Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

Ecoute comparative de systèmes de correction

Message » 09 Nov 2009 23:22

amis de l'acoustique bonsoir,

Sean Olive a présenté une écoute comparative de différents système de correction : Audissey, Harman, Lyngdorf, Anthem sur une B&W 802N.
Parmi Audissey, Lyngdorf et Anthem, 2 dégradent la qualité sonore : l'écoute est alors moins bonne que sans correction ! Ces corrections ayant été faites selon les préconisations et les logiciels fournis avec les matériels.

le site : http://seanolive.blogspot.com/
le powerpoint de la présentation : http://docs.google.com/fileview?id=0B97zTRsdcJTfY2U4ODhiZmUtNDEyNC00ZDcyLWEzZTAtMGJiODQ1ZTUxMGQ4&hl=en
Au passage, la 802N est égratignée par ses problèmes de rupture de directivité vers 300 et 2500Hz où les courbes de réponse dans l'axe et en puissance (dans 4Pi) divergent notablement. Mais c'est aussi pour cela que ce modèle a été choisi : pour voir si les différents systèmes permettent une correction efficace de ces défauts.
Un point intéressant est que la correction la plus efficace, dans ce cas, est une correction moyennée sur 6 emplacements proches et ressemble à une correction de la réponse en puissance. Ce qui est plausible car la pièce en question est elle-même homogène et particulièrement bien traitée.

En résumé, même dans une bonne pièce et avec des enceintes très correctes, l'ajout d'une correction peut être efficace : la note d'écoute de 3.66 sans traitement passe à 6.95 sur 8 avec la correction préférée. Mais il faut que la correction soit bien faite, ce qui demande une certaine compétence et le matériel adéquat :wink: sinon c'est pire :oops:

(info copiée/collée de mon site)
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Annonce

Message par Google » 09 Nov 2009 23:22

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 10 Nov 2009 14:33

Hello, très interessant !

Une idée du vainqueur?

Geof
Geof
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 381
Inscription Forum: 01 Déc 2008 19:56
Localisation: 91360
  • offline

Message » 10 Nov 2009 15:07

un lien vers une discission en cours sur le même sujet sur Hydrogen Audio:
http://www.hydrogenaudio.org/forums/ind ... opic=75852
nitri
 
Messages: 914
Inscription Forum: 18 Juin 2007 8:26
Localisation: Grenoble
  • offline

pertinence des systèmes de correction..

Message » 10 Nov 2009 22:26

Merci Ohl pour ces liens très intéressants :D....pour ceux qui se posent des questions.

Igor Kirkwood

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9356
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 11 Nov 2009 15:42

2 dégradent la qualité sonore : l'écoute est alors moins bonne que sans correction !

Bjr,
est-ce que cela signifie que l'appareil ne fait pas exactement ce qu'on lui demande (exemple, réduite de 3dB au lieu de 2?5dB demandés, ou bien modifier le 4300Hz au lieu du 4000Hz demandé), ou bien est-ce que cela peut vouloir dire que l'appareil, en s'interfaçant avant le préampli, par exemple, ferait "bouchon" en raison de l'utilisation de composants bas de gamme, ou mal mis en oeuvre?
Paull
 
Messages: 8679
Inscription Forum: 22 Sep 2003 16:32
Localisation: "For Those About To Rock (We Salute You)" - AC/DC
  • offline

Message » 11 Nov 2009 16:21

est-ce que cela peut vouloir dire que l'appareil, en s'interfaçant avant le préampli, par exemple, ferait "bouchon" en raison de l'utilisation de composants bas de gamme, ou mal mis en oeuvre?

un appareil qui fait bouchon, je ne connais pas...Un appareil qui rajoute de la distortion ou réduit la bande passante, ça existe mais je pense que ce n'est pas le cas de ces appareils là.

est-ce que cela signifie que l'appareil ne fait pas exactement ce qu'on lui demande (exemple, réduite de 3dB au lieu de 2?5dB demandés, ou bien modifier le 4300Hz au lieu du 4000Hz demandé)

Vraisemblablement, ces matériels font exactement ce qu'on leur demande. Mais il ont été utilisés dans les conditions préconisées par les constructeurs, avec les réglages automatiques. Le gros problème de la correction, ce n'est pas la mise en oeuvre : si l'on sait qu'il faut -3dB à 500Hz avec un Q de 6.5, presque tous les appareils savent le faire. Le vrai problème, c'est justement de définir les réglages à utiliser. Et ça, ce sont les mesures et leur interprétation.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 11 Nov 2009 16:23

Paull a écrit:
2 dégradent la qualité sonore : l'écoute est alors moins bonne que sans correction !

Bjr,
est-ce que cela signifie que l'appareil ne fait pas exactement ce qu'on lui demande (exemple, réduite de 3dB au lieu de 2?5dB demandés, ou bien modifier le 4300Hz au lieu du 4000Hz demandé), ou bien est-ce que cela peut vouloir dire que l'appareil, en s'interfaçant avant le préampli, par exemple, ferait "bouchon" en raison de l'utilisation de composants bas de gamme, ou mal mis en oeuvre?

Excellente question. Je pense qu'il y a deux grandes causes d'erreur:

-Une mauvaise acquisition ou mesure de l'acoustique existante de la pièce. A partir de là, il est évident qu'on ne peut pas obtenir une correction .....correcte :D
Le document dit que les systèmes ont été mis en oeuvre conformément aux instructions du fabricant. Le capteur peut être mauvais, les instructions pas suivies pil poil...

-Que faut-il viser? Intuitivement, on pense à une courbe plate mais plus je lis, plus je découvre que ce n'est pas évident. Il faudrait une courbe descendante. Mais de combien?

J'ajoute aussi que la pièce utilisée est déjà très bonne. Chez monsieur tout le monde qui a une pièce pas top, aurait-on aussi des correcteurs moins bons que rien?

Moi ce qui m'étonne c'est la différence entre les courbes mesurées et celles décrites par les auditeurs qui son pourtant entrainés. (diapo 25)
Franchement, je doute de plus en plus de l'utilité de ce type de correction utilisée massivement sur tout le spectre. Estomper une bosse dans le grave pourquoi pas d'autant plus que la voie passive est lourde dans le grave et finalement assez simple avec un PEQ.
Pour tout le reste des défauts, je penche plutôt pour une correction passive simple (TR et premières réflections).

Va falloir que j'y passe!!
nitri
 
Messages: 914
Inscription Forum: 18 Juin 2007 8:26
Localisation: Grenoble
  • offline

Message » 11 Nov 2009 16:28

-Que faut-il viser? Intuitivement, on pense à une courbe plate mais plus je lis, plus je découvre que ce n'est pas évident. Il faudrait une courbe descendante. Mais de combien?

tu peux essayer ça : http://www.ohl.to/calculators/targetcurve.php

mais attention, ça correspond à une mesure en RTA ou Power Response ou PIR (predicted in room), comme REW avec du gating long, mais pas si la mesure est faite avec gating variable (Trinnov ou DRC).
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 11 Nov 2009 16:35

Je connais mais tu sais bien qu'il y a toujours des situations particulières. Il y a pas mal de pièces en L...
Chez moi, j'ai des murs non parallèles car l'immeuble est très ancien et une cuisine ouverte sur le salon(cloison coupée à mi-hauteur).
La nature des murs joue aussi beaucoup dans le grave, OK, j'arrête!

A part de la mesure in-situ qui a des chances de tout prendre en compte, je ne vois pas de solution valables :oops:
nitri
 
Messages: 914
Inscription Forum: 18 Juin 2007 8:26
Localisation: Grenoble
  • offline

Message » 11 Nov 2009 16:50

….Il aurait était intéressant de voir comment ces appareilles font évoluer la courbe de réponse de la pièce avec les corrections musique, cinéma, dynamique, etc..
Et puis ils n'ont même pas mis de légende sur leur graph, c’est qu’elle appareille RC1 et RC6 ? ils sont testés dans l’ordre de présentation ?
Les conclusions sont assez bateau en plus : La correction n’est pas efficace dans toute la pièce, mais juste autour de la place principale, une mauvaise correction est pire que pas de correction du tous…….je vous laisse apprécier…. :-?
d-d
 
Messages: 1225
Inscription Forum: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 11 Nov 2009 22:09

Et puis ils n'ont même pas mis de légende sur leur graph, c’est qu’elle appareille RC1 et RC6 ? ils sont testés dans l’ordre de présentation ?

non, ce n'est pas le même ordre. Le but n'était pas de donner des indications sur tel ou tel marque mais de montrer que des systèmes de correction peuvent donner des résultats très différents et d'indiquer que même des hp corrects dans une bonne pièce peuvent bénéficier de correction.

Ce n'est pas si "bateau" que ça parce que les écoutes sérieuses et comparatives de systèmes de correction sont très rares : qui a beaucoup d'autres références ?
De plus, le diaporama n'est que la présentation : le document AES est plus complet.

A part de la mesure in-situ qui a des chances de tout prendre en compte, je ne vois pas de solution valables

Evidement qu'il faut des mesures, plein ! Moi je dois faire près de 150 mesures pour arriver à quelque chose mais je ne suis peut-être pas le plus efficace :(
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline

Message » 12 Nov 2009 9:12

ohl a écrit:Evidement qu'il faut des mesures, plein ! Moi je dois faire près de 150 mesures pour arriver à quelque chose mais je ne suis peut-être pas le plus efficace :(


j'ai le moral dans les chaussettes. :cry:

Francois :wink:
frgirard
 
Messages: 7581
Inscription Forum: 05 Fév 2005 13:21
  • offline

Message » 12 Nov 2009 19:57

on peux le voir le document AES plus complet ? :oops:
d-d
 
Messages: 1225
Inscription Forum: 20 Oct 2005 0:28
  • offline

Message » 12 Nov 2009 22:11

Bonsoir,

Je n'utilise pas se genre de correction automatique, mais la plupart des problemes de ce genre de correction viens de la validité des mesures et de l'interprétation.

Comment mesurer dans tel ou tel condition pour que celle-ci soit valide et quelles sont les limites de cette dernières ?

Comment interpréter ma mesure dans tel condition, et que faut t'il corriger ?

La plupart des machines ne sont pas adapter à cela, en tout cas avec des limites qui ne sont quasiment jamais prisent en compte.

Bien que certaine machines "intelligentes" prennent en compte un certain gatting en fonction de la fréquence, il suffit simplement de bouger le micro de 20cm pour tout remettre en question, les réflexions ne seront plus exactement les même, et la réflexion destructrice sera toujours là car ce que l'on corrige c'est bien la somme enceinte/réflexion et pour cela on déforme bien le front d'onde directe de l'enceinte.

Julien

La configuration dans mon profil


Spécialiste HiFi, Home Cinéma, Intégration & Installation

https://aykoz-audio.fr/
Avatar de l’utilisateur
wakup2
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
Pro-Fabricant Contributeur HCFR.
 
Messages: 7871
Inscription Forum: 14 Fév 2007 0:30
Localisation: Vouvray
  • offline

Message » 13 Nov 2009 10:16

Bien que certaine machines "intelligentes" prennent en compte un certain gatting en fonction de la fréquence, il suffit simplement de bouger le micro de 20cm pour tout remettre en question, les réflexions ne seront plus exactement les même, et la réflexion destructrice sera toujours là car ce que l'on corrige c'est bien la somme enceinte/réflexion et pour cela on déforme bien le front d'onde directe de l'enceinte.

Certaines techniques sont efficaces pour éliminer les réflections parasites qui perturbent les mesures : soit du gating (variable ou non), soit de multiples mesures moyennées.
ohl
Pro-Divers
Pro-Divers
 
Messages: 1751
Inscription Forum: 13 Aoû 2004 16:17
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure

 
  • Articles en relation
    Dernier message