages: 2175
Inscription Forum: 11 Juin 2005 11:37
Localisation: 78
  • offline

Message » 14 Jan 2015 7:03

WhyHey a écrit:pourquoi c'est à l'ouest ?
l'impulse est calé sur le pic max, de toute façon, que les cartes soient synchrones ou non ne change rien: il faut de toute façon caler sur le max de l'impulse.

Oui mais ca c'est valable pour des colonne a filtrage passif, si tu part sur un filtrage sur plusieurs canaux alors ca n'est plus valable car si tu a 2 clock différentes le calage ne sera jamais identique, c'est simple a faire, tu prend Rew, tu fait 4 mesures successives avec ta carte son en output et ton umik en input et tu verras que ta phase ne sera jamais calé pareil, a moins que le dirac ne fasse que de la correction d'amplitude sans toucher la décatempo, mais alors dans ce cas quelle est son interet pour un système 4 ou 6 voix actif

Pour ce qui est du calage sur le pic je suis toujours dubitatifs sur son bien fondé car en terme d'alignement physique du centre émissif des HP on a de bien meilleur résultat en se calant sur la préondulation que sur le pic en lui même, aligné un woofer et un medium en vous calant sur le pic et faite de meme en vous calant sur la préondulation a l'écoute c'est radicalement différent
LaurentG93
 
Messages: 147
Inscription Forum: 22 Mar 2014 21:08
  • offline

Message » 14 Jan 2015 10:42

Bonjour à tous
Si jamais d'autres personnes ne le savaient pas : Audirvana ne marche pas avec Dirac Live en mode intégré iTunes (je suis en version A+ 1.5...). Pour avoir une interface type iTunes, et Dirac fonctionnel, il faut donc prendre la version Audirvana 2.0.

Je n'ai fait que quelques écoutes, à niveau modéré.
Le niveau du son est fortement abaissé quand Dirac est utilisé (avec filtres OFF). Avec filtres ON, c'est encore pire. Je crains pour la dynamique. Je ferai plus d'essais à écoute normale et forte dans les jours prochains.
Madien
MADien
 
Messages: 2175
Inscription Forum: 11 Juin 2005 11:37
Localisation: 78
  • offline

Message » 14 Jan 2015 14:02

LaurentG93 a écrit:
WhyHey a écrit:pourquoi c'est à l'ouest ?
l'impulse est calé sur le pic max, de toute façon, que les cartes soient synchrones ou non ne change rien: il faut de toute façon caler sur le max de l'impulse.

Oui mais ca c'est valable pour des colonne a filtrage passif, si tu part sur un filtrage sur plusieurs canaux alors ca n'est plus valable car si tu a 2 clock différentes le calage ne sera jamais identique, c'est simple a faire, tu prend Rew, tu fait 4 mesures successives avec ta carte son en output et ton umik en input et tu verras que ta phase ne sera jamais calé pareil, a moins que le dirac ne fasse que de la correction d'amplitude sans toucher la décatempo, mais alors dans ce cas quelle est son interet pour un système 4 ou 6 voix actif

Pour ce qui est du calage sur le pic je suis toujours dubitatifs sur son bien fondé car en terme d'alignement physique du centre émissif des HP on a de bien meilleur résultat en se calant sur la préondulation que sur le pic en lui même, aligné un woofer et un medium en vous calant sur le pic et faite de meme en vous calant sur la préondulation a l'écoute c'est radicalement différent

je ne vois pas le rapport entre le calage de l'impulse (détermination de l'instant t=0 sur la courbe de l'impulse) et le fait d'etre en actif ou passif ?

de toute façon faut caler.
Après on peut choisir de ne pas prendre le pic mais la préondulation comme t=0.

Ensuite vient la question de l'alignement entre 2 enceintes, c'est encore un autre sujet, même si ce sujet est forcément dépendant du calage t=0 de l'impulse de chacune des enceintes.

en gros je vois toujours pas en quoi avoir 2 cartes (une In pour capter le signal et une Out pour sortir le signal vers une chaine de réproduction) pose un pb sur le calage de l'impulse.
A ce compte, on ne pourrait donc pas caler une impulse si le signal provient d'un PC (ou pire: d'un lecteur CD,DVD etc ...) et la captation d'un autre PC.
mais c'est pas bien grave ...
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 14 Jan 2015 19:53

On a deja eu cette discussion sur un autre fil, je n'ai pas de certitude mais le fait est que l'on a souvent vu des mesures "étranges" dans des configurations utilisant deux cartes ou autre setup impliquant deux horloges différentes.

La méthode du logsweep implique une convolution avec un signal inverse pour reconstruire la réponse impulsionnelle.
1) En gros, le logiciel crée un signal de test (le sweep que l'on entend) : LS
2) Et en meme temps, il crée un signal inverse I (tel que la convolution de LS avec I donne un dirac parfait)
3) Pendant la mesure, on enregistre la réponse R du système (DAC, ampli, enceinte et micro) au signal LS.
4) La réponse impulsionnelle du système est alors obtenue via la convolution de R avec le signal inverse I (qui vient de l'étape 2)

Cette technique est très robuste, elle à un rapport signal bruit excellent.
Mais intuitivement, je dirais que lorsque deux horloges sont en jeu, et que le signal R se retrouve "étiré" par rapport à LS, il va se passer des choses bizarres lors de la convolution.
Il faudrait que je trouve le temps de simuler cela sous scilab.
Evidemment en pratique, la dérive temporelle entre deux quartz ne sera pas énorme, mais je reste dubitatif sur l'impact possible dans cette configuration.

Maintenant dans le cas de Dirac, le produit étant conçu pour fonctionner avec les micro USB, cela est probablement pris en compte.
Il est dit que 3 sweeps sont fait : gauche, droite, puis gauche a nouveau. Certainement que le deuxième sweep a gauche est utilisé pour estimer la dérive temporelle éventuelle, et faire le resampling nécessaire.
Je ne sais pas pour REW.
palm
 
Messages: 5732
Inscription Forum: 30 Nov 2003 1:34
Localisation: Nord
  • offline

Message » 14 Jan 2015 21:55

J'ai utilisé REW avec un umik ainsi que holmimpulse et en faisant 3 mesure de suite pour chaque HP d'un 2voie actif et bien il ne me trouvait pas le meme décalage temporelle a appliquer entre les 2 hp afin d'aligner les centre acoustique, chose qui est parfaitement résolu en utilisant une carte son usb externe avec par ex un loopback sur la 2ème entrée/sortie.

Je n'ai d'ailleur meme plus de loopback a faire depuis que je suis passé sur une emu0404 en utilisant la sortie spdif


Y'a plusieurs école et pour le moment je suis adepte de la rouge

Image
LaurentG93
 
Messages: 147
Inscription Forum: 22 Mar 2014 21:08
  • offline

Message » 15 Jan 2015 13:21

LaurentG93 a écrit:Y'a plusieurs école et pour le moment je suis adepte de la rouge

je comprends bien qu'on puisse défendre une école plutot qu'une autre.
mais je n'y vois aucun rapport avec le fait d'avoir 2 cartes sons, ou un filtrage actif vs filtrage passif, c'est un choix d'école.
Je n'ai rien à redire à ce choix. Même si en première sensibilité ce n'est pas forcément celui que je ferai.

palm a écrit:On a deja eu cette discussion sur un autre fil, je n'ai pas de certitude mais le fait est que l'on a souvent vu des mesures "étranges" dans des configurations utilisant deux cartes ou autre setup impliquant deux horloges différentes.

Oui palm, je sais bien que nous en avons déjà discuté, mais je reste toujours aussi sceptique sur le fait que ces éléments étranges sont liés directement à la différence de clock ?
Car, même en reprenant les étapes de construction de l'ir, tel que tu le décris, je ne vois pas où est le pb ??
Une convolution, même inverse, est la base de la base d'une analyse de signal. Un simple échantillonage est une convolution, même si on voit rarement cette étape de captation du signal comme une convolution, s'en est une.
Quand tu dis : si R est étiré par rapport à LS, va y avoir des choses bizares: je suis bien d'accord, mais avoir 2 clock n'est pas vraiment la cause, la cause c'est l'étirement. Avoir une seule clock ou deux, si 2 peut étirer, je dirais pas plus 2 que une.
Mais y a-t-il étirement ?
Une fois le t=0 défini, le calcul repart de la fin du signal (le Nième échantillon) et remonte le temps. Après qu'il y ait une clock ou deux : ???
Que la clock ait un impact sur l'échantillonage, aussi bien output que input : oui.
Mais si le nombre d'échantillons entre le signal joué et le signal capté est identique : y a pas étirement.
Donc OUI, faut un échantillonnage ayant même F et même taille, pour le reste, je vois pas.

Mais je ne nie pas qu'il y a, ici ou ailleurs, et assez fréquemment, des cas où le fait d'avoir 2 cartes pose pb :-? :wink:

pour rappel, voici comment j'avais décrit le méchanisme de calcul de l'ir dans REW (mais peu importe l'outil, cette description est purement "mathématique", sans lien avec l'implémentation pratique d'un outil), je ne vois pas dans ce méchanisme de pb lié à 2 cartes :

Une réponse impulsionnelle est le résultat obtenu par un système après lui avoir fourni une impulsion en entrée.
SIMPLE !
On fournit une impulsion en entrée de notre système audio (i(t)), une impulsion est mathématiquement modélisé par une fonction prenant la valeur +infini pour t = 0 et la valeur 0 partout ailleurs: appelée Dirac (du nom de son inventeur: il en fallait de la créativité pour imaginer une telle fonction totalement inexistante dans la nature !! en plus il faut que son aire vale 1. )
Puis on regarde ce que l'enceinte produit en sortie ( s(t) ).
le signal produit est la RI.
Sauf que c'est pas possible.
1: parceque la dirac n'existe pas dans la nature et on est incapable de la générer en entrée de notre chaine audio
2: parcequ'il faut observer ce que l'enceinte produit via un microphone et un échantillonage de ce que le micro percoit.



Comment est calculée l'IR:
http://guillaume.perrin74.free.fr/Chalm ... eSweep.pdf
http://nicojaillot.free.fr/redaction/ex ... asV1.2.pdf
et page 95 de ce cours
Tout part d'une fonction f, connue, qui va etre jouée par le système via une carte son OUTPUT.
Un système supposé linéaire, invariant dans le temps et réversible -donc à phase minimale ... (ce qu'il n'est pas !)
f est le fameux sweep log joué par Rew lors d'une mesure: c'est donc bien une fonction connue.
Puis vient le temps de la mesure, qui définit une fonction g, via carte son INPUT, micro et ADC, appelée réponse du système soumis à f.
Connaissant f et g, on en déduit h, dite réponse du système (ou IR), grace à la relation : g = fOh qui devient h = gOf-1
le produit de convolution (noté O, appelé "ronde" ou "rond") de g et de f inversée par rapport au temps ("f-1"), donne l'IR.
cette IR est donc invariante au fenêtrage, qui a lieu ensuite, pour déterminer (par convolution, oui, y en a partout ...) les spectres en amplitude et en phase.
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure

 
  • Articles en relation
    Dernier message