Modérateurs: Staff Univers Casques, Staff Haute-Fidélité, Staff Juridique • Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités

Toutes les solutions de traitement du signal : différentes méthodes, matériel et logiciel, mise en œuvre...

les bandes sons sont-elles isosoniques ?

Message » 02 Nov 2011 12:06

Bonjour,
question simple:
nous passons notre temps sur cette partie du forum à peaufiner nos outils de mesures pour "améliorer" le rendu sonor de nos pièces (dédiées ou non).

La question est : doit-on se caller sur une courbe plate ou une courbe isosonique ? en théorie.

Pour répondre à cette question il faut répondre à une autre question:
les pistes sonores de nos DVD, BD, CD , suivant les différents codages possibles (DTS, HD, 3AC ...) sont-elles enregistrées en courbe plate ou en courbe isosonique ?
n'oublions pas le fameux +10db du canal LFE qui souvent déroutait nos ampli ...
ou le RIAA de nos vieux disque noir ...
qu'en est-il aujourd'hui ??

A priori, la réponse de bon sens est "en courbe plate" pour les 2 questions.
On imagine mal pourquoi il faudrait mettre une courbe isosonique sur nos EQ pour reproduire ce que le mixeur a voulu mixer, bien compliqué pour rien ...
il y a plus de système de reproduction sans EQ qu'avec EQ, et plus de gens qui n'y mettront jamais leur nez même si ils en ont un( un EQ, pas un nez ! )
un baladeur MP3 avec un EQ ...

Edit, dit autrement:
si j'envoie un signal à 1kHz avec une amplitude X en input et que je mesure 75db spl, si maintenant j'envoie 80Hz à cette même amplitude de X en input (correction faite de la carte son), l'objectif est qu'à la mesure j'obtienne
RA: 75db spl o
RB: je corrige pour obtenir l'isosonique du 75db du 1kHz ?
réponse A: 75db spl.
et il en va ainsi pour toutes les fréquences.
répondre RB sous entend que comme le système de reproduction est isosonique (il a une courbe de rponse en fréquence qui suit l'isosonie), il y a des + et - appliqué pour chaque fréquence "jouée" par le système par rapport à ce qui est enregistré/stoké sur nos galettes. Ce qui impliquerait qu'a la créationd e la bande son, ils appliquent une courbe inverse de l'isosonie pour reproduire in fine le son voulu: c'est d'un ridicule !! je m'étonne moi-même parfois du niveau de mes questions ... :oops: :wtf:

Mais vous avez peut-etre un avis divergent, une raison bien différente, des exemples qui contredisent ...

le sujet/question a peut etre déjà été traitée: si oui, merci de me dire où et je demande la fermeture de celui-ci.
Dernière édition par WhyHey le 02 Nov 2011 20:48, édité 2 fois.
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Annonce

Message par Google » 02 Nov 2011 12:06

 
 
Publicite

 
Encart supprimé pour les membres HCFR

Message » 02 Nov 2011 20:26

Demande à igor, en tant qu'ingénieur du son il doit savoir.
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7598
Inscription Forum: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Nov 2011 20:31

Igor si tu nous entends, tes réponses sont les bienvenues ;) :)
j'ai édité pour reposer de manière plus précise les questions, plus c'est clair plus la réponse parait évidente mais ... 7 11 jamais !!
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 02 Nov 2011 22:10

Bonjour,
si je peux me permettre;
Supposons tout d'abord que les systèmes d'écoute sont neutres, pour simplifier.
l'équilibre tonal est donné par l'ingénieur du son à un certain niveau sonore, qu'il adopte pour écouter son mix.
Lorsqu'on écoute ce mix a un niveau sonore bien différent, son équilibre tonal subjectif est différent, justement en raison de la variation des isosoniques. [edit] d'ou dégradation par rapport à l'intention de l'ingé son, et le plus souvent perte de qualité sonore [/edit].

C'est aussi pourquoi une chaîne hi-fi qui "marche bien" à fort niveau ne donne plus rien lors d'une écoute à niveau réduit, et vice-versa.
C'est aussi pourquoi lorsqu'on a trouvé (au pifomètre) le "bon" niveau qui permet d'écouter un certain morceau avec un équilibre tonal subjectif satisfaisant, lorsqu'on passe au morceau suivant qui est mixé avec des critères différents (époque, genre...), ce bel équilibre n'existe plus.

Donc réponse B sans hésitation. C'est aussi bien évidemment la raison pour laquelle les niveaux sonore de production et de reproduction sont normalisés dans le son "cinéma"; la raison pour laquelle le bouton "loudness" (aussi imparfait soit-il, malgré certaines avancées comme le système progressif Yamaha) a été imaginé en hifi pour palier ce problème.
Une fois qu'on a gouté à un mécanisme de correction physiologique performant, il devient difficile de s'en passer :wink:

Parenthèse: Lorsque de fortes variations de niveau moyen existent au sein d'un même morceau (dans la musique classique notamment), c'est le travail des musiciens et de l'ingé son de faire en sorte que les contrebasses (par exemple) soient audibles même lorsqu'elles jouent pianissimo sans pour autant dégueuler lors des fortés.
Dernière édition par Denis31 le 03 Nov 2011 10:59, édité 1 fois.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Nov 2011 22:40

Concrètement, quoi en déduire pour l'égalisation?
Si( supposition) on retrouve fréquemment un type de mixage pour les orchestres et un autre pour du jazz vocal( je sais, tes très simpliste comme raisonnement :ane: ), il y aurai alors un intérêt de créer 2 types d'égalisation d'un système de reproduction...mais sur quoi ce basé pour ses 2 égalisations?
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7598
Inscription Forum: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Nov 2011 23:13

Non surtout pas égaliser en fonction du genre musical, puisque qu'on toucherait alors à l'esthétique sonore voulue (?) par le créateur de l'oeuvre.
En revanche il est souhaitable (et maintenant possible) de conserver un équilibre tonal subjectif constant quel que soit le niveau d'écoute.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Nov 2011 23:35

Du genre Audyssey DynEq :wink:
LBTRMA
 
Messages: 9807
Inscription Forum: 03 Fév 2011 21:48
Localisation: Proche de Dunkerque
  • offline

Message » 02 Nov 2011 23:41

Oui. [edit]mais voir ma parenthèse plus haut.[/edit]
ProSOA (le processeur que je propose) dispose d'une correction physiologique multipoints progressive et étalonnée [edit] toujours cohérente avec l’œuvre enregistrée et qui ne la modifie jamais.[/edit]
Dernière édition par Denis31 le 03 Nov 2011 11:03, édité 1 fois.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 02 Nov 2011 23:51

Ok :thks:
Avatar de l’utilisateur
STRA
Staff Haute-Fidélité
Staff Haute-Fidélité
 
Messages: 7598
Inscription Forum: 28 Jan 2010 3:41
Localisation: Toulouse
  • offline

Message » 03 Nov 2011 12:08

Merci Denis31 :D :P , comme quoi, plus je pensais à cette question plus je me disais que la réponse B était stupide ...

Igor me dit qu'il y a un début de réponse à cette question sur son site : mais je n'arrive pas à allé sur son site ... si vous avez un lien qui marche ??

Sinon, je poursuis l'idée de Denis31 et dit les choses autrement:

- l'idée principale est que
i1: une courbe plate ne peut pas reproduire un équilibre tonal correct (*) quelque soit le volume sonore.
i2: on cherche à obtenir un équilibre tonal quelque soit le volume sonore.
* équilibre tonal correct = celui voulu par l'ingé du son qui a mixé, forcément à un volume sonore défini

- donc il faut ni une courbe plate ni une courbe qui suit une isosonie (par exemple la 80db à 1kHz, ou la 80 phones), mais
RD: une courbe qui suit une "presque" isosonique pour toutes valeurs sonores mais qui pour la valeur du volume sonore choisi par l'ingé est "plate", justement pour reproduire les choix du mixer. Donc 0 correction à volume sonore du mixage et plus on s'éloigne de ce volume plus on rattrape l'isosonique.

Denis31 pour obtenir le résultat lié à la réponse RD31 (comme Denis31) propose.
RD31: une correction physiologique progressive multi-volume sonore qui est étalonné (étalonnage suivant une métode pifométrique) en multi-points.

Très perspicace :idee: :idee: !!

est-ce bien cela Denis, ai-je bien plagié ?? RD = RD31 ?

d'autres idées aussi originale et "équilibrée" que celle de Denis ?? la barre est haute ... :thks:
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 03 Nov 2011 12:19

POur répondre à la question du titre:
"les bandes sons sont-elles isosoniques ?"

au volume sonore du mixage, il faut une courbe plate pour reproduire ce que le mixer a voulu faire.
Les bandes sons ont les couleurs que le mixer a voulu donner et pour retrouver ces couleurs, il faut une courbe plate, au volume sonore du mixage.
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 03 Nov 2011 12:58

Bonjour,
je n'ai pas voulu dire que la courbe cible devait suivre ou même "rattrapper" les isosoniques, c'est plus compliqué que cela - si c'est ce qu'implique ta "réponse B", alors j'avais mal compris. Une telle courbe de réponse serait catastrophique à l'écoute !
D'autre part l'étalonnage de ProSOA est tout sauf pifométrique :lol: bien au contraire il suit une procédure de mesure bien établie. Ce qui est pifométrique c'est la façon dont on trouve le "bon" volume (celui qui fait que l'équilibre tonal soit satisfaisant) pour écouter un morceau avec une chaine hi-fi traditionnelle.
Denis31
Pro-Fabricant
Pro-Fabricant
 
Messages: 4527
Inscription Forum: 16 Sep 2005 9:50
Localisation: Toulouse
  • offline

C'est très particulier en musique classique

Message » 03 Nov 2011 14:48

WhyHey a écrit:Merci Denis31 :D :P , comme quoi, plus je pensais à cette question plus je me disais que la réponse B était stupide ...

Igor me dit qu'il y a un début de réponse à cette question sur son site : mais je n'arrive pas à allé sur son site ... si vous avez un lien qui marche ??

Ici :wink:
viewtopic.php?f=1033&t=29917037&start=1742

La configuration dans mon profil


Ingénieur du Son
5.3 Local d'écoute traité 130 m3 . Filtrage & corrections FIR, processeur QSC by Ohl + 4 YAMAYA NS-1000x avec 4 médiums Be + 2 tweeters FOCAL Be + 4 SVS + 3 KEF coaxiaux Q 100 + écran LG 88' 8k
Avatar de l’utilisateur
Igor Kirkwood
Membre HCFR
Membre HCFR
 
Messages: 9356
Inscription Forum: 30 Nov 2007 11:17
Localisation: Briare
  • offline

Message » 03 Nov 2011 15:58

Merci Igor :)

il faut lire le lien mais je synthètise en substance et en simplifié : il n'existe pas de "niveau" standard en CD et c'est l'oreille du mixeur (je dis mixeur pour toute la chaine de création ...) qui fixe le volume sonore, contrairement au HC ou le 85db est le standard.
Très difficile dans ces conditions de retrouver l'écoute équilibré du volume sonore utilisé.
comme quoi la question n'est pas si stupide qu'il y parait ...

donc pour revenir à la question précédente:

la bande son d'un DVD ou d'un BD est prévu pour être reproduit suivant une courbe plate pour un bruit blanc à 85 db spl (cf wikipedia).
un CD n'a pas de standard mais la fourchette 75-85 db est une valeur moyenne "normale".

et si on est au dessus ou en dessous de ces valeurs, on s'éloigne de l'équilibre tonale souhaité par le mixeur.
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline

Message » 03 Nov 2011 18:46

Denis31 a écrit:Bonjour,
je n'ai pas voulu dire que la courbe cible devait suivre ou même "rattrapper" les isosoniques, c'est plus compliqué que cela - si c'est ce qu'implique ta "réponse B", alors j'avais mal compris. Une telle courbe de réponse serait catastrophique à l'écoute !
D'autre part l'étalonnage de ProSOA est tout sauf pifométrique :lol: bien au contraire il suit une procédure de mesure bien établie. Ce qui est pifométrique c'est la façon dont on trouve le "bon" volume (celui qui fait que l'équilibre tonal soit satisfaisant) pour écouter un morceau avec une chaine hi-fi traditionnelle.


- la réponse B est la réponse "Gros Bras" qui consiste à reproduire une courbe isosonique à 80phones, et au dessus et en dessous de ces 80 phones ? on reste avec cette même courbe de 80phones même à 60db ou à 100db.

donc tu n'es pas RB, mais RD31 ;)
ça te va RD31 ?
WhyHey
 
Messages: 13841
Inscription Forum: 29 Avr 2002 12:31
Localisation: WhyCity
  • offline


Retourner vers Correction active et logiciels de mesure